background preloader

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert
Auteurs français ► XIXe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Vie de Flaubert Né à Rouen, fils de chirurgien, Gustave Flaubert connaît dès l’enfance la monotonie de la vie en province et s’en inspirera lorsqu’il écrira Madame Bovary (1857) et le Dictionnaire des idées reçues (posthume, 1911). Il tente de tromper son ennui en s’adonnant très tôt à la littérature ; lecteur assidu, il compose dès le lycée ses premiers textes, la plupart à dominante sombre et mélancolique. Mémoires d’un fou, écrit en 1838 et publié en 1900, à titre posthume, est sa première tentative autobiographique. Il commence sans enthousiasme ni assiduité de classiques études de droit à Paris mais, atteint d’une maladie nerveuse aux environs de l’année 1844, il doit les interrompre prématurément. Devenu un rentier précoce, il vit dès lors retiré à Croisset, petite localité proche de Rouen où sa famille a acheté une propriété. Œuvres de Flaubert Entre romantisme et réalisme Travail de l’écrivain Œuvres de jeunesse

http://www.espacefrancais.com/gustave-flaubert/

Related:  Biographies d'auteursBiographie d'auteurs

Charles Baudelaire Auteurs français ► XIXe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Baudelaire et la modernité poétique Portrait de Charles Baudelaire par Étienne Carjat, vers 1862. Jean-Jacques Rousseau Auteurs français ► XVIIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Les années de formation Né dans la république calviniste de Genève, Jean-Jacques Rousseau perd sa mère quelques jours après sa naissance. Vers l’âge de douze ans, il commence un apprentissage de graveur mais, malheureux chez son maître, il prend la fuite au bout de quelques années et passe à pied en Savoie (1728). Les Mains libres de Paul Eluard et Man Ray, séquence de terminale L Beau comme la rencontre sur une table de dissection d’un parapluie et d’une machine à coudre. Isidore Ducasse alias le Comte de Lautréamont, Les Chants de Maldoror, 1868. Beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d’une machine à coudre et d’un parapluie, J-C G, 2006 Cette étrange comparaison, reprise d’ailleurs par André Breton dans Le Manifeste du Surréalisme en 1924, illustre parfaitement un des principes fondamentaux du mouvement : effectuer des rapprochements inattendus et improbables afin de faire jaillir une « révélation », fruit de la « collision » d’objets et/ou de mots. C’est dans cette quête artistique que s’inscrit résolument le recueil Les Mains libres de Paul Éluard et Man Ray, collaboration entre un poète et un peintre publiée en 1937. Nous allons voir que cette collaboration ne constitue pas une exception dans les parcours respectifs des deux artistes.

Jean Racine - Au 17ème Siècle Jean Racine par De Troy Jean Racine, fils de Jean Racine, procureur au bailliage et de Jeanne Sconin, naquit le 22 décembre 1639 à la Ferté-Milon. Sa mère, Jeanne Sconin mourut le 28 janvier 1641, soit quelques jours seulement après la naissance de sa soeur, Marie Racine. Le 4 novembre 1642, le père de Jean Racine se remaria avec Madeleine Vol, la fille de Jean Vol, notaire de Ferté-Milon, alors âgée de vingt-trois ans. Le mariage ne dura point car la mort emporta brutalement Jean Racine, le 6 février 1643, à l'âge de vingt-huit ans.

Pierre Corneille Poète dramatique français (Rouen 1606-Paris 1684). La situation de Corneille aujourd'hui est paradoxale : un nom illustre, une tragi-comédie extrêmement célèbre (le Cid, 1637), dont quantité de répliques sont connues du grand public, un adjectif (« cornélien ») passé dans l'usage courant contrastent avec une certaine méconnaissance de pans entiers de son œuvre. Naissance Les boloss des Belles Lettres grosse pression sur le père moliérissimo qui décide de dropper le flow cadencé de l'alexandrin pour se jeter dans l'arène de la prose de BG histoire que les joibours et les boloss ils captent aussi c'est quoi qu'il bave le p'tit jean-baptiste pokeur mais gaffe putain c'est le sniper du clash divin !! ça commence tu vois pas DJK mais sganarelle qui chille pépouze avec un keumi et il pose un slam sur la weed genre “trop de la balle les splifs susu même aristote ce gros boss antique il dit big up les splifs donc moi je dis c'est trop de la balle » bon là tu piges que sganny c'est plutôt une victime cérébrale et puis après il dit wallah DJK c'est un chaud de la teub il a sniffé une p’tite beurette bien bonne puis après il l'a épousée et BAM maintenant il l'a kickée comme un pitt sur le périph’ son blase c'est elvire mdrrr comme la crème fraîche et le beurre normal c'est une p'tite beurette des barres mais stop abusé putain !!!

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux Auteurs français ► XVIIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Biographie Né à Paris, Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux passe son enfance et son adolescence à Riom, où son père remplit la fonction de directeur de la Monnaie. Jean de La Fontaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean de La Fontaine Jean de La Fontaine par Hyacinthe Rigaud, en 1690. Œuvres principales Jean de La Fontaine (né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry, et mort le 13 avril 1695 à Paris) est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure ses contes licencieux.

Molière Auteurs français ► XVIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Les débuts Victor Hugo wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Portrait de Victor Hugo par Nadar. Œuvres principales Victor Hugo François Marie Arouet, dit Voltaire Auteurs français ► XVIIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Voltaire, dramaturge mondain Portrait de Voltaire par Nicolas de Largillierre (vers 1724-1725), château de Versailles. Né à Paris dans une famille de commerçants jansénistes enrichis par la récente acquisition d’une charge de receveur à la Cour des comptes, François Marie Arouet, dit Voltaire, est élevé chez les jésuites du collège Louis-le-Grand. L’influence exercée par les membres de la Compagnie de Jésus sur l’esprit de Voltaire se vérifie à sa prodigieuse maîtrise de la rhétorique, à son goût de la discussion, du théâtre et de l’histoire.

Related: