background preloader

Légende de l'Atlantide- La Fraternité Secrète FR 1/5

Légende de l'Atlantide- La Fraternité Secrète FR 1/5
Related:  Civilisations Anciennes

Nan Madol - Inclassables de Histoire, Mythes & légendes Nan Madol est un site de contruction mégalithique humaine remarquable, situé sur l'île de Ponhpei (île volcanique) dans le Pacifique, en Micronésie : Le site de Nan Madol se situe sur l'île de Tewmen rattachée à Pohnpei au sud(est. Pohnpei est la plus grande île de Micronésie et à l'époque de sa découverte elle comptait pas moins de 30 000 résidents. Le site de Nan Madol est construit sur la côte rocheuse de l'île de Temwen avec nombres de colonnes en basalt. La plus proche région basaltique se trouve très loin (pas trouvé où). Chaque colonne a un poids variant de 20à 30 tonnes. certains ont essayé de transporter des colonnes de même types, mais la limite de flotaison d'une barge en bambou est de 1 tonne. Nan Madol s'étend sur 1,5 Km de long et 500 m de large. Les bases des constructions ont été "plantées" sous l'eau, sous le niveau de l'eau. Certains scientifiques disent que la cité fut bâtie il y a 1500 ans. Vidéo avec pas mal d'images du site ;

les secrets de ÎLE DE PÂQUES ET de la CIVILISATION DE L’INDUS ÎLE DE PÂQUES ETCIVILISATION DE L’INDUSautrefois sur la planète Terre toutentière. Une « civilisation première » semble être responsable de similitudes et de parallèles dans le domaine des langues, de la culture, de la religion, de l’archéologie et de l’ethnologie qui se manifestent auprès de civilisations bien éloignées, comme celle des polynésiens, de l’Égypte d’avant les dynasties, des premiers Ariens de l’Inde, des Mayas et des Incas. Lore Hasselmann Les « murs incas » sur l’île de Pâques ressemblent à l’époque précolombienne du Pérou et l’archaïque statue Tikuturi à celle de l’époque pré inca et ensuite les signes Rongo-Rongo que l’on retrouve sur des milliers de sceaux dans la vallée de l’Indus. Chez les Mayas et dans le premier type de construction de Mykonos se trouve la même sorte de console. Les tours de pierre rondes sur la côte irlandaise ressemblent aux nurages de Sardaigne et aux chulpas rondes du Pérou avant l’époque des Incas (Sillustani).

Indonésie : Nouvelles découvertes archéologiques d'une civilisation perdue datant d'il y a au moins 24.000 ans - Le Blog de la Résistance Une nouvelle découverte vient encore une fois de mettre à mal le «fait établi » selon lequel les plus anciennes civilisations remonteraient de -3400 à -4500 ans. Une nouvelle fois également, malgré de solides preuves démontrant le caractère exceptionnel de la découverte, il est déconcertant de constater le comportement de certains personnages qui semblent s’opposer à la suite des recherches… Le veilleur La pyramide a été connue de l’archéologie depuis 1914, lorsque les structures mégalithiques formés de blocs de basalte en colonnes ont été trouvés dispersés parmi les arbres denses et les sous-bois qui ont recouvert son sommet. Les populations locales ont considéré le site comme étant sacré et l’ont appelé Gunung Padang, le nom qu’il a encore aujourd’hui, qui signifie « Montagne de Lumière » , ou « Montagne des Lumières » , dans la langue localeSundanese. Cependant, ni les archéologues, ni, apparemment les habitants, n’ont réalisé que la pyramide était une pyramide.

Les Mondes perdus : M comme MU Mu En 1870, le colonel James Churchward, ancien Lancier du Bengale, passionné de chasse, annonça qu'il avait entendu parler d'un continent perdu nommé Mu, jadis situé dans l'Océan Pacifique et centré juste au sud de l'Equateur; Le continent avait 6000 miles de long d'est en ouest et 3000 miles de large du nord au sud. Churchward dit qu'il tenait cela d'un secret, poterie ancienne et tablettes de pierre cachées en Inde, qui lui avait été révélé par un prêtre Hindou. Il disait que les premiers êtres humains étaient apparus sur Mu quelques 200 000 ans auparavant, se développant pour devenir une race évoluée d'environ 60 millions d'êtres répartis en dix tribus. Copeland s'appuya également sur Auguste Le Plongeon, un physicien Français du XIXème siècle, qui mit le premier à jour des ruines Mayas dans le Yucatan. Jacky Ferjault ©

Le mystérieux monument de Yonaguni et la civilisation perdue de MU La structure de Yonaguni reste un mystère, elle deviendrait alors la plus vieille structure jamais construite, plus ancienne de 7000 ans que les pyramides de Gizeh et tendrait à prouver l’existence d’une civilisation antérieur inconnue? voir Les reptiliens Égyptiens et la magie incubatoire : révélation sur les créateurs des pyramides Beaucoup de scientifiques commencent à croire, cela nous ramènerait 12.000 ans en arrière quand cette zone était encore au-dessus du niveau de la mer, avant la fin de l’âge glaciaire. Le monument de Yonaguni Yonaguni-jima kaitei chikei/iseki? "James Churchward était un écrivain britannique spécialisé dans les livres occultes. D'abord, le prêtre lui a parlé de tablettes, mais sans lui montrer. Selon le colonel, les tablettes, incomplètes, faisaient partie d'un ensemble nettement plus important. Il affirmait que Mu était le Jardin d'Eden, habité par 64 millions de Naacals. Ces divers bémols ne comptent pas. Le même prof Kimura a daté les vestiges de Yonaguni.

Chichen Itza . En Images Quetzalcóatl : Le Serpent à plumes Les Toltèques et les Aztèques l’appelaient Quetzalcóatl, les Mayas, Kukulcán. Le « serpent avec les plumes de l’oiseau quetzal » (traduction littérale du nom) était le protecteur des prêtres et des souverains, le maître de la sagesse et des vents. Sculpture représentant le Serpent à plumes. Dans le panthéon maya, peuplé de divinités sanguinaires, Quetzalcóatl- Kukulcán n’exigeait des fidèles que des sacrifices de serpents, d’oiseaux et de papillons. Pourtant, on sait que de nombreux sacrifices humains se sont déroulés en l’honneur de ce dieu. Le quetzal est un oiseau d’une très grande beauté. Quetzal à Teotihuacan. Les plumes de l’oiseau étaient si précieuses qu’elles étaient utilisées comme monnaie. Quetzal. Aujourd’hui, le quetzal vit en populations réduites dans quelques parcs protégés. La découverte de Chichén Itzá Selon une légende, le dieu-roi toltèque Quetzalcóatl conquit la plus florissante ville maya du Yucatán au IVe siècle. El Castillo. Caracol.

L'ancien secret du svastika et l'histoire cachée de la race blanche (I) L'ancien secret du svastika* et l'histoire cachée de la race blanche (partie1/2) (* d'après Wikipédia, le mot svastika est masculin si on en parle en tant que symbole. Au féminin, le mot concerne la croix en forme de svastika.) La race blanche a été délibérément coupée de son ancestrale religion hindouiste, qui a été pratiquée dans l'Europe préhistorique pendant des milliers d'années avant l'arrivée du christianisme. Ce qui fait que les hommes de race blanche du monde ont ''perdu leur chemin'' et oublié qui ils sont spirituellement, abandonnant toute introspection dans leur poursuite de l'argent et des possessions matérielles. Nous examinerons la censure actuelle de la foi hindoue en Europe, et la suppression de son symbole-clé, le Svastika. Des svastikas découvertes sur des ruines dans toute l'Europe antique La plupart des gens aujourd'hui associent l'hindouisme avec l'Inde. L'invasion de l'Inde par les aryens Encore une fois, ce n'est pas une opinion, c'est de la pure érudition.

Le continent Mu - La terre, ses mystères, son histoire et plus encore Le colonel anglais, James Churchward, établi en Inde vers 1870, durant une période de grande famine, se trouvait près d'un temple pour apporter de l'aide au prêtre le plus important. Churchward se lia d'amitié avec le prêtre, découvrant que tout deux avait une grande passion pour l'archéologie. Un jour le colonel britannique se trouvait dans le temple occupé à déchiffrer une inscription. Le prêtre en outre lui fit savoir que à l'intérieur du temple il y avait des tablette écrite dans la même langue que celle parlée sur la terre des origines du genre humain, le continent Mu. Ces tablettes avaient été retrouvées dans une des septs villes sacrées de l'Inde (Rishi) et elles appartenaient à une collection beaucoup plus vaste. Malheureusement la sacralité et l'importance de ces tablettes étaient telles qu'il était interdit de retirer leur étui. Très importantes pour les recherches de Churchward furent les découvertes de William Niven au Mexique.

Related: