background preloader

Système d'exploitation

Système d'exploitation
Mai 2017 Description du système d'exploitation Pour qu'un ordinateur soit capable de faire fonctionner un programme informatique (appelé parfois application ou logiciel), la machine doit être en mesure d'effectuer un certain nombre d'opérations préparatoires afin d'assurer les échanges entre le processeur, la mémoire, et les ressources physiques (périphériques). Le système d'exploitation (noté SE ou OS, abréviation du terme anglais Operating System), est chargé d'assurer la liaison entre les ressources matérielles, l'utilisateur et les applications (traitement de texte, jeu vidéo, ...). Le système d'exploitation permet ainsi de "dissocier" les programmes et le matériel, afin notamment de simplifier la gestion des ressources et offrir à l'utilisateur une interface homme-machine (notée «IHM») simplifiée afin de lui permettre de s'affranchir de la complexité de la machine physique. Rôles du système d'exploitation Les rôles du système d'exploitation sont divers : Systèmes multitâches Related:  xml35orthez002

BIOS ou UEFI ? L'UEFI, qu'est-ce que c'est ? L'UEFI succède au BIOS : « L'UEFI offre plusieurs avantages par rapport au BIOS, comme des fonctionnalités réseau intégrées en standard, une interface graphique haute résolution, une gestion intégrée des installations multiples de systèmes d'exploitation et l'affranchissement de la limite des disques à 2,2 To. » « Une des fonctions principales d'UEFI est l'amorçage d'un système d'exploitation [comme le BIOS]. Celui-ci se fait par l'intermédiaire d'un programme d'amorçage, qui est un cas particulier d'application UEFI. Le secteur de démarrage [MBR] du BIOS n'est plus utilisé. » « UEFI gère pour les disques, outre le partitionnement classique par MBR (limité à 2,2 To), un nouveau système de partitionnement nommé GPT (globally unique identifier partition table). Plus important : « Depuis la version 2.3.1, l'UEFI permet de protéger les systèmes d'exploitation installés sur la machine.

Introduction aux conteneurs – 2h de vidéos en français avec des démos | Stanislas.io Les conteneurs aujourd’hui beaucoup en parle mais finalement, assez peu de personnes (développeurs, IT) dans l’écosystème connaissent, comprennent et utilisent ces nouveaux modes de déploiement. Avec mon collègue Pascal nous avons enregistré 2 heures de session technique sur le sujet permettant d’appréhender le sujet de manière pragmatique et d’acquérir les bases de ces technologies. L’objectif des 2 vidéos ci-dessous est de démystifier en 2 heures ce sujet, tant du côté Linux que du côté Windows Server 2016 (seconde vidéo). Vidéo 1 – Introduction aux conteneurs, conteneurs Linux et Docker Vidéo 2 – Conteneurs Windows Server 2016 Quelques lectures additionnelles : Vous êtes professionnel et légitimement vous vous posez des questions sur le Cloud, Microsoft Azure, Hyper-V, Windows Server, l’évolution du datacenter vers un cloud privé ou hybride… N’hésitez pas à suivre les sessions gratuites de formation de la Microsoft Virtual Academy : – Stanislas Quastana – Like this:

Processeur 64 bits Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un processeur 64 bits AMD. Exemples de processeurs 64 bits[modifier | modifier le code] Les Itanium d'Intel basés sur l'architecture IA-64.Les x86-64 ou x64 (AMD64 de AMD ou Intel 64 d'Intel).Les IBM POWER.Leurs dérivés grande diffusion, comme le PowerPC G5 de IBM.Des sociétés comme DEC, SGI ou Sun Microsystems ont depuis le milieu des années 1990 employé des CPU 64 bits respectivement l'Alpha, le MIPS R4000 et l'UltraSPARC. Avantages[modifier | modifier le code] Inconvénients[modifier | modifier le code] Le passage de 32 bits à 64 bits augmente la consommation de mémoire. Passage de 32 bits à 64 bits[modifier | modifier le code] Il ne suffit pas d'avoir une machine avec processeur 64 bits et d'installer les versions « habituelles » du système d'exploitation et des logiciels. Systèmes d'exploitation supportant le 64 bits[modifier | modifier le code] Tous les systèmes d’exploitation modernes supportent au moins partiellement le 64 bits.

MediCat DVD: A Multiboot Linux DVD ✔ This project is absolutely free to use; I do not charge anything for MediCat USB.✔ The full MediCat USB aims to replace Hiren's Boot CD/DVD, for bleeding edge computers.✔ Derivative projects are allowed and encouraged.✔ MediCat USB is clean of viruses, malware, or any kind of malicious code.✔ Modify MediCat's ISOs and menus as you see fit with UltraISO.✔ USB bootable using Rufus, or similar USB tools.✔ Now has a page on Gluten-free, non-GMO, gender neutral, and no trans-fats! What is MediCat USB? Learn About MediCat Here. ==> MediCat History: I run a PC repair service out of my home called Reset Computers. MediCat USB Screenshots: Lubuntu Screenshots: Mini Windows 10: MediCat USB and Mini Windows 10 are released under the WTFPL: ==> For more information about the WTFPL: Concerning Donations: Please understand™: As much as I appreciate you guys wanting to donate to me, I can't accept donations... FAQs:

Les Tutos de Nico AMD64 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Processeur AMD64 avec sa boite d'origine et son ventilateur Intel a par la suite adopté cette architecture, sous le nom de Intel 64, EM64T ou IA-32e, dans ses processeurs récents de type Pentium 4, Pentium D, Pentium Extreme Edition, Celeron D, et Xeon. Microsoft communique sur cette technologie sous le nom de x64. Dirk Meyer, ingénieur ayant travaillé sur les processeurs Alpha de chez DEC, a participé au projet. Architecture[modifier | modifier le code] Le jeu d'instruction de l'architecture AMD x86-64 est une extension de l'architecture Intel IA-32 (x86-32). Les différents modes de fonctionnement[modifier | modifier le code] Description de ces modes[modifier | modifier le code] Implémentations[modifier | modifier le code] Les processeurs suivants implémentent l'architecture AMD64 : Implémentations sur une autre architecture commune : Intel 64[modifier | modifier le code] Les processeurs suivants implémentent l'architecture Intel 64 :

Connectique - Débits et vitesses de transfert Pour les néophytes : quelques explications "basiques" sur le matériel, afin de s'orienter un peu plus facilement dans cette "jungle" ;-) Pour tous : des liens pour se tenir au courant des dernières évolutions et se documenter plus avant. Le matériel informatique évoluant très rapidement, certaines informations peuvent devenir rapidement obsolètes : Tenir compte de la date de rédaction des articles. Merci de me signaler toute erreur ou imprécision (lien en bas de page). Débits : Byte et bit : Il ne faut pas confondre un bit avec un byte (voir sur Wikipedia) Donc 8 bits = 1 byte = 1 octet En considérant que 8 bits = 1 octet, on peut dire que : 8 Mbits/s (Mbps) = 1 Mo/s Exemple : une connexion Internet 8 Mega = 8 Mbits/s (8 Mbps) = 1 Mo/s C'est la vitesse en Mo/s qui est la plus intéressante ou "parlante" pour l'utilisateur. Convention d'écriture : On peut écrire indifféremment : bps et o/s : Il faut 8 bits pour faire 1 octet. Youpa.free.fr - Unités informatiques et conversions Connectique externe :

Une analyse de trafic réseau de Windows 10 dévoile l’incroyable étendue de l’espionnage mis en place par Microsoft On savait déjà que Windows 10 était un système d’exploitation pouvant collecter de nombreuses informations sur vos habitudes devant votre ordinateur. On savait aussi qu’il était possible de supprimer une partie de cette collecte en utilisant un logiciel Open Source plutôt bien conçu pour cet usage. Mais il est maintenant clair que cela ne suffit pas du tout à réduire de manière significative l’étendue de l’espionnage mis en place par Microsoft quand on se penche sur l’analyse réseau qui a été faite par un spécialiste tchèque : les résultats sont bien au-delà de tout ce qui avait été annoncé et par Microsoft, et par les plus paranoïaques des geeks anti-Windows ! Il apparaît que l’étendue de l’utilisation du fameux Cloud au sein de Windows 10 transforme un peu plus cet OS en une sorte de terminal communiquant constamment avec les serveurs de Microsoft. Voici les informations collectées qui ont pu être identifiées en analysant le trafic réseau d’un ordinateur sous Windows 10 :

la carte mère Page mise à jour le 01/08/17 La sélection : (Voir une sélection plus large) Éléments clefs de choix : * Le format de la carte mère et son chipset n'influent pas sur les performances de cette dernière. Avec l'intégration d'un grand nombre de fonctionnalités, dans une majorité de cas, opter pour une carte mère µATX plus économique que son équivalent ATX est un choix judicieux, même pour un montage dans un boîtier ATX. * Une carte mère plus coûteuse aura généralement une connectique plus étendue et/ou sera apte à l'overclocking. * Vous choisirez le socket de votre carte mère en fonction du processeur envisagé. * Si vous prévoyez d'utiliser la carte graphique intégrée vous serez attentifs que les sorties vidéos disponibles sur la carte mère permettent de piloter votre écran. * Dans le cas d'un upgrade de machine, vous serez attentifs à la présence de slots PCI si vous souhaitez re-utiliser des cartes d'extension utilisant cette connectique. Critères d'achats détaillés : La FAQ :

Modèle OSI Histoire[modifier | modifier le code] Le modèle OSI a été conçu dans les années 1970, sur fond de rivalités entre trois architectures de conceptions différentes : la DSA lancée par CII-Honeywell-Bull innove dans l'informatique distribuée en mettant en avant les mini-ordinateurs Mitra 15 puis Mini 6, tandis que Decnet, de DEC, et SNA d'IBM donnent une plus grande place au site central, contrôlant l’ensemble des ressources matérielles et logicielles, les utilisateurs y accédant pour une "session" via des terminaux passifs. C'est en mars 1978 que Charles Bachman présente son modèle de communication en 7 couches dans le document ISO/TC97/SC16/N34. Les grands opérateurs télécoms européens, alors tous publics, la combattent. C'est à cause de ce retard et de son contexte trop peu ouvert, que la norme OSI sera supplantée par TCP/IP dans le domaine de l'Internet naissant puisqu'il sera adopté par le réseau Arpanet le 1er janvier 1983 (en remplacement du protocole NCP[7]). connection.request

Netcat Netcat est un utilitaire Unix simple qui permet de gérer les sockets (connexions réseaux), c’est-à-dire qu’il est capable d’établir n’importe qu’elle connexion à un serveur, en choisissant le port, l’IP etc. Il est conçu pour être un outil « back-end » et peut-être utilisé directement par d’autres programmes et/ou scripts. Netcat est distribué librement sous la licence GNU Licence Publique Générale (GPL). Installation : Linux – Debian Assez simple ici, en une ligne et hophophop ^_^ apt-get install netcat Par les sources wget ~$ tar -xzf netcat-0.7.1.tar.gz ~$ cd netcat-0.7.1 ~/netcat-0.7.1$ . Windows Vous pouvez le télécharger ici : nc111nt.zip Utilisation basique : Socket TCP Commençons simplement : Ouverture d’une socket en mode listening du port 1337 : nc -l -p 1337 Bon là tu peux te dire « eh dude, c’est quoi mode listening port 1337 ? On peut vérifier en ouvrant une autre instance de Netcat qui va nous servir de client.

Exploit Exercises Disque dur : les tables de partitions MBR et GPT Depuis que le BIOS existe, nos disques durs utilisent la table de partitions MBR (Master Boot Record). L’UEFI, le remplaçant du BIOS, change la donne et exige l’utilisation d’une nouvelle table de partitionnement : le GPT (GUID Partition Table). C’est de l’hébreu tous ces termes pour vous ? Don’t Worry ! Le Crabe répond aux questions que vous vous posez : qu’est-ce qu’une table de partitions et à quoi sert-elle ? La table de partitionnement Une table de partitionnement est stockée sur un disque dur et contient les informations nécessaires pour diviser un disque dur en partitions. Le MBR (Master Boot Record) Le MBR (Master Boot Record) est le premier secteur d’un disque dur. Si la liste de démarrage de votre PC commence par un disque dur, le BIOS va donc exécuter le MBR (Master Boot Record) de ce disque dur. Le MBR est compatible avec tous les systèmes d’exploitation 32bits et 64 bits. Pour répondre aux questions les plus courantes, je vous propose encore une petite FAQ.

Related: