background preloader

Le rat des livres et le rat d’écran

Le rat des livres et le rat d’écran
On connaît l’image de l’érudit (ou non), plongé dans les livres (papier), en bibliothèque (publique) : celle du « rat de bibliothèque » (Rattus Libri, rat du livre, pourrait nous dire Linné) – ce, sans discrédit aucun sur cet animal qui malgré son aspect figure parmi les plus intelligents de l’espèce animale… Ma fréquentation des bibliothèques, réelles ou virtuelles, depuis une dizaine d’années, m’a fait surgir cette image lorsque le vénérable Bulletin des bibliothèques de France m’a sollicité pour un article sur mes pratiques documentaires, avec la BnF notamment. Le rat des livres… Commençons par le rat des livres, fouinant à la BnF. Mon premier contact avec la Nationale fut pour l’obtention de la carte rez-de-jardin, en juin 2006 – j’ai vérifié la date. C’était presque un concours d’entrée : il y avait longtemps que je n’avais eu à en passer un ! Avec le recul, c’en était effectivement un, au sens où cela allait modifier ma carrière – ce que j’ignorais à l’époque. … et le rat d’écran

http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2013-06-0006-001

Related:  L'avenir du livre

Livre de poche, livre numérique : duel reporté Il est censé lui faire la peau. Le livre numérique devait sonner le glas du format poche papier. C’est vrai qu’ils ont beaucoup en commun. Mais doit-il vraiment n’en rester qu’un ? Le flou qui entoure encore le prix du livre numérique laisse un peu de répit aux livres de poches.

Livre papier vs livre numérique : lequel est le plus écolo ? Même si la lecture sur support numérique reste marginale en France, elle grignote peu à peu des parts de marché. Outre le côté pratique du livre dématérialisé, les pro e-books avancent souvent l’argument d’une consommation du livre plus verte. Qu’en est-il réellement ? Le livre électronique est-il plus écolo que son homologue en papier ? Le livre numérique ne représente aujourd’hui que 6.4 % des ventes de livres dans l’Hexagone, un chiffre toutefois en constante augmentation.

Livre numérique : le début de la fin ? Aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, ses ventes stagnent, alors qu'en France, elles n'ont jamais été très significatives. Dans le même temps, on assiste à une légère augmentation des ventes du livre papier. L'e-book serait-il déjà condamné à l'obsolescence ? Aux Etats-Unis, l'Association of American Publishers (Association des éditeurs américains) a annoncé en septembre que les ventes de livres numériques (e-book) ont chuté de 10,4% durant les cinq premiers mois de 2015. À son lancement, en 2007, les ventes de l'e-book avait explosé, atteignant rapidement plus de 20% du marché global du livre. Mais aujourd'hui, elles stagnent à ce niveau.

Pourquoi les livres numériques sont-ils si chers? En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... en partie ensoleillé Vent : 15km/h - UV : 1 Replay Emissions Impression à la demande : pourquoi le numérique sera l’avenir du livre papier Le numérique provoquera-t-il la disparition du livre imprimé ? Les leaders du commerce en ligne causeront-ils la fermeture de tous les libraires de quartier ? Le monde de l’édition et celui de la distribution ont longtemps tenté d’apporter des réponses rassurantes et optimistes à ces deux questions...

Contribution : "Le livre enrichi, l'avenir du livre papier ?" par Marion Pilarczyk Les innovations sont aujourd’hui nombreuses pour proposer aux lecteurs de nouvelles modalités de lecture. Parmi elles, celle du livre enrichi ouvre de belles perspectives créatives. En espérant qu’elle trouve son marché. Le retour d’un support multimédia. Alors que l’e-book était une copie numérisée d’un livre papier, l’enrichi, quant à lui, use des ressources multimédias. L'aventure du livre - Arrêt sur Métamorphoses et pérennité Le XXe siècle a été marqué par les progrès fulgurants de la micro-informatique qui occupe une place toujours plus grande dans nos activités professionnelles et personnelles. En parallèle, les avancées des technologies de la télécommunication nous ont pleinement ancré dans ce qu’il est convenu d’appeler "la société de l’information", société où les échanges informationnels sont facilités par les évolutions rapides des supports et terminaux de communication, fixes ou mobiles, et des infrastructures techniques de réseau. Le livre, véhicule privilégié du savoir et de la culture écrite depuis plus de mille ans, n’est pas épargné par ces métamorphoses technologiques, au point qu’on parle, au sujet de sa transposition dans le monde numérique, d’une révolution aussi puissante que l’invention du codex ou de l’imprimerie, et de la disparition à terme du livre traditionnel.

Et si le numérique représentait l'avenir du papier ? QR codes, réalité augmentée, reconnaissance d’images, NFC… Aujourd’hui, le livre papier s’enrichit grâce à ces différentes technologies dans des domaines comme la publicité, l’édition ou encore la presse. D’un autre côté, le numérique s’inspire du papier pour innover toujours plus. Lettres Numériques vous propose dans ce billet un panorama des technologies qui font du papier un objet de plus en plus connecté, qui n’est pas près de disparaître !

Related: