background preloader

Ask.fm, le réseau social que les adultes ignorent

Ask.fm, le réseau social que les adultes ignorent
Ask.fm et ses ­60 millions d’utilisateurs dans le monde n’ont jusqu’à présent attiré le regard des médias français qu’à travers les cas tragiques de suicides reliés à des insultes et des harcèlements exercés par son entremise. Nous avons cherché pour notre part à documenter les usages quotidiens de ce réseau social inconnu des parents : on y voit à l’œuvre les « drames » ordinaires des adolescents, mais aussi la fabrique horizontale de leurs normes, et au premier chef celle de l'intimité, à l’âge où l'éclosion de la sexualité redistribue les cartes. Un réseau social peut en cacher un autre : de nombreuses pages facebook d’adolescents sont désormais ponctuées d’invitations à « aller me poser des questions sur ask.fm ». Vers ce réseau perçu comme « underground », le pas est vite franchi : comme l’indique la politique de confidentialité tout récemment traduite en français, tous les contenus y sont publics. Jouer à la confession Etre sur la sellette pour être sur la scène [i] N. [ii] J.

http://www.fftelecoms.org/articles/askfm-le-reseau-social-que-les-adultes-ignorent

Related:  Internet droit usagesAsk.fmIDENTITE NUMERIQUEMédias Sociaux_Littérature Griseinfojindigo

Utiliser les outils de communication  Page mise à jour le 01 septembre 2011 Comprendre les différents outils de communication pour les utiliser à bon escient. Savoir identifier son besoin afin de choisir l’outil adéquat. Ask : Quand les adolescents se dévoilent en ligne Pour l’Observatoire de la vie numérique des adolescents, la sociologue Joëlle Menrath analyse dans un très intéressant article les usages quotidiens d’un réseau social encore peu connu des adultes et dès lors très investi par les jeunes : ask.fm. Le principe en est simple : sur sa page, on répond à des questions posées par des interlocuteurs anonymes (sauf s’ils choisissent de s’identifier), la plupart d’entre elles traitant de sexualité, d’amitié, d’amour. « Dans cette version numérique du jeu « Action ou Vérité », matinée des standards de la télé réalité, de nouveaux marivaudages s’expérimentent, où l’intimité de chacun se dessine sous les yeux d’un public choisi. ». Article

Comment comprendre le succès de Snapchat auprès des adolescents La guerre des images n’aura pas lieu Notre enquête a également révélé un type d’inquiétude moins conforme aux mises en garde des adultes, mais non moins agissante : c’est la crainte de perdre la face, au sens propre, en étant « affiché » - adjectif qui a dans le langage des ados une connotation très négative. Bien qu’elle s’appuie rarement sur des expériences vécues, la hantise est réelle de voir exposées sur Facebook des images de soi dévalorisantes, que les adolescents désignent par la formule très usitée, de Lisieux à Strasbourg en passant par Aulnay-sous-Bois, de « photos dossier ». Chaque téléphone mobile visité lors de notre enquête recèle une ou plusieurs de ces « photos dossier » : photos d’enfance ou de cérémonies encadrées dans le salon familial d’un(e) ami(e) que l’on aura prise à la sauvette avec son mobile, photos désavantageuses prises sur le vif à la cantine, lors de soirées, ou dans les toilettes, et que l’on garde par devers soi « au cas où »… .

Réseaux sociaux: à quoi les ados passent leur temps sur leur smartphone? Ce n'est plus un téléphone, c'est un greffon. De quoi vous faire regretter de lui avoir offert un forfait, ou vous donner envie de verrouiller le réseau WiFi familial. Combien de fois vous êtes-vous demandé ce qu'il pouvait bien fabriquer le nez collé à son portable? Que votre ado passe sa journée à envoyer des textos, ça, vous le savez déjà. Que le deuxième usage privilégié soit les réseaux sociaux, vous vous en doutez. Mais si pour vous le monde se limite à Facebook, voire à Twitter, ou que vous en êtes restés aux Skyblogs, vous êtes au moins en retard d'une génération. Des guides pour bien utiliser Twitter Voici plusieurs guides sérieux et gratuits pour se lancer ou s’améliorer sur Twitter. Les plus courts sont souvent les meilleurs : pour s’initier et apprendre le fonctionnement de base de Twitter : Guide Twitter / Bernard Manzerolle, novembre 2012, 6 pages (PDF) Guide pratique des réseaux sociaux : Twitter / CCI Poitou-Charente (PDF). Ce 4 pages fait partie d’un programme de sensibilisation aux enjeux et usages des technologies de l’information et de la communication appelé "Mon entreprise sur le web", mis en place par cette chambre de commerce. Lire les autres pour creuser, pour des exemples d’application détaillés ou selon le public : Tirer le meilleur parti de Twitter, 2ème éd., 2010 (ebook en ligne sur Slideshare ou Scribd) [1].

La protection des mineurs sur internet Priorité nationale, le développement de l'utilisation d'internet et des TIC s'accompagne de la mise en place de mesures techniques et de formation pour permettre aux activités pédagogiques de se dérouler dans un cadre serein. L'Éducation nationale doit transmettre à chaque élève les valeurs liées à un usage responsable de l'internet. La protection des internautes : le filtrage des contenus dans les établissements La circulaire du 11 février 2004 concernant l'usage de l'internet dans le cadre pédagogique et la protection des mineurs présente les mesures à prendre pour "faciliter le travail des équipes pédagogiques, tout en prenant en compte les impératifs de sécurité et la protection des mineurs". Les établissements doivent utiliser un dispositif de filtrage permettant de sélectionner l'information mise à disposition des élèves. La responsabilisation des élèves

Les adolescents et ask.fm Joëlle Menrath Ask.fm et ses 60 millions d'utilisateurs dans le monde n'ont jusqu'à présent attiré le regard des médias français qu'à travers les cas tragiques de suicides reliés à des insultes et des harcèlements exercés par son entremise. La Fédération française des Telecoms m'a confié l'examen des usages ordinaires de ce réseau social. Sur ces pages ouvertes à tous, où l'on répond en son nom à des questions posées anonymement, se jouent les "drames" des adolescents, mais aussi la fabrique horizontale de leurs normes, et au premier chef celle de l'intimité, à l'âge où l'éclosion de la sexualité redistribue les cartes. Largement méconnu des adultes et des parents en particulier, ce site est un des rares réseaux sociaux investi presque exclusivement par les adolescents. Qu'ils choisissent ou non d'y avoir une page, les ados sont tous plus ou moins au fait des péripéties de cette plaque tournante relationnelle, où se vivent des drames affectifs, des hontes cuisantes, et où se reconfigurent les liens.

Non, tous les digital natives ne sont pas des experts des réseaux sociaux Avoir grandi avec un fax n'a pas fait de vous un spécialiste en relations commerciales. Ni avec un Minitel un as de la télématique. Alors pourquoi les digital natives, ces personnes nées avec le numérique, devraient-ils nécessairement être des experts en réseaux sociaux ? Cela semble couler de sens. Et pourtant, c'est l'un des clichés les plus récurrents lorsque certains parlent de la (pseudo) génération Y.

Facebook, du réseau social au média Les articles ayant pour sujet Facebook sont légions sur Siècle Digital (de l’article d’actualité mentionnant les crashs intentionnés de la plateforme sur son application Android aux publications traitant des offres/objectifs des publicités). Mais l’angle d’attaque de cet article sur Facebook est différent, car il n’engage que ma pensée et celles qui la rejoindront. Au fil des évolutions de la plateforme, mais aussi de l’expérience que j’ai pu connaître en tant que simple utilisateur comme d’amateur et connaisseur du social media marketing/community management, j’en suis venu à l’idée que Facebook ressemblait aujourd’hui beaucoup plus à un éditeur de presse que le réseau social de ses débuts. Faire jouer l'exception pédagogique  Informations juridiques Conditions d'utilisation : Droit de propriété intellectuelle : la présentation et le contenu du site www.cndp.fr constituent des oeuvres protégées par la législation française et internationale relative à la propriété intellectuelle. Les éléments de fond protégeables tels que les textes, les photographies, les données, les graphiques, les vidéos, les images…, ainsi que les éléments de forme (choix, plan, disposition des matières, organisation des données…) sont la propriété du CNDP au titre du droit d'auteur et au titre du droit du producteur de la base de données. En vertu de cette propriété, le CNDP peut exploiter ces différents éléments seul ou grâce à l'accord obtenu des détenteurs de droits et ce, pour le monde entier.

Présentation - Lire-écrire Les Liaisons dangereuses Objet d’étude : Le roman et ses personnages Objectif : témoigner d’une lecture précise, pertinente et personnelle du roman à travers un travail créatif sur un personnage Mission : réalisez une interview d’un personnage de votre choix Forme (au choix) :

Related:  réseaux sociauxNumérique