background preloader

Proposer des « grainothèques » en bibliothèque pour favoriser le partage des semences libres – – S.I.Lex –

Proposer des « grainothèques » en bibliothèque pour favoriser le partage des semences libres – – S.I.Lex –
Mon intérêt pour les biens communs m’a peu à peu fait découvrir la problématique des semences, dont les enjeux sont aujourd’hui considérables et rejoignent par certains côtés ceux de la Culture libre. J’ai eu déjà eu par exemple l’occasion sur S.I.Lex de consacrer des billets à des projets de licences libres appliquées aux semences ou à la question du domaine public végétal. Alors que les semences constituent un patrimoine millénaire qui s’est développé par le biais du partage de graines entre paysans, cette pratique est aujourd’hui fragilisée par des restrictions légales, faisant courir un risque à la biodiversité. Les variétés végétales tout comme les oeuvres de l’esprit, peuvent en effet être saisies par la propriété intellectuelle, par le biais de certificats d’obtention végétale ou de brevets protégeant les intérêts de l’industrie semencière. Le sujet est donc de première importance et récemment, une initiative a attiré mon attention. Nous avons semé des graines de grainothèque.

http://scinfolex.com/2013/12/18/proposer-des-grainotheques-en-bibliotheque-pour-favoriser-le-partage-des-semences-libres/

Related:  Rêvesolutions et Génialeries

Campagne « One Planet » Déclaration de principe Le projet « One Planet » est une vaste campagne de sensibilisation. Notre objectif est de transmettre des informations concernant les nombreux défis globaux sociaux et environnementaux que rencontre notre société. Au delà de cela, nous souhaitons faire connaître un nouveau modèle économique alternatif nommé Modèle Économique Basé sur les Ressources (MEBR), à un nombre toujours croissant de personnes à travers le globe. Nous espérons qu'avec ces considérations et connaissances, toujours plus d'individus auront une meilleure compréhension des problèmes actuels et de leur origine afin que nous puissions engager une transition vers les solutions existantes.

Une grainothèque au CDI : un projet pluridisciplinaire entre info-documentation et biens communs En parallèle d’autres séances ont été menées : Avec des classes de SEGPA, réalisation des enveloppes pour la collecte des graines en réutilisant des feuilles de brouillon. Cette activité proche de l’origami a permis de travailler la motricité, de développer la concentration et la précision.En cours de technologie, un système d’arrosage automatique avec récupération d’eau de pluie a été mis en place.En français, c’est l’occasion de proposer une séance sur la recherche d’informations par l’intermédiaire du document de collecte afin d’aboutir à la réalisation de fiches pour chaque type de graines. Nous avons également écouté et analysé le texte de la légende du Colibri. Ce projet permet de faire vivre les Communs au CDI et plus largement dans l'établissement en responsabilisant les élèves pour l'arrosage des plants et du jardin, la construction des "boites" de la grainothèque et leur décoration, la préparation des enveloppes de graines.

Les communs : culture de la participation et culture numérique. Vers une littératie des communs ? Cet article est publié simultanément sur le site du collectif SavoirsCom1 - Politiques des biens communs de la connaissance Ce Billet s’inscrit dans l’axe 4 de son manifeste :« 4. Les ressources éducatives libres sont autant de biens communs informationnels dont il faut encourager le développement. Il s’agit de données, de métadonnées, de savoirs, mais aussi de savoir-faire, et de savoir-être. La création, la mise en circulation de l’information doivent être pleinement intégrés dans les cursus scolaires et universitaires et dans les formations tout au long de la vie.

Spam tes soldes ! Déposer des spams / étiquettes / autocollants aux endroits stratégiques pour le consommateur Complément sympa : Les petites etiquettes subliminales à imprimer et semer ainsi que les affiches A3 et A4. Pas d'imprimante ? Janvier 2016 : séances et animations du CDI Je profite de ce premier article de 2016 pour vous souhaiter à tous, lecteurs occasionnels ou réguliers, cinéphiles, profs docs ou les deux, une excellente année. Rumeurs, déformation de l’information et cinéma En guise de préambule à ce nouveau mois d’activités, je ne peux pas m’empêcher de partager une vidéo, que ceux qui me suivent sur Twitter ont peut-être vu passer. Il s’agit d’une vidéo publiée par l’émission Blow Up d’Arte, dont je guette chaque nouvelle publication, tant le contenu est riche et agréable, et tant le ton est passionnément cinéphile. J’ai trouvé cette vidéo captivante et n’ai pas pu m’empêcher d’en saisir les possibilités d’utilisation avec des élèves, pour les former à la circulation, la manipulation et la déformation de l’information, et à la rumeur. Présenter le CDI : pourquoi, comment, quand, à qui ?

Pourquoi je parle désormais de Communs plutôt que de biens communs ? Ceux qui suivent ce blog savent que c'est un aspect que je soutiens. La pratique de la publication et notre enseignement autour du triptyque développé par Divina Frau-Meigs Comprendre-Critiquer-Créer peut conduire, il me semble, à la question des Communs. J'essaie de positionner mon enseignement dans cette démarche, avec un lien très fort aux notions de l'info-doc telles que redocumentarisation - éditorialisation - présence numérique - autoritativité - pertinence de l'information....

Montre ton indignation sur les billets de banque Exprime ton indignation sur les billets de banque.N'importe quel message qui montre l'indignation peut faire l'affaire - comme par exemple "Révolution du 15 mai" ou "Démocratie réelle maintenant". Tout ce qu'on veut, du moment que le banquier et tout autre citoyen qui tombe dessus ait connaissance de notre indignation. Cette action fut lancée en Espagne: nombreux exemples à cette page: "Si il est subversif d'écrire sur les billets de banques,alors c'est un acte révolutionnaire.L'argent passe dans toute les mains, celle du riche, du pauvres, indépendamment de la couleur de peau, des croyances, des idées, des sentiments, des peurs, des espoirs.Alors l'argent est le parfait moyen de communication, pour le désespoir de cette société. Car l'argent est notre loup, notre chaîne, notre prison, notre maître, notre triste illusion de liberté.

Prendre des notes en 3e Je propose aux collègues de Français une séance de 2 heures sur la prise de notes, en vue de la préparation à la classe de seconde. Cela permet d'aborder les différentes techniques de condensation, d'abréviation, de schématisation. Je projette aux élèves une vidéo de 5 minutes tirée du site.tv (ici un entretien avec Pierre Miquel sur les poilus). Ils doivent essayer de prendre des notes. [Vidéo] Droits d'auteur, biens communs et ressources éducatives - Hervé Le Crosnier Intervention de Hervé Le Crosnier, maitre de conférence en informatique, université de Caen. Journée académique du 04/12/13 Première partie : Droits d'auteur, biens communs et ressources... par CRDP76

Grâce aux grainothèques, des semences libres dans toute la France « Prenez, déposez librement les graines qui vous plaisent. » Au milieu des livres de jardinage, la petite boîte en carton étonne. Depuis janvier dernier, la médiathèque de Lagord (Charente-Maritime) accueille l’une des premières grainothèques de France. Celle-ci permet aux visiteurs de partager leurs semences en toute liberté.

VDA N°061 Conférence inaugurale « Apprendre avec le numérique» de Philippe Meirieu, professeur des universités en sciences de l'éducation, Lyon II lors des Boussoles du numérique à Cenon, octobre 2015. [Eduscol] Présentation vidéo des nouveaux programmes et du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture [Eduscol] Regards sur l'éducation 2015. Et si vous developpiez vos projets autour d’un Commun ? Le 18 novembre, à Lille, s’est déroulée la journée phare des Roumics 2014 sur le sujet des biens communs autour de conférences, ateliers et divers temps d’échanges. 4 questions ont dirigé la rédaction de cet article pour y apporter des réponses : Bien commun ou Commun ou Commun libre, de quoi parlons-nous réellement ? Pourquoi les personnes contribuent à un Commun ?Des idées de modèles économiques et financiers pour supporter le développement d’un Commun et ses contributeurs ?Comment commencer son projet comme un bien commun ?

La givebox, la boîte qui donne de la générosité Inventée à Berlin il y a trois ans, la Givebox (littéralement « boîte à donner ») s’est propagée un peu partout dans les rues de la ville. Son principe est basé sur l’échange, on y dépose ce dont on ne se sert plus et on y prend ce qui nous intéresse. Depuis, elle est apparue au Canada, en Espagne, en Angleterre mais aussi en France dans des lieux associatifs ou culturels. Ce phénomène qui est amené à se développer est révélateur d’une grande part des citoyens de vouloir « consommer durable ». La première Givebox En 2011, Andreas Richter, un jeune styliste berlinois, voulait se débarrasser d’objets dont il ne se servait plus. CDI - Terre d'Horizon La fonction de documentaliste des établissements publics d’enseignement et de formation professionnelle agricoles est exercéepar des PCEA documentation ou des PLPA Techniques documentaires.Ce référentiel a pour but de :- rappeler le cadre général dans lequel ces personnels sont amenés à remplir cette fonction,- décrire les différents registres d’activités du professeur-documentaliste,- définir les champs de compétence et les aptitudes qui en découlent, sens de l’organisation, sens de l’écoute, adaptabilité, disponibilité, sens du travail en équipe, ouverture d’esprit, curiosité. Il s’applique à toute personne exerçant la fonction quel que soit son statut. Référentiel CDI DIRECTION GÉNÉRALE DE L’ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHEs/d POFEGTP - bureau FORMINFORéférentiel CDI - DGER s/d POFEGTP - octobre 1997 Enseignant à part entière, le professeur-documentaliste exerce son activité au sein de l’équipe pédagogique.

Related: