background preloader

Aidés de Pinault, Michel et Augustin rêvent d'international

Aidés de Pinault, Michel et Augustin rêvent d'international
Michel et Augustin hier Deux amis de lycée, Michel de Rovira et Augustin Paluel-Marmont, tous deux diplômés de l'ESCP, s'associent pour créer la marque Michel et Augustin, spécialiste des yaourts et des biscuits. Pour se démarquer, le duo mise sur la simplicité, l'originalité et l'humour. Michel et Augustin aujourd'hui Quelque 55 collaborateurs, un chiffre d'affaires en hausse chaque année de 30 %, une gamme de 80 produits qui s'est ouverte aux biscuits apéritifs... C'est ainsi que la famille Pinault, déjà présente au capital de la PME à hauteur de 25 %, via sa holding Artémis, acquiert 45 % de capital supplémentaire cet été, portant sa participation à 70 % contre 30 % pour les fondateurs. " Cette prise de participation nous donne l'opportunité de développer l'entreprise puisqu'elle s'accompagne d'un investissement de 12 M€ sur les cinq ans à venir, détaille Augustin Paluel-Marmont. Par ailleurs, la marque commence à se faire un nom à l'étranger.

Mc Donal innove avec un lampadaire-café. Comment Michel & Augustin se sont invités chez Starbucks Les équipes de Michel et Augustin pourraient écrire un livre de recettes... en communication digitale. Grâce à leur maîtrise de celle-ci, ils font en effet entrer leur biscuits dans les cafés Starbucks avec fracas. Depuis le 22 juin, les clients new-yorkais de ces derniers peuvent acheter des produits de la marque française dans vingt-cinq cafés de Manhattan. Une présence au comptoir de la chaîne américaine que la jeune entreprise de Boulogne-Billancourt a mis en scène pendant dix jours d'intense médiatisation sur les réseaux sociaux. Coup de fil de Seattle Tout démarre le 12 juin par un coup de fil provenant de Seattle (où se trouve le siège de Starbucks) à la filiale américaine de Michel et Augustin, installée à New York depuis 2014. "Nous avons fait le calcul, et expédier les produits coûtait aussi cher que de les remettre en main propre", raconte Sixtine d'Avout, directrice de la communication de Michel et Augustin. Très rapidement le hashtag (mot-dièse) #allezHowarduncafé est créé.

La stratégie Marketing de Michel et Augustin En jouant la carte de l'originalité et de l'humour, Michel et Augustin ont su se différencier sur les secteurs encombrés des biscuits et des produits frais ! Quel positionnement pour Michel et Augustin ? Quelle stratégie de distribution ? Cette interview s'inscrit dans le cadre d'un projet de livre "30 recettes marketing en 1min30" à paraître pour Noël 2013 dont vous pouvez lire la recette "Michel et Augustin, un design décalé pour sortir du lot". LES RECETTES MARKETING : MICHEL & AUGUSTIN par 1min30 >> Retrouvez toutes les vidéos du blog Stratégie marketing en 1min30 >> Découvrez le site de 1min30

Danone choisit une communication décalée... - Frais LS et produits surgelés Pour soutenir le lancement du nouveau segment des « concentrés » et de sa gamme Danio, Danone, accompagné par Y&R lance une communication décalée : « Encas de faim méchante ». Danio, spécialement conçue pour les petits faims et le snacking est arrivée en magasin en janvier. Pour dynamiser ce lancement, Y&R a mis en scène une marionnette incarnant la faim. Pour la France, il s’agit du personnage coriace et taquin G. Ladalle, qui harcèle son propriétaire jusqu’à le mettre dans des situations gênantes. Le cinéma Le bureau

Michel et Augustin sur le web social : la recette d’une délicieuse e-réputation (étude) Abonnez-vous au blog fr ! Si l’on vous dit : “cookie”, “citronnade”, “entreprise”, “positionnement original” … A qui pensez-vous ? Michel et Augustin bien sûr ! Digimind (via l’outil Digimind Social) a décidé d’analyser l’entreprise des trublions du goûts, fabricants de cookies, citronnades, glaces et yaourts … et ils ont du pot ! La stratégie de communication de Michel et Augustin a permis à l’entreprise de se propulser sur le devant de la scène médiatique cet été, plus précisément du 14 Juillet au 29 Août. En effet, la réalisation de ces courtes vidéos de promotion s’est directement faite au sein des locaux de l’entreprise, sur un ton des plus drôle, décalé et directement adressé au spectateur : “Cette mousse au chocolat c’est nous qui l’avons faite, elle est super wahou, elle est bonne, wahou, goûtez la ! L’INCROYABLE Mousse au chocolat de Michel et Augustin Evolution des mentions “Michel et Augustin” Part des réseaux sociaux dans le nombre de mentions “Michel et Augustin”

Michel et Augustin débarque dans tous les Starbucks aux Etats-Unis Souvenez-vous de cette réjouissante et très opportuniste opération lancée par Michel et Augustin en juin dernier. Profitant d’une demande de la chaine de cafés américaine qui souhaitait recevoir des échantillons de biscuits de la PME française, Michel et Augustin, ces deux experts en marketing de rupture, avaient réussi à s’inviter dans le bureau du PDG de Starbucks, le charismatique Howard Schultz. « Il ne nous coûtait pas tellement plus cher d’envoyer deux émissaires en avion à Seattle que d’expédier notre colis par messagerie », nous avait alors raconté Augustin Paluel Marmont, co-président de l’entreprise. Afin de se faire remarquer par le patron de Starbucks, les petits frenchies avaient mis en scène leur voyage en Amérique sous la forme d’une saga sympathique sur les réseaux sociaux, à suivre avec les mots-clés : #allezHowardunCafe. Débarquement commercial et marketing réussi Une nouvelle bananeraie à Brooklyn

Pourquoi et comment Findus a loupé sa communication de crise Plusieurs semaines maintenant que la crise de la viande chevaline dans les lasagnes a éclaté, plusieurs semaines que la marque la plus exposée, Findus, tente de se débattre pour protéger sa réputation, plusieurs semaines d’approximation et d’exécution d’un plan inadapté. Voilà pourquoi. En fait, Findus a commis et enchaîné quatre erreurs. La première est de ne pas s’être adressée aux consommateurs de manière directe et empathique. Je l'ai écrit le 10 février dernier dans cette note : "Elle a été trompée par ses fournisseurs ?

Starbucks a fondu pour les biscuits Michel et Augustin L'année commence bien pour Michel et Augustin. Le fabricant de biscuits va être distribué dans plus de 7.600 cafés Starbucks aux Etats-Unis. La PME, qui s’internationalise, double ainsi d’un coup son nombre de points de vente. Près de 6 mois après une rencontre parfaitement orchestrée avec Howard Schultz , le P-DG de Starbucks, Michel et Augustin a annoncé que ses produits seront désormais distribués dans 7.624 cafés, dans 50 Etats américains. Depuis le mois de juin, ses biscuits étaient testés dans 415 cafés à New York, Philadelphie et Indianapolis. Lire aussi : Pourquoi Starbucks mise-t-il sur Michel et Augustin ? Présent dans une vingtaine de pays, Michel et Augustin a de grandes ambitions aux Etats-Unis, où ses produits sont déjà distribués dans plus de 500 magasins. Douze ans après sa création, Michel et Augustin a réalisé environ 50 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, en croissance de 35% par rapport à 2014 (35 millions). >>> Vidéo.

Michel & Augustin - Biscuiterie, Confiserie, Petit Déjeuner Histoire Après avoir œuvré dans une banque d’affaires à New York pour Michel et une carrière sur le secteur du high-tech pour Augustin, les deux amis d’enfance se retrouvent en France, pour coécrire un Guide des boulangeries de Paris, en 2003. Augustin se forme alors à la boulangerie et décide avec son associé de lancer leur propre entreprise. En 2004, Augustin Paluel-Marmont et Michel de Rovira, respectivement diplômés de l’ESCP, et de l’ESCP et l’INSEAD, débutent leur activité alimentaire par la production de sablés ronds, à domicile. Ils recourent ensuite à des boulangeries du 18ème arrondissement et à un biscuitier de la Sarthe, pour réaliser une première production de 15.000 paquets. En 2006, les deux fondateurs de M&A, introduisent de nouveaux parfums et formats de biscuits et une gamme de yaourts à boire, baptisée Vache à Boire. Dates clés : 2003 : Rédaction du Guide des boulangeries de Paris. 2004 : Création de Michel & Augustin. Réalisations :

Comment créer le buzz avec une opération de street marketing Le street marketing TM, également appelé "Guerilla Marketing", est une tendance de communication née au début des années 2000, qui consiste à interpeller les passants dans la rue ou dans les espaces publics afin de promouvoir une nouvelle offre et de créer un capital sympathie autour d'une marque. Pourquoi ce concept cartonne ? "Les consommateurs sont saturés de la publicité. Ils reçoivent 6 000 messages publicitaires par mois. La distribution de produits ou de flyers C'est l'action traditionnelle du street marketing. L'enseigne de téléphonie mobile Orange a aussi innové dans la manière de distribuer le flyer en remettant aux passants unpapier froissé. Opération de Street Marketing de Fuzz Wax Bar L'animation produit Ce dispositif cherche à recréer un espace éphémère pour le lancement d'un nouveau produit. Promotion du parfum de Christina Aguilera en Israël L'animation humaine Pour une telle opération, vous devez faire appel à des agents de terrain qui animent tout un espace.

Danone prend le contrôle de Michel et Augustin Le groupe français d’agroalimentaire rachète à la famille Pinault 40 % du capital de la marque de biscuits et yaourts. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laurence Girard Danone a annoncé, mardi 28 juin, son intention de croquer la marque Michel et Augustin. Dans un premier temps, le groupe d’agroalimentaire français rachète 40 % du capital de la PME connue pour sa farandole de gourmandises, des cookies aux yaourts à boire, en passant par les boissons ou la mousse au chocolat. L’essentiel des parts, soit 35 %, est cédé par Artémis. La holding familiale de la famille Pinault avait pris le contrôle des « trublions du goût », comme la marque aime à se qualifier, il y a quasi trois ans jour pour jour. Le désengagement partiel d’Artémis semble logique : l’investissement s’expliquait par la rencontre de Patricia Barbizet, directrice générale de la holding, avec Augustin Paluel-Marmont et Michel de Rovira, les deux fondateurs de l’entreprise. Pour Danone, l’enjeu est tout autre

Employer Branding ou comment travailler sa réputation en tant qu'employeur On parle toujours du besoin de travailler la fameuse réputation corporate de l’entreprise au travers de communications externes, de communiqués de presse, d’événements pour les journalistes et les influenceurs, de conférences de presse, etc. Mais qu’en est-il de la communication interne ? Pas seulement celle qui facilite le flux d’informations entre les services, mais aussi celle qui fait de l’entreprise -non pas comme marque mais comme employeur- et son équipe, une référence dans laquelle n’importe quel professionnel souhaiterait travailler. Ça, c’est la réputation interne ou « employer branding ». Qui ne connait pas les bureaux révolutionnaires de Google, remplis de balançoires, de salles de réunions en formes d’igloo et de salles de pauses les plus farfelues les unes que les autres ? Ce n’est pas de la réputation ça ? Le Parlement Européen S’il y a un secteur qui souffre particulièrement d’une « mauvaise réputation », c’est la politique. Michel et Augustin

Related: