background preloader

Conditions de travail : Définition simple et facile du dictionnaire

Conditions de travail : Définition simple et facile du dictionnaire
Related:  Conditions de travailDocuments sur la question de gestionmanonmouchet

Quand le CHSCT est-il consulté ? Votre abonnement a bien été pris en compte. Vous serez alerté(e) par courriel dès que la page « Quand le CHSCT est-il consulté ? » sera mise à jour significativement. Vous pouvez à tout moment supprimer votre abonnement dans votre espace personnel. Le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) est obligatoirement consulté : Le CHSCT rend des avis concernant les sujets sur lesquels il est consulté. Le CHSCT dispose d'un délai d'examen suffisant lui permettant d'exercer utilement ses attributions, en fonction de la nature et de l'importance des questions qui lui sont soumises. à laquelle l'employeur communique au CHSCT les informations nécessaires à son examen,ou à laquelle l'employeur informe le CHSCT que ces informations sont accessibles directement dans la base de données économiques et sociales (BDES). Une instance temporaire de coordination des CHSCT peut être mise en place lorsque plusieurs établissements sont consultés pour un projet commun.

Risques psychosociaux et stress au travail - Santé et sécurité au travail — EU-OSHA Les risques psychosociaux sont le résultat d'une mauvaise conception, organisation ou gestion du travail et d'un contexte socioprofessionnel défavorable. Ils peuvent avoir des conséquences psychologiques, physiques et sociales négatives, telles que le stress occasionné par le travail, le surmenage ou la dépression. Parmi les conditions de travail susceptibles de déboucher sur des risques psychosociaux, citons par exemple: une surcharge de travail,des exigences contradictoires et un manque de clarté sur la fonction à remplir,la non-participation des travailleurs aux décisions les concernant et leur absence d'influence sur le mode d'exécution de leur activité professionnelle,des changements organisationnels mal gérés et l'insécurité de l'emploi,l'inefficacité de la communication et le manque de soutien de la direction ou des collègues,le harcèlement psychologique et sexuel et la violence exercée par des tiers.

Cinq suicides en quinze jours chez France Télécom D'après la CFE-CGC-Unsa, les cinq salariés se seraient donné la mort en dehors de leur lieu de travail. Ces décès portent le nombre de morts à 23 depuis le début de l'année contre 19 en 2009. France Télécom fait de nouveau face à la polémique. France Télécom reconnaît qu'il y a eu plusieurs suicides «ces deux dernières semaines dans différentes régions de France» mais refuse de les dénombrer. «Ces salariés, qui ne se connaissaient pas, n'avaient pas de lien entre eux et travaillaient dans des métiers distincts», a expliqué un deuxième porte-parole du groupe. Si le chiffre est confirmé, cela porterait le nombre de suicide à 23 depuis le début de l'année contre 19 en 2009. «Les responsables n'ont pas été sanctionnés» La CFE-CGC/Unsa pointe du doigt le plan d'amélioration des conditions de travail qui a été mis en place avec l'arrivée du nouveau PDG,Stéphane Richard. Sébastien Crozier dénonce une baisse de moral généralisée dans l'entreprise.

Fiche_pratique_remise_en_forme_.pdf Amélioration des conditions de travail et efficacité du système de production En effet, l'amélioration des conditions de travail implique des coûts qui doivent s'intégrer dans la programmation et la logique des dépenses de l'entreprise, et l'immobilisme, l'absence d'initiative dans ce domaine, sont également facteurs de coûts ; l'accident du travail peut entraîner un arrêt de production et l'accroissement d'une cotisation sociale. L'état des conditions de travail ne relève pas seulement de la sphère de la satisfaction de l'homme à son travail. Il touche aussi à l'efficacité économique de l'entreprise, le comportement de la main-d'œuvre, qui n'est pas indépendant de la nature et des conditions de son travail, est un élément important de la productivité. A refuser d'examiner le problème des conditions de travail, sous cet éclairage, on risque d'en rendre plus lent et plus difficile le traitement. L'ambition des quelques lignes qui suivent est de proposer quelques voies d'approche pour éviter ce contre-sens.

Définitions et méthodes - Conditions de travail (Enquête) Définition L'enquête Conditions de travail est réalisée en complément de l'enquête Emploi de l'Insee. Elle vise à cerner au plus près le travail réel tel qu'il est perçu par le travailleur et non pas le travail prescrit tel qu'il peut être décrit par l'entreprise ou l'employeur. La mesure des conditions de travail passe par les déclarations des salariés. Mais il ne s'agit pas, pour autant, d'enquêtes d'opinion. L'enquête réalisée en 2005 concerne tous les actifs ayant un emploi parmi le 1/6ème sortant de l'échantillon de l'enquête Emploi. Remarque Les enquêtes Conditions de travail sont réalisées périodiquement (1978, 1984, 1991, 1998, 2005) par la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) du ministère en charge de l'emploi.

Prendre en compte la santé des salariés joue sur leur rendement Améliorer les conditions de travail des salariés dans l'entreprise est bon pour leur santé, mais aussi pour leur productivité. Dans ce but, certaines sociétés ont misé sur la robotisation et le dialogue. ● Quand les robots se mettent au service de la productivité La Société Alsacienne de Meubles (SALM), connue pour ses enseignes Cuisines Schmidt et Cuisinella, a fortement modernisé son appareil productif depuis une décennie. Les résultats de ces investissements sont spectaculaires: l'entreprise a vu sa productivité augmenter de 30 %. Au-delà des performances purement économiques, la robotisation de l'appareil productif a aussi permis d'améliorer les conditions de travail des salariés, notamment en leur évitant de porter des charges trop importantes. En plus d'être un moteur pour le bien-être et la productivité de ses salariés, la robotisation de la SALM permet aussi de créer un phénomène de «robocalisation»: 200 emplois et la création d'une nouvelle usine sont à l'ordre du jour.

Suicides à France Télécom : perquisitions en cours au siège parisien Des perquisitions étaient en cours mardi au siège parisien de France Télécom-Orange, dans le cadre de l'information judiciaire ouverte à la suite de la vague de suicides de salariés en 2008 et 2009, a indiqué un porte-parole de l'opérateur. Cette enquête pour "harcèlement moral" instruite au pôle santé publique avait été lancée en avril 2010 après un rapport de l'Inspection du travail mettant en cause la politique de gestion du personnel et une plainte de la fédération Sud-PTT fin 2009. La CFDT, la CFE-CGC/Unsa, la CFTC, la CGT et FO s'étaient ensuite constituées partie civile. "Nous confirmons une opération de perquisitions en cours ce mardi dans le cadre de l'information judiciaire ouverte contre X au tribunal de grande instance de Paris à la suite d'une plainte déposée par Sud", a indiqué un porte-parole du groupe. "C'est la suite logique de l'instruction en cours depuis avril 2010." 35 suicides en deux ans "Méthodes patronales brutales"

Agen. Lumière sur Nordine, l'étoile dansante de Staf Fitness - 31/08/2011 Nordine, le très populaire danseur et professeur de fitness agenais, est le responsable d'une nouvelle salle implantée avenue Léon-Blum à Agen : « Staf Fitness ». Au 612 avenue Léon-Blum à Agen, une nouvelle salle dédiée au fitness, au bien-être et à la danse ouvre officiellement cette semaine et lance ses cours collectifs pour filles et garçons, sans sectarisme aucun. Bienvenue au royaume de Nordine Khelifi, le très vénéré responsable de « Staf Fitness ». Nordine le bien nommé, dont le patronyme dérivé de « Nour », en arabe, signifie lumière. Diplômé d'État, celui qui a débuté comme danseur contemporain dans une compagnie du Mans, peut se targuer de 20 ans d'expérience au service du fitness, jusque très récemment à Boé. D'un naturel déconcertant, Nordine insuffle énergie, redonne du peps aux gens et porte en bandoulière comme ses sacs griffés, sa gaiété communicative qui vient à bout de n'importe quelle fatigue et tensions. Des portes ouvertes sont organisées tout septembre.

L'impact des conditions de travail sur la santé: Une expérience méthodologique Ce travail s’est donné pour objectif de comparer systématiquement les performances des modèles dits « naïfs », expliquant la prévalence des troubles de santé par les seules caractéristiques actuelles du travail des salariés, avec des modèles plus rigoureux au plan théorique, incluant un historique de certaines expositions professionnelles passées (modèles statiques rétrospectifs), ou étudiant l’incidence (au lieu de la prévalence) des troubles en fonction soit de l’exposition à la date initiale (modèles longitudinaux standards), soit de l’évolution de l’exposition (modèles dynamiques). Le premier résultat concerne le faible impact de la prise en compte des facteurs de confusion comme la consommation d’alcool et de tabac, les modes de vie des personnes ou leur historique médical : les corrélations entre la santé et les conditions actuelles de travail mises en évidence par les modèles naïfs n’en sont pratiquement pas modifiées.

Travail à la chaleur. Réglementation - Risques Dispositions générales concernant l’employeur L’employeur met en œuvre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs (article L. 4121-1 du Code du travail1, en application des principes généraux de prévention. Il doit notamment prendre en compte les conditions de température lors de l’évaluation des risques et mettre en place des mesures de prévention appropriées. Certaines dispositions réglementaires, consacrées à l’aménagement et à l’aération des locaux, aux ambiances particulières de travail et à la distribution de boissons, répondent au souci d’assurer des conditions de travail satisfaisantes, y compris dans des ambiances de travail où les températures sont élevées : Droit de retrait du salarié Règles s’appliquant aux maîtres d’ouvrage

6. Salaire, coût du travail Dans le langage courant, le salaire c’est la rémunération du travail, c’est donc à la fois un revenu et un coût. La rémunération du travail salarié est un coût pour l’entreprise, c’est le coût salarial, alors que le salarié retient comme rémunération de son travail ce qu’il perçoit effectivement, son salaire net. Les deux dimensions du salaire La différence entre les deux approches et importante comme le montre le schéma suivant : Le salaire net c’est le salaire perçu par le salarié, il figure en bas de la feuille de paye. Le salaire net est obtenu - en ajoutant au salaire brut de base les différentes primes attribuées aux salariés et les majorations éventuelles pour les heures supplémenatires - en déduisant les cotisations sociales et la CSG (contribution sociale géénralisée) qui sont à la charge du salarié. Le coût salarial est constitué par l’ensemble des dépenses qui incombent à l’entreprise pour l’emploi d’un salarié. Des précisions chiffrées sur le site de l’URSSAF à cette adresse.

- L'Express L'Expansion Il ne fait pas bon travailler chez France Télécom. Le nombre d'arrêts pour maladie a augmenté de 50% depuis 5 ans. Quant au nombre de visites chez le médecin du travail, il est passé de 3430 à 4468 entre 2007 et 2008, soit une augmentation de 30%, selon les chiffres des syndicats de l'entreprise spécialisée dans les télécommunications. Cette situation mène parfois à l'irréparable. Le 14 juillet dernier à Marseille, un salarié s'est suicidé à son domicile. La principale cause de cette situation, selon les syndicats de France Télécom : les conditions de travail au sein de l'entreprise. Des salariés poussés à quitter l'entreprise Actuellement le groupe emploie plus de 100.000 salariés. Ce serait notamment le cas de ceux qui travaillent sur la plate-forme d'appels. Les techniciens sont également concernés. Seulement 70 cas de stress résolus selon la direction France Télécom a mis en place des cellules d'écoute pour lutter contre le stress au travail en novembre 2007.

Related: