background preloader

Natura Sciences: actu environnement, écologie et bio

Natura Sciences: actu environnement, écologie et bio

Cet été je code Changer sa façon de consommer. Vivre dans ce Monde Lorsque l’on est Hypersensible ? Ce monde n’est pas rose et nous en avons tous conscience. Notre vie est faite de « contraste » entre ce que nous appelons le « bien » et le « mal », le « négatif » et le « positif », ce que nous aimons et ce que nous n’aimons pas. Chaque jour de notre vie, de notre naissance à notre mort, nous utilisons nos 5 sens qui nous procurent soit des sensations agréables, soit désagréables. Toute notre vie est gérée à travers ces 5 sens principaux (même si nous verrons plus bas que d’autres sens peuvent se rajouter). Toutes nos réactions sont basées principalement sur ce que nous voyons, entendons, goûtons, touchons ou sentons. Pour rappel, voici quels sont nos 5 sens : La vue, l’ouïe, le goût, le toucher, et l’odorat. Lorsque l’on est « hypersensible », cela veut dire que tous nos sens sont exacerbés. En clair, l’hypersensible ressent tout, perçoit tout, voit tout, d’une manière beaucoup plus élevée et intense que la plupart des gens. Les caractéristiques de l’hypersensible Au delà de nos 5 sens

ProxiProduit - obtenez les informations de vos produits préférés Optimisation fiscale: l'UE serre (un peu) la vis pour les multinationales Les ministres européens des Finances ont adopté vendredi 20 juin une disposition renforçant la législation européenne pour lutter contre l'optimisation fiscale pratiquée par certaines entreprises pour échapper à l'impôt en Europe. Il s'agissait d'une proposition d'amendement de la Commission pour renforcer la directive européenne dite "mères-filiales". Cette directive avait été initialement conçue pour éviter que les entreprises d'un même groupe établies dans plusieurs Etats membres ne soient imposées deux fois pour le même revenu. Mais certaines entreprises exploitaient cette disposition en profitant des disparités entre les règles des différents Etats membres pour éviter toute forme d'imposition dans quelque pays que ce soit, à travers des montages fiscaux appelés "prêts hybrides". Les nouvelles règles devraient combler les lacunes de la directive en faisant notamment en sorte que ces prêts hybrides ne puissent plus bénéficier d'exonérations fiscales. (Avec AFP)

Déclics Fermiers est né tout simplement suite à un déclic. Le fameux déclic fermier... qui consiste à consommer de bons produits frais, de saison et issus des fermes locales ! Depuis Avril 2010, Patrick, se pose la question de comment mieux valoriser l'agriculture locale et comment rendre accessible à tout le monde des produits fermiers locaux. C'est alors après une rencontre avec benoit qu'ils décident de mettre en place Des Clics Fermiers sur la Normandie. Véritable enjeu de développement durable, cette forme de commercialisation correspond parfaitement à l'envie de Patrick et de benoit d'aider les producteurs de la région et répondre à la demande des consommateurs de plus en plus à la recherche de produits locaux. Cette réflexion est un déclic : consommer local répond à plusieurs enjeux de société qui correspondent aux valeurs de Patrick et Benoit. Credo

Qu'est-ce qui pousse les Français à devenir végétariens? Ils seraient un à deux millions de Français à avoir choisi ce régime alimentaire. Ils ont leurs restaurants, leurs magasins et depuis quatorze ans ils ont leur fête : la “Veggie Pride”. Elle existe aussi bien en France qu’en Italie ou en Grande-Bretagne. Née en 2001 en France, la Veggie Pride vise à “sortir du placard afin de crier contre la souffrance animale”, raconte Brigitte Gothière. Le choix du végétarisme va plus loin dans les motivations. “Être végétarien est une conviction profonde liée au faite que l’animal est un être sensible comme l’humain. Selon un rapport de 2006 publié par l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’élevage serait responsable de 18% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Si la grande majorité des Français reste omnivore, la sensibilité vis-à-vis de la condition des animaux s’est largement répandue. Changement dans le rapport à l’animal Au-delà de ces approches militantes, le rapport à l’animal a évolué.

Mes courses pour la planète OGM : Le professeur Séralini joue la transparence scientifique face à Monsanto Deux ans après la vive polémique suscitée par son étude sur les OGM, le professeur Gilles-Éric Séralini en publie une seconde version ce 24 juin. Cette nouvelle publication, qui porte sur les effets à long terme du pesticide Roundup et du maïs transgénique NK603, sera diffusée dans la revue Environmental Sciences Europe, du groupe de presse allemand Springer. Cette fois, les chercheurs mettent en ligne les données brutes de l’étude, en accès libre pour l’ensemble de la communauté scientifique. Pour l’équipe de Gilles-Éric Séralini, ce second travail confirme que le pesticide Roundup, produit par la société Monsanto, « provoque à des niveaux environnementaux faibles des déficiences hépato-rénales sévères et des perturbations hormonales comme des tumeurs mammaires ». En septembre 2012, la publication de ces travaux a fait l’effet d’une bombe. Protocole controversé Pourtant, très rapidement, le protocole expérimental est remis en cause. Appel à la transparence

Financement de la transition énergétique : nos propositions Ce lundi 23 juin, Ségolène Royal et Michel Sapin organisent la conférence bancaire et financière pour la transition énergétique annoncée par François Hollande lors de la conférence environnementale de septembre 2013. Les propositions sur la table sont loin de pouvoir financer et enclencher une transition énergétique qui soit à la hauteur des enjeux des exigences climatiques et de justice sociale. Analyse et propositions. Le financement de la transition écologique n’est pas un sujet technique et comptable. Annoncée en grande pompe par François Hollande lors de la conférence environnementale de septembre 2013, la conférence bancaire et financière qui devait avoir lieu au printemps se tient finalement ce lundi 23 juin, pendant deux petits heures où seuls les représentants du secteur privé, bancaire et financier seront amenés à s'exprimer (voir le programme). Pourtant, la société civile ne cesse de faire des propositions constructives en la matière. Maxime Combes, membre d'Attac France

Ces économistes militent pour la fin du Smic en France En France, le risque de chômage est très inégalement réparti selon que l’on a ou non un diplôme. Le taux de chômage des salariés qualifiés, ceux qui sont titulaires au minimum du baccalauréat, n’a presque pas bougé avec la crise, aux alentours de 5%. En revanche, les actifs faiblement qualifiés, ceux qui ont un niveau d’études inférieur au baccalauréat, se sont enfoncés : leur taux de chômage est passé de 9% en 2008 à 13% aujourd’hui. Il est illusoire de penser que leur situation s’améliorera avec le retour de la croissance. Les professions faiblement qualifiées sont soumises à une mutation très forte. Mais pour créer un grand nombre de jobs dans ces secteurs, il faudrait d’abord résoudre la barrière que constitue le niveau du smic, qui est un véritable frein à la création d’emplois. Un moyen de lutter contre le vote FN Mais, aujourd’hui, le smic n’est plus l’instrument adapté pour lutter contre la pauvreté.

Le Mené en Bretagne : vers un territoire à énergie positive Reportage dans les Côtes d’Armor, où des communes se sont lancé un défi peu commun : arriver à produire sur place toute l’énergie consommée par la collectivité. Géotexia, l’usine de méthanisation à Saint-Gilles-du-Mené (Jean-Pascal Guillouët) Le Mené, qui rassemble sept communes, a engagé depuis une dizaine d’années une politique énergétique originale visant l’autosuffisance à l’horizon 2025. Pour comprendre cette initiative, il faut revenir en arrière. Ce territoire breton s’est développé dans l’adversité. Paul Houée, prêtre et sociologue à l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) à Rennes, maire de Saint-Gilles-du-Mené, va marquer la période par sa réflexion sur le développement local. Paul Houée, acteur historique du développement rural En la partageant avec les habitants, il insuffle un esprit d’innovation au sein d’un territoire qui souffre de plusieurs handicaps : faiblesse du bassin de consommation,absence d’axes de communication majeurset, surtout, monoactivité.

Related: