background preloader

L'univers pourrait bien être un hologramme : ce que signifie cette étude

L'univers pourrait bien être un hologramme : ce que signifie cette étude
Atlantico : Comment cette nouvelle théorie a-t-elle été découverte, et que change-t-elle sur notre compréhension de l’univers ? Etienne Klein : Il semble que cette équipe de chercheurs japonais ait validé par des simulations une conjecture posée par Malcadena en 1997, selon laquelle notre univers serait une sorte de projection d’un univers ayant un plus grand nombre de dimensions. Selon cette conjoncture holographique, notre univers serait en quelque sorte la surface d’un univers plus vaste. Comment cette théorie réconcilie-t-elle la théorie de la gravité d’Albert Einstein avec la physique quantique ? Cette théorie rejoint celle des super cordes. Notre univers ne serait-il donc que la projection d’un autre cosmos existant ? La théorie des cordes donne, il est vrai, un peu le vertige avec ses six dimensions supplémentaires. Les recherches japonaises ne constituent pas une démonstration formelle mais une simple dualité mathématique qui ne signifie encore rien sur le plan physique. Related:  Sciences de la Terre et de l'Univers - A Classer

Cosmologie quantique, boucles ou cordes, la fin du monde moderne est-elle en vue Les grandes révolutions scientifiques ne se font pas en quelques années et prennent parfois plus d’un siècle pour s’affirmer. Dans un article consacré au développement inachevé de la cosmologie quantique, Carlo Rovelli se plait à souligner que 144 années séparent la publication du « De Revolutionibus » de Copernic et l’édition des « Principia » de Newton ( Pendant cette longue période, la compréhension du cosmos a complètement changé, entraînant dans son sillage des notions nouvelles ainsi qu’une sémantique inédite servant à discourir sur la nature. L’enseignement majeur à tirer de ces réflexions, c’est que la science, qu’elle soit antique, médiévale ou (et surtout) moderne se fait en corrélation avec un changement de vision du monde que portent en général les « savants » puis les « sachants », autrement dit ceux qui savent et comprennent. I. II. III. IV. V. VI. VII. VIII. Juste une métaphore assez parlante. Liens utiles

Les astronomes révèlent les « mondes errants » C’est, semble-t-il, le corps céleste flottant (free floating) le plus proche : il se trouve à une distance de 100 années lumières. Pourquoi il a abandonné le système des étoiles ? Vladimir Sourdine, astrophysicien à l’Institut astronomique Sternberg de l'Université d'Etat de Moscou explique : « Les grandes planètes sont en concurrence et essaient de se frayer une place. Jupiter et en quelque sorte Saturne jouent ce rôle dans le système solaire. Sur les clichés l'étrange objet semble un point bleu pâle. Il ne suffit pas d’apercevoir une planète errante, il faut prouver que c’est une planète et non pas un nain brun, une variété d’étoile éteinte, explique Oleg Malkov, chef de secteur à l’Institut d’Astronomie de l’Académie des sciences de Russie. « La masse est un paramètre très important confirmant qu’il s’agit d’une planète. Nous ne pouvons pas voir les satellites des planètes non éclairées.

Zététique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour la définition de la zététique comme partie des mathématiques, voir Algèbre nouvelle. La zététique est définie comme « l'art du doute » par Henri Broch[1]. La zététique se réclame aussi du scepticisme scientifique, et plus généralement de la démarche de doute cartésien qu'elle décrit comme nécessaire en science comme en philosophie. Origine du mot[modifier | modifier le code] « Zététique » vient de l’adjectif grec ζητητικός, zētētikós « qui aime chercher », « qui recherche », lequel est issu du verbe ζητῶ, « chercher ». Elle a pour objectif de contribuer à la formation, chez chaque individu, d'une capacité d'appropriation critique du savoir humain. La zététique recommande de penser avec ordre et méthode, en tenant à distance dogmes, préjugés et idées reçues. Principes[modifier | modifier le code] L'astrologie, la parapsychologie, les médecines non conventionnelles, les pseudo-sciences et autres phénomènes paranormaux ont pignon sur rue.

Qui était Marie-Madeleine, la « compagne » de Jésus ? Révélations sur la femme de Jésus Un documentaire de Andy Webb BBC, France 5, 47’. 30-08-12. La relation entre Jésus de Nazareth et Marie Madeleine demeure une source de débats vifs dans le monde chrétien. (durée : 45’57") Lu dans deux Magazines Être femme de prophète n’est pas une sinécure. C’est un autre manuscrit qui intéresse le documentariste. Ce ne sont que deux mots mais ils sont lourds de sens : "Ma femme". Pas étonnant que l’Église se refuse absolument à considérer le document comme authentique. « La véritable histoire de Marie-Madeleine » Un précédent documentaire, produit également par la BBC, avait déjà été programmé sur la Chaîne Histoire, en 2010. Quand Jésus fut crucifié par les Romains, Marie-Madeleine était au pied de la croix, l’assistant dans ses derniers instants. Retour sur les écrits de Nag Hammadi. (durée 47"47) Marie-Madeleine (Ier-XXIe siècle) : De la pécheresse repentie à l’épouse de Jésus Georges de La Tour, La Madeleine à la veilleuse, 1642-1644. « Le saint baiser »

Coïncidences et synchronicités Des hasards trop insignifiants pour ne pas être remarquables... Selon les dictionnaires, une coïncidence correspond à des événements qui se produisent ensemble par hasard, c'est-à-dire à la suite d'un concours de circonstances. Mais, certaines de ces coïncidences, que Jung a nommées « synchronicités », sont plus complexes et chargées de sens en laissant une profonde et troublante impression au témoin. L’impression d’un ordre préétabli, d’une véritable connexion entre l'esprit et la matière, entre notre psychisme intérieur et le monde extérieur. On peut classer dans les coïncidences les nombreux exemples où l'on rêve ou pense à quelqu'un que l'on n'a pas vu depuis longtemps et que l'on rencontre ou dont on reçoit des nouvelles au cours des jours suivants. Le dictionnaire le Petit Robert donne du mot " coïncidence " la définition suivante : " événements qui arrivent ensemble par hasard ". Le chiffre 3 dans la vie de l'ancien Président des Etas-Unis Thomas Jefferson Bizarreries...

Cosmological Interpretations of Quantum Mechanics It seems that there’s now a new burgeoning field bringing together multiverse studies and interpretational issues in quantum mechanics. Last year Aguirre, Tegmark and Layzer came out with with Born in an Infinite Universe: a Cosmological Interpretation of Quantum Mechanics, which claimed: This analysis unifies the classical and quantum levels of parallel universes that have been discussed in the literature, and has implications for several issues in quantum measurement theory… the analysis suggests a “cosmological interpretation” of quantum theory in which the wave function describes the actual spatial collection of identical quantum systems, and quantum uncertainty is attributable to the observer’s inability to self-locate in this collection. Our framework provides a fully unified treatment of quantum measurement processes and the multiverse. We conclude that the eternally inflating multiverse and many worlds in quantum mechanics are the same.

Les trous noirs supermassifs se formeraient à partir d'une graine Si l’hypothèse se confirme, voici à quoi peuvent ressembler les « graines de trous noirs supermassifs ». Un immense nuage de gaz s’effondrant sur lui-même. © Nasa, CXC, M. Weiss Les trous noirs supermassifs se formeraient à partir d'une graine - 2 Photos Des trous noirs supermassifs, il y en aurait quasiment au cœur de chaque grande galaxie de l’Univers. Tous ont grandi avec leurs galaxies-hôte, se régalant du gaz qu’elles renferment et dévorant des étoiles qui passent par là. Mais leur croissance rapide intrigue les astrophysiciens. Le profil du nuage de gaz OBJ29323 détecté par Chandra dans le rayonnement X correspond à celui d’une « graine de trou noir supermassif », comme cela est prévu par les modèles. © Nasa, CXC, Scuola Normale Superiore, Pacucci Les graines de trous noirs supermassifs L’autre piste envisagée – et les recherches dans ce sens sont prometteuses – est qu’ils naissent déjà gros, avec au moins 100.000 masses solaires. Des candidats qui ont le bon profil Sur le même sujet

Observatoire Zététique Tradition millénaire Enoch (plus de 30 000 ans av. J-C) Reconnu dans les textes sacrés de toutes les traditions des peuples (sous différents noms) comme le premier homme qui s’est redressé de la Chute, Enoch est celui qui délivra l’homme de l’emprise des anges malades en lui montrant le chemin de la sagesse. Les Initiés de l’Atlantide (d’environ 23 000 à 10 000 ans av. L’Atlantide est un continent aujourd’hui disparu. Noé (environ 10 000 ans av. Rama (environ 6700 ans av. Après le grand déluge qui mit fin à la civilisation atlante, commença une nouvelle ère. L’Egypte des Pharaons Fils du Soleil (de 5000 à 2400 ans av. C’est dans cette période, vers l’an 5000 av. L’origine cachée de l’anarchie de nos gouvernements actuels La fin de cette période méconnue de l’Histoire commença vers l’an 3200 av. Alors, il se servit de sa maîtrise de l’art de la parole et fit valoir son hérédité de sang royal ainsi que ses relations diplomatiques pour générer en secret une révolte contre l’autorité en place.

Table de constantes et paramètres astrophysiques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le tableau suivant contient les valeurs des constantes et paramètres couramment utilisés en astrophysique et aussi plus particulièrement en cosmologie. Concernant les paramètres cosmologiques, le modèle ΛCDM qui est à la base du modèle standard de la cosmologie est utilisé et les valeurs numériques correspondent au meilleur ajustement dans un intervalle de confiance de 68 % (sauf mention explicite). Ces valeurs sont rassemblées dans la revue annuelle du Particle Data Group. Voir aussi[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Notes (en) [PDF] Particle Data Group [archive] (W. Références

Interpretations of quantum mechanics An interpretation of quantum mechanics is a set of statements which attempt to explain how quantum mechanics informs our understanding of nature. Although quantum mechanics has held up to rigorous and thorough experimental testing, many of these experiments are open to different interpretations. There exist a number of contending schools of thought, differing over whether quantum mechanics can be understood to be deterministic, which elements of quantum mechanics can be considered "real", and other matters. This question is of special interest to philosophers of physics, as physicists continue to show a strong interest in the subject. They usually consider an interpretation of quantum mechanics as an interpretation of the mathematical formalism of quantum mechanics, specifying the physical meaning of the mathematical entities of the theory. History of interpretations[edit] Main quantum mechanics interpreters Nature of interpretation[edit] Two qualities vary among interpretations:

Related: