background preloader

Conférence Agroécologie/Agroforesterie Marc Dufumier

Conférence Agroécologie/Agroforesterie Marc Dufumier

http://www.youtube.com/watch?v=BEbsLPeHb2E

Related:  Agro-écologieagroAppropriation of nature.

Approches par les pratiques de l’agro-écologie L'agro-écologie se présente avant tout comme une science appliquée, à la croisée de plusieurs savoirs et comme un ensemble de pratiques agricoles concrètes (Delcourt 2014). La transition vers des modèles de développements durables suppose donc de s'appuyer sur les savoirs d'expérience pour produire de nouvelles références. Il implique que les agriculteurs, les acteurs du développement agricole et les chercheurs travaillent ensemble pour expérimenter et trouver des solutions adaptées à chaque contexte local. Résistance agricole : la Ferme du Bec Helloin Nouvel épisode de notre série sur les résistances agricoles ! Aujourd’hui : la ferme du Bec Helloin. Pionnière de la permaculture en France, cette ferme concentre ce qui se fait de mieux en terme d’agriculture écologique, diversifiée et productive. Devenue en quelques années une vitrine de la permaculture, la ferme a aussi noué des partenariats de recherche pour construire l’agriculture de demain, débarrassée du pétrole et des engrais chimiques. Présentation et vidéos.

Approches scientifiques de l'agro-écologie Du point de vue scientifique, l'agro-écologie est une discipline émergente qui a pour objet l'étude des agrosystèmes. Les débats disciplinaires sur l'agro-écologie et "l'écologisation de la pensée agronomique" révèlent différentes approches. Nathalie Girard, 2014, pointe plusieurs tendances, l'agro-écologie comme un essai de nouveau cadrage scientifique de l'agronomie, comme nouvelle discipline, comme projet transdisciplinaire ou comme mode de recherche alternatif au transfert de technologie.

Agro-écologie Informations complémentaires L'appel à projets CASDAR "mobilisation collective pour l’agro-écologie" lancé par Stéphane LE FOLL, ministre en charge de l'agriculture, doit permettre aux agriculteurs, accompagnés par les acteurs du développement agricole et rural, de construire des systèmes agro-écologiques adaptés à leurs exploitations et à leurs territoires. S’il n’est pas possible que des établissements d’enseignement agricole candidatent directement en tant que structure d’appui, un établissement peut être intégré à la candidature en tant que contributeur aux actions d’animation et/ou d’expertise.

Permaculture urbaine : l’incroyable jardin de Joseph Chauffrey Qui a dit que l’agriculture en ville était une utopie ? Avec une parcelle de seulement 150 m2, Joseph Chauffrey est devenu autonome en légume et a laissé se développer une biodiversité abondante. Dans cette vidéo, Joseph présente quelques grands principes de la permaculture et explique ses convictions : « Des alternatives sont possibles pour produire autrement ; pour produire beaucoup mais localement, durablement, et en visant une amélioration globale du milieu. »

Joël Labbé, sénateur du MorbihanJoël Labbé, sénateur du Morbihan Le projet de loi d’avenir agricole sera déposé devant le Parlement à l’automne 2013. Au travers de cette loi, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a annoncé vouloir faire de la France “le leader européen de l’agroécologie”. Cette forte ambition nécessitera de repenser les pratiques agricoles actuelles et notamment de revenir aux bases de l’agronomie. C’est dans cette perspective que Joël Labbé a organisé le lundi 8 avril au Palais du Luxembourg, un colloque intitulé “L’agroécologie, une pratique d’avenir : comment réussir la transition ?”, en partenariat avec Marie-Monique Robin. Journaliste d’investigation et écrivaine, elle est l’auteur des récents livre et film Les Moissons du futur, qui dressent un constat des pratiques agroécologiques aux quatre coins de la planète.

20 ans de culture permanente et diversifiée - Kaizen Depuis 20 ans, Christophe Gatineau cultive et aime la terre. Son secret pour préserver les sols : leur permettre l’auto fertilité grâce à la « culture permanente » – avec un minimum d’énergie, sans pesticides et sans engrais – et à la « diversification » des légumes et des méthodes de stockage. Dans cette vidéo, Christophe explique que la terre est par ailleurs un excellent endroit pour stocker ses magnifiques betteraves et ses gigantesques carottes (elles, au moins, n’auront pas été « stressées » par le système

SavoirsAgroEcologiques : Accueil Annoncée aujourd'hui comme un objectif de politique publique, la transition agro-écologique est, depuis plusieurs décennies déjà, l'objectif d'agriculteurs, d'associations, de groupements professionnels, de chercheurs et de porte-paroles des générations futures. A l'occasion de ce colloque, plutôt que de définir ce qu'est l'agro-écologie, SupAgro Florac invite enseignants, chercheurs et acteurs de terrain à réfléchir aux savoirs nécessaires pour cette transition, qualifiés de “savoirs agroécologiques”, et, s'ils sont spécifiques, d'en tirer les conséquences en terme de transmission. En savoir plus ... Visionnez l'intégralité des plénières du colloque. Voir les vidéos Donnez dès maintenant votre avis dans cet espace d'échange et de libre expression.

Plus de bios dans les cantines, les députés sont d'accord La loi sur l'ancrage territorial de l'alimentation a passé avec succès l'épreuve du vote en première lecture à l'Assemblée nationale le 14 janvier 2016. Adopté à l'unanimité, le texte porte notamment l'objectif de promouvoir les produits biologiques, locaux et de saison dans les restaurations collectives publiques. Le texte de Brigitte Allain prévoit en effet 40% de produits bios et/ou locaux dans la restauration collective publique. Selon un sondage Ifop effectué entre les 4 et 7 janvier, 76% des Français se déclarent plutôt ou tout à fait favorables au vote d'une loi imposant l'introduction d'aliments issus de l'agriculture biologique, locaux et de saison dans la restauration collective. Si elle était également adoptée par le Sénat, cette loi intégrerait l'alimentation aux objectifs des politiques régionales et confierait à l'observatoire de l'alimentation une nouvelle mission consistant à veiller au développement des circuits courts et de proximité.

Bergerie Nationale: R&D Le département 3DFI a pour vocation d'être interface entre recherche, développement et formation, il est plus particulièrement au service de l'enseignement agricole. Il travaille à la déclinaison du développement durable dans les territoires ruraux et périurbains pour l'ensemble des activités de production et de transformation agricole et sylvicole, ou des activités dans leur prolongement (alimentation, accueil, etc.). Cette déclinaison conduit à mettre en œuvre des actions d'éducation au développement durable du citoyen au professionnel. Cette fonction de transfert passe par l'animation de réseaux thématiques au sein de l'enseignement agricole, la formation à destination des enseignants et formateurs, la conduite d'expérimentations techniques et pédagogiques, et par la production de ressources spécifiques. Cette équipe de chargés de mission est structurée autour de deux thématiques : - agricultures et alimentations- développement local et territoires

L'agriculture, une partie de la solution pour la biodiversité L'examen du projet de loi sur la biodiversité par les sénateurs commence le 19 janvier. Alors que l'adoption définitive pourrait demander encore plusieurs semaines voir plusieurs mois, Stéphane Le Foll insiste sur le rôle positif que peut jouer l'agriculture pour la biodiversité. Ségolène Royal a promis son adoption pour cet été. La loi pour la reconquête de la biodiversité était l'une des deux priorités du ministère de l'Ecologie dès 2012, avec la loi de transition énergétique. Si cette dernière a été votée en juillet 2015, le parcours du texte consacré à biodiversité a été plus chaotique. Il est toutefois arrivé jusqu'aux pupitres du Sénat, où il sera examiné jusqu'au 26 janvier.

Organisation Internationale de Lutte Biologique et Intégrée C’est après la seconde guerre mondiale, dans un contexte de graves difficultés écologiques, économiques et toxicologiques qu’est apparue le concept de lutte intégrée. L’OILB a pour activité la promotion de méthodes environnementalement propres, socialement acceptables, et économiquement viables pour lutter contre les maladies et ravageurs de l’agriculture et des forêts. Elle encourage la collaboration dans le développement et la promotion de système de production biologique et intégrée. L’OILB définit les lignes directrices de la production intégrée, développe des méthodes d’évaluation des incidences des substances phytosanitaires sur les auxiliaires.

Une commune crée une monnaie pour l'alimentation locale Une monnaie locale pour favoriser la consommation de produit de la région. C'est le choix de la commune du Haut-Rhin Ungersheim. En amont, la municipalité s'est donné les moyens de créer une filière proposant aux villageois des aliments produits sur place. Ungersheim, 2200 habitants, dispose de sa propre monnaie, baptisée le radis.

Intervention de l'agronome Marc DUFUMIER: - définition du terme "Agroécologie" - contexte et enjeux Explication très claire et complète pour comprendre le concept. by marquine Jun 9

Related: