background preloader

Les Clés de la République : La laïcité

Les Clés de la République : La laïcité
Une collection de programmes courts et animés sur les institutions écrit par Thomas Legrand - Réalisé par Matthieu Decarli et Olivier Marquezy Sauriez-vous expliquer ce qu’est Le Conseil d’Etat à vos proches ? Pourriez-vous raconter comment sont nées les notions de droite et de gauche ?… Les institutions et leurs missions respectives sont paradoxalement peu ou mal connues du grand public. Au total, 30 épisodes pour réviser les institutions (l’exécutif – le législatif – le judiciaire – la société et l’international) Une coproduction LCP / La Générale de Production

La laïcité Junior Sénat Entre 2008 et 2014, selon le ministère de l'intérieur, le nombre d'atteintes contre des édifices religieux a été quasiment multiplié par quatre. Les agressions à caractères islamophobes, antisémites ou encore contre des chrétiens sont également plus nombreuses. Alors que les attentats qui ont frappé la France en 2015 ont ravivé des tensions notamment envers les musulmans, plusieurs hommes et femmes politiques souhaitent que les principes de la loi de 1905 définissant la laïcité soient renforcés. Selon eux, cela permettrait, d'une part, à toutes personnes souhaitant exercer son culte de pouvoir le faire sereinement, et, d'autre part, d'éviter les comportements contraires à la liberté d'expression et de conscience, à l'égalité entre les hommes et les femmes ou encore visant au prosélytisme religieux. Aujourd'hui, plusieurs conceptions de la laïcité s'affrontent. C'est dans ce cadre que le Sénat examine, le 3 février 2015, une proposition de loi visant à inscrire dans la Constitution sénateur

Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l'Etat. Titre II : Attribution des biens, pensions. 1. Les biens des établissements ecclésiastiques. qui n'ont pas été réclamés par des associations cultuelles constituées dans le délai d'un an à partir de la promulgation de la loi du 9 décembre 1905, seront attribués par décret à des établissements communaux de bienfaisance ou d'assistance situés dans les limites territoriales de la circonscription ecclésiastique intéressée, ou, à défaut d'établissement de cette nature, aux communes ou sections de communes, sous la condition d'affecter aux services de bienfaisance ou d'assistance tous les revenus ou produits de ces biens, sauf les exceptions ci-après : 1° Les édifices affectés au culte lors de la promulgation de la loi du 9 décembre 1905 et les meubles les garnissant deviendront la propriété des communes sur le territoire desquelles ils sont situés, s'ils n'ont pas été restitués ni revendiqués dans le délai légal ; 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16.

Quelle laïcité aujourd'hui ?  - Citoyenneté et démocratie Découverte des institutions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Quelques dates clés 26 août 1789 : L’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame la liberté religieuse : "Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses (...)". 1791 : La constitution instaure la liberté des cultes. 1881-1882 : Les lois Jules Ferry instituent l’école publique gratuite, laïque et obligatoire. 1905 : Loi de séparation des Églises et de l’État : "La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte" (art.2) . 1946 : Inscription du principe de laïcitéLaïcitéPrincipe qui établit, sur le fondement d’une séparation rigoureuse entre l’ordre des affaires publiques et le domaine des activités à caractère privé, la neutralité absolue de l’Etat en matière religieuse. dans le Préambule de la constitution. 1959 : La loi Debré accorde des subventions aux écoles privées sous contrat. Quelques pistes de réflexion

Vivre-ensemble : la laïcité, ça s'impose LE FAIT DU JOUR. Comme à la CAF, premier service public après l'école à se doter d'une charte, la laïcité s'invite partout. Dans des entreprises mais aussi à l'école ou dans les collectivités, les initiatives sont de plus en plus nombreuses. Vincent Mongaillard et Émilie Torgemen | 23 Oct. 2015, 07h26 | MAJ : 23 Oct. 2015, 07h26 En élisant, en mai, laïcité comme mot de l'année, le jury présidé par le linguiste Alain Rey ne s'était pas trompé. Il fait une percée dans les salles de classe. « Depuis les attentats de janvier, c'est devenu un sujet incontournable. L'heure est à la pédagogie « Ce n'est pas une valeur, c'est un régime, un cadre politique et juridique qui pose le principe de la liberté de conscience dans le respect de l'ordre public », résume Olivier Bobineau, sociologue des religions. Aux yeux de Valentine Zuber, il y a une forte tendance, au sein de l'opinion publique, à associer « problèmes musulmans » et laïcité. (LP Infographie/R.S.) DES RÉFÉRENTS LAÏCITÉ À L'ÉCOLE.

Related: