background preloader

Les Clés de la République : La laïcité

Les Clés de la République : La laïcité
Une collection de programmes courts et animés sur les institutions écrit par Thomas Legrand - Réalisé par Matthieu Decarli et Olivier Marquezy Sauriez-vous expliquer ce qu’est Le Conseil d’Etat à vos proches ? Pourriez-vous raconter comment sont nées les notions de droite et de gauche ?… Les institutions et leurs missions respectives sont paradoxalement peu ou mal connues du grand public. Au total, 30 épisodes pour réviser les institutions (l’exécutif – le législatif – le judiciaire – la société et l’international) Une coproduction LCP / La Générale de Production

Comment utiliser et expliquer la charte de la laïcité en classe ? Lundi 9 septembre, Vincent Peillon a présenté la charte de la laïcité avec l’intention de rappeler les grands principes de notre république et d’expliquer ce que doit être la laïcité à l’école. Dans le document de présentation de la charte mis en ligne par le ministère de l’Education nationale, il est demandé aux personnels de faire la pédagogie de cette charte de la laïcité. Alors comment on s’y prend ? « La vocation de la charte que vous tenez entre les mains, affichée dans nos écoles, nos collèges, nos lycées, est non seulement de rappelerles règles qui nous permettent de vivre ensemble dans l’espacescolaire, mais surtout d’aider chacun à comprendre le sens de cesrègles, à se les approprier et à les respecter. « Se former Faire la pédagogie de la laïcité à l’école n’est pas une mince affaire. Mais bien souvent, l’enseignement de la laïcité n’a pas fait l’objet d’une réflexion didactique approfondie. Les ressources Des activités à mener en classe A l’école primaire Au collège et au lycée

Quelle laïcité aujourd'hui ?  - Citoyenneté et démocratie Découverte des institutions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Quelques dates clés 26 août 1789 : L’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame la liberté religieuse : "Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses (...)". 1791 : La constitution instaure la liberté des cultes. 1881-1882 : Les lois Jules Ferry instituent l’école publique gratuite, laïque et obligatoire. 1905 : Loi de séparation des Églises et de l’État : "La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte" (art.2) . 1946 : Inscription du principe de laïcitéLaïcitéPrincipe qui établit, sur le fondement d’une séparation rigoureuse entre l’ordre des affaires publiques et le domaine des activités à caractère privé, la neutralité absolue de l’Etat en matière religieuse. dans le Préambule de la constitution. 1959 : La loi Debré accorde des subventions aux écoles privées sous contrat. Quelques pistes de réflexion

Moi et les autres : La laïcité à l'école- Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique La Bibliothèque Pédagogique de Royan a mis en ligne un [dossier consacré à Moi et les autres : la laïcité à l’école]. [Ce projet] repose sur : Des séances du cycle 1 au cycle 3 destinées à faciliter la présentation de la Charte de la Laïcité et sa compréhension. Des prolongements en art visuel et en rédaction pouvant donner lieu à des projets plus ambitieux. L’un des premières productions mises en ligne est un livret permettant aux enfants de mieux appréhender la réalité de la pauvreté en France. Ce travail autour de la Charte de la laïcité peut devenir un thème fédérateur digne d’intérêt dans le cadre de la liaison école/collège. Des ressources pédagogiques sur la Laïcité sont disponibles sur le site du Pôle civique. Cyril Naudin, conseiller pédagogique auprès de l’IEN de Royan, met à disposition les supports qu’il a utilisés lors de ses formations consacrées à la laïcité : Un site spécifique sur la laïcité à l’école sera disponible en janvier 2015.

Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l'Etat. Titre II : Attribution des biens, pensions. Article 9 1. 1° Les édifices affectés au culte lors de la promulgation de la loi du 9 décembre 1905 et les meubles les garnissant deviendront la propriété des communes sur le territoire desquelles ils sont situés, s'ils n'ont pas été restitués ni revendiqués dans le délai légal ; 2° Les meubles ayant appartenu aux établissements ecclésiastiques ci-dessus mentionnés qui garnissent les édifices désignés à l'article 12, paragraphe 2, de la loi du 9 décembre 1905, deviendront la propriété de l'Etat, des départements et des communes, propriétaires desdits édifices, s'ils n'ont pas été restitués ni revendiqués dans le délai légal ; En cas d'insuffisance d'actif il sera pourvu au paiement desdites dettes et dépenses sur l'ensemble des biens ayant fait retour à l'Etat, en vertu de l'article 5 ; 2. 3. Elle ne peut être exercée qu'en raison de donations, de legs ou de fondations pieuses, et seulement par les auteurs et leurs héritiers en ligne directe. 4.

Charte de la laïcité commentée (diaporama interatif) La charte de la laïcité commentée Monsieur Abdenour BIDAR Chargé de mission pédagogie et laïcité à la DGESCO Membre de l'Observatoire de la laïcité Mercredi 29 janvier 2014Lycée Kléber Strasbourg Sommaire 1 Des clés pour transmettre et vivre la laïcité à l’école 1.1 Introduction à la notion de laïcité 1.2 Laïcité : le faire société et le droit à la différence 2 Vers une pédagogie de la laïcité s’appuyant sur la charte 2.1 Donner du sens à la valeur laïcité 2.2 Finalité et outils de formation 2.3 Finalité de concertation et d'appropriation 2.4 Finalité de transmission : quelles entrées ? 3 Approche réflexive : essai de définition de la laïcité 3.1 Une culture du respect et de la tolérance 3.2 Une culture de la liberté 3.3 Le faire société et le mieux vivre ensemble 4 Prolongements et questions 4.1 Boycotter l’école au motif de la diffusion d'idées dangereuses ? 1 Des clés pour transmettre et vivre la laïcité à l’école 1.2 Laicité : le faire société et le droit à la différence Faire vivre

Charte de la laïcité à l'École - Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Refonder l’École de la République, c’est lui redonner toute sa place dans la transmission du bien commun et des règles, principes et valeurs qui le fondent. Parce que la République porte une exigence de raison et de justice, il revient à l’École française de contribuer à bâtir du commun, de l’égalité, de la liberté et de la fraternité. Il s’agit d’accompagner les élèves dans leur devenir de citoyen sans blesser aucune conscience : c’est l’essence même de la laïcité. La vocation de la charte affichée dans nos écoles, nos collèges, nos lycées, est non seulement de rappeler les règles qui nous permettent de vivre ensemble dans l’espace scolaire, mais surtout d’aider chacun à comprendre le sens de ces règles, à se les approprier et à les respecter La laïcité de l’École n’est pas une entrave à la liberté, mais la condition de sa réalisation. C’est le rôle de chacun d’entre nous et c’est la mission de l’École républicaine, de faire partager ces valeurs qui nous élèvent et nous rassemblent.

Droit à la liberté de penser - Les Petits Citoyens Les enfants ont le droit de penser ce qu’ils veulent sur tous les sujets : personne ne peut les forcer à penser une chose. Per exemple, ils ont droit de pratiquer une religion, à condition de respecter les droits et les libertés des autres et de ne peut pas mettre la société en danger. Les parents et l’État doivent aider les enfants à exercer leur liberté de penser. Tous les enfants ont des droits ! Tous les enfants ont des droits ! Des droits pour tous les enfants, depuis quand, pour quoi ? Parce que les enfants doivent avoir une protection sociale, 191 pays se sont engagés à faire respecter la CIDE à partir du 20 novembre 1989. Pour que tu connaisses mieux la convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), 30 dessins animés sur les droits de l’enfant ont été réalisés par les petits citoyens en partenariat avec le Sénat junior et l’Unicef. Des pistes d’animations et des exemples de réalisations effectuées à partir des outils des petits citoyens à découvrir ici .

Droit à la liberté d'opinion - Omar Sy & Fred Testot - Les Petits Citoyens Dès que les enfants en sont capables, ils ont le droit de donner leur avis à propos de ce qui les concerne, notamment dans les procédures judiciaires et/ou administratives les intéressant. Leur opinion est prise en compte en fonction de leur âge et de leur degré de maturité. Tous les enfants ont des droits ! Tous les enfants ont des droits ! Des droits pour tous les enfants, depuis quand, pour quoi ? Parce que les enfants doivent avoir une protection sociale, 191 pays se sont engagés à faire respecter la CIDE à partir du 20 novembre 1989. Pour que tu connaisses mieux la convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), 30 dessins animés sur les droits de l’enfant ont été réalisés par les petits citoyens en partenariat avec le Sénat junior et l’Unicef. Des pistes d’animations et des exemples de réalisations effectuées à partir des outils des petits citoyens à découvrir ici .

Canopé Créteil - La laïcité au cœur de l’École La laïcité au cœur de l’École Partager cette page Scoop.it Conférence de M. 700 personnes étaient réunies à lʼUPEC pour la conférence de Abdennour Bidar, philosophe, membre de lʼObservatoire de la laïcité, chargé de mission à la DGESCO. Béatrice Gille, rectrice de l'académie de Créteil ouvre la séance et donne la parole au conférencier qui présente le cadre de son intervention et la charte de la laïcité à l'École. Conférence filmée par des élèves de première année de BTS du lycée Suger de Saint-Denis (93) Pour en savoir plus

B.O. spécial n°6 du 25 juin 2015 : Programme d'enseignement moral et civique Article 1 - Le programme d'enseignement moral et civique pour l'école élémentaire et le collège est fixé conformément à l'annexe du présent arrêté. Article 2 - L'annexe de l'arrêté du 9 juin 2008 susvisé est ainsi modifiée : I. - Dans la partie « Cycle des apprentissages fondamentaux - Programme du CP et du CE1 », le programme « Instruction civique et morale » est supprimé. II. - La partie « Cycle des approfondissements - Programme du CE2, du CM1 et du CM2 » est ainsi modifiée : 1° Dans le programme « Sciences expérimentales et technologie », les mots : « les enseignements de culture humaniste et d'instruction civique » sont remplacés par les mots : « l'enseignement de culture humaniste et l'enseignement moral et civique » ; 2° Dans le programme « Géographie », les mots : « d'instruction civique et morale » sont remplacés par les mots : « d'enseignement moral et civique » ; 3° Le programme « Instruction civique et morale » est supprimé ; 3° Le programme « Histoire » est ainsi modifié : I. II.

Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l'Etat. Titre II : Attribution des biens, pensions. 1. Les biens des établissements ecclésiastiques. qui n'ont pas été réclamés par des associations cultuelles constituées dans le délai d'un an à partir de la promulgation de la loi du 9 décembre 1905, seront attribués par décret à des établissements communaux de bienfaisance ou d'assistance situés dans les limites territoriales de la circonscription ecclésiastique intéressée, ou, à défaut d'établissement de cette nature, aux communes ou sections de communes, sous la condition d'affecter aux services de bienfaisance ou d'assistance tous les revenus ou produits de ces biens, sauf les exceptions ci-après : 1° Les édifices affectés au culte lors de la promulgation de la loi du 9 décembre 1905 et les meubles les garnissant deviendront la propriété des communes sur le territoire desquelles ils sont situés, s'ils n'ont pas été restitués ni revendiqués dans le délai légal ; 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16.

Laïcité : Une doctrine politique ou sociale ? Comment s'est construite la laïcité à la française ? Vendredi 27 novembre, l'IREA accueillait en ouverture de son colloque deux historiens, Antoine Prost et Claude Lelièvre, pour évoquer la naissance de la laïcité en France. Une double réflexion qui sert finalement à éclairer l'action présente... La laïcité pratique sociale... "Les martyrs chrétiens sont les premiers laïcs". Antoine Prost ouvre sa conférence sur ce paradoxe apparent en expliquant que le christianisme sépare pour la première fois l'Etat et la religion. C'est tout le travail de J. Faut-il aller plus loin ? Le modèle de société laique l'emporte jusqu'à aujourd'hui. Et combat politique Claude Lelièvre fait une lecture politique de la naissance de la laïcité. Ainsi les "devoirs envers Dieu" restent dans les programmes officiels jusqu'à un arrêté de 1923 qui va les supprimer... pour les rétablir aussitôt. Mais en même temps, Ferry lutte contre la neutralité politique du corps enseignant. François Jarraud Le programme

Related: