background preloader

Aspartame

Aspartame
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'aspartame est un édulcorant artificiel découvert en 1965. C'est un dipeptide composé de deux acides aminés naturels, l'acide L-aspartique et la L-phénylalanine, le dernier sous forme d'ester méthylique. L'aspartame a un pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur à celui du saccharose et est utilisé pour édulcorer les boissons et aliments à faible apport calorique ainsi que les médicaments. Cet additif alimentaire est utilisé dans un grand nombre de produits et autorisé dans de nombreux pays, il est référencé dans l'Union européenne par le code E951. Depuis sa première autorisation de mise sur le marché aux États-Unis, par la Food and Drug Administration (FDA) en 1974, l'aspartame a fait l'objet de polémiques sur ses possibles effets nocifs sur la santé. Histoire[modifier | modifier le code] La première apparition de l'aspartame date de la publication de sa synthèse en 1966[9]. Découverte accidentelle[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aspartame

Related:  Dérive de l'INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIREoral orga

Glutamate monosodique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le glutamate monosodique, également connu sous le nom de glutamate de sodium, monosodium glutamate, GMS ou MSG, est le sel sodique de l'acide glutamique, l’un des acides aminés non essentiels les plus abondants dans la nature[3]. La Food and Drug Administration américaine (organisme américain de surveillance des aliments et des médicaments) a classé le GMS comme « GRAS », généralement reconnus inoffensif, et l'Union européenne l'a classé comme additif alimentaire. Le GMS possède le code dans le système harmonisé 29224220 et le numéro E E621[4]. Le glutamate du GMS confère le même goût umami que le glutamate issu d'autres aliments[5]. Les fabricants de produits alimentaires commercialisent et utilisent le GMS comme exhausteur de goût car il équilibre, mélange et arrondit la perception globale des autres goûts[6],[7].

L’aspartame L’aspartame fut découvert en 1965 par un chimiste d’une société s’appelant Searle. Une première Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) fut accordée en 1974 aux Etats-Unis. L’aspartame fut plus tard autorisé en France comme édulcorant et il est codé E 951 dans la classification des additifs. L’aspartame est très utilisé dans le monde, on le trouve dans plus de 5 000 produits. Cet intérêt est dû au fort pouvoir sucrant de l’aspartame (environ 200 fois celui du saccharose). Cependant la consommation d’aspartame est incriminée dans l’apparition d’effets secondaires chez l’homme.

1879 Saccharine E954 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La saccharine (ou saccarine en nouvelle orthographe) est le plus ancien des édulcorants artificiels ; elle est référencée sous le numéro E954[4]. Modèle moléculaire de la saccharine. La saccharine a un pouvoir sucrant 300 à 400 fois plus élevé que le sucre, mais a un arrière goût métallique ou amer déplaisant, particulièrement à hautes concentrations. Elle est ainsi souvent mélangée avec d'autres édulcorants pour compenser cette faiblesse : une proportion de 10 pour 1 entre le cyclamate et la saccharine est utilisée dans les pays où ces deux substances sont autorisées.

Bref historique G.D. Searle & Company G.D. Searle & Company était une compagnie se concentrant sur les sciences de vie, spécifiquement pharmaceutiques, agriculture, et la santé des animaux. La compagnie a été fondée dedans Omaha, Le Nébraska, dans 1888. Le fondateur était Gideon D. Searle. Dans 1908, la compagnie a été incorporée dedans Chicago.

Le glutamate : ce qu'il faut savoir LE GLUTAMATE MONOSODIQUE (GMS) ou le E 621 Qu'est ce que c'est ? 1. Apparence A première vue, on dirait presque du sucre en poudre ! Composition chimique Trois composés de l'aspartam semble poser un réel problème : - la phénylalanine (50 % de l'aspartam) : ce composé est allergène pour, estime-t-on, 1 personne sur 16 000. Ces individus souffre de "phénylcétonurie" : la substance n'est pas éliminée et s'accumule dans le cerveau et cause à terme des dommages considérables comme des troubles mentaux (surtout chez l'enfant). - l'acide aspartique (40 % de l'aspartam), comme d'ailleurs la phénylalanine, sont soupconnés de se transformer dans l'organisme humain en substances cancérigènes (notamment en DKP ou dicétopipérazine). - le méthanol (10 % de l'aspartam) est transformé dans l'organisme en formaldéhyde, molécule reconnue cancérigène.

Édulcorants historique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un édulcorant est un produit ou substance ayant un goût sucré. Le plus souvent, le terme « édulcorant » fait référence à des ingrédients destinés à améliorer le goût d’un aliment ou d’un médicament en lui conférant une saveur sucrée. Certains édulcorants n'apportent pas de calories, d'autres moins que le sucre de table (saccharose), d'autres ont l’avantage de ne pas être cariogènes et certains sont plus sucrés que le sucre. Différents types d'édulcorants[modifier | modifier le code]

Monsanto wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Monsanto Company Dans les années 1940, Monsanto était un producteur majeur de plastique comme le polystyrène et des fibres synthétiques. Acide gras trans Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les acides gras trans font partie des acides gras insaturés (en hydrogène), c'est-à-dire comprenant au moins une double liaison carbone-carbone. Un acide gras insaturé peut prendre deux formes géométriques différentes, dites « cis » et « trans », ce qui leur confère des propriétés différentes, et une métabolisation différente. L'expression « trans » ne signifie donc pas ici « transgénique » ni « transformé ». Les acides gras insaturés trans sont d'origine naturelle ou artificielle, dans ce dernier cas produits par l'hydrogénation industrielle partielle[1] des acides gras insaturés contenus dans les huiles végétales[2]. L'hydrogénation totale n'en produit pas (ou très peu), puisqu'elle transforme quasiment toutes les doubles liaisons -C=C- en liaisons simples -C-C-, les acides gras insaturés devenant saturés (en atomes d'hydrogène).

Aspartame Il s’agit d’un dipep­tide, com­bi­nant l’acide L-aspar­ti­que et l’ester méthy­li­que de la L-phé­ny­la­la­nine, un des 8 acides aminés essen­tiels. Contrairement au sucre, il ne peut contri­buer ni à la for­ma­tion de grais­ses dans les tissus adi­peux, ni rem­pla­cer le rôle méta­bo­li­que fon­da­men­tal du glu­cose. Sa méta­bo­li­sa­tion ne pro­duit aucun com­posé toxi­que. En Europe, l’aspar­tame (codé en tant qu’addi­tif ali­men­taire E 951) est auto­risé (direc­tive 94/35/CE et 95/31/CE pour les cri­tè­res de pureté ; direc­tive 2003/115/CE pour un dérivé intense le sel d’aspar­tame-acé­sul­fame) dans les bois­sons non alcoo­li­sées (0,6g/l), les bières (0,6g/l), les des­serts (0,6 à 1g/kg), les confi­se­ries (0,5 à 1g/kg), et dans de nom­breux ali­ments et com­plé­ments ali­men­tai­res (près de 5 000, sans comp­ter les uti­li­sa­tions comme adju­vants ou enro­ba­ges en phar­ma­cie). Sa consom­ma­tion chez l’homme est actuel­le­ment auto­ri­sée dans plus de 90 pays. Du nou­veau ?

1976 Sucralose E955 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le sucralose est un édulcorant artificiel intense, découvert en 1976, également connu sous les noms commerciaux de Canderel[5], Splenda ou Aqualoz. C'est un composé artificiel au pouvoir sucrant 500 à 600 fois plus élevé que le saccharose. Il est synthétisé à partir d'une chloration sélective du saccharose. 2001 Dow Chemical acquiert Union Carbide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. The Dow Chemical Company Histoire[modifier | modifier le code] Dow a été fondée en 1897 par le chimiste, né au Canada, Herbert Henry Dow, qui avait inventé une nouvelle méthode d'extraction du brome qui était pris au piège sous terre dans la saumure à Midland, dans le Michigan. Dow initialement vendait uniquement de l'eau de Javel et du bromure de potassium, réalisant la production de 72 tonnes par jour d'eau de Javel en 1902. Produits[modifier | modifier le code]

Le glutamate monosodique. Le glutamate monosodique est un ingrédient alimentaire qui souffre souvent d’une mauvaise réputation, pourtant infondée. Le glutamate monosodique peut être utilisé en toute sécurité pour ajouter du goût ou pour réduire les taux du sodium présent dans les aliments. Qu’est-ce que le glutamate monosodique et où peut-on le trouver ?Le glutamate monosodique est le sel de sodium de l’acide glutamique. Le glutamate est un acide aminé naturel que l’on trouve dans presque tous les aliments, en particulier ceux riches en protéines comme les produits laitiers, la viande ou le poisson, ainsi que dans de nombreux légumes.

Related: