background preloader

Comment le groupe Total va financer la réforme de l'Éducation nationale - Mécénat

Comment le groupe Total va financer la réforme de l'Éducation nationale - Mécénat
A court d’argent et d’idées, le gouvernement a signé un accord avec le groupe Total, qui s’engage à verser plusieurs millions d’euros pour soutenir la réforme des rythmes scolaires, concoctée par le ministre de l’Education nationale. L’entreprise aidera financièrement les associations qui prendront le relai lorsque les enfants ne seront plus en classe. Les municipalités auront-elles également recours au mécénat d’entreprises pour financer leurs politiques éducatives ? Promu grand mécène d’État, Total semble en tout cas bien décidé à s’impliquer dans les politiques à destination de la jeunesse. Comment financer une réforme de l’Éducation nationale qui bat de l’aile ? Du côté des pouvoirs publics, le flou plane sur le financement de cette réforme. Y a-t-il un pilote ? L’éducation, nouveau « produit » ? Total et l’UIMM siègent au conseil de gestion de ce Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse, avec une voix délibérative, c’est-à-dire un droit de vote. Le modèle associatif selon Total Related:  EducationConscience sociale et politique

La pédagogie inversée : bouleversons nos manières d'enseigner ! La pédagogie inversée ou classe inversée qu’est ce que c’est? Fini le cours magistral ! La pédagogie inversée laisse l’élève préparer le cours à la maison à l’aide de vidéos, de podcasts, de lectures conseillées par le maître. La séance en classe est alors un grand brainstorming de ce qui a été construit ou pour le moins étudié. Pourquoi la pédagogie inversée est-elle un GRAND bouleversement ? La pédagogie inversée chamboule les rôles traditionnels à l’école. En effet dans la pédagogie inversée ou classe inversée (« flip classroom » en anglais) la notion est d’abord étudiée seul par l’élève. Il y a donc d’abord transfert de l’information: l’enseignant communique le savoir ensuite l’élève doit être capable de l’assimiler et de le réinvestir ! « Dans la pédagogie inversée, le rôle de l’enseignant devient central, explique Alice Yeager, enseignante en développement de l’enfant. 2. 3. Je vous invite à consulter ses sources, articles, vidéos et pratiques enseignantes Monsieur Mathieu

Au milieu de l'indifférence générale Tôt dans la matinée du mardi 2 juin, un important contingent de flics a procédé à l’expulsion du camp entre Barbès et la Chapelle où 400 personnes survivent depuis plusieurs mois sous le métro aérien. Pendant que les« migrants » se faisaient embarquer sous la commande du trio travailleurs de la mairie-crs-représentants associatifs, quelques dizaines d’individus solidaires étaient rassemblés à proximité, gueulant des slogans et manifestant leur solidarité derrière une banderole sur laquelle on pouvait lire : « L’épidémie c’est le capitalisme et ses guerres, ses flics et ses frontières. Solidarité aux migrants. » Ce « camp de migrant », ce « bidonville », ces « abris d’infortunes », nous n’avons pas l’indécence de défendre leur occupation, car personne ne désirerait vivre dans de telles conditions. Le train train quotidien, la banalité et la surexposition à la misère la plus visible ont-il si bien atrophié notre sensibilité que l’on en est tristement parvenus à composer avec ?

Perrenoud : « Comprendre, c’est contester l’ordre des choses… » Par Marcel Brun Un nouvel ouvrage de Philippe Perrenoud est forcément un objet attendu, tant les travaux de l’universitaire genevois ont irrigué les milieux de la formation des enseignants, IUFM compris. Le titre est tout un programme, comme une preuve que le propos est pesé : « Quand l’école prétend préparer à la vie… Développer des compétences ou enseigner d’autres savoirs ?» Il faut dire que ces derniers temps, les pédagos qui parlent des compétences ne sont pas sur une ligne unique. Où en est Perrenoud avec les compétences ? Du coup, pas étonnant que la construction de « référentiels » nécessaires en éducation tourne rapidement au dialogue de sourds : - « travailler par situations-problèmes » ne suffit pas pour développer automatiquement des compétences - les compétences ne se confondent pas avec les « habiletés », souvent enseignées ou évaluées à l’Ecole, mais qui ne sont que des « ressources » pour agir. Réorganiser les disciplines d’enseignement ? Notes : Liens : Le site d’ESF

Maîtresse d’école, la réforme des rythmes scolaires, j’en rêvais Tribune Je suis prof. Le genre de prof qui croit au sens de son métier, qui l’a choisi par vocation, s’est battu pour lui avec passion, et le vit au quotidien comme un engagement. Je ne suis pas meilleure qu’une autre, je rencontre des difficultés, j’essuie des échecs, je fais parfois des impasses que je regrette, des erreurs... Je suis juste une « maîtresse » qui ne compte pas ses heures, ni dans l’école ni à la maison, quand il s’agit de monter ses projets ou de préparer son matériel. Je suis ce genre de prof, et le moins qu’on puisse dire, c’est que je ne suis pas seule. Pour la plupart d’entre nous, arriver à l’heure le matin, assurer son service, partir à l’heure le soir, revenir le lendemain et toucher son salaire à la fin du mois n’est pas suffisant. Rien à voir avec le mercredi chômé Le périscolaire de qualité n’aura pas lieu Laure M. nous a envoyé ce texte par e-mail (qu’elle a posté sur Facebook ce week-end et « qui a été apprécié »). J’en rêvais. Soit. Où est l’allègement ?

Nous ne sommes pas en démocratie. Le pouvoir de manipulation des mots. Quand le mensonge prend l’ascenseur , la vérité prend l’escalier. Elle met plus de temps mais ne t’inquiètes pas, elle finit toujours par arriver. Voici une vidéo sur le pouvoir des mots. Aujourd’hui plus que jamais une majorité de citoyens a le sentiment que le monde politique n’a que faire de ses opinions. Cette vidéo est un extrait du film « Dette, crise, chômage : qui crée l’argent ?

actu, sources d'articles L'école inversée ou comment la technologie produit sa disparition - Ceci n'est pas un blog Je vais vous raconter une expérience qui pousse la logique du MOOC jusqu’au bout. Une expérience narrée récemment dans le New York Times par Tina Rosenberg, et qui est le point de départ d’un mouvement qui porte le joli nom de « école inversée » « flipped school ». Tout commence il y a quelques années, à Clintondale, au nord de Detroit, dans une région loin d’être privilégiée. Qu’est-ce que ça change au fonctionnement de l’école ? Ca change surtout ce qui se passe à l’intérieur de la classe. Pour les enseignants, évidemment, ça change beaucoup de choses. Evidemment, il y aurait dans le détail beaucoup à discuter dans cette « école inversée » (et j’imagine que ça doit faire bondir certains de nos auditeurs), mais il y a quelque chose que je trouve très intéressant du point de l’usage des technologies : - D’un côté on pousse jusqu’au bout la logique de ce que permet la technologie et de la place qu’elle a dans la vie des élèves

Les 10 stratégies de manipulation de masses · leprintempsdesconsciences Si nous voulons rester libres et maitres de notre destin, il faut connaitre ces dix techniques de manipulation de masses. Vous verrez que les techniques 1, 5, 6, 7 et 8 sont celles des médias et notamment de la télévision. Que les techniques 3 et 4 sont celles utilisées dans les lois sur le PACS, le mariage gay puis la PMA et la GPA, qui viendront en « différé ». Que la technique 9 est celle de la loi sur « l’homophobie » et toutes celles qui viendront sur la « non discrimination ». Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des « Dix Stratégies de Manipulation » à travers les média. 1/ La stratégie de la distraction Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. 2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions liberté.

viandisme - l’Éducation nationale corrompue Nous vous avons parlé, il y a peu, de l’ingérence et du lobbying que fait Nestlé auprès de l’Education nationale française. Des accords mis en place sous l’égide de Xavier Darcos, et poursuivis avec la bénédiction des ministres suivants : Luc Chatel puis Vincent Peillon. L’association L214 m’a alertée il y a peu sur l’importance de ces pratiques, bien plus répandues encore que ce que je pensais… L’infiltration pure et simple des écoles par des entreprises de la grande distribution, défendant des intérêts privés, et uniquement soucieuses de s’assurer une publicité précoce auprès des jeunes publics, se fait par le biais d’agences spécialisées dont Junium est un bon exemple. De quoi parle-t-on ? Junium Diffusion est un prestataire de services qui propose des interventions pédagogiques gratuites (et, à les en croire, « innovantes ») auprès des jeunes de la maternelle à la Terminale. Il propose aussi de former les enseignants du secondaire, et d’offrir des kits pédagogiques… Que de générosité…

L’austérité sur les budgets de l’éducation en Europe, en quelques chiffres Depuis 2010, l’austérité a frappé durement les budgets des pays européens, selon le dogme de réduction des déficits imposé par la troïka. Malheureusement, le budget de l'Education Nationale n'a pas forcément été épargné. 11 pays ont réduit ou gelés les salaires de leurs enseignants, et 10, dont la France, ont vu leurs effectifs fondre. La commission européenne vient de publier une étude sur l’état des budgets consacrés à l’éducation en Europe depuis 2010. Des coupes de plus de 5 % ont été imposées en Grèce, en Hongrie, en Italie, en Lituanie et au Portugal, contre des baisses situées entre 1 et 5 % en Estonie, en Pologne, en Espagne et au Royaume-Uni. Les coupes budgétaires ont avant tout débouché sur des réductions des effectifs dans le corps enseignant de 10 États membres : Bulgarie, Chypre, Estonie, France, Italie, Lettonie, Lituanie, Portugal, Roumanie et Royaume-Uni. Les salaires des enseignants en Europe : de grandes inégalités

Le FMI a fait 2,5 milliards € de bénéfice sur ses prêts à la Grèce Le FMI FMIFonds monétaire international Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux. À ce jour, 187 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale). Cliquez pour plus. Sur l’ensemble de ses prêts à tous les pays en crise de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics. entre 2010 et 2014, le FMI a réalisé un bénéfice total de 8,4 milliards €, dont plus d’un quart vient de la Grèce. Tim Jones, économiste à Jubilee Debt Campaign, a déclaré :

Deux adultes pour trente adolescents (II) Deux adultes pour trente adolescents (II) Enseigner et éduquer, différences et complémentarité Transmettre la connaissance, développer l’intelligence, la curiosité par une nourriture intellectuelle savoureuse, variée, voilà ce que signifie enseigner. C’est aussi montrer le monde et donner les moyens d’y tracer sa route, ce que le jargon à la mode nomme les compétences. En plus d’être superflue, cette notion est floue, car elle couvre, non seulement la sphère pédagogique, mais aussi la sphère éducative : ce que le même jargon nomme le savoir-être, respect des autres, de leurs paroles, de leurs différences, et, est-il besoin de le préciser, respect du professeur. En d’autres termes, il est question d’éthique – comment définir son rapport aux autres, comment se positionner dans le groupe-classe – préfiguration de la société – comment se connaître pour cultiver sa capacité de communication avec autrui, qui est le pendant nécessaire d’une existence individuelle assumée, sinon épanouie ?

Madrid : milliers d'étudiants dans la rue Des milliers d'étudiants espagnols ont manifesté aujourd'hui à Madrid contre les coupes budgétaires qui frappent les écoles et les universités, défilant derrière une grande banderole où était écrit: "Notre éducation ne paiera pas votre dette". "Ils privatisent l'éducation, ils augmentent les frais universitaires, ils coupent dans les budgets de la recherche et il y a de plus en plus d'étudiants par classe", lançait Jorge Barrio, un étudiant ingénieur de 20 ans, dans le défilé qui a traversé le centre de Madrid jusque devant le ministère de l'Education. "C'est une honte. Le gouvernement de droite de Mariano Rajoy avait annoncé il y a un an son intention d'économiser trois milliards d'euros par an dans le secteur de l'éducation, dans le cadre de sa politique de rigueur visant à assainir les finances publiques.

Related: