background preloader

ATLANTIS CONTRE MU, témoignage d’un Indien Hopi : Ours Blanc

ATLANTIS CONTRE MU, témoignage d’un Indien Hopi : Ours Blanc
Be Sociable, Share! « Les rescapés de Mu » Quelques ouvrages sortent parfois de l’ordinaire. Celui que vous allez parcourir fait partie de ceux là. Il existe peu de documentation traitant du continent de Mu et pratiquement aucune sérieuse relatant la guerre qui opposa ce continent du pacifique aux habitants de l’île d’Atlantis… Les lignes qui vont suivrent risquent de toucher bon nombre d’entre vous. Ours Blanc raconte l’histoire de son peuple‚ les Hopis‚ et les relations qu’il a su garder avec le créateur et ses auxiliaires célestes‚ les différents Kachinas. Il nous dévoile cette guerre absurde qui opposa ses ancêtres qui vivaient sur Mu (Kásskara) au peuple d’Atlantis (Talawaitichqua) et la destruction de ces deux mondes. Le monde d’Atlantis est décrit comme une société en pleine décadence. Voilà donc un récit remarquable à bien des égards ! Nous avons traduit pour vous uniquement la partie qui concerne le témoignage d’Ours Blanc‚ soit un tiers de l’ouvrage. Joseph F. Joseph F. Ours Blanc Related:  AtlantideMu

Les géants et l’Atlantide : révélations de l’archéologie interdite Le nouveau livre de Laurent GLAUZY est sorti : La présente étude est élaborée sur une bibliographie particulièrement dense recensant cent-vingt ouvrages religieux et scientifiques, ainsi que des textes anciens et actuels, en six langues différentes dont le néerlandais, l’allemand ou encore le bosniaque. Ce livre inédit, très bien illustré et d’une grande facture intellectuelle, prouve qu’un ordre satanique et supra-maçonnique oriente la science tout en tentant de cacher les plus importantes pages de l’Histoire de l’humanité. La mythologie grecque et les légendes des Indiens de la Cordillère des Andes retracent les prouesses de géants détenant un savoir supérieur à notre technologie. Par ailleurs, dans le Critias, Platon affirme que cette île, grande comme un continent, « n’est pas une fable, mais une histoire vraie ». 380 pages dont soixante-dix en couleur, pour seulement 24 €

Le continent perdu de Mû (ou Lémurie) Le continent MU (ou Lémurie) Il existe en Inde deux séries de tablettes anciennes dites de Naacal, découvertes par James Churchward et une importante collection de pierres gravées, découvertes au Mexique par William Niven qui selon les experts sont des extraits des Écritures inspirées et sacrées de Mu, le fameux continent disparu dont parle la légende. Les tablettes de Naacal portent les symboles et les caractères Naga : la légende affirme qu'elles ont été rédigés dans la mère patrie, puis transportées en Birmanie et en Inde. Les Naacals ayant quitté la Birmanie voici plus de 15 000 ans, elles ne peuvent donc être postérieures à ce départ. Le récit de la destruction de Mu, la mère patrie de l'Homme, est bien étrange, en vérité. Premièrement il y a les tablettes sacrées découvertes dans un temple indien et déchiffrées avec l'aide d'un prêtre érudit. Des documents concordants Du Mexique au Japon, des analogies troublantes Un véritable paradis terrestre 64 millions d'êtres humains Préface

Mû et le continent retrouvé Souce image: Source vidéos Ces reportages d'une civilisation , avaient été inclus sur cette page archéologie,elles ont été retirées , je les ais retrouvés pour vous. Comme l'Atlantide, il aurait été détruit il y a 12 000 ans par les dieux pour punir une civilisation décadente, comme c'est souvent le cas dans ce type de légende. MÛ le continent retrouvé 1/3 MU le continent retrouvé 2/3 MU le continent retrouvé 3/3 Document :ufoetscience vidéos reportage,source dailymotion

L'héritage atlante Des êtres mythiques sont à l'origine de notre espèce, de notre monde et de notre civilisation. Ils évoluaient dans des engins volants et leur science était sans borne. Nos ancêtres, très différents de ces géants, les ont pris pour des dieux. Ces êtres mythiques, le Livre d'Enoch les appellent Veilleurs ou Guetteurs. L'Atlantide connaissait parfaitement la nature et la puissance des forces cosmiques, particulièrement celles de l'éther, du vril et des courants telluriques et ce peuple l'appliquait avec attention à l'agriculture et à l'astronomie/astrologie, pour éviter toute catastrophe géologique qu'il était du pouvoir de l'homme de conjurer. Elle s'est transmise oralement, par l'intermédiaire d'élus ayant conservé un peu d'instruction au milieu des sauvages revenus à la barbarie. Mais l'antique savoir de ce peuple hyper-développé n'a subsisté que très partiellement. Toute l'aventure humaine est accessible à jamaisdans les Annales Akashiques. Ils furent les premiers à travailler le fer.

L'Atlantide retrouvée Dès 1980, j'avais une idée de la réelle localisation de l'Atlantide, grâce à un livre de Maurice Chatelain, "Les messagers du cosmos" (chez Robert Laffont), où il montre un dessin représentant l'enregistrement au sonar d'une pyramide sous-marine découverte au large de la Floride, dont le sommet est à environ 108 mètres au-dessous du niveau de la mer. Il écrit :"On estime, dans l'état actuel des investigations, que cette pyramide pourrait avoir une base de 300 mètres de côté, une hauteur de 240 m et un volume de 7.2 millions de mètres cubes, soit trois fois celui de la Grande Pyramide. Elle a sans doute été construite il y a plus de 12.000 ans, avant la dernière montée des eaux, et elle semble être entourée, au sommet, d'une couronne de corail qui se serait formée alors qu'elle n'était pas encore complètement immergée." L’Atlantide retrouvée : sphinx et pyramides géants dans le triangle des Bermudes Octobre 2012 L'Atlantide retrouvée dans le Triangle des Bermudes Atlanticú.

Mu (continent) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir MU. Ne doit pas être confondu avec Lémurie. Carte de Mu selon James Churchward. Mu, le continent de Mu ou encore le continent perdu de Mu, quelquefois confondu avec la Lémurie, est un continent englouti mythique dont l'existence fut proposée au XIXe siècle par le mayaniste Augustus Le Plongeon, qui se fondait sur la traduction — ultérieurement contestée — du Codex tro-cortesianus par Brasseur de Bourbourg. Bien que l'hypothèse de l'existence de tels continents soit rejetée par les géologues et que les archéologues ne reconnaissent pas de parenté entre les cultures amérindiennes et celles du bassin méditerranéen, du Moyen-Orient ou de l'Inde, comme le suggéraient les promoteurs de Mu, l'existence de ce continent a été retenue par des courants ésotériques ou nouvel-âge, s'appuyant sur des découvertes comme celle de Yonaguni. Aucune carte marine ne mentionne actuellement un quelconque continent englouti. Pacifide

Les Mondes perdus : M comme MU Mu En 1870, le colonel James Churchward, ancien Lancier du Bengale, passionné de chasse, annonça qu'il avait entendu parler d'un continent perdu nommé Mu, jadis situé dans l'Océan Pacifique et centré juste au sud de l'Equateur; Le continent avait 6000 miles de long d'est en ouest et 3000 miles de large du nord au sud. Churchward dit qu'il tenait cela d'un secret, poterie ancienne et tablettes de pierre cachées en Inde, qui lui avait été révélé par un prêtre Hindou. Il disait que les premiers êtres humains étaient apparus sur Mu quelques 200 000 ans auparavant, se développant pour devenir une race évoluée d'environ 60 millions d'êtres répartis en dix tribus. Douze mille ans après environ, une importante éruption volcanique, des séismes, et des raz-de-marée détruisent la totalité du continent. Copeland s'appuya également sur Auguste Le Plongeon, un physicien Français du XIXème siècle, qui mit le premier à jour des ruines Mayas dans le Yucatan. Jacky Ferjault ©

Atlantide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte fantaisiste de l'Atlantide (1665) de : Athanasius Kircher, Mundus Subterraneus (le nord est en bas). Récit du Timée[modifier | modifier le code] Selon Critias, son arrière-grand-père Dropidès[1] s'est vu confier par le législateur Solon (VIe siècle av. J. Aux dires du prêtre, « En ce temps-là, on pouvait traverser cette mer Atlantique. — trad. Le prêtre entreprend ensuite de narrer la lutte des Hellènes menés par Athènes, puis d'Athènes seule, contre les soldats atlantes venus des îles « du fond de la mer Atlantique », événements qu'il situe 9000 ans avant son époque. « Dans l'espace d'un seul jour et d'une nuit terribles, toute votre armée athénienne fut engloutie d'un seul coup sous la terre et, de même, l'île Atlantide s'abîma dans la mer et disparut. Le Timée donne ensuite une description générale de la civilisation atlante, de son expansion, de la guerre contre Athènes et de la destruction finale de l'Atlantide. C.

Oera Linda Boek La mémoire néerlandaise semble avoir gardé un souvenir très précis du déluge et de l'engloutissement de l'Atlantide. Le plan d'Amsterdam reproduit fidèlement celui de Poséidopolis, capitale atlante. "Quand on avait traversé les trois ports extérieurs, on trouvait un mur circulaire commençant à la mer et partout distant de cinquante stades de la plus grande enceinte et de son port. Ce mur venait fermer au même point l'entrée du canal du côté de la mer." (source)Platon, le Timée ll est vrai que la Hollande des polders pourrait bien connaître un jour le sort de l'Atlantide : disparaître elle aussi sous les eaux. "Ceci est écrit sur tous les bourgs : Avant que vienne le mauvais temps, notre terre était la plus belle dans tout le monde, le Soleil se levait haut et il n'y avait que rarement de la gelée. Avant la catastrophe, le soleil se levait haut et la gelée était rare. Pourquoi le soleil reste caché avant la catastrophe ?

Le mythe de Mu Les ouvrages signés James Churchward n'ont pas été publié par celui-ci mais par son petit-fils. Ainsi, on aurait pu répondre au lecteur anglais : C'est exactement le récit de Platon actualisé dans l'Empire Britannique. Civilisation de Mu et "Pax britannica" Platon avait découvert la trace d'une cité idéale platonicienne. Notre colonel de l'Armée des Indes, lui, a retrouvé des tablettes décrivant une civilisation supérieure : une race blanche aurait porté les lumières de la civilisation à des races noires et jaunes! Naturellement, ces Lémuriens étaient monothéistes : comment auraient-ils pu ne pas l'être ? (In Mu, le continent perdu, p. 278) Pour enquêter sur les cultes primitifs, le colonel aurait mieux fait de se plonger dans James Frazer et Salomon Reinach. Donc ces Lémuriens adoraient le soleil, image du Très-Haut. Le choeur : Une coïncidence n'est pas une preuve! Mais prennez ce problème de race lémurienne blanche. Une géologie fantaisiste Mais non! Voici une carte du XVIIIème siècle.

Continent de Mü - SaintSeiyaPedia Article rédigé par Archange. Partie sur le véritable continent de Mü par Rikimaru. ムー大陸 - muu tairiku, litt: ムー: Mü, 大陸: continent Ce continent, uniquement mentionné dans l'Hypermythe, se serait trouvé dans l'Océan Pacifique. Mü a sombré au fond de l'océan de nombreux siècles plus tard, vers l'époque de la Gigantomachie et dans des circonstances qui demeurent inconnues. Death Queen Island, découverte des siècles plus tard, est selon l'Hypermythe un vestige du continent de Mü. Le "véritable" continent de Mü Plongeur près des ruines de Yonaguni. Selon la légende, le continent de Mu s'étendait sur 5 000 km du nord au sud, depuis les Hawaii, qui marquent encore aujourd'hui son extrémité septentrionale, jusqu'à une ligne joignant l'île de Pâques aux îles Fidji. Mu était véritablement le centre de toute civilisation et les autres foyers de culture n'étaient que ses colonies. Statues de l'île de Pâques. Yonaguni. Améliorable Des suggestions ou corrections à proposer ? Wikipedia - Continent de Mü

Cette Atlantide redécouverte : Quand le coeur de l'Europe battait sous ce qui est maintenant la mer du Nord -- Histoire Secrète Dans une exposition de la Société Royale des Sciences, les historiens retracent l'histoire du Doggerland, cette cité enfouie aujourd'hui sous la mer du Nord. Crédit DR "Véritable cœur de l'Europe", le Doggerland, qui aurait compté des dizaines de milliers d'habitants, a disparu sous les eaux entre 18 000 et 5 500 avant J-C. Imaginez-vous : une cité perdue comme dans les livres et les films, remplie d'une faune incroyable, et d'une flore encore plus impressionnante. Des scientifiques des universités de St. L'exposition de la Société Royale des Sciences qui se tient à Londres raconte ainsi l'histoire de cette cité incroyable dévastée par un Tsunami. "Le Doggerland est le véritable foyer de l'Europe, avant que le niveau de la mer ne monte et dévoile la côte anglaise telle que nous la connaissons aujourd'hui", explique Richard Bates, le géophysicien à l'origine du projet. Un territoire très vaste, et très complexe. Image de ce à quoi aurait ressemblé la vie dans le Doggerland.

Le climat a basculé de façon extrêmement brutale à la fin de la dernière période glaciaire Année après année, la neige qui tombe sur le Groenland s'accumule et se transforme progressivement en une épaisse calotte de glace, l'inlandsis. Ces couches annuelles de glace fournissent un enregistrement de l'évolution du climat. Mené sur une épaisseur de plus de 3 kilomètres, le forage NorthGRIP permet ainsi de connaître l'histoire du climat au cours des derniers 125 000 ans. Dans l'hémisphère Nord, la dernière période glaciaire (Quaternaire) s'est achevée de manière brutale, avec deux épisodes de réchauffement intenses, interrompus par une période froide. Un an pour mettre fin à une glaciation Une équipe de chercheurs vient de montrer que le climat a véritablement basculé d'une année à l'autre. « Nous avons analysé la transition entre la dernière période glaciaire et notre période interglaciaire chaude actuelle. Les différents paramètres analysés à partir des couches annuelles de glace apportent chacun une information spécifique sur le climat : o Les poussières. o L'oxygène.

Mu, le continent englouti - De toutes les contrées mythiques qui ont enflammé l'imagination de générations de curieux, l'Atlantide demeure sans aucun doute la plus célèbre. Successicement placée à hauteur des Açores, au coeur de la mer Egée ou sur les rivages de la mer du Nord, l'île fabuleuse décrite par Platon dans le Critias et le Timée correspond certainement à une réalité historique, qui demeure difficile à cerner mais n'en apparait pas moins indiscutable. Cette partie originelle de la civilisation dont les auteurs les auteurs les plus divers ont fait la mère de toutes les cultures supérieures qui se sont développées sur la planète, de l'ancienne Egypte à l'Inde aryenne et à l'Amérique précolombienne, fut cependant précédée, affirment certains, par une autre monde dont ne subsistent plus aujourd'hui que quelques vestiges épars, compréhensibles seulement par les spécialistes de l'espace océanien. La croyance en l'existence d'un vaste continent austral demeura longtemps ancré dans les esprits européens.

Related: