background preloader

MemoireS: comment fixer apprentissages

MemoireS: comment fixer apprentissages
D'un point de vue clinique et physiologique, plusieurs observations nous incitent à penser que la mémoire à long terme engloberait différents types de mémoire. Par exemple, certaines amnésies affectent certains types de souvenirs et pas d'autres. De même, on a découvert que différentes structures cérébrales étaient spécialisées dans le traitement de différents types de souvenirs. L'une de ces distinctions qui apparaissent comme des plus fondamentales est celle que l'on fait entre les mémoires explicites (ou déclaratives) et celles qui sont implicites (ou non-déclaratives), selon que l'on peut ou non en exprimer verbalement le contenu. Traditionnellement, les études se sont concentrées sur la mémoire explicite où nous pouvons nous rappeler consciemment les faits et les choses. On demande par exemple à quelqu'un de mémoriser un matériel donné (liste de mots, images, etc.) qu'il doit ensuite se remémorer verbalement. La mémoire explicite est quant à elle souvent subdivisée en

http://lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i_07/i_07_p/i_07_p_tra/i_07_p_tra.html#2

Related:  Mémoire de travail (court terme)Cognitif, neurosciences et neuroéducationCerveaunadeifnumerique

definition Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Introduction et historique[modifier | modifier le code] Le concept de mémoire à court terme est assez ancien en psychologie scientifique. William James dans ses Principles of psychology (1890) distingue déjà ce qu'il appelle la mémoire primaire de la mémoire secondaire. Cette mémoire primaire serait capable de retenir un petit nombre d'informations, immédiatement présentes à l'esprit, alors que la mémoire secondaire contient un nombre pratiquement illimité de connaissances qui nécessitent cependant un effort pour être rappelées. À la même époque cette distinction se retrouve aussi dans les travaux de l'Allemand Hermann Ebbinghaus, souvent considéré comme le fondateur de l'étude expérimentale de la mémoire ou de l'Anglais Francis Galton qui considère lui aussi qu'il existe une sorte de mémoire à court terme, liée à l'expérience consciente de l'activité mentale :

Les 4 piliers de l’apprentissage d’après les neurosciences D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention Le pilotage de la formation (3/3) La priorisation des demandes constitue une étape clef dans l’optique de construire un plan de formation optimisé et aligné avec les orientations stratégiques de l’entreprise.La priorisation des demandes de formation repose sur de multiples critères interdépendants qui doivent être étudiés comme un toutDans le contexte actuel de restriction budgétaire, il peut être tentant de prendre le coût de conception et de réalisation de la formation comme unique critère de priorisation. Cependant, la qualité d’un plan de formation repose d’abord sur des formations à même de développer les compétences clefs des différentes catégories de personnel afin d’atteindre les objectifs stratégiques. Ainsi, les critères suivants doivent être considérés. a. b.

10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes : comment faire pour relire efficacement ?comment éviter de bachoter ?comment mémoriser durablement ?

Mieux vivre et gérer son hypersensibilité et ses émotions L’hypersensibilité, vaste sujet : tout devient facilement “trop”, surtout quand on est pris dans un engrenage d’activités et de contraintes sociales. Cet état est une partie intégrante de la personnalité des surdoués, c’est une réalité neurophysiologique. Ca part de loin, dès l’enfance; la « surexcitabilité affective a différents aspects : sensibilité, intensité des émotions, perfectionnisme et introversion. L’image que l’individu a de soi est directement affectée par sa surexcitabilité, parce que l’élève se perçoit comme étant différent des autres et pense qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez lui. Il se soucie fortement des questions d’ordre moral et recherche des réponses à ses questions existentielles, ce qui le fait sortir du lot.

integrascol Présentation La mémoire est un ensemble de systèmes biologiques et psychologiques dont les fonctions sont la fixation, le stockage et la restitution des informations recueillies. Les troubles de la mémoire ou troubles mnésiques peuvent exister dans des circonstances très diverses chez l’enfant et l’adolescent. Ils sont parfois isolés ou bien associés à d’autres troubles cognitifs (dysphasie, dyspraxie visuo-spatiale…) Dans d’autres cas, ils s’inscrivent dans le cadre d’une pathologie ou d’une déficience (IMC, hydrocéphalie, séquelles de traumatisme crânien, trisomie 21, autres déficiences intellectuelles…) Par ailleurs, certains traitements médicamenteux peuvent entraîner des troubles de mémoire. Conséquences sur la vie quotidienne et sur la vie scolaire

bruno furst Cet article est le troisième paru dans le dossier « Apprendre mieux ? » publié sur ce blog. Pour un accès aux articles précédents, voir les liens ci-dessous : « Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur. L'accord du participe passé, le jeu Depuis 3 ans que nous avons commencé le français à la maison, je fabrique des jeux pour mettre en pratique les notions barbantes qu'il faut bien maîtriser pour écrire correctement le français. La forme ludique permet une assimilation rapide et sans efforts. Mais pour aboutir à un plateau de jeu efficace, ou un jeu de cartes qui supporte bien la notion grammaticale que je veux que Mathurin mémorise, je passe bien souvent des heures et des heures à imaginer, brouillonner, tester les idées.

Related: