background preloader

Vidéo : Jungle des labels: des garanties pas toujours garanties - rts.ch - émissions - a bon entendeur - environnement

Vidéo : Jungle des labels: des garanties pas toujours garanties - rts.ch - émissions - a bon entendeur - environnement
Les labels ont envahi nos étals. Pas un produit sans son petit logo aux nombreuses promesses. Ils devraient permettre de mieux comprendre ce que l’on achète. Mais ils se révèlent aussi de puissants outils de marketing. Les labels portent-ils un message clair? Le mystère des labels [DR] Avec la multiplication des labels, il est souvent difficile pour le consommateur de s'y retrouver. Le nombre des labels ne cesse de croître, comme a pu l'observer le professeur François Courvoisier: "En 2005, on avait identifié à peu près 120 labels différents selon le Bureau fédéral de la consommation. Professeur François Courvoisier, Haute école de gestion Arc [DR] Les labels ont une dimension marketing, selon le prof. En choisissant un produit labellisé, le consommateur cherche aussi à se rassurer. Labels et autres dénominations similaires en Suisse Bureau fédéral de la consommation. Décryptage de quelques labels, parmi tant d’autres Lipton Yellow Label Tea [DR] Label: RAINFOREST ALLIANCE. Related:  Dossier la qualité des produits et des services

Label, appellation, marque : comment s'y retrouver ? Agriculture biologique, Label Rouge, AOC, AOP… N'en jetez plus ! Il est devenu quasi impossible aujourd'hui de vendre un produit alimentaire se disant de qualité sans qu'il soit doté d'une estampille officielle. Certains de ces macarons ne sont rien d'autres que des marques commerciales, dont l'utilité relève bien plus de la communication et du faire-valoir que du souci d'éclairer le consommateur. Même si certaines marques justement peuvent être garantes de cahiers des charges impliquant une qualité. D'autres correspondent à des « signes officiels de qualité » qui apportent en principe une réelle garantie au consommateur. le chiffre C'est le nombre d'AOC que compte le Loir-et-Cher en matière viticole. la phrase " On voit de plus en plus d'engagement dans une démarche de développement durable à l'échelle planétaire via Global Gap

Neoshop Laval l'INNOVATION à Laval | Co-Working, Boutique de l'innovation… Les 3 flops marketing du mois d’avril : Kellog’s, Heinz et Camel Retrouvez chaque mois sur le blog Marketing Community 3 exemples de stratégie marketing de grandes marques qui n’ont pas marché ! Ce mois-ci, découvrez les erreurs stratégiques des marques : Kellog’s, Heinz et Camel. Kellogg’s a rencontré quelques problèmes avec le lancement de ses céréales Mates. Les raisons de ce fiasco furent nombreuses : Le lait tiède. Conclusion, inutile de concevoir des produits pratiques s’ils ne le sont pas. Alors que l’entreprise Heinz s’est faite un nom en ne vendant pas moins de 57 variétés de produits alimentaires, Le « All Natural cleaning Vinegar » (vinaigre domestique naturel) est son 1er produit non comestible. A la sortie de ce vinaigre à tout faire économique, celui-ci était marqué d’un sigle rouge « Héloïse’s Most Helpful Hint » soit « le conseil le plus utile d’Héloïse ». En plus de ce soutien, le produit bénéficiait d’un appui substantiel de la presse, qui en relayait l’aspect écologique. Mais rien de tout cela n’y a fait. Les raisons ?

Les cinq innovations commerciales plébiscitées par le consommateur 1. L'achat direct auprès du producteur La tendance est bien là: l'innovation commerciale préférée de près d'un consommateur sur deux (46%) est en fait un concept de vente: l'achat direct auprès du producteur, sans intermédiaire. Ce peut être directement à la boutique de l'usine ou de la ferme, l'abonnement à un panier d'une AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne) ou le passage par les sites internet des producteurs : Le Petit producteur, Mon Marché.fr, La Ruche.com, etc. 2. Un tiers des consommateurs (31%) apprécient fréquenter les magasins qui leur proposent de reprendre bouteilles, vêtements usagés, PC ou gadget high-tech périmé. 3. Hypermarché ou boutique de centre ville, aucun commerce ne peut aujourd'hui faire l'impasse sur une offre équitable, avec des produits un peu plus solidaires. 4. "Tout hypermarché ou supermarché se doit en 2013 de proposer une offre vrac", insiste Eric Carabajal. 5. Le consommateur n'aime pas passer à la caisse !

4 leviers pour réussir son lancement de produit Parmi 12 000 nouveautés mises en ventes ces dernières années en Europe, seules sept ont été de réelles réussites. Voici comment. 76% des nouveaux produits de grande consommation vendus ne dépassent pas le cap de la première année, selon Nielsen. Deux nouveaux produits sur trois n'atteignent même pas le seuil des 10 000 unités vendues. Des échecs qui ne sont pourtant pas une fatalité, assure Nielsen, qui a identifié les (rares) produits à avoir réussi leur percée ces dernières années, tout en trouvant les points communs expliquant leur réussite. Deux nouveaux produits sur trois n'atteignent même pas le seuil des 10 000 unités vendues Seuls sept produits sur les 12 000 lancés dans quatre pays européens (voir méthodologie) entre 2011 et 2013 ont répondu à ces trois critères et ont donc été élus "innovation hors normes" par Nielsen. Méthodologie Le Nielsen Breakthrough Innovation Report s'appuie sur l'observation réelle de lancements à succès depuis 2011. A propos de Nielsen

Related: