background preloader

Fracture numérique : 1 français sur 5 n’a pas accès à Internet (enquête CREDOC)

Fracture numérique : 1 français sur 5 n’a pas accès à Internet (enquête CREDOC)
Le CREDOC a publié le 10 décembre 2013 les résultats de sa 11e enquête annuelle : La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française, pour le compte de L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et le Conseil général de l’économie, de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGE). Echantillon représentatif de la population française de 12 ans et plus : 2215 personnes ont été interrogées en face-à-face en juin 2013. A télécharger (en pdf) : l’étude complète et le dossier de Presse. En 4 chapitres, il est analysé avec précision les équipements technologiques et numériques utilisés par les français (télévision, téléphone, tablette, smartphone…), les différents modes et lieux de connexions. Les usages d’Internet et de l’ordinateur sont passés au crible ainsi que la place des nouvelles technologies dans la sphère professionnelle. Une fracture numérique d’accès persistante Qui sont les non internautes ?

http://www.netpublic.fr/2013/12/fracture-numerique/

Related:  fracture numériqueMémoireFracture numériqueocapitainemoncapitaine

École : la fracture numérique n'est pas là où on la croit 11/11/11, 11 heures, 11 minutes et 11 secondes… Ne s’agit-il pas là de la bascule soudaine vers une ère radieuse et définitivement numérique ? Sans doute, pour la société qui avance cahin-caha… au rythme des initiatives privées, sans guère d’impulsion de l’État. À lire le dernier compte rendu du CNN, Conseil national du numérique, je ne discerne guère d’élan ou de détermination citoyens et démocratiques. Derrière la volonté de donner une vision politique à l’OpenData (les données publiques, qu’il faut libérer), dont on pouvait s’attendre à ce qu’elle s’attache à l’information voire l’éducation du citoyen, je ne lis pour l’essentiel qu’investissements, création de richesses pour les PME et économie de la donnée — dont certains se demandent comment la vendre !

Les Paby-boomers font évoluer l'image des seniors Le schéma : activité professionnelle, retraite, déclin progressif, fin de vie, c’est terminé ! Les Baby Boomer ont désormais plus de 55 ans et sont en train moderniser l’image des “personnes âgées”. Une personne est considérée comme senior à partir de 55 ans. “Senior” renvoie dans l’imaginaire collectif à la retraite. Internet rapproche-t-il vraiment les hommes? - Rapports de Stage - Skaia Internet rapproche-t-il forcément les individus ? , Internet, invention capitale du XXème siècle, s'est imposé en un peu plus de dix ans dans la majorité des foyers des pays modernisés. Il estdevenu un média important dans notre quotidien. Durant cette décennie, il a évolué et il propose de plus en plus de services, d'outils de communications et de divertissements. Des milliersd'utilisateurs surfent sur le réseau mondial, mais cela les rapproche-t-il vraiment ? Avec internet, c'est toute une forme de communication spécifique qui est née: Courriel, messagerie instantanée, chat, forumetc.

Les exclus de la société de l'information Les nouvelles technologies de l'information et de la communication sont porteuses de formidables perspectives de développement humain. A condition qu'elles s'inscrivent dans un projet de société plus égalitaire. L'essor de la radio, du téléphone, de la télévision et, plus récemment, d'Internet ont favorisé la démocratisation et la mondialisation de l'accès au savoir et à la culture. Mais l'avènement de la société de l'information rend urgente la réduction des inégalités en matière d'équipement et, surtout, d'éducation.

Fracture numérique, fracture sociale : aux frontières de l'intégration et de l'exclusion 1La fracture numérique est une ligne de rupture symbolique, le tracé d'un clivage entre d'une part les individus ou groupes sociaux qui sont – ou se sentent – bien intégrés à la « société de l'information », d'autre part ceux qui sont – ou se sentent – exclus de cette société. Comme bien d'autres frontières clairement tracées sur les représentations cartographiques, mentales ou théoriques, cette ligne est difficilement visible voire totalement imperceptible dans le terrain. Pourtant, on ne vit pas tout à fait de la même manière d'un côté de la frontière ou de l'autre ; d'où la légitimité de la question de savoir ce qui distingue celles et ceux qui sont au-delà de la limite de celles et ceux qui en sont en-deçà. 2On peut se la représenter saillante ou en creux – la barrière des röstis ou le Röstigrab – fine ou épaisse, poreuse ou étanche, anodine ou infranchissable : il est toujours difficile pour le chercheur d'enquêter « de l'autre côté », avec son point de vue « d'ici ».

Fracture numérique et enclavement des seniors : quelles solutions ? - Maze Magazine De plus en plus présents dans notre quotidien, le numérique et les objets connectés font doucement mais sûrement leur place au sein de nos vies. Mais comme tout nouveau phénomène sociétal, il a des conséquences, à commencer par ce qu’on appelle la fracture numérique. La fracture numérique : késako ? Le phénomène de numérisation étant lui-même relativement récent, le terme de fracture numérique l’est encore plus et requiert alors quelques éclaircissements. On observe en effet depuis quelques années un véritable fossé se creuser entre les utilisateurs et les non-utilisateurs des technologies informatiques. En cause : les inégalités d’accès à ces nouvelles technologies, qu’il s’agisse des ordinateurs, des smartphones, des tablettes ou de tout autre objet connecté.

Les frontières des fractures numériques générationnelles, économiques et sociales Exclusion numérique et autres formes d’exclusion sont liées. Si Gros-Jean et Padieu [1] définissent l’exclusion comme « un processus de cumul de ruptures avec les formes essentielles du lien social : habitat, famille, couple, travail et avec les formes essentielles des modes de vie dominants dans une société donnée », le numérique faisant partie maintenant des modes de vie dominants, il est possible de cumuler l’exclusion numérique aux autres formes d’exclusion. Réciproquement, d’après les conclusions de la dernière Conférence ministérielle sur l’inclusion numérique, « les actions en faveur de l’inclusion numérique doivent comporter des mesures également liées à l’inclusion sociale, l’emploi, l‘éducation, la réforme administrative, la cohésion territoriale et la santé ». Pour beaucoup la fracture numérique n’est qu’une nouvelle expression de la fracture sociale. Quels sont ces inégalités numériques et les publics touchés par l’exclusion numérique ? 2.1.

De l'intégration sociale à l'inclusion numérique Chez les migrants en situation précaire, « la question de l'équipement numérique devient plus ciblée mais elle n'a pas disparu » souligne le rapport du Conseil National du Numérique (CNN) remis en novembre 2013 à la ministre déléguée chargée de l'économie numérique, Fleur Pellerin. Souvent invisibles, les migrants en situation précaire n'ont cette fois-ci pas été oubliés des recommandations. Soulignant que le numérique est essentiel aux populations migrantes – notamment dans la préservation des liens sociaux et familiaux et pour l'insertion économique – le rapport fait de ces publics le premier cercle d'action. En effet, le volet « inclusion sociale » n'était jusqu’alors qu’effleuré par les textes pourtant aussi récents qu'importants tel que le Programme numérique de Vincent Peillon ; ce qui rendait les politiques menées à la fois excluantes et incapables de fédérer les initiatives de terrain pourtant nombreuses. Fracture numérique et inclusion Expériences de terrain

Existe-t-il une fracture numérique dans l'usage de l'administration en ligne ? De nombreux pays de l’ocde [1][1] Voir le rapport de l’ocde, L’administration électronique :... ont lancé, au début des années 1980, un vaste chantier de modernisation de l’État. Cette modernisation a pris différents aspects comme, par exemple, l’évaluation structurée des politiques publiques et la mise en place de l’administration électronique ou e-administration [2][2] Dans la suite de cet article, on désigne par le terme.... Facilitant la mise à disposition de l’information et les démarches administratives, l’e-administration avait pour enjeu une amélioration du service rendu et une réduction des coûts et des délais. Pourtant, le revers de la médaille était l’existence d’une fracture numérique [3][3] Une abondante littérature a documenté l’existence et... qui sépare ceux qui ont accès aux nouvelles technologies des exclus de cette modernité. Retrouve-t-on ces inégalités d’usage et d’accès dans l’e-administration ?

Le lien social : entretien avec Serge Paugam — Sciences économiques et sociales Serge Paugam est directeur d'études à l'école des Hautes études en Sciences Sociales (EHESS) et directeur de recherche au CNRS, responsable de l'équipe de Recherches sur les Inégalités Sociales (ERIS) du Centre Maurice Halbwachs (CMH). Télécharger l'entretien en pdf. Entretien réalisé par Anne Châteauneuf-Malclès pour SES-ENS. 1. La définition du lien social

L'Afnic veut mettre le « .fr » au service de la solidarité numérique 01net le 10/11/14 à 12h50 En 2014, la fracture numérique n’est pas résorbée, loin de là. Selon les chiffres du Crédoc publiés en 2013, 17% des foyers français ne disposaient pas de PC à domicile et plus de 20% n’ont pas de connexion Internet. Avec « Connexions solidaires », Emmaüs veut lutter contre la fracture numérique   Intitulée « Connexions solidaires », elle est actuellement en phase de test dans les centres parisiens de l’association. Pour trouver un logement, chercher du travail, se connecter au site des différents administrations ou rester en contact avec ses proches, Internet est aujourd’hui incontournable. Sans être facile d’accès pour tous.

« Le numérique n'est pas un truc de geek, il concerne tout le monde et bouscule tous les secteurs » Un peu plus d'un an après le séminaire gouvernemental sur le numérique, où en est votre action ? Fleur Pellerin : Nous faisons justement le point sur ces travaux le jour du vingt-cinquième anniversaire du Web. Vingt-cinq ans, c'est peu à l'échelle de la Révolution industrielle et en même temps tout a changé depuis. On ne pouvait anticiper à l'époque à quel point le Web allait révolutionner les sociétés, l'accès au savoir, mais aussi l'économie, les processus de production et de consommation. Le numérique a profondément modifié notre quotidien.

Les Seniors et le Digital : les silver surfer surfent ... comme les autres! La troisième édition du Baromètre 55+ Cogedim Club® - TNS Sofres, abat certaines idées reçues sur la relation qu’entretiennent les seniors avec le digital Stop aux idées reçues : Les Seniors sont des utilisateurs du numérique comme les autres ! 63% des seniors de 55 ans et + utilisent internet, soit près de 2 seniors sur 3et la vie numérique apparaît ici comme un véritable élixir de jouvence auprès de cette cible.

Related: