background preloader

De nouvelles entreprises pour mieux répartir la valeur des communs

De nouvelles entreprises pour mieux répartir la valeur des communs
Related:  Pourquoi Chèque solidaire

Finance et commun - Remix Biens Communs Projet(s) et initiative(s) correspondant à Finance et commun Événements organisés dans le cadre de Finance et commun Documents correspondant à Finance et commun Programme et fonctionnement Le programme d'action de ce collectif est co-construit par les participants. Les premiers échanges, en novembre-décembre 2014, ont permis de proposer quelques thèmes (ex: sur les financements solidaires, les monnaies complémentaires, le crowfunding, l'articulation marchand-non marchand,....). Les précisions sur les modalités de travail de ce collectif (calendrier, "delivrables", formes, supports...) seront apportées ultérieurement. Liste de discussion du groupe Finance et commun Pour s'inscrire, il convient d'envoyer un mail à finance@bienscommuns.org ou directement depuis la liste

Inventons une cyberdémocratie pour accompagner la civilisation du numérique LE MONDE | • Mis à jour le | Par Joël de Rosnay (scientifique, prospectiviste, conseiller de la présidence d'Universcience) et Anne-Sophie Novel (journaliste ) Comment changer d'ère et préparer l'avenir quand tout semble morose et compliqué ? Quand les structures sociétales, complexes, semblent organisées pour résister au changement, dignes du phénomène, bien connu en biologie, qu'est l'homéostasie (du grec homeos, "même", et stasis, "état de rester") ? N'est-il pas temps de changer de paradigme pour épouser enfin le monde d'après ? Les indicateurs économiques, sociaux et environnementaux si redoutés lors du Sommet de la Terre de Rio (1992) sont maintenant dépassés. Sur le plan sociétal et politique, l'émergence de l'intelligence collaborative offre l'opportunité d'équilibrer la société plus efficacement : en trouvant un compromis entre la régulation par le haut et la cocréation par le bas. Mais comment mettre à jour un système rigide ?

PagePrincipale Causerie du jeudi : les nouvelles énergies des Tiers-lieux Quand : Données cartographiques Données cartographiques ©2014 Google Plan Satellite Voir la carte en grande taille Où : La Muse Rue de la Muse 2 1205 Genève Suisse Le terme Tiers-Lieu est aujourd’hui largement utilisé pour évoquer des structures facilitant l’émergence de l’innovation. Dans cette période de transition économique, la capacité des Tiers-Lieux à co-construire de nouvelles solutions interpelle. « Aujourd’hui il n’y a plus d’expert, il n’y a que des explorateurs ». Yoann Duriaux sera d’ailleurs l’invité de cette Causerie du jeudi 12 décembre qui sera également l’occasion de présenter le Manifeste des Tiers Lieux ; un ouvrage collectif qui vise à améliorer la compréhension des Tiers-Lieux de manière à diffuser leurs valeurs et à démultiplier leur impact sur la société. Pour faciliter l’organisation de cette Causerie, merci de vous y inscrire par e-mail. Pensez également à apporter une boisson ou quelque chose à grignoter pour contribuer à l’apéro qui suivra !

Comment fabriquer des biens communs en open source ? Il y a aujourd’hui une vraie déferlante selon les secteurs. Voiture, vélo, alimentation / semences /AMAP sont déjà en place, après le logiciel libre. Comment cela peut-il s’élargir en prenant appui sur les vagues du hacking, de la consommation et l'économie collaborative ? Elinor Ostrom prouve qu'une autre logique économique est possible. Peut-on appliquer ses principes à l'économie de la connaissance ? Pouvons-nous documenter ce qui s'est fait dans le logiciel libre (Wikipedia, RERS, Tela Botanica) et les logiciels de vie (p.ex. les semences paysannes) ? Pages liées : * Quelles alternatives en termes de modes de vie durables ? Repères et définitions Tous publics : En visionnant ces 2 vidéos de Monsieur Bidouille vous devriez rapidement vous faire une idée de quoi nous allons parler dans cette page : Des biens communs au libre... et inversement ! Six outils pour faire vivre les biens communs par Pablo Servigne via Framablog (30 mai 2013) Les communs ne sont donc pas juste une ressource.

Google Futurist’s Mind-Blowing Predictions About the Future of Technology and the Human Race By the year 2045, humans will be able to upload their entire brains to computers and become digitally “immortal,” according to Google futurist Ray Kurzweil. Such an event is known as the “singularity.” Regular viewers of Glenn Beck’s television program on TheBlaze TV are likely familiar with the term. Essentially, the singularity can be recognized as so-called “digital immortality” because once a person is able to upload their brains and intelligence, it will be digitally stored forever, even after they die. Kurzweil also predicts that within 90 years, biological parts of the human body will be replaced by machines. The Google futurist made these bold claims during the Global Futures 2045 International Congress in New York over the weekend. (YouTube) The scary part? The Daily Mail has more details on the conference: In a video promoting his book “Fantastic Voyage” and the New York conference, Kurzweil goes into greater detail: Read the Daily Mail’s entire report here. (H/T: Drudge)

261a-videos-en-ligne-liens 261a-videos-en-ligne-liens.html La monnaie, du pouvoir d'achat au pouvoir d'Être : Ce film a vocation d'éclairer sur la question monétaire afin de gommer l'ignorance qui nous tient en esclavage et de voir comment il est possible de mettre l'argent au service de l'humain et de la planète. Cette video en ligne comporte 7 séquences. Vous pouvez ici commander ce film en version intégrale et séquencée. Vous pouvez faire un don à notre association si vous le souhaitez. 261a-videos-en-ligne-liens - 17/2/2013 - NV18_Aises Zoomacom A New Alignment of Movements? Part II: Strategies for a Convergence of Movements | Commons Transition by Pat Conaty and David Bollier “In September 2014, the Commons Strategies Group convened a three-day workshop in Meissen, Germany, of 25 policy advocates and activists from a variety of different economic and social movements. The topic of the “deep dive”: Can leading alt-economic and social movements find ways to work more closely together? Can there be a greater convergence and collaboration in fighting the pathologies of neoliberalism?” This is the second of two parts. Read the full paper in the Commons Transition Wiki Download as a PDF It was immediately clear, following the presentations about the various social movements, that there is enormous potential for greater co-ordination and collaboration. But how might such a convergence happen? How Do These Movements Overlap – or Not? While a shared strategy could potentially unite the movements, it may be worth exploring what general approaches the respective movements may share – and then to build on any overlapping approaches. María G.

"Le numérique remet tout en cause" Le numéro 24 du IONIS Mag consacre un long entretien à Gilles Babinet, représentant de la France sur les enjeux numériques auprès de la Commission européenne. Gilles Babinet est un génial touche-à-tout autodidacte : nommé « digital champion » par Fleur Pellerin, la ministre déléguée en charge du numérique, il représente la France sur les enjeux numériques auprès de la Commission européenne. Multi-entrepreneur à succès, il a fondé pas moins de neuf sociétés en vingt-cinq ans, dont Absolut Design, Musiwave ou Captain Dash, l'une des premières sociétés d'analyse de big data. Personnalité charismatique de l'écosystème digital français, il fut le premier président du Conseil national du numérique en 2011. Gilles Babinet en quelques dates... Qu'est-ce que le numérique a changé à la société ? Quel pourrait-être cet événement ? En somme, le numérique bouleverse absolument tout au point de remettre en cause les modèles sociétaux ? "Cette révolution majeure a à peine commencé" Où en est la France ?

Related: