background preloader

Repères statistiques

Repères statistiques
Zoom sur ANNA et ELISA : 2 outils pédagogiques à destination des professionnel-le-s Tous nos zooms Autres repères Autres repèresstatistiques Tous les repères statistiques Repères statistiques Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Related:  Egalité filles-garçons

Violence conjugale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La violence conjugale Définitions[modifier | modifier le code] Les violences conjugales se distinguent des conflits de couple en difficulté. La typologie de Michael P. La violence situationnelle serait liée à un contexte. Problèmes de mesure[modifier | modifier le code] La prévalence et le partage par genres de la violence conjugale au sein d’une population sont difficiles à évaluer parce que les instruments de mesure ne sont pas équivalents et que «des variations méthodologiques en apparence anodines exercent un effet important sur les réponses des participants» [4] et conséquemment sur la mesure. Les enquêtes sur la violence conjugale se font généralement au moyen de statistiques policières et d'enquêtes de victimation ; ces différentes méthodes peuvent engendrer des résultats divergents. A) Statistiques policières B) Enquêtes populationnelles à question ouverte C) Enquêtes populationnelles à questions fermées Afrique[modifier | modifier le code]

Repères chronologiques Zoom sur ANNA et ELISA : 2 outils pédagogiques à destination des professionnel-le-s Tous nos zooms Autres repères Autres repères chronologiques Toutes les chronologies Repères chronologiques 1975 Ouverture du premier refuge pour femmes battues, à Clichy, qui porte le nom de " Flora Tristan ", l’une des initiatrices du féminisme en France au XIXe siècle. Expliquez-moi la culture du viol Les conséquences de la culture du violLes viols sont fréquents : en France, 1 femme sur 6 et un homme sur 20 déclarent avoir subi des viols ou des tentatives de viol au cours de leur vieLes viols sont peu dénoncés : seules 10 % des victimes portent plainte suite aux viols ou tentatives de viol subisLes violeurs restent impunis : seuls 1 % des viols font l’objet d’une condamnationLes victimes sont mises en cause : pour 4 français·e·s sur 10, la responsabilité du violeur est atténuée si la victime a eu une attitude provocante en public ou a flirté avec lui (toutes les infographies utilisées dans cet article ont été réalisée par l’association Mémoires Traumatiques) Études de victimation Chaque année, en France, on compte 256 000 victimes de viol ou de tentative de viol : 208 000 femmes dont 124 000 mineures et 46 000 hommes dont 30 000 mineurs (INSEE – ONDRP, 2014 – 2012 et CSF, 2008). Plaintes et condamnations Le viol est bel et bien un phénomène de masse. 2) La myriade de fausses accusations

Repères chronologiques 1907 La Loi du 13 juillet 1907 autorise les femmes mariées à exercer une profession séparée, sauf opposition de leur mari et à disposer librement de leur salaire. Haut de page 1909 La loi institue un congé de maternité de huit semaines, sans rupture de contrat de travail mais sans traitement (en 1910, les institutrices obtiennent le maintien du traitement). Haut de page 1956 Création le 8 mars de l’association « La Maternité heureuse » dont l’objectif est de défendre l’enfant désiré et de lutter contre l’avortement clandestin. Le Mouvement français pour le planning familial lui succède en 1960 et ouvre en 1961 le premier centre d’accueil du Mouvement français pour le planning familial à Grenoble.

Violences envers les femmes dans le monde : l’état de la situation Accueil » Revue » Société » Violences envers les femmes dans le monde : l’état de la situation Atlasocio.com | Publié le 02/12/2015 • Mis à jour le 05/08/2018 Par Guilhèm Moreau Selon les Nations unies, une femme sur trois dans le monde a déjà été victime de violences physiques ou sexuelles au cours de sa vie. État de la situation : rapports d’enquêtes, cartes, graphiques et statistiques par régions du monde. + Carte des États du monde par femmes victimes de violences physiques (%) en 2015. © Atlasocio.com + Carte des États du monde par femmes victimes de violences sexuelles (%) en 2015. © Atlasocio.com Carte des États du monde par femmes victimes de violences physiques (%) en 2015. ▶ VOIR AUSSI : Cartes du monde relatives aux femmes victimes de violences Un fléau mondial « La violence à l’égard des femmes est si répandue que chacun d’entre nous peut faire quelque chose pour la combattre. Faits et chiffres, selon l’ONU : Toutes les catégories socio-économiques et culturelles sont concernées

Repères statistiques Autres repères Autres repèresstatistiques Tous les repères statistiques Repères statistiques Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Sexisme en France: les statistiques à retenir Oui, le sexisme est toujours présent en France. Pour la première fois depuis sa création en 2013, le Haut Conseil à l'égalité (HCE) a livré un état des lieux sur le sujet. Un examen rendu obligatoire seulement en janvier 2017, par la loi relative à l'égalité et à la citoyenneté. Le sexisme, défini par le HCE comme une "idéologie qui repose sur le postulat de l'infériorité des femmes par rapport aux hommes" et se manifeste par des "gestes, propos ou comportements", est massivement présent dans le quotidien des femmes, constate l'institution. Violences sexuelles : 76 % des victimes sont des femmes Sans grande surprise, les femmes sont surreprésentées au sein des victimes de violences sexuelles. Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement Pour Danielle Bousquet, cette violence est la suite logique au sexisme ordinaire. LIRE AUSSI >> "En matière de viol, l'impunité reste la règle" 1,2 million de victimes d'injures sexistes 71 % des chroniques radios mobilisent des ressorts sexistes

Repères statistiques Education Education : orientation scolaire sexuée - En 2015, à l’issue de la seconde générale et technologique : • 14,8% des filles s’orientent vers une première Littéraire contre 4,2% des garçons ; • 29,9% des filles s’orientent vers une première scientifique contre 38,4% des garçons ; • 23,4% des filles s’orientent vers une première économique et sociale contre 17,3% des garçons. Source : Filles et garçons sur le chemin de l’égalité, de l’école à l’enseignement supérieur - Ministère de l’Education nationale, 2018 - En 2015, tous baccalauréats confondus, 90% des filles qui se sont présentées ont obtenu leur baccalauréat contre 86% de garçons. - En 2014 74% des titulaires d’une licence générale en « Lettre-langues-sciences humaines » sont des femmes, elles représentent 59% des docteur.e.s dans cette discipline. Source : MESR-DGESIP-DGRI SIES in Filles et garçons sur le chemin de l’égalité, de l’école à l’enseignement supérieur - Ministère de l’Education nationale, 2017 Pauvreté Retraites Loisirs

Violence against women Introduction The United Nations defines violence against women as "any act of gender-based violence that results in, or is likely to result in, physical, sexual, or mental harm or suffering to women, including threats of such acts, coercion or arbitrary deprivation of liberty, whether occurring in public or in private life." (1) Intimate partner violence refers to behaviour by an intimate partner or ex-partner that causes physical, sexual or psychological harm, including physical aggression, sexual coercion, psychological abuse and controlling behaviours. Sexual violence is "any sexual act, attempt to obtain a sexual act, or other act directed against a person’s sexuality using coercion, by any person regardless of their relationship to the victim, in any setting. World report on violence and health Scope of the problem Population-level surveys based on reports from victims provide the most accurate estimates of the prevalence of intimate partner violence and sexual violence. Risk factors

Repères statistiques Zoom sur Constitution épicène : Introduire l’idée de mixité dans la constitution française Tous nos zooms Document(s) lié(s) Autres repères Autres repèresstatistiques Tous les repères statistiques Repères statistiques Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Haut de page Facts and figures: Ending violence against women Various forms of violence It is estimated that 35 per cent of women worldwide have experienced either physical and/or sexual intimate partner violence or sexual violence by a non-partner (not including sexual harassment) at some point in their lives. However, some national studies show that up to 70 per cent of women have experienced physical and/or sexual violence from an intimate partner in their lifetime. Evidence shows that women who have experienced physical or sexual intimate partner violence report higher rates of depression, having an abortion and acquiring HIV, compared to women who have not [1]. Similar to data from other regions, in all four countries of a multi-country study from the Middle East and North Africa, men who witnessed their fathers using violence against their mothers, and men who experienced some form of violence at home as children, were significantly more likely to report perpetrating intimate partner violence in their adult relationships. Notes [18] Ibid.

Related: