background preloader

Les dépenses publiques du monde entier

Les dépenses publiques du monde entier

https://openspending.org/

Related:  Open DataMISSION CESER

Un 1er hackathon couronné de succès Le 12 novembre se déroulait le premier hackathon organisé par Capitale ouverte, en partenariat avec la Ville de Québec. Ce fut une journée très animée où on a pu voir à l’oeuvre des équipes de programmeurs et de créateurs qui s’étaient donné rendez-vous chez l’espace Abri.co pour améliorer la vie numérique des citoyens de Québec. L’événement a réuni 40 individus très créatifs pour faire avancer la cause des données ouvertes dans la Capitale Nationale.

L’open data, made in Rennes Comment peut-on utiliser les données libérées par Rennes? Quelques exemples sortis du concours de la communauté urbaine comme une appli pour aider les handicapés à se déplacer dans la ville ou une autre pour comparer les points forts des quartiers. Le concours de développement de services et d’applications, initié par Rennes Métropole suite à l’ouverture des données publiques sur le territoire vient de s’achever. Un premier point d’étape s’impose sur les 43 applications et services qui ont participé.

Exceptionnel] DiaCrisis : 130 personnalités appellent à une vraie séparation des banques ! Combat pour protéger les comptes bancaires des clients et les finances des contribuables : 1er round. Certains m’ont trouvé (à raison) moins actif sur le blog ces dernières semaines. Comme je vous l’ai indiqué, je travaillais d’arrache-pied sur une proposition qui est, pour moi, majeure : la scission des banques. Nous avons à plusieurs réalisé un énorme travail de traduction et de compilation de déclarations de hautes personnalités soutenant la scission - c’est l’équivalent d’un petit livre… (un grand merci en particulier à Nicolas pour la mise en forme, et à la dizaine d’autres membres ayant participé !)

European PSI Scoreboard : un outil de comparaison des pays européens en matière d'open data L'ePSI Platform a mis à la disposition des internautes l'ePSI Scoreboard, graphe interactif permettant de comparer l'avancement des pays membres de l'Union européenne en matière d'ouverture des données publiques. L'ePSI Platform a mis au point l'ePSI Scoreboard, un outil de benchmark des pays européens sur l'ouverture de leurs données publiques. Encore à l'état de Bêta, l'ePSI Scoreboard est complet depuis le 13 mars dernier, avec l'ajout des données de l'Autriche, de la République Tchèque et du Royaume-Uni. Le principe est simple : noté sur un score global de 700, chaque Etat se voit attribuer un certain nombre de points selon qu'ils remplissent tel ou tel critère favorisant l'open data. Sept catégories sont distinguées : l'application de la directive PSI de 2003, la pratique de la réutilisation, les formats, la tarification, la présence ou non d'accords d'exclusivité, les données publiques locales et enfin les évènements et activités dédiés à l'open data.

Et si la culture s’ouvrait à l’opendata? L'opendata est freiné dans le cas des données culturelles en raison d'un article de la loi CADA de 1978 alors qu'il n'a pas lieu d'être, estime Calimaq. Lundi 16 mai, la CNIL a publié une synthèse (Comment concilier la protection de la vie privée et la réutilisation des archives publiques sur Internet ?) qui me paraît importante dans la mesure où elle confirme une intuition que j’ai depuis longtemps : l’exception culturelle prévue par la loi du 17 juillet 1978 (dite loi CADA) en matière de réutilisation des informations publiques est inutile et vide de contenu juridique réel. De quoi s’agit-il exactement et pourquoi est-ce important ? Il y a un mois, la Fing dans un billet intitulé « La culture est-elle le parent pauvre de l’Open Data ?

MyData : renverser la relation consommateur, concrètement Par Daniel Kaplan le 20/09/11 | 14 commentaires | 5,961 lectures | Impression En 2010, dans l’ouvrage Informatique, Libertés, Identités, nous posions la question : “Que pourrais-je accomplir, moi, si je disposais, sous une forme réellement exploitable, des informations sur mes trajets et mes communications des années passées ? Pas seulement pour contrôler ce que d’autres en font, mais pour les utiliser à mes propres fins ?” Début 2011, en présentant les résultats de l’expédition de la Fing sur la Confiance numérique, nous allions plus loin : “A terme, la règle doit être simple : si vous savez quelque chose sur moi, je dois posséder la même information et pouvoir l’exploiter.” Le 13 avril 2011, le gouvernement britannique a transformé ce qui n’était encore qu’une perspective hétérodoxe, fragilement appuyée sur un projet de recherche américain et une petite communauté d’innovateurs, en un programme d’ampleur nationale : MyData. “Consumer Empowerment” : nous l’avions rêvé, ils le font

Pôles Territoriaux de Coopération Economique RUN De nombreuses initiatives de terrain concourent à un objectif de développement économique équilibré et pérenne. En explorant des modes de coopération et de mutualisation entre des entreprises industrielles et commerciales implantées localement, des réseaux et structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) et différents acteurs contribuant au développement économique des territoires. Les Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) qui font dialoguer ces différents acteurs économiques dans différents contextes territoriaux sont l’expression de ces pratiques locales innovantes. Objectif Et si les banques devenaient responsables? "Bon sens", "esprit d’équipe", "parlons vrai", "banque engagée"… En période de crise, les campagnes de communication des banques françaises semblent imprégnées de bienveillance. Mais au-delà des slogans, comment ces établissements mettent-ils concrètement en pratique leurs engagements d’éthique et de responsabilité? Des indicateurs...

Compte-rendu de la 1ere rencontre inter-administrations ouvertes « Le 1er février 2012, l’association Libertic conviait à Paris, dans les locaux mis à disposition par la FING, les pilotes des différents projets open data identifiés à ce jour. L’objectif était d’envisager des harmonisations et mutualisations dans leurs démarches afin de favoriser le développement du mouvement en France. L’approche consistait à offrir un cadre de réflexion et d’échange pour que les participants puissent travailler sur leurs problématiques actuelles et proposer des solutions collectives. Voici le compte-rendu de cette rencontre. Liste de présence

Semaine Européenne de l’open data (II) : tout le monde partage des données En ouvrant la dernière journée de la semaine européenne de l'open data qui se tenait à Nantes du 21 au 26 mai, le responsable du réseau européen ePSIplatform, Ton Zijlstra, demandait aux participants de s'abstraire des obstacles de la libération des données et de réfléchir à un " ". Qu'adviendrait-il si les données de tous les secteurs étaient de plus en libres ? Comment les données pourraient changer la donne dans le secteur public mais aussi dans les entreprises ? La conférence européenne qui clôturait cette semaine européenne s'intitulait "tout le monde partage des données". Au terme d'une journée de conférence, il est clair que le champ est immense.

Related:  Data & ResearchData BasesOpen DataGovernments WatchOpen data