background preloader

Pourquoi l'absentéisme s'envole dans le secteur privé

Pourquoi l'absentéisme s'envole dans le secteur privé
Coup de flemme généralisé ou véritable épidémie ? Les salariés ont pris, en moyenne, 16,6 jours d'arrêts maladie en 2012, soit 18% de plus que l'année précédente. Même les cadres se font plus souvent porter pâle. Les Français seraient-ils de moins en moins motivés pour aller travailler ? En tout cas, l'absentéisme gagne du terrain dans les entreprises du secteur privé. En moyenne, chaque salarié a pris 16,6 jours de congés maladie au cours de l'année 2012, soit 2,6 jours de plus que l'année précédente (+18,6%), selon une étude du cabinet Alma Consulting, spécialiste de l'optimisation des coûts en entreprise. Pourtant, en période de crise, l'absentéisme a généralement tendance à baisser, les salariés évitant de se faire mal voir afin de ne pas perdre leur emploi. Les cadres ne sont plus épargnés Symbole de ce coup de déprime général : la forte hausse de l'absentéisme des cadres, habituellement les plus assidus. Autre tendance : les seniors sont davantage absents que les plus jeunes.

http://www.capital.fr/carriere-management/actualites/pourquoi-l-absenteisme-s-envole-dans-le-secteur-prive-869295

Related:  Bien-être au travailNotion RHCPROJET RH

Bien-être au travail Sur Mesacosan, nous sommes persuadés que le développement du bien-être au travail est un enjeu majeur pour nos sociétés modernes et nos organisations. Orienté résolument vers l’humain, c’est la place même de l’Homme dans le système productif que nous interrogeons ici. Du point de vue des organisations, développer et investir dans le bien-être au travail est un chemin nécessaire et indispensable pour développer l’efficacité et la capacité d’innovation. Mais développer et investir dans le bien-être au travail c’est aussi reconnaitre et assurer le rôle social que possède chaque organisation humaine.

Le travail donne des cauchemars aux Français Un sondage réalisé sur environ 3700 personnes par le site d'emploi Monster affirme que nous ferions plus de cauchemars à cause de notre travail que les salariés de nombreux autres pays. 87% des Français affirment en effet que leur travail entraîne des problèmes de sommeil, et ils sont même 53% à assurer que leur job leur donne même… des cauchemars, contre une moyenne de 37% dans les autres pays. Les Européens sont les plus touchés par le stress 81% des répondants français font état de troubles du sommeil, contre 69 seulement des salariés des autres pays.

Un absentéisme deux fois plus élevé dans le public que dans le privé Au niveau global, le taux d’absentéisme se situe à 6,2% dans le privé [3] contre 13% dans la fonction publique locale, soit plus de deux fois plus. La DGAFP ne fait pas état des autres motifs d’absence dans son document pour la fonction publique d’Etat. Ce constat reste quasi-identique à celui fait lors de notre précédente enquête. Les taux d’absentéisme restent relativement stables en ce qui concerne la maternité, les accidents de travail et de trajets mais ils augmentent dans les mêmes proportions dans le privé et dans le public en ce qui concerne les absences maladie. On constate immédiatement une anomalie : dans tous les pays le taux d’absentéisme décroît très rapidement avec le niveau d’éducation.

Le "présentéisme", cet autre mal français dont on ne parle jamais Atlantico : Selon un rapport paru en juillet et publié par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), l’ensemble des Français travaillent plus que la moyenne des Européens. Finir tard et emporter du travail avec soi serait une habitude hexagonale. Quelles raisons peuvent expliquer ce "présentéisme" ? Ce phénomène est-il propre à la crise ? Denis Monneuse : Les motivations sont diverses. Les 35H ont intensifié le travail sur un nombre de jours plus faible, du fait des RTT.

Une employée d'Amazon raconte «la peur organisée» Amélie (1), 30 ans, a travaillé quelques semaines au sein de la plateforme d’Amazon à Montélimar (Drôme). Alors que des grèves pour des hausses de salaires se poursuivent en Allemagne, nous avons décidé de publier son témoignage, saisissant, sur les conditions de travail au sein du numéro 1 mondial de la vente en ligne. «Les agences d’intérim de Montélimar recrutent en fin d’année des hordes de salariés sur les quatre postes de travail de la plateforme Amazon, implantée il y a trois ans. Vous pouvez y être admis comme "eacher", pour réceptionner les marchandises et les enregistrer informatiquement; "stower", pour les ranger dans les kilomètres d’étagères de l’entrepôt; "picker", pour arpenter les allées et rassembler les produits commandés; ou "packer", pour les emballer avant expédition.

L'absentéisme au travail coûte 45 milliards d'euros par an L'absentéisme au travail a marqué une "légère hausse" en France en 2014. C'est en tout cas ce qui ressort d'une étude publiée mardi 8 septembre par Alma Consulting Group*. Les salariés du secteur privé s'absentent en moyenne 16,7 jours par an. La tendance est légèrement en hausse puisque le taux d'absentéisme est de 4,59% pour 2014 contre 4,26% en 2013. Cette tendance à la hausse s'est accompagnée d'un "allongement de la durée des absences, à l'instar des chiffres publiés par la Caisse Nationale d'Assurance Maladie", assure l'étude.

Elle démissionne sur YouTube, son patron lui répond : 2 vidéos géniales, 1 vraie question Après avoir vu la vidéo où Marina annonçait sa démission, son patron a décidé de lui répondre, sur le même ton. (Capture d'écran) À l'heure où je vous parle, je me trouve dans un open space surchauffé, dans lequel flotte une étrange odeur de nourriture. Du poisson, je dirais, à vue de nez. Agréable.

L’ergonomie et l’aménagement du poste de travail Le terme ergonomie désigne étymologiquement « la science du travail ». Que recouvre exactement la notion d’ergonomie au travail ? En quoi est-ce lié à l’aménagement du poste de travail ? Qu’est-ce que l’ergonomie au travail ?

Related: