background preloader

La politique environnementale européenne

La politique environnementale européenne
Réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre, augmenter de 27 % la production d’énergie renouvelable et accroître de 20 % l'efficacité énergétique d'ici à 2030. Quelle est la recette de l'UE pour l'environnement ? Depuis l'Acte unique européen (1986), l'UE est dotée d'une compétence explicite en la matière. Protéger la biodiversité, lutter contre le changement climatique, contrôler la gestion des ressources de l'UE ou encore limiter la production des produits chimiques, l'Union européenne agit dans nombreux secteurs. Tous écolos, les Européens ? Les résultats d'un sondage publié en août 2011 par la Commission européenne montrent l'attachement fort de l’opinion publique à la protection de l'environnement : 95% des Européens considèrent la protection de l'environnement "personnellement importante". Janez Potočnik Le commissaire en charge de l'environnement est le slovène Janez Potočnik.

Opérateurs booléens et caractères spéciaux Google n’est pas vraiment doué en grammaire française. Il est totalement incapable de reconnaître un singulier d’un pluriel, ou bien de distinguer un verbe à l’infinitif d’un verbe conjugué. Si vous lancez par exemple une requête avec le mot « journal », les résultats seront différents de ceux obtenus avec le pluriel « journaux ». Toutefois, il s’avère possible d’élargir le champ de la recherche en utilisant l’astérisque (*) en guise de signe de remplacement. Ainsi, la recherche de la chaîne de caractères « journa* » affichera une liste de sites Web contenant un terme commençant par « journa » (par exemple « journal », « journaux », « journaliste », « journalisme », « journalier », etc.). Lorsque vous séparez chaque mot-clé d’une requête à l’aide d’une espace, Google répertorie les pages Web contenant la totalité des termes. Exemple : La requête « apple microsoft » est identique à « apple AND microsoft ». À savoir A voir également Dans la même catégorie

_l'air L'Homme inhale quotidiennement environ 15 000 litres d'air. Cet air est composé en majorité d'azote (78 %) et d'oxygène (21 %) accompagné d'un peu d'argon (0,9 %) et de dioxyde de carbone (0,035 %). Le solde est constitué de gaz rares (hélium, krypton, xénon) et d'hydrogène. Les basses couches atmosphériques contiennent également de la vapeur d'eau. Mais on trouve également dans l'air, bien qu'en quantités infimes, des gaz polluants : oxydes de soufre, d'azote, ozone, oxydes de carbone, etc. Ces gaz sont émis à l'atmosphère par des sources naturelles (volcans, végétation, érosion, etc.) mais également anthropiques (transports, industries, chauffage, agriculture, etc.). Effets sur la santé Quels polluants ? Le type de manifestation et les concentrations auxquelles un effet sanitaire est perceptible dépendent de la nature du polluant. À quelle dose ? Sur qui ? Quelle durée d'exposition ? A de fortes concentrations, certains effets aigus sont visibles. Effets sur la végétation

Programme local de l'habitat Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le programme local de l'habitat (PLH) est, en France, le principal dispositif en matière de politique du logement au niveau local. Il est le document essentiel d'observation, de définition et de programmation des investissements et des actions en matière de politique du logement à l'échelle d'un territoire. Définition, contenu[modifier | modifier le code] Le PLH est l'échelon pertinent retenu par la loi pour la programmation et l'évaluation de l'Habitat. Il comprend 3 grandes parties le diagnostic,l’énoncé des principes et des objectifs,le programme d’actions. L’objectif d’un PLH est d’indiquer les moyens fonciers prévus par les communes ou les EPCI, compétents en matière d’urbanisme, pour parvenir aux objectifs et principes fixés. Objectifs[modifier | modifier le code] Il fixe des objectifs et des principes visant à ; Hiérarchisation juridique[modifier | modifier le code] En revanche, Qui fait et gère un PLH ?

Le mot clé Plus que jamais, l'élève doit se servir de mots-clés: le développement de l'internet, l'utilisation régulière de moteurs de recherche demandent que l'on se serve de mots-clés pour travailler. L'expérience montre cependant que leur utilisation correcte nécessite un apprentissage, et que la notion même de mot-clé n'est pas comprise de la même manière par tous. Pour les élèves (mais aussi pour les adultes !), la difficulté de cerner précisément la notion de mot-clés est le résultat de la différence entre la manière humaine de réfléchir et le traitement formel, seule chose dont est capable l'ordinateur, dans l'état actuel des recherches. 1. Quelques situations Vous demandez que les élèves recherchent des renseignements sur " La Guerre du Feu " , le roman de Rosny. Vos élèves proposent d'aller voir sur internet ce qu'on peut trouver sur le sujet. Vous construisez une séquence de cours sur le romantisme avec les élèves. Résultats ? 2. 3. 3.1. 4.1. 4.2. 4.3 L'homonymie 6. 1. 2. Espace

Définitions & Glossaire - Aria Technologies Cette rubrique présente une information générale et théorique concernant la pollution de l'air : définitions, normes, conséquences sur l'environnement et la santé. Définitions & Glossaire Chaque pays dispose de ces propres lois et normes en matière d'environnement. Même si certaines définitions très spécifiques varient, les concepts de base sont partagés par tous. Pollution de l'air : l'homme introduit, directement ou indirectement, des substances dans l'atmosphère. Air ambiant : air extérieur de la troposphère, à l'exclusion des lieux de travail. Polluant : toute substance introduite directement ou indirectement par l'homme dans l'air ambiant et susceptible d'avoir des effets nocifs sur la santé humaine et/ou l'environnement dans son ensemble. Niveau : concentration d'un polluant dans l'air ambiant ou dépôt sur les surfaces en un temps donné. Evaluation : toute méthode utilisée pour mesurer, calculer, prévoir ou estimer le niveau d'un polluant dans l'air ambiant. Echelle urbaine

Loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La loi no 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains, couramment appelée loi SRU ou loi Gayssot[réf. nécessaire], est un texte qui a modifié en profondeur le droit de l'urbanisme et du logement en France. Adoptée sous le gouvernement de Lionel Jospin, elle a été publiée au Journal officiel du 14 décembre 2000. Son article le plus notoire est l'article 55, qui impose aux villes de disposer d'au moins 20 % de logements sociaux. Orientation[modifier | modifier le code] La loi a été élaborée autour de trois exigences : exigence de solidarité ;développement durable ;renforcement de la démocratie et de la décentralisation. On peut noter par exemple la présence de notions de protection de l'environnement et de gestion urbaine dans l'intérêt général (en faveur d'un développement durable)[1] Contenu[modifier | modifier le code] La loi SRU a eu un impact dans cinq domaines : Île-de-France[modifier | modifier le code]

5 familles énergies renouvelables Fournies par le soleil, le vent, la chaleur de la terre, les chutes d’eau, les marées ou encore la croissance des végétaux, les énergies renouvelables n’engendrent pas ou peu de déchets ou d’émissions polluantes. Elles participent à la lutte contre l’effet de serre et les rejets de CO2 dans l’atmosphère, facilitent la gestion raisonnée des ressources locales, génèrent des emplois. Le solaire (solaire photovoltaïque, solaire thermique), l’hydroélectricité, l’éolien, la biomasse, la géothermie sont des énergies flux inépuisables par rapport aux « énergies stock » tirées des gisements de combustibles fossiles en voie de raréfaction : pétrole, charbon, lignite, gaz naturel. Entrez dans l’univers des énergies renouvelables : Quelles sources d’énergies ? Pour quels besoins ? Pour en savoir plus ou télécharger la fiche pédagogique des "5 familles énergies renouvelables", connectez-vous.

Schéma de cohérence territoriale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La loi portant engagement national pour l'environnement dite Grenelle II[2] du 12 juillet 2010 renforce les objectifs des SCOT, ainsi que des plans locaux d'urbanisme (PLU) et cartes communales : ces plans, cartes et schémas doivent ainsi contribuer à réduire la consommation d'espace (lutter contre la périurbanisation), préserver les espaces affectés aux activités agricoles ou forestières, équilibrer la répartition territoriale des commerces et services, améliorer les performances énergétiques, diminuer (et non plus seulement maîtriser) les obligations de déplacement, réduire les émissions de gaz à effet de serre, et renforcer la préservation de la biodiversité et des écosystèmes (notamment via la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques). Présentation du SCOT[modifier | modifier le code] Les objectifs d’un schéma de cohérence territoriale sont fixés dans l'article L.121-1 du code de l'urbanisme [4] :

Français et le développement durable Un article de Encyclo-ecolo.com. Quelle est la position des Français sur le développement durable, leur attitude face à la consommation durable et aux engagements éco-citoyens ? Comment évolue cette position au fil des années ? Les Français et le développement durable Les études marketing sur l'attitude des Français face aux questions du développement durable, de la consommation durable, des écogestes et des questions liées à pollution, au réchauffement climatique, ... compilées depuis 2005 par thème et chronologie DES CHANGEMENTS profonds et durable dans la perception des Français se confirment année après année, comme on le voit dans les relevés de perceptions et de sensibilité. > Voir aussi les articles complémentaires : Les [ Français et consommation responsable ] et les [ Français et la voiture ] Les Français et la crise : moins impliqués dans le développement durable en 2014 > 47 % d'entre eux craignent en effet de « manquer d’argent, de vivre dans la misère ». Indispensable voiture

Related: