background preloader

Innovation de rupture et rupture technologique

Innovation de rupture et rupture technologique
La différence entre l’innovation de rupture et la rupture technologique On confond souvent l’innovation de rupture et la rupture technologique. Et pourtant ces notions sont totalement distinctes. Pour clarifier les choses, voici ce qu’il faut retenir : La rupture technologique : C’est une nouvelle technologie qui apporte des performances supérieures en comparaison des technologies existantes. L’innovation de rupture est une innovation qui aboutit à la création d’un nouveau marché, radicalement différent des marchés existants. Voir aussi:Les points fondamentaux de l’innovation de ruptureL’innovation de rupture est à la portée de tous ! Mes conseils N’attendez pas une rupture technologique pour trouver de nouveaux relais de croissance. Quelques exemples pour mieux comprendre 1. 2. La technologie CCD : Il s’agit de composants capables de capter les signaux lumineux et de les transformer en signaux électriques. Benoit Sarazin by Related:  Facteurs externes de risquesetude bac

Définition Rupture technologique Cycle de vie produit: lancement, croissance, maturité & déclin produit Croyez le ou non, le cycle de vie produit est crée à partir du cycle de vie biologique. Exemple : une graine est plantée (lancement) ; elle commence à germer (croissance) ; des feuilles apparaissent et la plante s’enracine plus en devenant adulte (maturité) ; après une période plus ou moins longue, elle commence à faner et finit par mourir (déclin). Cycle de Vie d’un Produit En théorie, la vie d’un produit se déroule de la même manière. Stratégies des différentes phases du cycle de vie du produit Lancement Il n’y a pas de pression par un besoin de profit immédiat. Croissance Les concurrents sont attirés avec des offres similaires sur le marché. Maturité Les produits passant les phases précédentes ont tendances à rester plus longtemps dans celle-ci. Déclin Le marché est ici en ralentissement. Problèmes avec le "cycle de vie du produit" Peu de produits suivent cette courbe de cycle de vie. Mix MarketingProduit – Prix – Place – Promotion Rating: 7.3/10 (53 votes cast)

La recherche de l'amélioration de la performance comporte-t-elle des risques ? - Réviser le cours - Sciences de gestion La recherche de l'amélioration de la performance peut s'accompagner de risques pour l'organisation, voire en générer. Leur prise en compte nécessite d'en identifier les origines : celles liées aux aléas et celles liées aux temps. Les organisations s'adaptent en mettant en place des modalités de gestion des risques permettant d'en limiter les conséquences. 1. Les facteurs externes de risques Les risques externes proviennent des changements dans l'environnement de l'organisation, qui peuvent exercer une influence négative sur les objectifs et les stratégies de l'entreprise. L'évolution de la demande Il est très difficile d'anticiper précisément le volume futur des ventes, car leur évolution est le fruit de plusieurs paramètres. Une baisse de la demande a pour conséquence directe une baisse des ventes, et donc du chiffre d'affaires de l'organisation. Le cycle de vie Le cycle de vie du produit comporte quatre phases : le lancement, la croissance, la maturité et le déclin. L'obsolescence 2.

Définition Fonction approvisionnement Définition Obsolescence boucher / bouchère Qu'il travaille dans un supermarché ou à l'étal de sa boutique, cet expert en viandes choisit et achète les carcasses chez un grossiste. Il les découpe, puis les transforme en d'appétissants morceaux pour les vendre à ses clients. Il maîtrise l'ensemble des techniques qui permettent de désosser, dénerver ou dégraisser, et possède l'art de ficeler un rôti en un tournemain. Commerçant, il conseille sa clientèle sur le choix des morceaux, les façons de les accommoder et les temps de cuisson. Fabricant, il prépare aussi des produits plus élaborés : paupiettes, volailles farcies, rognons, etc.

Obsolescence programmée : vos appareils condamnés à mort ? Obsolescence programmée : un terme un peu rébarbatif qui pourtant concerne chacun d’entre nous, ou tout du moins nos appareils électriques et électroniques en priorité. L’obsolescence programmée : définition L’obsolescence programmée ou planifiée est le processus par lequel un bien devient obsolète pour un utilisateur donné, parce que l’objet en question n’est plus à la mode ou qu’il n’est plus utilisable. En clair, certains produits sont prévus pour ne plus fonctionner ou être passés de mode après un certain temps d’utilisation afin de forcer le consommateur à les remplacer. Sa signification ? Obsolescence programmée : la panne qui tombe à pic… Les plus jeunes n’en ont peut-être pas conscience mais nos appareils High Tech et électroménagers ont en moyenne une durée de vie de plus en plus courte, soit parce qu’ils ont rendu l’âme sans crier gare, soit parce qu’ils ne sont plus tendance, mis ainsi à la « retraite » prématurément pour être remplacés par de nouvelles innovations.

Contexte et finalités La performance de l'entreprise - Qu'est-ce que la performance ? D'une manière générale, la performance est un résultat chiffré obtenu dans le cadre d'une compétition. Au niveau d'une entreprise, la performance exprime le degré d'accomplissement des objectifs poursuivis. Une entreprise performante doit être à la fois efficace et efficiente. Elle est efficace lorsqu'elle atteint les objectifs qu'elle s'est fixés. Comment mesurer la performance de l'entreprise ? La performance se mesure avec des critères (ou indicateurs) qualitatifs ou quantitatifs de résultat. ​Pour évaluer la performance d'une entreprise, il est nécessaire d'effectuer des mesures à tous les niveaux : financier, économique, social, organisationnel et sociétal. La performance financière : traditionnellement, d'après Alfred Sloan, on mesure la performance financière à l'aide des indicateurs ROI et ROE. Le ROI (Return On Investment) : ce ratio mesure la rentabilité économique du capital utilisé par l'entreprise. Qu'est-ce qu'un tableau de bord ?

Définition Cycle de vie Évaluation des risques et document unique L’évaluation des risques constitue une étape cruciale de la démarche de prévention. Elle en est le point de départ. L’identification, l’analyse et le classement des risques permettent de définir les actions de prévention les plus appropriées, couvrant les dimensions techniques, humaines et organisationnelles. L’évaluation des risques doit être renouvelée régulièrement. Évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités est l’un des principes généraux de prévention présents dans le Code du travail. Identifier les dangers, analyser les risques L’évaluation des risques professionnels consiste tout d’abord à identifier les dangers et analyser les risques : Identifier les dangers, c’est connaître tous les facteurs susceptibles de causer un dommage à la santé des salariés. L’évaluation porte sur la conception des lieux (aménagement, réaménagement), sur les installations et les équipements de travail, sur les substances et préparations chimiques et sur les situations de travail.

Related: