background preloader

16 affiches ahurissantes de la 2nd Guerre Mondiale qui présentaient les femmes comme des MST ambulantes

16 affiches ahurissantes de la 2nd Guerre Mondiale qui présentaient les femmes comme des MST ambulantes
Durant la Seconde Guerre mondiale, certaines affiches de propagande cherchaient à sensibiliser les soldats de façon plutôt virulente aux risques des maladies sexuellement transmissibles. DGS vous présente 16 de ces affiches complètement hallucinantes qui stigmatisaient clairement les femmes à cette époque. 1. Cette femme est aussi dangereuse qu’un sniper « La tireuse des cabarets. SYPHILIS ET GONORRHÉE » 2. « Elle peut paraître saine mais… Coups d’un soir, Compagnes d’amusement, Prostituées, Répandent la syphilis et la gonorrhée. Vous ne pouvez pas vaincre l’ennemi si vous attrapez des MST » 3. « Les hommes qui savent disent NON ! 4. « Les Victory Girls (des jeunes femmes qui profitent des festivités liées à la victoire sur les nazis pour enchaîner les conquêtes) sont déchainées et ruineront la vie de pauvres gars. 5. « C’est peut-être un sac à problèmes… SYPHILIS – GONORRHÉE » 6. « Jeune, jolie, facile… Mais pleine de germes ! 7. « Un marin n’a pas à prouver qu’il est un homme ! 8. 9. 10.

http://dailygeekshow.com/2013/12/07/16-affiches-ahurissantes-de-la-2nd-guerre-mondiale-qui-presentaient-les-femmes-comme-des-mst-ambulantes/

Related:  Photos vintagePHOTOS & HISTOIREArts (découvertes)

20 photographies édifiantes sur les conditions de travail des enfants au début du XXème siècle Restez curieux. Suivez nous ! Les conditions de travail au début du XXe siècle étaient bien différentes d’aujourd’hui. Par ailleurs, les emplois pénibles n’étaient pas seulement réservés aux adultes mais aussi aux enfants. Lewis a réalisé une série de photographies bouleversantes montrant de jeunes Américains embauchés pour des tâches très difficiles pour un très faible salaire. Ces images compilées par Lewis Hine montrent à quel point les préoccupations de nombreux gamins de l’époque étaient tout autres que la peur d’aller à l’école ou la fainéantise liée aux devoirs.

30 photos uniques qui ont marqué l'histoire La photographie est l'un des meilleurs moyens pour conserver toutes sortes de souvenirs, les bons, comme les mauvais. Pour le plaisir de vos yeux, nous vous invitons à découvrir 30 photos incroyables qui vous feront voyager dans le temps. 1. Affiches de Mai 68 Livres et affiches de films Voici à quoi ressembleraient des affiches de films si ils portaient le nom des livres sur lesquels ils sont basés. [Source]

Hitler en couleurs Photo : Hugo Jaeger/LIFE Le parti national-socialiste allemand est connu pour son usage massif de symboles. Aujourd'hui, ces immenses étendards, ces aigles géants et ces images de foules gigantesques rangées parfaitement au garde-à-vous laissent un goût macabre. Bien que le phénomène ait été illustré dans les romans de nombreux écrivains et que nous connaissions la puissance de la propagande et des symboles d'Hitler, revoir ces images d'époque en couleur dans le magazine Life procure le même effet qu'une droite dans le foie. Photo : Hugo Jaeger/LIFE Life a récemment fouillé ses archives afin de réaliser une rétrospective d'images anciennes et parfois inédites. Les premières photos couleurs des Etats-Unis en 1888 Les premières photos couleurs des Etats-Unis en 1888 ! Voici sans doute les premières photographies couleurs des Etats-Unis, réalisées par la Detroit Photographic Company entre 1888 et 1924 ! Ces photographies réalisées avec un procédé de photolithographie, 20 ans avant l’invention de l’autochrome, et issues de la Collection Mark Walter, ont permis aux gens de découvrir pour la première fois des images du “nouveau monde”. Taschen vient de publier un recueil de ces photos intitulé ”An American Odyssey“, réalisé par Marc Walter et Sabine Arqué. Des images fascinantes !

Mise en scène photographique de cauchemars Un artiste obsédé par ses propres cauchemars a eu la brillante idée de leur donner vie. Il a ainsi réalisé une série de photographies surréalistes qui vous feront frissonner de peur. DGS vous présente sa collection d’intrigants clichés. Nicolas Bruno est un jeune garçon qui souffre de violentes paralysies du sommeil depuis ses 15 ans, une condition qui le fait se réveiller en pleine nuit en étant incapable de bouger. Son esprit est alors emprisonné entre le sommeil et le réveil, tout en étant sujet à des visions terrifiantes dont il ne peut s’échapper. Lorsqu’il sort de sa torpeur, il se souvient parfaitement de ses rêves.

12 Photos Effrayantes d'Asiles Psychiatriques du Passé ! Un sacré regard en arrière aujourd'hui et sur une autre époque en matière de médecine ! Car dans les années 1800 et jusque tard dans les années 1900, il y avait de fortes chances qu'un jour ou l'autre, l'on soit interné en asile "d'aliénés" ! Parce que soyons hônnetes, si à cette époque nous avions été paresseux, jaloux, superstitieux, asthmatique, ou encore lecteur de romans (what ?), et bien nous aurions été internés ! Aussi fou que ça puisse paraître, c'est bien vrai.

13 photographies qui marqueront à jamais notre Histoire Parmi toutes les photographies prises à travers le monde pour illustrer des moments historiques, il en existe quelques unes qui resteront à jamais gravées dans les mémoires. C’est le cas de ces 13 clichés pris entre la fin du 20ème siècle et le début du 21ème qui illustrent des faits poignants de l’époque contemporaine. 1. Portrait de Che Gevara lors de l’enterrement des victimes de l’explosion de la Coubre Dan Witz - peintures de pogos Le peintre américain Dan Witz crée des tableaux figuratifs géants de spectateurs engagés dans des pogos lors de concerts de punk ou de métal. La plus étrange tradition de l’époque victorienne : prendre des photos post-mortem Peindre des personnes décédées est une activité courante depuis de nombreux siècles. C’est sous le règne de Victoria I au Royaume-Uni que la révolution industrielle a impacté les habitudes des familles et a laissé place à la photographie post-mortem, une mode à laquelle il vous sera peut-être difficile de succomber… Suite à l’invention du daguerréotype, merveilleux ancêtre de l’appareil photo mis au point par Louis Daguerre, les commémorations des défunts ont soudainement été modifiées. Les peintures, jugées trop coûteuses pour le manque de qualité et le trop peu de réalisme qu’elles apportaient ont été délaissées par la société et remplacées par des « shooting-photo » quelques peu dérangeants. La majorité de ce commerce est due au taux élevé de mortalité infantile et maternelle à cette époque. La plupart des corps éteints ont été embaumés et mis en scène pour un meilleur rendu visuel.

Related: