background preloader

L'utilité de Pearltrees démontrée grâce au « schéma ac

L'utilité de Pearltrees démontrée grâce au « schéma ac
En sémiotique, le schéma actantiel« rassemble l'ensemble des rôles (les actants) et des relations qui ont pour fonction la narration d'un récit », que celui-ci soit romanesque, dramatique ou cinématographique. Ce schéma fait intervenir un héros, qui poursuit la quête d'un objet. Sur le chemin de sa quête, il rencontre des adjuvants, qui l'aident donc dans sa quête, et des opposants. Dans l'arborescence ci-dessus (sur laquelle il faut cliquer pour accéder à l'image dans un format normal), les différents actes du récit sont indiqués. Les destinataires sont donc les commentateurs, dont je suis. C'est pourquoi j'écris l'article « Voile : pour un modus vivendi », à l'origine de la controverse qui va durer trois semaines. Dans cette quête, je suis donc le héros, si l'on veut bien ôter tout contenu épique à ce concept, qui n'a pas pour but de me glorifier mais d'expliquer mon rôle. L'originalité de cette controverse est qu'elle n'est pas manichéenne. Roman Bernard Related:  Alpha release and early stories

Partageons le reste !: Mais, que diable, à quoi peut donc servir En commentaire à mon dernier billet sur Pearltrees, des Coucous et des Poireaux se sont demandés : « Mais, que diable, à quoi cela peut-il donc servir ? ». Je dois avouer que je m’étais posé une question similaire : « Mais, bordel, à quoi cela peut-il donc servir ? » Cela a-t-il réellement une importance ? Les utilisateurs trouveront tous seuls une utilité. Par exemple, il traite souvent de la décroissance. Eric fait donc régulièrement des billets sur la décroissance dans lesquels il nous invite à lire ses précédents billets sur le sujet. Par ailleurs, je suppose qu’il dispose d’une sacré base documentaire sur le sujet : des liens sur des articles de presse ! Je suppose également qu’il a bien étudié les sites web des différentes associations prônant la décroissance. Cinq Pearltrees regroupé dans un Pearltrees « La décroissance selon Eric ». Ainsi, Eric pourrait nous proposer SON journal, son édition avec tout ce qu’il juge bon sur le sujet ! Bon. Pearltrees n’a pas d’équivalent !

Un futur grand? Hier, j'ai envoyé lâchement mes lecteurs découvrir Pearltrees. Ils sont tous revenus dubitatifs se demandant à quoi ça sert. Ils se posent des mauvaises questions. Tiens ! Tiens ! Ainsi. Les trucs webologiques actuels n'échappent pas à la règle. L'utilisateur est dans l'embarras quand il découvre des nouveaux trucs. Par exemple, quand je me suis inscrit à Twitter pour faire plaisir à Eric qui cherchait un cobaye, je ne savais pas à quoi ça servait. Bloginy, l'actualité des blogs Algériens Pearltrees: un peu de mémoire en plus Actuellement, nous sommes quelques blogueurs à tester Pearltrees. C'est un outil qui permet, principalement, de sauvergarder des pages web. Donc, on peut dire que c'est un système de favoris (bookmark). Avec pearltrees, on peut organiser visuellement ses favoris sous forme de cartes. Les cartes ont des formes d'arbres à perles. Pour comprendre comment on peut l'utiliser, j'ai représenté dans un shéma, un circuit d'information, tel que je le pratique personnellement. J'appelle ça un circuit d'information, parce que l'information circule. Au début du circuit d'information, il y a les informations qui nous parviennent, en grand nombre. Lire et filtrer Toutes ces informations, vous les lisez. Et, surtout, vous les filtrez. Une fois que vous avez lu et filtré ces informations, vous allez en partager certaines. Ne plus oublier Mais, une partie de ces informations tomberont dans l'oubli. En effet les outils "sociaux" sont dans une logique de "stream".

Pearltrees : ce que c'est, ce que ça pourrait être - L’Hémoblogu J'ai eu envie de répondre à un billet de Read Write Web sur Pearltrees. Le billet a un peu tardé car je comptais modifier pas mal le blog, mais cela prenant un peu plus de temps que prévu, je publie le billet quand même. Pearltrees propose aux internautes de devenir éditeurs du web en créant du sens dans l'enchainement de sites web. Mais je n'aurais probablement pas fait un billet si je n'avais rien à ajouter à ce que dit l'article de RWW. Imaginons d'abord comment l'évolution d'internet a amené à créer Pearltrees. Il y a beaucoup de pages web sur internet. Cependant, il n'est pas bon que le choix de ce qui est accessible ou non et de l'importance des contenus soit dans les mains d'une seule entité commerciale (ou quelques unes). Mais il faudrait que ce soit plus social, alors on crée des sites de social bookmarking, très nombreux aujourd'hui. No problémo, Pearltrees permet de créer des trames logiques allant d'une page à l'autre suivant la logique d'un utilisateur.

Le prochain train Peut-être suis-je déjà un vieux con. J’ai connu la page d’accueil de Yahoo ! France en 1996, à l’époque où ce service n’était pas un portail multithématique assorti d’un moteur de recherche, mais un simple "annuaire" de sites péniblement répertoriés, mis à jour et indexés à la main par des opérateurs humains. Alors pour ne pas rater la prochaine révolution en marche sur le web, j’ai pris le train pearltrees très tôt, il y a près d’un an, alors que ça n’existait encore que sur le papier, et que François faisait des petits dessins, bien calé dans les fauteuils cosy du Fumoir, pour me faire comprendre à quoi tout ça allait ressembler… Quelques dix mois et de nombreuses heures de bêta-test plus tard, voici pearltrees enfin accessible dans sa version alpha publique. Mais au fait, qu’est-ce que pearltrees ? Pour prendre un exemple concret, voici un "arbre à perles" qui suit précisément les retombées du lancement et du développement de pearltrees ! Bonne découverte ! Like this: J'aime chargement…

MySpace Quietly Launches Site-Wide Image Search MySpace has introduced a new image search feature to its integrated search engine, allowing users to quickly search through photos shared by their friends and the MySpace community. While MySpace did not officially announce the new feature, the company has confirmed that it recently went live, and indexes around 3 billion of the site’s 7 billion photos. The addition reflects MySpace’s apparently increasing focus on its search engine, which also includes the site’s video and music content along with a Google-powered web search. Users are given the option to search through photos their friends have shared, those with viewing rights set to ‘public’ by other MySpace users, or images on Photobucket, which was acquired by MySpace’s parent company in 2007. It’s a neat feature and one that I’m sure will improve over time, but in its current form MySpace Image Search is a little weird.

Pearltrees - THE tutorial personnel Imaginons qu'au cours d'une navigation vous tombiez sur une page web exceptionnelle (notre illustration). Vous vous dites "Tiens Tiens, c'est vraiment bien, il faut que je me la rappellepour l'intégrer à mon dossier Clearstream, celui où je présente la manière dont les blogs traitent de cette affaire grotesque, dans mon dossier général sur les affaires d'état". C'est un exemple. Voilà. Tu as chargé la barre dans ton navigateur et tu as maintenant, en haut à gauche, un truc qui s'affiche et qui ressemble à ça : Comment ça, "non" ? Va l'installer. A côté de "in", il est écrit "account". Quand tu aura manipulé un peu ton truc, tu auras vu qu'il peut être composé de différents Pearltrees. "In" ça veut dire, en anglais : "Le Pearltrees où que je vais enregistrer mon truc". Tu vérifies ensuite que "this content" est bien sélectionné, juste à gauche. Ta page de blog est affichée. Exemple : Continuons. Le soir, tu reviens et tu vas galoper sur le web. Tu n'as plus qu'à cliquer sur "pearl".

Des usages de Pearltrees « Cratyle.net Avec le développement progressif de la communauté, les premiers usages de Pearltrees sont en train de s’installer. Je reviendrai régulièrement sur les petites et grandes innovations que les utilisateurs apportent au fil de l’eau : celles que j’attendais, celles qui me surprennent, celles que je n’osais espérer… et certainement un jour celles que j’aurais préféré ne pas voir arriver… Il y a trois types d’usages aujourd’hui, et qui font la vie quotidienne de pearltrees. 1- Utiliser pearltrees pour organiser son Web. Collecter des contenus au fil de l’eau pour constituer des cartes, les déplacer, les regrouper, les séparer peu à peu pour pouvoir retrouver facilement les contenus auquel on tient. 2- Utiliser pearltrees pour communiquer. 3- Utiliser pearltrees pour explorer des pans du Web que l’on ignorait. D’autres usages? De cas particulier en cas particulier, beaucoup de nouvelles pistes. Tags: usages ; pearltrees; communauté

Guider La dernière « perle » des services Web est née : il s’agit de Pearltrees, une start-up française qui propose une plateforme pour éditer le web de manière collaborative.Pearltrees donne aux internautes la possibilité de construire leurs cartes du Web , de les visualiser, de les partager et de découvrir les cartes web d’autres, afin de construire collectivement une carte vivante du Web.Voici un premier exemple d’application où j’ai essaye de construire la carte Web des partis politiques Tunisiens: Pour la lire, il suffit d’appuyer sur « Play » en bas à gauche, puis avancer avec les flèches. Un autre exemple consiste à raconter une histoire Web ou à suivre le fil d’une discussion. Les usages de Pearltrees vont évidemment bien au-delà de ces exemples, car la flexibilité du site laisse une grande part de créativité à l’utilisateur. Je vous invite à l’utiliser et à y éditer le Web que vous souhaitez partager.

What's inside the pearl? Pearltrees donne naissance à une nouvelle génération d’internaut L’extraordinaire richesse du web reste encore largement inaccessible… Depuis l’avènement du web 2.0 et de ses nouveaux internautes sociaux et créateurs de contenus (blogs, photos, vidéos, connaissances, etc.), l’information sur Internet a littéralement explosé, tant en quantité qu’en qualité. Cette masse extraordinaire de contenus pose cependant une question: comment rendre cette richesse accessible au plus grand nombre? Comment démocratiser l’accès aux contenus pertinents ? Le vague 2.0 conserve un paradoxe : la démocratisation de la création n’a pas entraîné celle de l’accès aux contenus. Ce sont encore principalement les moteurs de recherche (des algorithmes) et les grands portails (une minorité d’éditeurs ou des points de vue majoritaires), et non les internautes eux même, qui choisissent et orientent leur navigation sur le web. … seule une communauté d’éditeurs du web peut en démocratiser l’accès Pearltrees, comment ça marche ? Au-delà de l’outil, Pearltrees est une communauté.

Related: