background preloader

Discuter

Discuter
En sémiotique, le schéma actantiel« rassemble l'ensemble des rôles (les actants) et des relations qui ont pour fonction la narration d'un récit », que celui-ci soit romanesque, dramatique ou cinématographique. Ce schéma fait intervenir un héros, qui poursuit la quête d'un objet. Sur le chemin de sa quête, il rencontre des adjuvants, qui l'aident donc dans sa quête, et des opposants. Cette quête est commanditée par un émetteur, en direction d'un destinataire. On ne peut pas mieux démontrer l'utilité de Pearltrees pour les blogs qu'en reprenant ce concept du schéma actantiel. Dans l'arborescence ci-dessus (sur laquelle il faut cliquer pour accéder à l'image dans un format normal), les différents actes du récit sont indiqués. Les destinataires sont donc les commentateurs, dont je suis. C'est pourquoi j'écris l'article « Voile : pour un modus vivendi », à l'origine de la controverse qui va durer trois semaines. L'originalité de cette controverse est qu'elle n'est pas manichéenne. Related:  Alpha release and early stories

Un futur grand? Hier, j'ai envoyé lâchement mes lecteurs découvrir Pearltrees. Ils sont tous revenus dubitatifs se demandant à quoi ça sert. Ils se posent des mauvaises questions. Tiens ! Edison avait inventé l'ampoule à incandescence. Tout le monde se demandait à quoi ça servait jusqu'à ce qu'un type invente l'électricité. Tiens ! Ainsi. Les trucs webologiques actuels n'échappent pas à la règle. L'utilisateur est dans l'embarras quand il découvre des nouveaux trucs. Par exemple, quand je me suis inscrit à Twitter pour faire plaisir à Eric qui cherchait un cobaye, je ne savais pas à quoi ça servait. Le prochain train Peut-être suis-je déjà un vieux con. J’ai connu la page d’accueil de Yahoo ! France en 1996, à l’époque où ce service n’était pas un portail multithématique assorti d’un moteur de recherche, mais un simple "annuaire" de sites péniblement répertoriés, mis à jour et indexés à la main par des opérateurs humains. Alors pour ne pas rater la prochaine révolution en marche sur le web, j’ai pris le train pearltrees très tôt, il y a près d’un an, alors que ça n’existait encore que sur le papier, et que François faisait des petits dessins, bien calé dans les fauteuils cosy du Fumoir, pour me faire comprendre à quoi tout ça allait ressembler… Quelques dix mois et de nombreuses heures de bêta-test plus tard, voici pearltrees enfin accessible dans sa version alpha publique. Mais au fait, qu’est-ce que pearltrees ? Pour prendre un exemple concret, voici un "arbre à perles" qui suit précisément les retombées du lancement et du développement de pearltrees ! Bonne découverte ! Like this: J'aime chargement…

Guider La dernière « perle » des services Web est née : il s’agit de Pearltrees, une start-up française qui propose une plateforme pour éditer le web de manière collaborative.Pearltrees donne aux internautes la possibilité de construire leurs cartes du Web , de les visualiser, de les partager et de découvrir les cartes web d’autres, afin de construire collectivement une carte vivante du Web.Voici un premier exemple d’application où j’ai essaye de construire la carte Web des partis politiques Tunisiens: Pour la lire, il suffit d’appuyer sur « Play » en bas à gauche, puis avancer avec les flèches. Un autre exemple consiste à raconter une histoire Web ou à suivre le fil d’une discussion. Ici j’ai repris la discussion évoquée par Houssein sur la Tunisphère concernant la mort des blogs: Les usages de Pearltrees vont évidemment bien au-delà de ces exemples, car la flexibilité du site laisse une grande part de créativité à l’utilisateur.

J'ai découvert Pearltrees Ce billet aurait du s’appeler « J’ai lâché une perle, excusez-moi » mais je n’ai pas osé. Pourtant je vais vous en lâcher une belle, de pearl, en fin de billets. Je racontais, sur le blog bistro, mon aventure dans le 12ème dans cette startup de copains. Imaginez que je me prenne pour un éditeur et veuille faire un journal, sur le web, avec les aventures de dans les blogs. Imaginez que je veuille faire partager ce journal avec les lecteurs, sans leur imposer une liste de lien, en leur permettant de le reprendre pour faire leurs propres « éditions » puisque que c’est ce dont il s’agit ! Avec Pearltrees, je le fais facilement. J’ai eu droit à une présentation par les tauliers de Pearltrees, ça aide à comprendre les manipulations. Imaginez ensuite les possibilités ! Vous n’avez rien compris. Vous êtes prêts ?

La communauté participative des éditeurs du Web Avant l'ouverture Ca se passait hier midi, dans le coin de Nation. J’avais pris le RER pour y aller et en bon plouc provincial j’ai horreur de ce machin. La porte d’entrée de l’immeuble était ouverte et je suis entré dans la cour étroite où s’affairaient quelques livreurs de rouleaux de... heu... Différentes portes d’entrée s’offraient à moi comme la grosse Lulu s’offrait à tout le régiment pendant mon service militaire, en 1956, au Plessis-Hébert. Les boites à lettres ne fournissaient pas le nom de la société que je cherchais, celle d’un copain qui m’avait invité à la visiter. J’avais rendez-vous à 12h40 et il était 12h40. Un type sort de l’immeuble. Je lui réponds : « Oui. » Et je lui donne le nom de la personne. Il pousse une porte qui ne demandait que ça. Impressionnante, cette pièce d’une petite centaine de mètres carrés avec ce qu’on pouvait deviner derrière des vitres comme étant une petite salle de réunion. J’étais là en temps que blogueur frénétique. Bravo les gars !

Alpha launch L’alpha publique de pearltrees est en ligne, stabilisée, ouverte. Ce n’est bien sur qu’un premier pas vers la vaste communauté d’éditeurs du Web que j’appelais de mes vœux dans le précédent billet. Mais c’est un pas véritable, je crois. Plusieurs centaines d’éditeurs bâtissent en ce moment leur propre Web. Ce Web peut-être drôle ou sérieux, profond ou léger, il peut-être roboratif, contemplatif ou d’actualité. Je reviendrai souvent sur cette carte humaine en train de se construire, sur son sens et peut-être sur son rôle dans le développement du Web. A quoi pearltrees sert-il en général? La question se discute en ce moment dans de forts bons billets et continuera je l’espère très longtemps à se discuter. A quoi pearltrees pourrait-il vous servir, à vous, aujourd’hui, en particulier? 1- A organiser la carte de votre Web. 2- A guider vos amis ou vos lecteurs. 3- A vous laisser guider. … un Web auquel je ne peux que vous inviter à contribuer! Tags: pearltrees; édition du web

La communauté participative des éditeurs du Web Vous l’avez certainement compris d’un précédent billet. Pearltrees veut développer ce chainon manquant de la démocratisation du Web, l’édition du Web par ses utilisateurs. Pour être plus précis: Pearltrees veut bâtir la communauté participative des éditeurs du Web. Pourquoi une communauté ? Parce que la masse de contenus disponible sur le Web dépasse les capacités d’édition de n’importe quel individu ou groupe d’individu. Pourquoi participative ? Mais enfin, dans ce cas, pourquoi un projet spécifique ? Voici véritablement la clé du sujet. Toutes les œuvres collectives du Web s’appuient sur deux éléments à la fois contradictoires et indissociables : d’une part, la liberté et l’irréductible diversité de leurs contributeurs, d’autre part l’unité du média au sein duquel ils s’expriment. C’est de la complémentarité des wikipédiens que nait Wikipédia, mais aussi de l’unité de leur support. Ce n’est pas l’envie d’éditer qui manque sur le Web. …dont il me faudra bientôt parler

5 tutoriels Pearltrees en vidéo Le service en ligne Pearltrees propose de collectionner, organise et partager des pages Web de façon visuelle sous la forme de bulles d’informations liées les unes aux autres… On peut bien évidemment renseigner ces arbres à perles, mais aussi les partager avec d’autres utilisateurs. La version actuelle Pearltrees 0.9 est disponible en version Web, mais également depuis octobre 2011 en application pour iPad. Une aide via des tutoriels est disponible en ligne. Tutoriels Pearltrees en vidéo Outil en ligne gratuit de veille, de capitalisation de connaissances individuellement ou à plusieurs, Pearltrees séduit les utilisateurs par une façon différente d’organiser des favoris : les arbres à perles qui peuvent se compléter et se lier les uns les autres. L’outil peut aussi être utilisé en mode gestion de projet. Pearltrees pour iPad La « Découverte Visuelle » est une fonctionnalité nouvelle de Pearltrees qui permet de découvrir des contenus selon ses centres d’intérêt. Licence :

Related: