background preloader

Doggy bag: cap ou pas cap ?

Doggy bag: cap ou pas cap ?

readers provide 10 tips on how to reduce your food waste A few weeks ago, after serving up some sobering statistics about food waste in America, the Lantern put out a call for your best tips on how to avoid refrigerator rot. Nearly 200 of you responded, with some big suggestions (move to a place within walking distance of a grocery store) and small ones (grow your own herbs). Here are 10 key lessons that emerged from your letters and comments. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. Meanwhile, Kristin Dzugan uses her freezer as soon as she gets home from the store, parsing out six-serving jars of pasta sauce into two-serving cups. 10. A popular variation on smorgasbord night was "back of the fridge night," when you challenge yourself to prepare a meal out of nothing but end-of-the-shopping-week ingredients. Is there an environmental quandary that's been keeping you up at night?

Journalisme web : 10 tendances pour 2015 Personnalisation, algorithmes et sécurité sont au coeur des tendances technos auxquelles doivent se préparer les rédactions dans les mois qui viennent. Chaque année, en fin de conférence de l’Online News Association, la consultante et ex-journaliste américaine Amy Webb, passe en revue dans une salle comble, les technologies émergentes qui joueront un rôle important dans la collecte, la distribution et la consommation d’informations. Voici le cru 2015 présenté ce week-end à Chicago : 1 - OBJETS CONNECTES PORTES SUR SOI ("wearables") Avant même l’Apple Watch, on comptait déjà plus de 250 modèles de montres connectées et des dizaines de dispositifs dotés de capteurs, type Fitbit. Faudra-t-il donc produire, éditer, titrer pour des lectures éclair de quelques mots ? Pour l’instant, ces écrans sont surtout destinés à des mesures sportives, voire médicales. => Ne pas hésiter à expérimenter sur ce nouveau type de récepteur et de transmetteur d’infos, notamment en pensant à l’audience féminine.

StopFoodWaste Profiter des restes sans risques La plupart des gens détestent jeter ce qui reste à la fin d’un repas. Pourtant, les causes les plus fréquentes d’intoxication alimentaire à la maison résident dans une manipulation et une conservation inappropriées des restes d’un repas précédent. Il est possible, avec des précautions, d’éviter à la fois le gâchis et la maladie. Conseils et marche à suivre. Il est important de toujours se souvenir que les aliments cuisinés doivent être consommés, réfrigérés ou congelés dans les deux heures. S’ils sont manipulés correctement, les aliments restés moins de deux heures à température ambiante peuvent être conservés sans danger (à l’exception des aliments pour bébé, qui doivent toujours être jetés à la fin du repas). Conseils pratiques et de bon sens: Trois moyens sûrs de décongeler les restes: dans le réfrigérateur, dans l’eau froide ou le four à micro-ondes. Lorsque vous réchauffez des restes, amenez les sauces, les soupes et les jus à ébullition. Références Fraser, Angela M.

Les petits gestes durables - Gaspillage alimentaire Un protocole d'actions en faveur du don alimentaire, de la réduction des pertes et de la lutte contre le gaspillage alimentaire a été signé fin décembre 2013 à l'initiative de la préfecture de la région Bourgogne à Dijon. Le texte a été signé entre le préfet de Bourgogne et de la Côte-d'Or, des institutions, entreprises et associations mobilisées (Banque alimentaire de Bourgogne, Croix-Rouge, l'Aria-Bourgogne, et des représentants de grandes surfaces …) "Dans un contexte où la solidarité et la responsabilité sont une priorité du gouvernement, l'attention portée aux personnes les plus démunies doit être réaffirmée et trouver son application dans des applications concrètes", estime la préfecture. Retrouvez le protocole d'action en cliquant sur ce lien

Les épiceries solidaires La chantier d'insertion récupère les invendus de Rungis Créée en 2000, l’association nationale de développement des épiceries solidaires (Andes) a lancé des chantiers d’insertion au sein de plusieurs marchés, comme celui de Rungis, afin de réduire le gaspillage alimentaire tout en approvisionnant l’aide alimentaire en fruits et légumes frais. D’un côté, 2,6 millions de Français ont recours à l’aide alimentaire de façon passagère, régulière ou permanente. Le constat était simple: 1,2% seulement des bénéficiaires de l’aide alimentaire consomment 5 fruits et légumes par jour, respectant en cela les recommandations du programme national Nutrition-santé (PNNS) (1). A l’occasion du forum régional de la prévention des déchets, qui s’est tenu à Paris les 5 et 6 mars, le directeur de l’Andes, Guillaume Bapst, est revenu sur l’initiative menée à Rungis. Quatre ans après son lancement, ce type de chantier d’insertion vit sa deuxième étape: la transformation des fruits et légumes.

Stop Wasting Food Movement Denmark Official Partner of: Food Waste is a Global TragedyWe are 7 billion people on this planet, of which 925 million are starving. Yet we annually waste 1,3 billion tons of food - or enough to feed 3 billion people. Within the last 5 years, the Danish Stop Wasting Food movement (Stop Spild Af Mad) has grown from a small Facebook group to the biggest Danish NGO against food waste collaborating with EU and UN. Stop Wasting Food movement Denmark (Stop Spild Af Mad)Stop Wasting Food is Denmark's largest non-profit consumer movement against food waste. Set up by consumers for consumers, Stop Wasting Food is an NGO that has constructively shaped public opinion in its drive to prevent food waste. Strong support by leading politicians and food personalitiesSeveral thousands of Danish consumers, politicians, MP's and MEP's as well as leading Danish food personalities support Stop Wasting Food movement - as well as Denmark's former Prime Minister Mr. Videos

Le Gaspillage en Chiffres - Global Gâchis En savoir plus « Les pertes et gaspillages alimentaires sont les produits consommables qui auraient pu être destinés à une consommation humaine et qui sont jetés. » FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), 2011. En Europe et Amérique du Nord, les pertes et gaspillages alimentaires − du champs à l'assiette − représentent, selon la FAO, entre 95 et 115 kg par individu et par an, alors qu’en Afrique et en Asie, ils se situent entre 6 et 11 kg. Selon le rapport d’Urban Food Lab pour le ministère de l’Agriculture, 2 317 057 tonnes par an de nourriture sont gaspillées dans la distribution en France (hyper et supermarchés + discounts + épiceries et commerces de proximité). Dans les foyers français, selon l'ADEME, on jette 79 kg par personne et par an de déchets alimentaires. Sources :

Nourriture jetée, récoltes perdues... LE MONDE | • Mis à jour le | Par Gaëlle Dupont Et si, au lieu de chercher à augmenter la production agricole pour nourrir le monde, les hommes commençaient par cesser de gaspiller la nourriture ? Une étude, parue dans la revue scientifique PLOS One de novembre, démontre que, chaque année, 40 % de l'alimentation disponible aux Etats-Unis est jetée. Le phénomène touche également les pays en développement. Pour aboutir à leur estimation du gaspillage outre-Atlantique, des physiologistes de l'Institut national de la santé américain ont calculé la différence entre les quantités de nourriture disponibles dans le pays et la consommation des habitants, estimée à partir de l'évolution de leur poids moyen. Résultat : en 1970, chaque Américain absorbait en moyenne 2 100 calories par jour, tandis que la nourriture disponible par personne équivalait à 3 000 calories. Dans les pays riches, l'essentiel des pertes a lieu "en bout de chaîne". Mais le sujet est complexe.

Les nourritures des restes Alors qu’un milliard de personnes souffre aujourd’hui de malnutrition, environ 30% de la production alimentaire mondiale est systématiquement jeté. Cette semaine, On ne parle pas la bouche pleine ! ouvre la cuisine des restes et reçoit à sa table l’auteur et activiste anglais Tristram Stuart, organisateur d’un grand banquet de déchets le 13 octobre sur le parvis de l’Hôtel de ville à Paris. Préfacier du livre La grande (sur-)bouffe de Bruno Lhoste, il apparaît dans le documentaire Global Gâchis diffusé le 17 octobre sur Canal +. Tristram Stuart © Radio France La recette de Bruno Verjus : Pizza baguette Cuisine des restes, cuisine de frigo, cuisine en lutte contre l'industrie agro-alimentaire. Pour cette recette nous allons utiliser une baguette de la veille, des légumes et fruits un peu trop mûrs ou chinés en fin de marché à prix cassés. Progression Les tomates Ôter la peau de tomates un peu trop mûres. La baguette Trancher le reste de baguette dans la longueur. Cuisson Mise en scène

Gaspillage: elle cuisine pour les démunis Gaspillage Une action qui appelle les distributeurs à faire don des invendus. Isabelle Chevalley raffole des tomates, poivrons et courgettes, qu’ils soient crus ou cuits. Image: Laurent de Senarclens Faut-il obliger les distributeurs à faire don de leurs invendus? En deux jours, la politicienne a tenu son pari A la ferme des Pralies, la politicienne fait son marché. Dans sa cuisine de Saint-George, elle prépare ses légumes. Elle dépose ses pots aux Cartons du Cœur de Lausanne. Signaler une erreur Vous avez vu une erreur? Veuillez SVP entrez une adresse e-mail valide Partager & Commenter Votre email a été envoyé. Solidarité, c’est le maître mot que prône Isabelle Chevalley. Elle a révélé son projet en exclusivité au «Matin», lors d’un reportage sur un pari lancé, dans le cadre d’une campagne du WWF, de promouvoir des gestes écologiques. Moins de 500 personnes ont relevé le défi, mais Isabelle Chevalley a tenu parole et préparé 32 pots. Un réflexe de grand-mère «Ça, c’est de la saveur!

Lives Less Ordinary: Meet the Freegan London is jam-packed full of people who make a unique contribution to our city. This week we talk to Freegan Tristram Stuart. Tristram Stuart pauses for a moment. ‘The point of taking food out of the bin is to make the point that good food shouldn’t be in the bin,’ explains Stuart, as he moves on through the orangey evening gloom of Holborn. On High Holborn, Stuart stops by a coffee shop and picks up a heavy bag. But for now, he’s looking at a sushi shop’s bin bag. ‘Feeding the 5,000′ is at Trafalgar Square (noon-2pm) on Friday 18 November. Do you know any extraordinary Londoners we should be writing about? Tags: drury lane, fareshare, food waste, foodcycle, freeganism, Holborn, lives less ordinary, london life, londoners, Trafalgar Square, tristram stuart

Soyez écofrugal, limitez le gaspillage ! 9% du contenu des poubelles des Français contiennent des produits alimentaires non déballés. Vous trouvez cela choquant mais les vôtres sont-elles vraiment différentes ? Vous n’êtes pas du genre à gaspiller et pourtant, chaque année, chaque foyer jette entre 500 euros et 600 euros de denrées alimentaires à la poubelle (selon une étude publiée par le ministère de l’Agriculture et de la pêche en 2009). Le gaspillage alimentaire est aussi un problème moral Selon l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (le FAO), 800 millions de personnes dans le monde souffrent de sous-alimentation et/ou de malnutrition. Pourquoi un tel gâchis ? Les pertes existent bien en amont de votre assiette. Pourquoi autant de pertes ? Il faut tout d’abord savoir que l’eau est rarement facturée aux agriculteurs, qui paient bien souvent uniquement le prix de son acheminement. Economie réalisée Ne pas acheter plus que ce que l’on consomme. Retrouvez la fiche complète sur le site d’Ecofrugal

Related: