background preloader

Le risque, sa gestion et les facteurs internes

Le risque, sa gestion et les facteurs internes
1. Le risque et sa gestion a. Définition du risque La recherche de l’amélioration de la performance peut s’accompagner voire générer des risques pour l’organisation. D’après l’AFNOR, le risque est l’effet de l’incertitude sur les objectifs. Toute décision produit un événement profitable ou dommageable. b. (Impact) x (probabilité de survenue) = risque La probabilité de survenue du risque est la probabilité que l’incident se produise. c. Les organisations doivent mettre en place des modalités de gestion des risques pour en limiter les conséquences. 2. Les facteurs internes de risque sont ceux liés aux décisions de l’organisation et donc générés par l’organisation elle-même. a. Une panne matérielle stoppe le processus de production et donc, en l’absence de stocks, l’impossibilité de vendre. b. L’erreur humaine est à l’origine de la plupart des risques internes. c. Les types de risque informatique sont nombreux.

L’Unicef multiplie les partenariats - carterie Savez-vous qui figure parmi les plus gros vendeurs de cartes de vœux en France ? Le Fonds des Nations unies pour l’enfance, plus connu sous le nom d’Unicef. « Cette activité, que nous avons relocalisée en France il y a deux ans, représente un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros », explique Stéphane Billerey, responsable des ventes et des licences chez Unicef France. Arrivé depuis deux ans à cette fonction, cet ancien cadre du Galec a pour mission de développer l’activité des cartes et objets estampillés du bleu cyan cher à l’association caritative. « L’Unicef est centré sur deux missions : collecter des fonds pour aider les enfants via différentes actions, comme des campagnes de vaccination, et faire respecter les droits des enfants dans le monde. Respect de son éthique À condition de respecter la charte et la philosophie de l’ONG : sauver, éduquer et protéger.

Sciences de Gestion - Accueil UNICEF livre 57 tonnes de matériel pour appuyer la lutte contre Ebola CONAKRY, 10 octobre 2014 – Un avion transportant du matériel visant à appuyer la lutte contre l’épidémie Ebola est arrivé en Guinée. Il s’agit de 57 tonnes de fournitures d’aide contenant 4.500.000 gants, 50 tentes, des médicaments et intrants nutritionnels ainsi que des balances pour bébés. Le matériel a été financé par la Banque Mondiale et vient en appui aux structures sanitaires du pays, durement fragilisées par l’épidémie Ebola. À cet effet, une délégation composée du Ministre de la coopération internationale, du Représentant de l’UNICEF et du Directeur Régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre s’est rendue à l’aéroport international Conakry Gbessia pour réceptionner cette importante livraison. Se réjouissant de cette contribution, Mr. Le Directeur régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, Manuel Fontaine, a renouvelé le soutien de l’UNICEF et son engagement aux côtés du pays.

Les jeux sérieux au banc d'essai Ils se comptent désormais par milliers : les "serious games", qui étaient sensés révolutionner l'apprentissage, remplissent-ils leur promesse ? Réponse mitigée à l'occasion d'une conférence spécialisée à Valenciennes. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | David Larousserie "Jeu sérieux". L'oxymore était au coeur de démonstrations, de compétitions et de discussions lors de E-Virtuoses, la conférence qui s'est tenue à Valenciennes les 4 et 5 juin. Sur un tel thème, le premier jeu est de demander à chacun une définition de cet objet paradoxal, le "serious game". "Les jeux sérieux sont partout et nulle part", constate Gilles Brougère, de l'université Paris-XIII, pour pointer la difficulté à cerner le terme. L'association autrichienne Cuteacute a mis en ligne Data Dealer en mai pour sensibiliser à la protection des données personnelles. Pour "réveiller" les élèves en difficulté, Salim Zein, professeur d'histoire-géographie à Alès, utilise un jeu populaire, Little Big Planet.

Qui nous sommes L’UNICEF, un des principaux organismes d’aide humanitaire et de développement, travaille partout dans le monde en faveur des droits de chaque enfant. Les droits de l’enfant commencent avec un hébergement sûr, une bonne nutrition, la protection contre les catastrophes naturelles et les conflits et durent toute la vie : soins prénatals pour une naissance en bonne santé, eau propre et assainissement, soins de santé et éducation. L’UNICEF s’efforce depuis près de soixante-dix ans d’améliorer la vie des enfants et de leurs familles. Travailler avec les enfants, et pour eux, tout au long de l’adolescence et jusqu’à l’âge adulte, cela exige une présence mondiale dont les objectifs sont de produire des résultats et de surveiller leurs effets. L’UNICEF mène également des actions de lobbying auprès des dirigeants, des penseurs et des décideurs et s’associe à eux pour aider tous les enfants, notamment les plus défavorisés, à concrétiser leurs droits.

Damart Pop : un magasin éphémère pour... - Textile, habillement Damart, avec son Thermolactyl, dispose d’un atout de poids. L’enseigne le sait bien : voilà plus de 62 ans, depuis 1953, que ce vêtement iconique – pour une fois le mot n’est pas galvaudé – fait la renommée de la marque, avec plus de 300 millions de pièces vendues dans le monde. Magasin éphémère à Parly 2, jusqu'au 16 février 2016 Il paraît donc logique de ce voir ce si fameux Thermolactyl mis aujourd’hui en avant dans un pop-up store, baptisé Damart Pop, situé au centre commercial Parly 2 du Chesnay, en région parisienne. Depuis le 15 octobre 2015 et jusqu’au 16 février 2016, il est ainsi possible de trouver toute l’offre de ce vêtement aux « super-pouvoirs réchauffants ». Pour Damart, c’est l’occasion de sortir cette gamme Thermolactyl de ses boutiques (90 magasins en France, 60 en Belgique). Tout pour le Thermolactyl Car, finalement, Damart, sur ce créneau des vêtements techniques, s’est fait voler la vedette par Uniqlo et ses gammes Heat Tech.

20 novembre : l’UNICEF et ses partenaires mobilisés pour le 25ème anniversaire de la CIDE | Ville amie des enfants © UNICEF/NYHQ2007-1889/Estey Rendez-vous incontournable des Villes et Départements amis des enfants, le 20 novembre est l’occasion d’innover et d’inventer pour faire connaître la Convention internationale des droits de l’enfant au plus grand nombre. Pour le 25ème anniversaire de sa signature, les collectivités et les partenaires de l’UNICEF France se mobilisent ! Voici un tour d’horizon non-exhaustif des évènements organisés un peu partout en France. Il y a 25 ans, le monde a fait une promesse aux enfants : faire tout ce qui est en notre pouvoir pour affirmer, protéger et promouvoir leurs droits à survivre et se développer, à apprendre et s’épanouir, à faire entendre leurs voix et atteindre leur plein potentiel. Les 25 ans de la CIDE sont l’occasion de célébrer les progrès effectivement réalisés depuis un quart de siècle. Ne marchons pas sur les droits de l’enfant ! Pour en savoir plus sur les évènements organisés en France, rendez-vous sur www.unicef.fr ou sur www.villeamiedesenfants.fr

Damart mise sur Louise (et le Thermolactyl)... - Textile, habillement Le prénom Louise revient à la mode. Cela tombe bien, Damart, qui entend bien faire de même, profite de son magasin installé avenue Louise, à Bruxelles, pour entamer son mouvement de reconquête avec son concept « Louise 3.0 », ouvert au public en ce 17 septembre 2015. Avec l’aide de l’agence Saguez, Damart vient en effet de rénover de fond en comble son flagship international qui, sur 230 m² de surface de vente, et deux étages, cohabite sur cette place emblématique de Bruxelles avec Nespresso et un Apple Store, entre autres. Des alcôves pour les différents univers Qu’on se rassure, cependant : pas question de toucher aux fondamentaux. Dans les faits, et au-delà des couleurs mises en avant, avec un rouge « apaisant » particulièrement bien choisi, ce concept se distingue surtout par sa volonté de créer des espaces de circulation plus aérés dans le magasin. « Nous sommes un généraliste, avance la directrice générale. Mieux mettre le Thermolactyl en valeur Ce qu'Uniqlo peut, Damart doit

Le charity business ou les tam-tams de la philanthropie Résumé du document Depuis environ 20 ans, entreprises, agences de marketing et de communication, font des affaires sur le marché de l'humanitaire. « La charité est devenue un produit de consommation de masse », souligne Bernard Kouchner en 1986. « Nous sommes habitués aux tam-tams de la philanthropie*, les instruments se sont lentement mis en place, année après année. Nous vivons à leur rythme.» (Bernard Kouchner, Charité Business, 1986). On pourrait penser que s'en prendre à la charité, c'est vraiment chercher le bâton pour se faire battre et vouloir se mettre tout le monde à dos, tant elle représente une valeur incontestée. Pourtant, mettre en cause les limites de l'humanitaire est devenu un exercice répandu? Si le phénomène humanitaire explose dans les années 1980-90, l'aide apportée à son prochain n'est pas un phénomène nouveau. La remise en cause de l'action humanitaire est, nous l'avons vu, d'actualité. Sommaire Extraits [...] [...] [...] [...] [...]

Damart investit 5 millions d’euros pour... Damart continue sa transformation vers l’omnicanalité. Après la refonte de l’offre produit, de la communication du concept magasin ou encore du site e-commerce, c’est au tour du volet logistique de bénéficier de 5 millions d’euros d’investissement. Cette enveloppe doit permettre de moderniser la plateforme logistique à Hem (59), qui fait 56 000m², et d’accompagner le développement e-commerce de la marque-enseigne en France et à l’international. 20% des ventes par internet, Damart réalise près de 20% de ses ventes à distance par internet, des résultats en hausse obtenus suite à la refonte du site web. Nouveau concept dans les tuyaux Dans cette optique, la société a investi dans un système de type « trieur à pochette » de la marque Dürkopp afin de mécaniser la préparation des commandes.

Related: