background preloader

Mémoire : définition de la memoire

Mémoire : définition de la memoire
La mémoire est une activité biologique et psychique qui permet d'emmagasiner, de conserver et de restituer des informations selon la définition du Larousse. On lui attribue comme synonyme : la réminiscence ou le souvenir. À l'opposé, son contraire est l'oubli et c'est pour contrecarrer ce dernier que nous allons voir comment entretenir ce fabuleux outil qu'est la mémoire. Comment mémorisons-nous ? Il existe plusieurs étapes qui entrent en compte dans le processus de mémorisation : Utilisation d'un ou de plusieurs sens : nous pouvons retenir quelque chose que nous avons lu (la vue), une chanson que nous avons entendue (l'ouïe), une saveur particulière (le goût) ou une odeur (l'odorat), ou encore le contact spécial d'un tissu (le toucher). 3 principaux types de mémoire Notre cerveau est très structuré et ne s'encombre pas inutilement. La mémoire à court terme C'est tout simplement celle qui vous permet de vous rappeler où vous avez posé quelque chose. La mémoire à long terme

http://memoire.comprendrechoisir.com/comprendre/memoire-introduction

Related:  Cerveau / MémoireLa MémoireTPEavriform

Arts de la mémoire : les principes de la mémorisation Quels sont les principes de mémorisation utilisés dans les arts de la mémoire ? Comment mémoriser des quantités d’informations sans se tromper ? Quel rôle peuvent encore jouer les arts de la mémoire à l’ère numérique ? Ce sont quelques questions que je me pose depuis quelques années. Tout savoir sur les neurosciences Afficher le sommaire Tout savoir sur les neurosciences Dans cette page, j'ai regroupé des sites pour savoir tout (ou presque) sur les neurosciences, l'imagerie médicale, la neuroanatomie, la neurophysiologie, la neurobiologie cellulaire et moléculaire. Système limbique et amygdale

Les amnésies et paramnésies La mémoire est sujette à de très nombreux troubles parmi lesquels dominent les amnésies. Beaucoup plus rares sont les paramnésies et hypermnésies. L'amnésie La mémoire Septembre 2015 La mémoire peut être définie comme la somme des informations encodées et retenues au cours d'une existence. Sans elle, nous serions dépourvus d'identité et incapables de nous adapter. Cette mémoire est à la fois fragile et précieuse : à nous de faire fructifier ce capital. Ce qui nous rend humain L'être humain se caractérise par deux traits : une conscience de soi et un apprentissage complexe (langue et culture).

Clés de la formation des souvenirs dans le cerveau Écrit par les experts Ooreka | Votre cerveau stocke chaque jour une multitude d'informations. Tout le problème, c'est de parvenir à les retrouver quand on a besoin sans y passer trop de temps. Pour cela, connaître la manière dont s'effectue le processus de mémorisation ne peut pas vous faire de mal. Quelle est cette activité cérébrale qui permet à nos souvenirs de se former, et comment en bénéficier ?

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! D'un point de vue clinique et physiologique, plusieurs observations nous incitent à penser que la mémoire à long terme engloberait différents types de mémoire. Par exemple, certaines amnésies affectent certains types de souvenirs et pas d'autres. De même, on a découvert que différentes structures cérébrales étaient spécialisées dans le traitement de différents types de souvenirs. L'une de ces distinctions qui apparaissent comme des plus fondamentales est celle que l'on fait entre les mémoires explicites (ou déclaratives) et celles qui sont implicites (ou non-déclaratives), selon que l'on peut ou non en exprimer verbalement le contenu. L'alcool, c'est bon pour la mémoire Une nouvelle étude du Centre Waggoner de Recherche pour l'Alcool et l'Addiction affirme que l'alcool aiderait le cerveau à mieux se souvenir. Selon le neurobiologiste Hitoshi Morikawa, il n'est pas inexact de dire que la consommation d'ethanol est mauvaise pour l'apprentissage et la mémoire, mais on parle alors uniquement de la mémoire consciente. En effet, l'alcool diminue la capacité à retenir certaines informations. "Mais notre subconscient apprend et se souvient aussi et, en réalité, l'alcool augmente notre capacité à apprendre."La mémoire subconsciente est un peu une mémoire de secours. Morikawa montre que, lorsqu'on boit, notre subconsicent apprend à consommer plus.

Les étapes de la mémorisation La mémoire permet l'établissement des fonctions primaires (vue, ouïe, par exemple) et secondaires (langage, communication etc...). Leur mémorisation, processus d'intégration et de fixation de l'information, est progressive et s'effectue toujours dans le même ordre, à des époques données. Tout d'abord, au premier jour de la vie, la mémorisation s'attache aux centres primaires (les 5 sens). Un moyen simple de vaincre son stress © shutterstock / LoloStock Pour en savoir plus L'auteur Sébastien Bohler est journaliste à Cerveau & Psycho Du même auteur La mémoire, ça marche mieux quand… Pour continuer à explorer notre mémoire d’éléphant, nous vous proposons cette carte qui permet de comprendre qu’une bonne mémoire est principalement une question d’association et d’imagination. Notre mémoire fonctionne beaucoup mieux si nous utilisons tous nos sens, nous exagérons au maximum ce que nous devons mémoriser, si nous mettons de la couleurs, du mouvement, des symboles et si nous mettons de l’ordre dans nos idées. Carte haute définition à télécharger: Mémoire, comment ça marche Imprimez cette jolie carte et partagez là avec vos enfants, vos amis, votre amoureux/reuse et réconciliez vous avec votre mémoire d’éléphant.

Related: