background preloader

Sti2d Lycée Dupuy de Lôme

Sti2d Lycée Dupuy de Lôme
Le Bac STI2D au lycée Dupuy de Lôme BRESTLe bac STI2D s’adresse à tous les élèves de seconde attirés par les sciences et technologies, quels que soient les enseignements d’exploration choisis.Néanmoins les enseignements SI (Sciences de l’Ingénieur), CIT (Création et Innovation Technologiques) et MPS (Méthodes et Pratiques Scientifiques) peuvent aider au choix de cette voie.Basé sur une approche concrète et active, grâce à des activités pratiques et des projets, le bac STI2D permet d’acquérir les principes fondamentaux des sciences et des technologies. Il apporte également les connaissances et compétences nécessaires pour réussir dans l’enseignement supérieur. Le développement durable est au centre des enseignements qui y intègrent les contraintes environnementales pour l’analyse et le choix des modes de consommation et de production ainsi que les problématiques sociétales.Les approfondissements du bac STI2D se font au travers de 4 spécialités bâties autour de 3 axes : Related:  moteur stirling

Solaire à concentration / moteur Stirling Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Le concentrateur solaire couplé à un moteur de Stirling est une nouvelle technologie qui permet de transformer l'énergie solaire en énergie électrique. L'énergie solaire est captée et concentrée grâce à une parabole de miroirs. Fonctionnement Moteur Stirling Ce type de moteur a été inventé en 1816 par le pasteur Robert Stirling. un chauffage isochore (à volume constant) une détente isotherme (à température constante) un refroidissement isochore une compression isotherme Le moteur fonctionne si il est alimenté par une énergie thermique. Par contre, l'étanchéité du moteur de Stirling est difficile à réaliser (l'obligation d'utiliser un gaz léger et les hautes températures du fluide chaud rajoutent des difficultés pour obtenir une bonne étanchéité). Le temps de réponse du moteur de Stirling est long. Concentrateur solaire Cette parabole permet de capter uniquement les rayons solaires directs. L'addition des 2 technologies Performances Avantages

Cours de dessin - La perspective La ligne d'horizon Elément clé de la perspective, celle-ci doit obligatoirement être repérée avec soin. Pour la trouver rien de bien compliqué. Supposons que vous êtes dans votre salle à manger. Figure 4 Une fois repérée, tracez délicatement cette ligne d'horizon sur votre feuille. De plus, toutes les lignes situées en dessous de la ligne d'horizon ont leur tracé qui monte vers celle-ci. Figure 6 Pour finir, toutes les lignes qui sont à la hauteur de la ligne d'horizon sont parallèles à celle-ci. Si au bout de dix lectures de cette page vous n'avez toujours rien compris, oubliez ce que vous avez lu, enfilez vos chaussures de randonnée et partez vous balader. Si vous souhaitez approfondir vos connaissances en perspective, je vous conseille la lecture de ces quatre numéros du Randocroqueur.

My STI2D | My STI2D, Mes ressources pour la STI2D Les sujets STI2D > Découvrir tous les sujets d’Enseignements Technologiques Transversaux (ETT) de la série STI2D dont les sujets zéro, écrit, oral et des bonus. Un ensemble de 46 sujets ETT(majoritairement au format MS-Word modifiables par les professeurs) Avec un inventaire détaillé des sujets ETT (Merci à David VARIOT) Si vous avez d’autres sujets ou des compléments pour les sujets proposés, merci de me contacter. Compatible tablettes Répertorié par Claude BERRA pour toute l’équipe MySTI2D. La VMC Cette activité a pour objectif d’effectuer des mesures sur un système de renouvellement d’air avec une VMC simple flux, puis double flux et de comprendre son rôle dans une habitation. Par Marc QUEVAL. Autonomie du portail SET Cette activité a pour objectif de vérifier le cahier des charges du point de vue de l’autonomie énergétique du portail SET. Le panneau solaire est-il suffisant en terme de puissance pour recharger la batterie ? Par David VIRIOT. Stockage de l’énergie [V2 Activité actualisée 01/2018]

Principes de fonctionnement du moteur Stirling Dans sa description la plus simple, le moteur Stirling est constitué d'un cylindre renfermant du gaz et d'un piston récupérant l'énergie mécanique. Cette page propose de découvrir le principe de fonctionnement de ce moteur. Ceci se fait progressivement en étudiant les étapes suivantes : - les quatre phases élémentaires - le rôle du déplaceur - le diagramme Pression-Volume et le rendement du cycle Première observation : le gaz utilisé est enfermé, c'est toujours le même qui est mis à contribution. 1. Le cycle thermodynamique du moteur Stirling est dans son principe très simple : il comprend 4 phases pendant lesquelles le gaz utilisé subit les transformations suivantes : 1.1. un chauffage isochore (à volume constant) : Le brûleur (la source chaude) cède de l'énergie thermique. 1.2. une détente isotherme (à température constante): Le volume s'accroît alors que la pression diminue. 1.3. un refroidissement isochore : L'eau projetée (la source froide) récupère de l'énergie thermique. 2. 2.1. 3.

Techniques des dessins du bâtiment - Dessin technique et lecture de plan : Principes et exercices - Livres sur Google Play Le progrès des connaissances en matière de construction parasismique a fait apparaître que certains des concepts retenus dans les règles PS 69, maintenant dépassées, devaient être revus. Cela a démontré la nécessité de publier de nouvelles règles, de manière à apporter une amélioration sensible à la fiabilité des constructions. Les règles PS 92 se substituent aux règles PS 69, complétées en 1982 par un addendum tiré des leçons des séismes d'El Asnam (Algérie) de 1980. Depuis cette date, la plupart des membres de la commission de révision des règles PS 69/82, auxquels se sont joints d'autres experts, ont poursuivi leurs travaux pour tenir compte des progrès du génie parasismique et bénéficier des leçons des séismes récents tels que ceux de Mexico (1985), Spitak (Arménie-1988) et Loma (Californie-1989). Cet ouvrage énonce les règles de conception, de calcul et de vérification des projets de bâtiments soumis à l'agression sismique.

Moteur Stirling Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Stirling. Le moteur Stirling est un moteur à énergie externe. Le fluide principal est un gaz soumis à un cycle comprenant quatre phases : chauffage isochore (à volume constant), détente isotherme (à température constante), refroidissement isochore puis compression isotherme. On l'appelait au début « moteur à air chaud », mais ce nom a vite été abandonné car il existe un autre moteur à air chaud. Robert Stirling[1] a inventé en 1816 le moteur à air chaud mais, pour améliorer son efficacité, il l'a muni d'une modification suffisamment importante pour lui donner un réel développement : un régénérateur entre les deux pistons qui a considérablement amélioré sa performance. Peu connu du grand public, ce moteur a cependant quelques avantages. Actuellement, on sait construire des machines à air chaud ou moteurs Stirling dont le rendement dépasse celui des moteurs à combustion interne. Photographie d'un moteur Stirling

principe du moteur Stirling Sterling Ce texte est tiré de la brochure :un autre monde est possible ni la ville ni la campagne, le plaisir des deux Des espaces autonomes, écologiques, libres, souverains à créer. contact avec les auteurs Les moteurs stirling II. III. IV.L'AVENIR DU MOTEUR STIRLING A. VI. Le moteur Stirling est un système de micro cogénération qui permet à partir d'une source de chaleur (concentration solaire, combustion de biogaz et de biocombustible) de produire simultanément de la chaleur et de l'électricité pour un usage domestique avec un rendement global potentiel de l'ordre de 95 %. A. Le moteur Stirling, tient son nom de son inventeur écossais en 1816. La réalisation, elle, est plus complexe : la transmission du mouvement à l'extérieur tout en préservant l'étanchéité parfaite du système pose des problèmes techniques assez ardus, si bien que le moteur Stirling a été rapidement abandonné au début de ce siècle au profit du moteur à explosion. 1946, conclusion d'un contrat avec l'U.S. B. C. 1. 2. 3. A. B.

Production d’électricité domestique par moteur stirling | Construction Mécanique Un ensemble moteur stirling + alternateur + parabole ou chaudière co-génération sont commercialisées dans certains pays pour produire de l’éléctricité domestique. En France, ces solutions sont très rarement utilisées, contrairement au photovoltaïque. Pour les chaudières co-génération, le principe est simple : La chaleur crée par la combustion (bois, granulés, gaz…) est utilisée pour le chauffage central et pour la production d’électricité grâce à un moteur stirling et à un alternateur. Voici une vidéo et un mémoire donnant plus de détail sur ce type de chaudière la vidéo est à caractère publicitaire et le dossier technique a été rédigé par quatres professeurs agrégés stagiaires (Térence Annarelli ; Jean-Vincent Cordeau ; Gaëtan Rey et Yvain Subra) que je remercie télécharger la vidéo télécharger le dossier Ce type de chaudière produisant 13 kW dont 3 kW électriques doit avoir un prix de vente avoisinant les 25000 euros d’après ce que j’ai pu lire sur certains forums. Vidéo Quelques liens :

Related: