background preloader

Qu’est-ce apprendre avec le numérique ?

Qu’est-ce apprendre avec le numérique ?
Jacques Cool, technopédagogue au Canada, livre sur son blog L’espace à Zecool une analyse de l’apprentissage (savoir-faire et savoir être) à l’heure du numérique. Comment l’Internet redéfinit la relation de l’apprenant à l’enseignant – formateur – animateur ? Qu’est-ce qui change aussi bien dans les rôles respectifs et dans les modalités de transmission du savoir ? Apprenant et savoirs Jacques Cool montre que l’heure est à l’ouverture et à la capacité d’autonomisation (empowerment) des apprenants avec des activités renouvelées qui se basent davantage sur l’échange, la collaboration et la co-construction des savoirs. Dans un article intitulé Les nouveaux rôles de l’apprenant et de l’apprenante, il explicite ces différents changements pédagogiques en cours avec une infographie (cf. ci-dessous, téléchargement à cette adresse en pdf) et une présentation Prezi (cf. ci-dessous). Infographie Présentation Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International

http://www.netpublic.fr/2013/12/apprendre-avec-le-numerique/

Related:  Education et numérique1. Transmission du savoira suivre

L’enseignement de la géographie bouleversé par la curation et les réseaux sociaux. Les bases de la curation : sélectionner, éditer et partager Curation = DécouverteEditionPartage La curation de contenus en ligne passe par trois étapes : sélectionner, éditer et partager. Sélectionner : Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0 (dossier) L’Institut Français de l’Éducation publie un dossier complet d’actualité veille et analyses (n°79, novembre 2012) intitulé Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0 (21 pages, en pdf). Questions centrales de ce document : quelle est l’efficacité du numérique en terme d’impact pour les apprentissages ? Y a-t-il une motivation renouvelée chez les apprenants ? Quelles solutions technologiques peuvent soutenir efficacement les apprentissages, et quelle pédagogie doit être mise en place pour profiter pleinement des possibilités offertes par le numérique ?

Idées fausses, troubles et archaïsmes numériques On nage en pleine confusion ! Je lisais ce matin, reproduit sur Educavox, un texte dont le but est de faire le point sur… En fait, on n’en comprend pas trop bien les motivations, même si l’on semble deviner qu’il s’agit de promouvoir l’enseignement de l’informatique et du code. Mais l’auteure parle à l’évidence de sujets qu’elle ne maîtrise pas. Elle commence par accumuler les syllogismes, dont le principal et le plus couru énonce qu’il convient d’enseigner le numérique donc l’informatique. Elle mélange tout ensuite en titrant sur « HTML comme 3e langue » (quelles sont les deux autres ?

Michel Guillou : " : Je n'ai rien contre le tableau et les stylos, mais il existe plus pratique ! Le stylo c'est pas mal non plus pour écrire, mais continuerons-nous à écrire sur du papier ? Je n'en suis pas sûr. D'expérience, cela fait un certain temps que je saisis mes textes sur ordinateur, sur tablette ou sur smartphone, et quand j'ai besoin de rédiger un chèque je suis complètement handicapé. Donc l'obligation d'écrire avec un stylo, je ne suis pas sûr que c'est ce sur quoi il va falloir s'apesantir dans les années qui viennent.

Les ilots permutés – FlipMusicLab.fr Le système des ilots par rôles (ou ilots ludifiés) est maintenant devenu une habitude pour les élèves. Avec le recul nécessaire à son utilisation, je lui trouve des forces et des faiblesses : Forces : Faiblesses : Lancement du Collectif Code Junior : la Culture Code se fera ensemble Ce collectif a pour vocation de fédérer les acteurs indépendants qui croient que s’initier à la Culture Code est important pour que nos enfants ne soient pas uniquement des consommateurs digitaux mais deviennent des citoyens numériques éclairés, créatifs, inventifs. Cette Culture Code s’inscrit à la croisée d’une éducation aux medias et à l’information, d’une culture scientifique et technique, et d’une démarche de création… et de plaisir. Le Collectif Code Junior a la particularité de réunir des structures impliquées venues d’horizons divers, qui « font » la Culture Code sur le terrain et initient les enfants, dans le domaine du périscolaire. Nos objectifs Vous êtes invités Le Collectif, coordonné par Tralalere, est ouvert à toutes les structures et personnes qui souhaitent participer à l’aventure naissante d’une Culture Code pour les enfants en France.

Serge Tisseron Posté par Serge TISSERON le 7 juin 2012. La première révolution engagée par la culture numérique est culturelle La culture du livre est une culture de l’un, dominée par une conception verticale du savoir : celui qui sait écrit un livre pour ceux qui ignorent. Par le livre, ils accèdent à la connaissance du clerc, ou du savant. Elle est en cela inséparable du monothéisme. La culture des écrans est au contraire une culture qui privilégie les relations horizontales : son modèle est l’encyclopédie Wikipédia.

Les tablettes, un vrai « plus » pour l’organisation d’un débat en classe – Ludovia Magazine 2 Shares Share Tweet Email Apprendre avec le numérique : Le colloque rennais en vidéo Le 24 avril à Rennes, le colloque « Apprendre avec le numérique » a cherché à éclairer comment les nouvelles technologies peuvent nous aider à construire de nouvelles pratiques pédagogiques pour conforter l’autonomie et la responsabilité des élèves. En ligne Les nouveaux rôles de l’apprenant et de l’apprenante Voici le Prezi de ma présentation aujourd’hui aux enseignants, directions d’écoles, technopédagogues et agents de projet franco-ontariens réunis à Ottawa. L’initiative Destination Réussite, volet II, est "une initiative d’appui et d’accompagnement auprès de la direction et de son équipe-école" des écoles qui s’engagent dans une démarche menant à faire le virage numérique. "Une école à l’ère numérique, une communauté scolaire du 21e siècle." De plus, la plupart des liens et mentions de ma présentation se retrouvent dans cette liste Diigo, déjà bien garnie ;-)

Numérique : Retour sur l'apprendre : entre information et connaissance Les enseignants déplorent que les élèves ne sachent pas rechercher de l'information sur Internet. Ils ajoutent aussi qu'ils ne savent pas, ensuite, évaluer, analyser, traiter une information. Ce témoignage fréquemment entendu a pris une importance depuis qu'Internet est accessible dans les établissements scolaires. Quelques travaux de recherche ont bien tenté d'aller voir ce qu'il en est réellement et ils confirment qu'effectivement il y a un problème.

Numérique : changer radicalement le questionnement la faiblesse de l’équipement ou encore la formation des professeurs — je m’expliquerai plus longuement sur ce dernier point un de ces prochains jours —, il est en est de plus légitimes parce qu’objectivement observables comme l’inadéquation des contenus, des programmes et des examens ou, enfin, l’inculture assez générale de l’encadrement. Mais ce qui met des entraves au développement d’un enseignement imprégné du numérique peut aussi trouver son origine dans le comportement même de l’institution, dans sa globalité, ou de ses partenaires des collectivités. « On s’est encore, à mon avis, trop attardé à regarder en arrière ou à proposer des pauses (l’expérimentation, l’évaluation, les usages) qui mettent, à chaque fois, un coup d’arrêt à l’engagement numérique de l’école. » disais-je récemment en conclusion du rendez-vous de Cénon, organisé par Éducavox, les 11 et 12 décembre derniers. Ça sert à quoi, le numérique ? Est-ce que c’est mieux pour les apprentissages ? Il ne vaut rien, basta.

Eduquer au XXIe siècle Entre 1900 et 2011, tout a changé pour les écoliers qui vivent à présent dans le virtuel et dans une société multiculturelle, analyse Michel Serres. Il faut aider l'école à prendre la mesure de cette nouvelle ère. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Michel Serres, de l'Académie française Avant d'enseigner quoi que ce soit à qui que ce soit, au moins faut-il le connaître. Qui se présente, aujourd'hui, à l'école, au collège, au lycée, à l'université ?

Related: