background preloader

Travailler chez Google, un job pas si fun

Travailler chez Google, un job pas si fun
De jolies couleurs vives, des baby-foot, des hamacs et un toboggan pour se rendre à la cantine, où la nourriture est gratuite. Les bureaux de Google sont souvent comparés à un paradis pour ses employés. Le géant du web serait même "le meilleur employeur du monde" selon Fortune (en anglais). "On est payé pour s'amuser !" s'extasie un employé du bureau parisien dans une vidéo de promotion qui respire la joie de vivre. Pourtant, cet enthousiasme contraste avec les récits d'anciens salariés de Google sur le réseau social Quora, repris par Business Insider (en anglais). Des employés surqualifiés La publicité faite autour des conditions de travail offertes aux employés de Google, notamment le niveau de salaire, a permis au groupe d'attirer les meilleurs candidats. Une ambiance de travail pas si amicale Chez Google, où le niveau des managers est décrit comme "médiocre", les ingénieurs, eux, seraient arrogants, d'après d'anciens employés. Des conditions de travail pas si parfaites

http://www.francetvinfo.fr/internet/google/travailler-chez-google-un-job-pas-si-fun_451002.html

Related:  Conditions de travail chez googlelisaizquierdoEtude de gestionetude 2016Etude STMG

Travailler chez Google, pour le meilleur ou pour le pire Sur Quora, des employés listent les inconvénients à travailler chez le géant du Web. Une carrière chez Google. Le rêve, n'est-ce pas ? Comment un passage chez la plus grande et plus ambitieuse entreprise du Web pourrait-il mal se passer ? Travailler chez Google : 11 faits et chiffres étonnants Google est devenu l’employeur de référence dans le monde. La firme de Mountain view soigne ses employés et se soucie de leur bien-être en leur offrant de nombreux avantages. Ses méthodes de management inspirent beaucoup de start-up et d’entreprises. Fin octobre, la société Google a été classée par l’Institut Great Place to work comme la meilleure multinationale où il fait bon travailler dans le monde. Et quelques jours auparavant c’est LinkedIn qui classait Google en tête des 100 entreprises les plus désirables. Pourquoi tant d’amour pour le célèbre moteur de recherche devenu un géant du web ?

Economie : la vie chez Google Vendredi, 18 heures : dans la cour d’un superbe hôtel particulier, au cœur du 9e arrondissement parisien, une centaine de salariés de Google trinquent sous le soleil, une bière ou une coupe de champagne à la main. Au siège français, les « Googlers », comme ils s’appellent entre eux, fêtent l’arrivée du week-end lors d’un apéritif hebdomadaire. L’occasion de se mélanger, du stagiaire au patron, et de discuter de projets parfois confidentiels. Tandis que certains jouent au ping-pong, des ingénieurs américains de passage en France se livrent, devant quelques curieux, à une démonstration en avant-première des Google Glass, des lunettes futuristes capables de recevoir des textos, équipées d’un GPS et d’une caméra.

Quand les googlers se lachent pour critiquer leur entreprise Jusqu'à maintenant, on entendait plutôt parler de Google comme d'une entreprise où tout le monde a envie de travailler dans une ambiance "fun" et décontractée. Un passage obligé dans un CV de qualité ! Mais l'image s'est quelque peu fissurée lorsque, sur le site de questions-réponses Quora, quelqu'un a posé la question suivante : "Working at Google: What's the worst part about working at Google ?" (quels sont les inconvénients du fait de travailler chez Google ?). Et plusieurs employés se sont laché, sous couvert d'anonymat. Le site Business Insider a regroupé les griefs des googlers en plusieurs parties et critiques : - Les employés sont parfois sous-employés par rapport à leurs diplômes, occupés à des tâches basiques alors qu'ils ont un CV long comme le bras. - Google n'est plus une start-up, mais une énorme compagnie.

13 avantages incroyables des employés de Google On les appelle les Googlers, ils ont la chance de travailler pour Google qui offre des conditions de travail inédites. Mais quels sont vraiment ces avantages ? Vous avez peut-être vu le film Les Stagiaires dans lequel on découvre les bureaux californiens de Google à travers l’histoire de deux stagiaires qui n’auraient jamais dû se retrouver là. Si la réalité est un peu différente, il n’en reste pas moins que le quartier général de Google ressemble plus à une immense salle de jeux pour adultes qu’au bureaux d’une des plus grandes sociétés au monde. Travailler chez Google, ce n'est pas que du bonheur Une cantine gratuite, des salaires alléchants (88.000 euros par an en moyenne pour un ingénieur), des fauteuils massants ou encore 20% de temps libre pour développer ses projets personnels… A priori, Google paraît l'endroit rêvé pour tout salarié. Ce n'est d'ailleurs pas par hasard que le groupe américain figure régulièrement parmi les premières places des palmarès consacrant les employeurs préférés des jeunes diplômés. Si travailler chez le géant de la Silicon Valley est une expérience très enrichissante, cela peut bizarrement avoir de mauvais côtés.

Video. Envoyé spécial. La face cachée de Google Google est omniprésent dans nos vies. Faire des recherches sur internet, envoyer des messages grâce à Gmail, se déplacer avec Google Maps, regarder des vidéos sur YouTube… Des services pratiques, gratuits, et incontournables pour beaucoup de Français. Depuis que nous vivons avec Google, le moteur de recherche en sait beaucoup sur nous.

Pourquoi Google continue de payer ses salariés après leur mort Google est bien connu pour prendre soin des ses salariés. Locaux ultra-design aménagés avec des zones de jeux et des cuisines où tout est disponible et gratuit, coiffeurs gratuits ou encore nourriture bio dans les cafétérias. Tout est fait pour que l'employé se sente bien et, par conséquent, donne le meilleur de lui-même au travail. Ce qu'on ignorait, c'est que le géant informatique américain continue de payer ses salariés après leur mort ! Ou plus exactement, la firme verse la moitié du salaire de l'employé défunt à son époux ou concubin.

Google: ses performances financières sont saluées Le logo de Google au siège social de l'entreprise à Mountain View. - Photo: AFP L'agence de notation financière Standard and Poor's a relevé lundi d'un cran la note qu'elle octroie au géant de l'internet Google, louant les performances financières du groupe américain. S&P attribue désormais à Google la note «AA», contre «AA-» auparavant, et l'assortit d'une perspective stable, signifiant ainsi qu'elle n'envisage plus de la modifier à moyen terme. La décision met fin à une période de surveillance entamée en août. «Le relèvement reflète la solide performance opérationnelle de Google dans un marché difficile et en évolution, tandis qu'il continue de maintenir un niveau de liquidités exceptionnel, une politique financière prudente et un profil de risque minimal», a expliqué Philip Schrank, un analyste de S&P cité dans le communiqué de l'agence.

Google : les salariés bousculent le mythe Le géant de l'informatique, pourtant auréolé d'une réputation d'entreprise modèle, est loin d'être un Éden pour ses salariés. Entre querelles d'ego et faiblesses managériales, leurs témoignages chamboulent les idées reçues. Florilège. Fréquemment, Google est attaqué de l'extérieur. Travailler chez Google : les 2 types d'employés identifiés par l'entreprise VIE DE BUREAU - Un campus d'avant-garde, des locaux confortables, des cantines à faire pâlir d'envie n'importe quel employé, Google est connu pour miser sur le cadre de travail de ses employés. Mais quel est le rapport au travail de ses employés? C'est la question que s'est posée la firme de Mountain View qui a mis en place une étude destinée à mieux les comprendre, raconte Laszlo Bock, le vice-président chargé du personnel, dans un billet publié par la Harvard Business Review. Elle a débuté il y a deux ans et devrait durer 100 ans. 4.000 employés de l'entreprise ont été sélectionnés au hasard pour répondre à un questionnaire qui rassemble une liste de questions établies scientifiquement mais aussi des échelles de mesures. Renouvelé tous les deux ans, il interroge les employés sur leur personnalité, leurs comportements, projets professionnels, collègues, et comment ils s'inscrivent au sein de leur relations sociales de manière générale. "Ce qu'on espère apprendre?"

Entreprise Google Incorporated : Chiffre d'affaires et résultats de l'action Google Société Google Incorporated Histoire de la société Google Incorporated La société Google a été créée en 1998 grâce à la rencontre en 1995 de Larry Page et Sergey Brin, deux étudiants de l'Université de Stanford aux États-Unis. Leur collaboration donnera naissance à un moteur de recherche basé sur sur l'importance des pages internet, qu'ils baptisent BlackRub. Plus tard, les jeunes étudiants rebaptisent leur moteur de recherche Google, en s'inspirant du mot googol qui signifie le chiffre 1 et 100 zéros à la suite. En 1998, la société Google Incorporated est officiellement lancée grâce à la générosité et surtout le « flair » d'Andy Bechtolsheim, qui investit 100 000 $ dans la société.

Related:  Googlegoogle