background preloader

Infographie : l’industrie mondiale de la croisière

Infographie : l’industrie mondiale de la croisière
Le site britannique spécialiste de la croisière, Cruise Industry News, reprend dans une infographie les principaux éléments de son rapport annuel 2013 sur l’état du secteur. Le groupe Carnival Corporation domine de la tête et des épaules le marché mondial de la croisière. C’est ce que montre de manière éclatante une infographie que vient de publier Cruise Industry News, média de référence du secteur. Grâce aux 10 compagnies qu’il rassemble (dont Carnival Cruise Lines, Costa Croisières et Princess Cruises), Carnival Corporation affiche ainsi 45,5% des capacités disponibles sur le marché, loin devant le groupe Royal Caribbean Cruises (6 compagnies, dont Royal Caribbean International et Croisières de France), qui déploie 23,5% des capacités mondiales. Le quatuor de tête est complété par MSC Croisières et Norwegian Cruise Line, deux compagnies indépendantes qui détiennent chacune 7,1% de marché. Autre illustration parlante, celle de la croissance de la flotte et du nombre de lits.

Industrie des croisières au Québec: viser le «plus bel accueil au monde» | Gilbert Leduc | Actualité économique Directeur général de Croisières du Saint-Laurent, René Trépanier reconnaît d'emblée que le projet est «ambitieux». L'organisme dont la mission est de positionner la destination du Saint-Laurent auprès des compagnies de croisières internationales y travaille depuis déjà quelques années. Il y a investi plusieurs centaines de milliers de billets verts. «À partir de 2016, toutes nos escales auront été accréditées à la suite de l'application d'un processus d'évaluation très structuré», a promis M. Trépanier qui prononçait, mardi, une conférence devant des professionnels du voyage réunis à Québec dans le cadre de l'événement Bienvenue Québec. Offrir «le plus bel accueil au monde», ça veut dire faciliter les procédures d'embarquement et de débarquement. «Quand arrive un bateau, il faut que ça soit une fête. Un marché qui explose Entre 2007 et 2012, l'industrie des croisières au Québec a été vigoureuse. Au Canada, on a enregistré deux millions de passagers en 2012.

Pourquoi le marché de la croisière s'envole Quatre milliards de dollars de commandes pour les chantiers de l’Atlantique. Un contrat record qui montre la santé du marché de la croisière. On estime que le carnet de commandes mondial compte 46 navires à livrer d’ici 2021, pour une valeur globale de 34 milliards de dollars. Quelles sont les clefs d’un secteur en plein boom avec 23 millions de passagers en 2015 (34 millions prévus en 2026)? Les facteurs expliquant le succès des croisières sont nombreux. Du cercle polaire aux îles grecques, des Caraïbes à la mer de Chine... De plus, les investisseurs qui ont mis sur pied ces monstres marins peuvent les déplacer sans problème en fonction des crises géopolitiques. Croisières : progression de l'offre © CLIA La folie des grandeurs Dans ce contexte, pas étonnant que la taille des mastodontes des mers ne cessent de grandir. L’investissement dans les bateaux atteindrait les 4 milliards de dollars en 2015, avec 22 nouveaux navires. Les croisiéristes ne comptent plus les zones à risques.

CLIA : Le marché européen de la croisière atteint un nouveau record en 2014 : 6,39 millions d’Européens ont effectué une croisière malgré un contexte économique difficile 44% d’augmentation du nombre de passagers depuis le début de la crise économique - Le soutien des acteurs de l‘industrie et des législateurs est vital pour une croissance à long terme- Le marché français de la croisière, en hausse de 14%, consolide sa place de 4 ème marché européen avec près de 600.000 passagers en 2014 Miami, 17 mars, 2015 – Pierfrancesco Vago, Président de Cruise Lines International Association (CLIA) Europe, a annoncé aujourd’hui depuis la 31 ème conférence annuelle Cruise Shipping Miami que les Européens sont plus nombreux que jamais à avoir réservé une croisière en 2014, une augmentation 0,5% comparé aux chiffres 2013. Depuis le début de la crise économique en 2008, le marché de la croisière en Europe a augmenté de 44%, une preuve de la résilience de l’industrie de la croisière. Selon les derniers chiffres disponibles, le marché de la croisière en Europe a frôlé les 40 milliards en 2013, générant près de 340.000 emplois.

La croisière en forte croissance au niveau mondial mais en baisse en France Les Caraïbes restent la première destination pour les croisières, avec une part de marché de 35%. ©Celestyal Cruises L'Association internationale des compagnies de croisières (CLIA) annonce une croissance de près de 6,5% du nombre de croisiéristes l'an dernier, avec un total de 24,7 millions de passagers enregistrés à travers le monde en 2016, contre 23,2 millions de passagers en 2015. CLIA explique ces bons résultats mondiaux par la progression continue du marché asiatique, avec une capacité maritime qui a augmenté de 38% par rapport à 2015. Des perspectives positives L'Europe affiche quant à elle une croissance de 3,4% du nombre de passagers, atteignant 6,7 millions de croisiéristes. Didier Forray

Croisières : 23 millions de passagers prévus dans le monde en 2015 Les compagnies de croisières devraient compter 23 millions de passagers, en 2015, selon les prévisions de l'Association internationale des compagnies de croisières (CLIA). Il s'agira d'un nouveau record pour le secteur. Le Rapport Annuel de l’État de l'Industrie de la Croisière, publié ce lundi 9 février 2015 par la CLIA, explique que 61 % des agents de voyages certifiés par l'Association constatent une hausse des réservations en 2015. Les croisièristes internationaux pourront profiter, au cours de l'année, de près de 1 000 escales et de 22 nouveaux navires, pour un investissement de plus de 4 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros). La CLIA publie une infographie qui résume l'ensemble de ses perspectives pour le secteur en 2015. 23 millions de passagers devraient effectuer une croisière en 2015 - DR : CLIA Autres articles

Croisières pour événements corporatifs - Réseau de veille en tourisme Un marché dynamique qui n’a pas encore atteint son plein potentiel En 2014, les 63 compagnies membres de la Cruise Lines International Association (CLIA) ont accueilli 21,7 millions de passagers à travers le monde. Cette croissance devrait se poursuivre, puisque 47 nouveaux navires seront livrés d’ici 2022. Du géant des mers au bateau de croisière fluviale, l’offre se diversifie Les paquebots modernes sont de réels centres de congrès flottants munis de tout l’équipement nécessaire à la tenue d’une conférence, d’un congrès ou encore d’une réunion. Les paquebots modernes sont de réels centres de congrès flottants munis de tout l’équipement nécessaire à la tenue d’une conférence, d’un congrès ou encore d’une réunion. Les bateaux de croisières fluviales offrent aussi un bon potentiel. Sources : ponant.com navark.ca Les avantages des navires de croisières Le coût. Source : slideshare.net La personnalisation. Mise en marché des croisières d’affaires Source(s)

Le tourisme de croisière dans le monde : permanences et recompositions 1 Fondée en 1975, la CLIA est une organisation à but non lucrative qui fédère 26 compagnies membres. (...) 1La croisière ne connaît pas la crise. Chaque année, elle affiche de nouveaux résultats en hausse : plus de 16 millions de touristes internationaux ont choisi la croisière en 2011 (Cruise Line International Association [CLIA])1. 2Si les prémices de la croisière ont débuté lors des traversées transatlantiques entre l’Europe et le continent américain à la fin du XIXe siècle, la définition du produit « croisière » se précise dans les années 1960. 3Le tourisme de croisière tel que nous le connaissons aujourd’hui est donc relativement récent. 4Cette étude propose de prendre la mesure de la croissance du tourisme de croisière dans le monde, depuis son foyer émetteur majeur que constituent les États-Unis jusqu’aux ultimes innovations et recompositions de l’offre aux confins du monde touristique. Photographie 1. Source : Dehoorne, O. (2008) 1.1. Figure 1. 1.2. Figure 2. 2.1. Tableau 1.

Le marché de la croisière a atteint 520.000 passagers français en 2013 Quelque 21,3 millions de passagers ont embarqué pour une croisière dans le monde en 2013. ©DR La croisière continue d’avoir le vent en poupe ! Selon les chiffres de la Cruise Lines International Association (Clia), le marché français a progressé l’an dernier de 8% en France, avec quelque 520 000 passagers contre 481 000 en 2012. L'Hexagone se situe ainsi au 9e rang mondial mais toujours à la 5e place en Europe derrière le Royaume-Uni (1,7 million), l’Allemagne (1,6 million), l’Italie (860 000) et l’Espagne (600 000). La Clia souligne la hausse de 67,7% sur cinq ans du marché français, l’une des meilleures progressions mondiales sur la période avec les marchés scandinave (+184%), australien (+130%), brésilien (+84%), allemand (+80,5%). La France détient ainsi 2,4% du marché mondial en 2013, celui-ci s’élevant au global à 21,3 millions de passagers dont 11 millions de croisiéristes américains (55% de part de marché) et 6,4 millions d’Européens. La Clia table sur 21,7 millions de pax en 2014

Croisière du futur : vers une offre personnalisée et modulable Il y aura d’un côté des paquebots géants, qui deviennent à eux seuls une véritable destination, et de l’autre, des navires à taille humaine, où l’itinéraire et les services font la différence - DR : Fotolia Mégaships et petites unités : pas de doute, la croisière du futur aura deux visages. Il suffit de regarder les navires en commande - 63 d’ici 2020 - pour s’en rendre compte Des prestations exclusives Autres articles Chez Ponant, personnalisation rime avec luxe : Ladurée, Veuve-Cliquot, etc. Casser les a priori sur la croisière Costa a embarqué le robot humanoïde Pepper à bord du Diadema. « Si les a priori à propos du mal de mer ont disparu d’eux-mêmes, il reste encore des obstacles. 2017 - 2022 : le marché français en forte croissance Pierre Pélissier s’attend à une forte croissance du marché de la croisière en France entre 2017 et 2022. « On note une forte évolution des 2 armateurs principaux : Costa et MSC, précise-t-il. MSC a investi dans une île aux Bahamas. Le wifi à l'abordage !

Panorama du marché de la croisière Une croissance à toute épreuve : 6 fois plus de passagers en 2015 qu’en 1990 [i] Le marché de la croisière a historiquement été et est toujours un marché de l’offre : c’est l’offre qui crée la demande. La preuve en est que les navires voguent généralement à un taux de remplissage proche de 100% (contre moins de 60% pour le secteur hôtelier). De plus, c’est un secteur en pleine croissance, qui a attiré 23 millions de passagers en 2015 (4% de plus qu’en 2014) et qui représente un volume d’affaires de 40 milliards de dollars [ii]. Source : Cruise Market Watch D’où viennent les passagers ? D’abord tirée par le marché nord-américain, qui représente encore aujourd’hui 55% des passagers, cette croissance s’est progressivement étendue au marché européen, et depuis quelques années au reste du monde. Source : CLIA De nouvelles destinations On remarque également une diversification, non seulement des pays d’origine des passagers, mais des destinations proposées par les croisiéristes. [v] Source : CLIA

Les perspectives de l’industrie des croisières pour 2016 La Cruise Lines International Association (CLIA) a publié ses Perspectives de l'Industrie des Croisières pour l’année 2016, révélant à nouveau un créneau en croissance continue. L'industrie des croisières ne montre aucun signe de ralentissement, avec près de 24 millions de passagers attendus en 2016, une augmentation spectaculaire de 15 millions en seulement 10 ans (2006). La CLIA constate que les lignes de croisières membres ont prévu de mettre à flot 27 nouveaux navires (océaniques, fluviaux et navires spécialisés) en 2016, représentant un investissement total de plus de 6,5 milliards $ rien que pour les nouveaux navires océaniques. Les agents de voyages connaissent en même temps une plus forte demande pour les croisières. 80% des agents, membres CLIA, ont déclaré qu'ils prévoyaient une augmentation des ventes sur ce créneau en 2016 par rapport à l'an dernier. Voici les 13 tendances relevées par la CLIA qui ont profondément changé ce secteur:

La France devient le quatrième marché européen de la croisière Pour tous les professionnels qui se mobilisent depuis de longues années pour promouvoir la croisière dans l’Hexagone, l’évènement est historique. Pour la première fois, en 2013, plus d’un demi-million de Français, 522.000 pour être exact, ont effectué une croisière maritime. Cela représente une nouvelle hausse de 9%, similaire à celle déjà enregistrée entre 2011 et 2012. Elle permet à la France de devenir le quatrième marché européen de la croisière et, avec l’Allemagne, le plus dynamique du continent. Le marché français, qui bénéficie depuis plusieurs années d’une croissance soutenue, a supplanté l’Espagne à la quatrième place, les graves difficultés économiques rencontrées dans la péninsule ibérique ayant entrainé deux chutes consécutives de 18% du nombre de passagers espagnols en 2012 et 2013. Après l'Horizon, ici à Toulon, CDF va exploiter un second navire (© JEAN-LOUIS VENNE) Les trois leaders totalisent 86% du marché tricolore Paquebot de MSC à Marseille (© VINCENT GROIZELEAU)

Histoire de la croisière maritime | L'humeur touristique -Aux origines L’histoire de la navigation maritime est à peu près aussi ancienne que celle de l’humanité. L’homme aurait pris la mer il y a quelques 130 000 ans. Si les premières embarcations ont pour seule fonction le déplacement de l’homme sur l’eau pour chasser ou pécher, elles sont probablement l’un des plus anciens moyens de transport utilisés par l’homme pour se déplacer. Très longtemps unique moyen de relier les continents, le bateau joua un rôle primordial dans la conquête du monde. -Un développement important depuis les années 1970 Les années 70 ont vu naître aux Etats-Unis une nouvelle forme de croisière, avec l’arrivée de bateaux spécialement conçus pour la détente et le divertissement.

Related: