background preloader

Les bonnes recettes pour assaisonner mémoire et révisions aux examens

Les bonnes recettes pour assaisonner mémoire et révisions aux examens
Le cerveau humain contient 200 milliards de neurones (cent pour le cerveau proprement dit et cent pour le cervelet). Et bien vous imaginez facilement que cet immense cerveau ne peut produire une seule et unique mémoire. Et puisqu’il existe de multiples mémoires et mécanismes, il n’y a pas UNE méthode (ou recette), mais plusieurs. La mémoire biologique : la loi des neurones, c’est la répétition ! En dernière analyse, tout apprentissage ou souvenir correspond sur le plan du cerveau à des connexions entre neurones, un peu comme les connexions électriques dans votre maison. Comme les neurones sont de vrais « usines », ils leur faut de l’énergie, des éléments de constructions et ils se fatiguent. En résumé, FINI le bachotage, il faut apprendre toute l’année et réviser et au contraire se détendre et bien se nourrir les jours avant les épreuves !!! La mémoire à court terme : danger… surcharge ! La deuxième caractéristique de la mémoire à court terme, c’est qu’elle dure 20 secondes. Related:  nadeifapprendre a apprendreApprentissage

Comment faire des fiches pour réviser ses cours ? - Cogitoblog Qu'est ce qu'une bonne fiche ? La fiche est un résumé intelligent du cours. Elle doit reprendre les notions essentielles et les mettre en valeur par une présentation qui va faciliter l’apprentissage. Une fiche c’est donc RESUMER, ORGANISER, PRESENTER ce qui doit être APPRIS On pourrait penser que c’est un travail supplémentaire et inutile que de reprendre ce qui a déjà été noté dans son classeur. RESUMER le cours c’est se l’approprier ; en reformulant plus simplement on comprend et on apprend. ORGANISER les notions c’est permettre une mémorisation plus facile et plus rapide. PRESENTER ses fiches c’est là aussi permettre d’apprendre plus vite et plus efficacement. Comment faire concrètement ? S’appuyer sur le plan du coursSur son cours noter par un signe les notions à apprendre et le vocabulaire à mémoriser.Sur son cours souligner d’une autre couleur un ou deux exemples qui illustreront les notions. IMPORTANT : ne supprimez pas les exemples ! Comment utiliser intelligemment ses fiches ?

Des techniques pour apprendre à apprendre: Des méthodes pour développer ses capacités d'apprentissage S'investir dans un processus d’acquisition de savoirs n'est pas toujours aisé. Parfois, selon son histoire personnelle, il peut persister des blocages à l'apprentissage (échecs scolaires par exemple). Optimiser ses études nécessite une forte motivation à apprendre, de développer des capacités d’appropriation de connaissances, de méthode et d’organisation. De toute manière, s'engager dans un cursus d’enseignement nécessite de se « remettre dans le bain ». D’autant plus, que très souvent, on n’a jamais vraiment appris à apprendre. Les compétences à développer Tout d’abord, qu’est-ce qu’apprendre ? L’acquisition de connaissances est fortement favorisée si l’apprenant assimile des méthodes et des pratiques, comme par exemple, être capable de : Quelques pistes méthodologiques Gérer son temps avec efficacité Etablir un planning rapportant les cours, les tâches à effectuer et leur délai de réalisation, ainsi que toutes les autres activités (familiales, loisirs, etc.). S’auto-évaluer en continu

Introduction L'essentiel à savoir pour réussir sans travailler plus mais mieux. "notre chance d’avenir repose sur ce qui fait notre risque présent : le retard de notre esprit par rapport à ses possibilités" Edgar Morin, dans La méthode, tome 3 : La connaissance de la connaissance Si la capacité à apprendre est innée, car dans la nature du cerveau, le "savoir apprendre", qui favorise la réussite et mène à une véritable autonomie, est une compétence complexe qui nécessite d'acquérir une méthodologie d'apprentissage, et d'accepter de modifier ses représentations sur l'apprentissage, et parfois même ses représentations de soi. Tout apprentissage est une transformation profonde, il faut changer pour apprendre et on change en apprenant. Insolite à l'université ? Non, si constatant l'importance de l'échec scolaire, et reconnaissant les limites de l'enseignement traditionnel de type transmissif, le système éducatif repense les notions d'enseignement-apprentissage pour offrir les meilleures chances à chacun.

Comment j’apprends Au moment où on entend parler de plus en plus des moocs et autres classes inversées, il est toujours intéressant de revenir à des fondamentaux ! Or dans notre domaine de spécialité, ce qui est fondamental c’est le sujet qui apprend (cf la vidéo de cloture du mooc itypa2 dans l’échange que j’ai eu avec Marcel Lebrun). Les méthodes d’enseignement sont-elles capables de transformer les formes de l’apprentissage des sujets ? Les sujets doivent-ils s’adapter aux formes d’enseignement qui leur sont proposées ? La mesure des taux d’échecs ou d’abandon face aux différents systèmes, méthodes, types d’enseignement, nous renseigne au moins sur un point, bien connu depuis longtemps : il ne suffit pas d’enseigner pour que quelqu’un apprenne !!! Pour revenir aux fondamentaux, regardons simplement comment chacun de nous apprend. Mais le problème initial est que l’école a tout déformé ou formaté. La question qui se pose à chacun de nous est donc de comprendre comment on apprend soi même.

10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes : comment faire pour relire efficacement ?comment éviter de bachoter ?comment mémoriser durablement ? Les élèves disent parfois : « Les profs, ils nous disent de relire nos leçons le soir mais moi, ça me sert à rien. Comment trouver des moyens de dire au cerveau que l’information lue, écrite, consultée et apprise est importante, qu’elle a de la valeur, de l’intérêt pour le long-terme… et qu’elle mérite donc d’être retenue ? 1. Une manière de signaler une information importante au cerveau est d’en parler, de jouer soi-même au professeur. J’ai rédigé un article consacré à l’art de (se) poser des questions pour apprendre : Apprenons aux enfants à se poser des questions. 2. 3. Le fait d’associer un mot ou une phrase à une image permet de mieux s’en rappeler. 4. Le lapbook

Comment devenir plus intelligent: 18 étapes Édité par WikiHow Traduction, Team FR Vous vous sentez moins intelligent que les autres ? Vous vous sentez mal à l'aise quand vous ne savez pas répondre à la question d'un professeur ? Il y a toujours des moments où chacun d'entre nous peut avoir l'impression de ne rien savoir. Bien sûr, vous ne pouvez pas tout savoir, mais, quel que soit votre degré d'intelligence, vous pouvez commencer à progresser dès aujourd'hui. Publicité Étapes 1Améliorez votre mémoire. 17Exercez également vos talents d'écriture. Conseils Consacrez toute votre attention à votre travail, quelles que soient les choses que vous auriez envie de faire par ailleurs.Vous vivez, vous apprenez, servez-vous sagement de votre temps. Avertissements Ne regardez pas comment les autres sont, concentrez-vous plutôt sur ce que vous avez et ce que vous pouvez offrir.

5 outils pour créer des tests en ligne Dans le trousse à outils de l’enseignant ou formateur connecté on trouve bien sûr les questionnaires interactifs ou tests en ligne. Il existe de nombreux services sur le web qui vous permettent de bâtir en quelques minutes un test pour le proposer à vos élèves ou apprenants. Voici une petite liste non exhaustive de 5 outils pour créer des tests en ligne. Google Drive Google fait bien sûr partie de cette liste. Google Drive offre un service de formulaires qui va vous permettre de créer en quelques secondes un questionnaire ou test en ligne. Quizbean Un outil en ligne gratuit qui permet de créer de jolis tests dans une interface moderne et attrayante. Quiz me online Cette ressource se présente comme un réseau social d’échanges pour enseignants et élèves. GoConqr Comme Quiz me Online, GoConqr que l’on connaissait jusqu’ici sous le nom d’ExamTime ne se limite pas à proposer un éditeur de quiz. Quizlet Quizlet est un bon outil en ligne qui permet de créer des tests interactifs très facilement.

Comment fonctionne le cerveau quand on apprend ? Le comportement du cerveau pendant l’apprentissage demeure aujourd’hui un grand mystère pour nombre d’éducateurs. Cependant, si l’émergence de la neuro-pédagogie a déjà permis de lever le voile sur certains des aspects du fonctionnement du système nerveux et cérébral de l’être humain pendant le processus d’apprentissage, plusieurs zones d’ombre demeurent encore. Comment fonctionne véritablement le cerveau pendant le processus d’apprentissage ? De quelle manière l’environnement et les différents milieux de vie de l’apprenant influencent-ils son processus d’apprentissage ? De la diversité des cerveaux et de leurs modes de fonctionnement Les théories sur le fonctionnement du cerveau et de ses hémisphères sont légions, se contredisant parfois les unes les autres. « Pour apprendre – et enseigner – il est nécessaire de créer des schèmes structuraux solides entre les neurones. Une thèse que semble confirmer les travaux de nombre de chercheurs.

Related: