background preloader

Différents types de discrimination

Différents types de discrimination
Discrimination raciale On entend par origine à la fois les origines nationales, le milieu dont on est issu et le lieu ou l’on vit. Une personne de nationalité française mais d’origine étrangère est très souvent discriminée à l’embauche. De même, pour une personne issue d’un milieu défavorisé ou habitant dans une banlieue parisienne. Parfois cumulés, ces éléments d’information rebutent les employeurs et peuvent constituer de véritables obstacles. Diverses mesures tentent de pallier à ce type de discrimination sociale : politique d’intégration de certaines grandes écoles, mise en place du cv anonyme. Discrimination sexuelle La discrimination fondée sur le sexe concerne généralement les femmes qui sont moins bien rémunérées, évoluent de manière moins significative au sein d’une entreprise, ou bien accèdent plus difficilement aux postes à responsabilités. Discrimination sur l’orientation sexuelle Emploi et sexualité : A priori, les deux thèmes ne sont pas liés. Discrimination sur la grossesse Related:  tpe recherche

Prévenir les pratiques discriminatoires - Prévention des discriminations Enseignements Le socle commun de connaissances et de compétences inscrit dans les compétences sociales et civiques, le respect de soi et des autres (civilités, tolérance, refus des préjugés et des stéréotypes). À l'école primaire, les élèves sont amenés à réfléchir sur l'estime de soi, l'interdiction absolue des atteintes à la personne d'autrui.Au collège, l'éducation civique s'organise autour des notions de la personne humaine et du citoyen, pour préparer les élèves à se comporter en personnes responsables. En cinquième par exemple, le thème « Différents mais égaux, égalité de droits et discriminations » permet d'identifier différentes formes de discriminations et d'en montrer les conséquences.Au lycée, l'éducation civique juridique et sociale aborde les notions constitutives des droits de l'homme. Vie scolaire La lutte contre les discriminations dans l'établissement implique toute la communauté éducative. Formation Les plans académiques de formation incluent des modules sur : Événements

Discrimination Le sens du terme discrimination est à l'origine neutre, synonyme du mot « distinction », mais il a pris, dès lors qu'il concerne une question sociale, une connotation péjorative, désignant l'action de distinguer de façon injuste ou illégitime, comme le fait de séparer un individu ou un groupe social des autres en le traitant moins bien. Introduction[modifier | modifier le code] Le concept de discrimination sociale fait son apparition à la suite des luttes politiques pour l'égalité de droit entre les hommes qui aboutissent dans la plupart des pays occidentaux au début de la seconde moitié du XXe siècle à l'abolition progressive des différences légales de traitement (fin de la colonisation, de la ségrégation aux États-Unis, etc.). Dans un contexte où la société évolue dans le sens d'une généralisation des mécanismes de concurrence, certains groupes sociaux ne bénéficient pas objectivement des mêmes chances que les autres, malgré l'égalité de droit dont ils jouissent en principe. « [...]

La discrimination : c’est quoi Ce thème est loin d’être facile… Si la discrimination est un terme précis, défini et puni par la loi, elle est tout de même présente dans bien des situations… Dans la cour de ton collège, de ton lycée, tu peux presque tous les jours et sans même en avoir conscience en faire les frais, ou bien en être l’initiateur ! Exclure un camarade de son groupe de potes parce qu’il ne porte pas les dernières baskets « tendances » ou ne pas inviter un autre aux fêtes parce qu’il est gros ou petit… Cette discrimination aussi fait mal, très mal parfois. Cela vaut la peine de s’y pencher un peu … La discrimination vient du latin discriminatio, qui signifie « séparer ». Elle se définit comme étant une inégalité de traitement fondée sur un critère prohibé par la loi, dans un domaine visé par la loi : lorsque les comportements des individus sont influencés par une particularité existante chez l’autre. On classifie les traitements discriminatoires sous différentes formes :

Discrimination directe et indirecte Discrimination La discrimination directe est définie comme la situation dans laquelle une personne est traitée de manière moins favorable, en raison d'un des 18 motifs prohibés, qu'une autre ne l'est, ne l'a été ou ne le serait dans une situation comparable. Reposant sur la notion de comparaison, elle ne prend certes tout son sens que si l'on peut mettre en balance des personnes ou des groupes de personnes qui se situent dans des situations comparables, en termes de qualification, de compétences, d'expérience, par exemple en matière d'emploi. Il convient cependant de souligner que le texte élargit le champ temporel des comparaisons possibles puisqu'il permet de comparer entre elles des situations présentes, des situations passées et même des situations hypothétiques.

Discrimination directe, indirecte et systémique En matière de lutte contre les discriminations racistes plus que dans n’importe quel autre domaine, les mots employés ne sont ni neutres ni anodins. Au contraire, ils sont surchargés de sens et sont révélateurs des discours et des postures contradictoires qui s’affrontent les unes les autres : les mécanismes et les logiques qui les animent doivent pouvoir être repérées. Extraites du fort utile Dictionnaire des dominations, qui vient de paraître aux Editions Syllepse, les remarques qui suivent se proposent de définir la notion de discrimination, en distinguant les différentes formes qu’elle peut prendre : directe, indirecte, systémique. On appelle discrimination « l’application d’un traitement à la fois différent et inégal à un groupe ou à une collectivité, en fonction d’un trait ou d’un ensemble de traits, réels ou imaginaires, socialement construits comme « marques négatives » ou « stigmates ». « est considéré comme discriminatoire ce qui est considéré comme discriminant ».

Définitions - Intégration et lutte contre les discriminations et pour l'égalité Qu’est ce que discriminer ? Discriminer c’est distinguer, établir une différence entre des individus ou des choses. Qu’appelle-t-on une discrimination ? Une discrimination est une différence de traitement opérée entre les personnes physiques ou morales en raison de critères prohibés par la loi. Ces critères sont au nombre de 20 : L’origine Le sexe Les mœurs L’orientation sexuelle L’âge La situation familiale Les caractéristiques génétiques L’appartenance ou la non appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation ou une race Les opinions politiques Les activités syndicales ou mutualistes Les convictions religieuses L’apparence physique Le patronyme Le handicap L’état de santé sauf inaptitude constatée par le médecin du travail État de grossesse L’identité sexuelle Le lieu de résidence Qu’est-ce qu’un choix discriminant ? Il s’agit d’effectuer un choix, de poser un point de séparation en fonction de critères objectifs. Exemple : savoir parler anglais pour un poste de secrétaire bilingue.

Lutte contre les discriminations Les différentes formes de discrimination : directe et indirecte La discrimination est directe lorsqu’elle est délibérée et qu’elle correspond à un ou plusieurs critères prohibés par la loi et selon le cas passible d’une sanction pénale. La discrimination est indirecte lorsqu’une disposition, un critère, une pratique apparemment neutre, est susceptible d’avoir le même impact qu’une discrimination directe et d’entraîner un effet défavorable pour une personne ou un groupe de personnes en raison d’un critère. Les 20 critères de discriminations prohibés par la loi Le Défenseur des droits est chargé de lutter contre les discriminations dans le domaine de l’emploi, du logement, de l’éducation et de l’accès aux biens et services, sur la base de 20 critères prohibés par la loi : Le Défenseur des droits Tous les citoyens peuvent saisir le Défenseur des droits. Vous pouvez saisir directement et gratuitement le Défenseur des droits, en adressant un courrier ou un email, dès que :

Qu'est-ce que la discrimination ? Parce qu’elle est rarement exprimée de façon claire et directe, parce qu'elle est volontairement cachée ou inconsciemment refoulée, la discrimination est difficile à pointer du doigt. Pour ceux qui subissent, il demeure toujours une incertitude ; pour ceux qui discriminent, il est toujours plus aisé de nier et de se cacher derrière des arguments plus légitimes. Dans la réalité, la discrimination ne se résume cependant pas à la lecture simpliste opposant ceux qui discriminent et de ceux qui ne le font pas, ni à celle des auteurs et des victimes. On discrimine bien plus souvent qu'on ne le pense ; et discriminer entraîne de fait presque toujours une chaîne d'acteurs, une responsabilité partagée voire diffuse, un silence complice... D’un point de vue sociologique, la discrimination ne s’arrête pas à des actes ponctuels attribuables à quelques individus déterminés – même si, bien sûr, il existe des responsabilités individuelles.

Définitions Discrimination Action de séparer, de distinguer deux ou plusieurs êtres ou choses à partir de certains critères ou caractères distinctifs ; distinction : Opérer la discrimination entre l'indispensable et le souhaitable. Fait de distinguer et de traiter différemment (le plus souvent plus mal) quelqu'un ou un groupe par rapport au reste de la collectivité ou par rapport à une autre personne : Le sexisme est une discrimination fondée sur le sexe. Discrimination raciale. Action de l'État ou d'un agent économique introduisant une différence de traitement entre ses partenaires, ce qui fausse les conditions d'une réelle concurrence. Action de l'État ou d'un agent économique introduisant une différence de traitement entre ses partenaires, ce qui fausse les conditions d'une réelle concurrence.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image Les réclamations dues à l'origine (couleur de peau, patronyme, ... lefigaro.fr Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Related: