background preloader

1.3 La redistribution

1.3 La redistribution
Related:  RC1.1 - Comment les pouvoirs publics peuvent-ils contribuer ...

Définition et mesure de la production - [L'économie au BTS Banque] Pour mesurer la production il faut commencer par définir ce concept. Ensuite il faudra distinguer entre la valeur de la production telle qu’elle apparaît au moment de sa mise à disposition (vente des biens et services marchands, ou fourniture des services non marchands) et la valeur ajoutée par le producteur aux biens et services transformés par son activité productive. Définition de la production. La production est l’activité humaine conduisant à la création de valeur. Les biens et services issus de la production sont en principe destinés à être vendus. La production marchande ne pose pas de problème dès lors que l’on considère que la valeur peut être mesurée par le prix de vente. Qui produit ? Une première remarque s’impose : la comptabilité nationale ne définit pas le producteur comme celui qui participe physiquement à l’activité de production mais comme celui qui prend possession des produits au moment de leur création. Source : INSEE comptes nationaux annuels séries longues.

Sécurité sociale : réduction du déficit retardée Le retard pris dans la résorption du déficit de la Sécurité sociale est une "véritable anomalie" et l'augmentation des dépenses en partie financées par emprunt "n'est pas acceptable", a estimé aujourd'hui le président de la Cour des Comptes, Didier Migaud. C'est en répondant sur Europe 1 à une question sur le nombre des recommandations de la cour réellement appliquées, sur plus de 1 900 émises chaque année, que Didier Migaud a tenu ces propos. Selon lui, "de l'ordre de 70%" sont appliquées "mais il faut qu'on affine notre indicateur". "Et puis vous avez recommandation et recommandation", a-t-il nuancé. "Lorsqu'on demande par exemple de mettre fin au déficit de l'Assurance maladie ou de la Sécurité sociale, cela met un peu plus de temps.

Une nouvelle réforme des retraites se justifie-t-elle En 2019, un projet de loi doit porter sur les fonts baptismaux le système de retraite universelle à points, promesse phare de campagne du candidat Macron. Le processus de concertation sera long avant un projet de loi attendu pour l’été 2019. Jean-Paul Delevoye, le Haut-commissaire à la réforme des retraites, a en effet entamé dès la fin 2017 un long cycle de discussions avant de rendre des premières conclusions en décembre prochain. Ce calendrier sera-t-il tenu ? Dès demain 10 octobre, les partenaires sociaux devraient être reçus à Matignon par Jean-Paul Delevoye et la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, afin d’aborder les grands axes de la réforme. Un projet qui comporte encore nombre d’inconnues. Depuis le 1er janvier, 60 % des retraités (soit 7,5 millions de personnes) ont déjà subi la hausse (1,7 %) du taux de la contribution sociale généralisée De quoi faire remonter d’un cran l’inquiétude des futurs retraités qui observent leurs aînés contribuer davantage à la solidarité.

Dessine-moi l'éco : C'est quoi la compétitivité ? Et comment l'améliorer ? Le déficit de l'Etat moins important que prévu en 2014 Bonne nouvelle du côté de Bercy, le déficit de l'Etat a été moins important que prévu en 2014, de près de 3 milliards, à 85,6 milliards d'euros. Le ministère des finances a annoncé jeudi 15 janvier que les rentrées fiscales avaient été meilleures que prévu. Ce résultat est de bon augure pour le gouvernement français qui a jusqu'au printemps pour convaincre la Commission européenne qu'il prend les mesures adéquates pour réduire son déficit public alors que celui-ci va tout de même se creuser en 2014 contrairement à ses engagements. Le déficit était en effet de 74,9 milliards d'euros en 2013, à 4,1 % du produit intérieur brut (PIB). Malgré ce bon résultat, le ministre des finances, Michel Sapin, a indiqué qu'il maintenait la prévision de déficit public (Etat, collectivités, protection sociale) à 4,4 % du PIB pour 2014. Lire : Déficit : la valse des promesses de Michel Sapin Les recettes de TVA ont également été supérieures de 700 millions aux prévisions.

Âge de départ, cotisations, régimes spéciaux… les grandes lignes de la réforme des retraites dévoilées Mercredi 10 octobre, le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a présenté aux organisations syndicales et patronales ses premiers arbitrages. Les choses se précisent. Après six mois de concertation, les premiers contours de la réforme des retraites se dessinent. Sans surprise, il s’agira bien d’un système universel qui remplacera les 42 régimes de retraite existants. Qui sera concerné par la réforme ? Seuls ceux qui sont à plus de cinq ans de la retraite seront impactés. Les revenus d’activité pris en compte Pour englober l’ensemble des régimes actuels de la retraite de base et complémentaire, le régime universel prendra en compte les revenus d’activité dans la limite de trois plafonds de la sécurité sociale soit 9.933 euros par mois. >> Notre service Retraite pour les particuliers - Confiez à un expert la mission de vérifier, calculer, optimiser vos droits à la retraite et/ou de vous assister pour liquider votre retraite. Le taux de cotisation Le calendrier

Atelier d'Economie Baisse de 5% des remboursements médicaux Les remboursements de soins médicaux et dentaires ont baissé de 5,1% en janvier par rapport au même mois de l'année précédente, conséquence de la grève des médecins opposés au projet de loi santé, a indiqué lundi l'Assurance maladie. Après la fermeture des cabinets en décembre, les syndicats de médecins appellent depuis début janvier à remplacer une partie des transmissions électroniques, réalisées via la carte vitale, par l'envoi de feuilles papier pour engorger l'Assurance maladie. Un procédé qui "retarde le remboursement", rappelle la Cnamts. C'est pour les soins prodigués par des généralistes que cette baisse est la plus significative, soit -10,1% par rapport à janvier 2014. Vent debout contre le projet de loi santé de la ministre Marisol Touraine, les médecins s'opposent notamment à la généralisation du tiers payant (dispense d'avance de frais) d'ici à 2017.

Related: