background preloader

Concilier programme, progression et socle - Les Cahiers pédagogiques

Concilier programme, progression et socle - Les Cahiers pédagogiques
Comment un enseignant peut-il s’approprier les outils nationaux pour les adapter au contexte où il enseigne, à ses propres choix et compétences pédagogiques ? Peut-il espérer une quelconque efficacité s’il se lance en solitaire dans l’aventure ? Tâtonnements, réajustements, recherche d’outils, quête de regards extérieurs. Tout a commencé comme dans beaucoup d’établissements par une journée pédagogique où les équipes d’enseignants ont choisi les items du livret de compétences dont ils se chargeraient. Notre équipe de français a ensuite élaboré par niveau un plan d’année définissant pour chaque séquence les objectifs du programme et les items pouvant leur correspondre. L’obligation de valider le socle en fin de troisième met l’accent sur la question de l’évaluation. Ma façon d’apprivoiser le livret a été de contourner son aspect fragmenté en regroupant les items choisis autour de cinq compétences. Voici ma liste actuelle qui évoluera sans doute.. 1. Voir l’annexe 1 : critères et items

Un collège sans note mais en couleurs à Lencloître dans la Vienne éducation Depuis 2009, les élèves de 6ème et 5ème du collège de Lencloître dans la Vienne n'ont plus de note. Leur compétences sont évaluées avec un code de couleurs. Par Christine Hinckel Publié le 11/12/2012 | 11:48, mis à jour le 11/12/2012 | 15:46 © France 3 Le ssytème des couleurs concerne les classes de 6ème et 5ème du collège de Lencloître. Ce système allant du vert au rouge foncé permet de détailler les bons et les mauvais points d'une copie selon les acquis de chaque élève. Le projet de loi Peillon qui sera présenté au parlement au début du mois de janvier 2013 prévoit une nouvelle réforme de l'évaluation. En marge du débat national, nous sommes allés à Lencloître pour recueillir l'avis des principaux intéressés, les professeurs souvent très favorables et les élèves dont les avis sont plus contrastés. Voir la vidéo Lencloitre (86): un collège sans note Depuis 2009, le collège de Lencloître (86) expérimente un autre système d\

Les tâches complexes : le plein de ressources ! Depuis la loi de 2005 instituant le socle commun, les enseignants ont été incités à recourir aux tâches complexes dans leurs classes. Si l’étiquette était nouvelle, cette pratique pédagogique était déjà présente dans la boîte à outils de certains enseignants. Élaborer une tâche complexe, c’est mettre les élèves en situation pour qu’ils analysent et résolvent un problème. travailler et acquérir des compétences du socle commun.mener une pédagogie différenciée et vivante (où le travail en groupes/oral a la place qu’il mérite) Confronter à une situation-problème, l’élève doit relever un défi : au cours de la séance, l’élève essaye, se trompe, confronte sa vision avec les camarades de son groupe et finalise son travail par une production écrite ou orale. Un exemple de tâche complexe en Histoire 3e extraite du site TaCos / 2013 « Vous êtes une équipe de jeunes journalistes. C’est une chance unique de briller. Travailler ainsi prend du temps et change la posture du professeur en classe. Maths

Accueil - Sos-Devoirs Classe inversée et tâches complexes : « les élèves créent des capsules, donc le cours » Pour rendre ses élèves "acteurs", Amélie Mariottat, prof de français dans un collège de Dordogne, a misé sur les tâches complexes et la classe inversée. En classe, les élèves conçoivent eux-mêmes les capsules vidéos qui constitueront une partie du cours. Les élèves d’A. Mariottat conçoivent des capsules, qui constituent une partie du cours. Amélie Mariottat est prof de français au collège des Marches de l’Occitanie (REP), à Piégut-Pluviers (Dordogne). L’enseignante mise sur les tâches complexes et la ludification. Au départ, Amélie Mariottat réalisait seule des capsules à visionner à la maison, “portant sur ce qui était jusque là en cours magistral”. Ludification et « challenges » à relever Les élèves d’A. “Je ne suis plus la seule à réaliser des vidéos. Les élèves travaillent en îlots, de 4 ou 5 élèves. Avec ses 6e, l’enseignante a travaillé sur un projet de poésie autour des contraintes formelles : “nous sommes en contact avec les CM2 de l’école voisine. Les élèves d’A. Les élèves d’A.

Pédagogie et gestion de classe Pedagogie.net ne peut appuyer, conseiller ou recommander des méthodes, traitements, évaluations, centres spécialisés, écoles spécialisées, programmes ou individus, pour les enfants ou les élèves ayant des difficultés comportementales. Par l'expertise et l'expérience de travail des professionnels joignant l'équipe de pedagogie.net, nous tentons d'informer et d'outiller les agents scolaires et les parents dans la mesure où nous croyons au droit à l'information. Pedagogie.net se dissocie totalement des publicités et du contenu des liens qu'il suggère dans ses différentes rubriques du portail. © www.comportement.net.

environnement-didactique Gestion de classe Le document « Discipline et gestion de classe » présente un ensemble de stratégies et de suggestions à l’usage du personnel enseignant et des directions d’école. Il est publié conjointement par l’AEFO (Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens), par la FCE (Fédération canadienne des enseignantes et enseignants) et l’AEFNB (Association des enseignantes et enseignants francophones du Nouveau-Brunswick). Il est présenté sous forme d’un ensemble de fiches qui couvrent chacune un comportement non désirable dans un milieu scolaire. C’est une trentaine de fiches qui porte sur des sujets aussi variés que l’absentéisme, la tenue vestimentaire, le vandalisme, la violence verbale et physique, le sexisme, le racisme, le vol, les perturbations en classe et dans les corridors, le plagiat et la tricherie, le manque de respect, les menaces, la consommation d’alcool et de drogues, le bavardage ou le refus de travailler.

La classe inversée en accompagnement personnalisé en 6ème 44 Shares Share Tweet Email La classe inversée bouleverse ce principe en proposant à l’élève de visionner le cours avant d’arriver en classe. J’applique cette démarche en accompagnement personnalisé en 6ème, décrit Marie Soulié, enseignante au collège Argote d’Orthez dans les Pyrénées Atlantiques. Les étapes sont les suivantes: Etape 1 : la capsule Les élèves visionnent chez eux une capsule vidéo que je dépose sur le site de mon collège. Ils remplissent une fiche qui permet de résumer très simplement le contenu de la capsule et de lister les questions à poser au professeur. Etape 2 : la phase d’interaction en classe Les élèves échangent sur le contenu de la capsule, comparent leur fiche, répondent aux questions. La différenciation devient donc réelle. Etape 3 : la phase de construction de la notion Le professeur rassemble les groupes et rédige au tableau sous la dictée des élèves la leçon. Etape 4 : la phase de production Plus d’infos : Retrouvez la classe de Marie en vidéo iciLe blog de Marie ici

Related: