background preloader

Les français champions de la perception de "l'image-prix" des enseignes

Les français champions de la perception de "l'image-prix" des enseignes
Il en va des prix comme des températures. Il y a les prix réels et les prix "ressentis". Autrement dit, il y a ce que le consommateur pressent en terme de prix (c'est l'image) et la réalité du prix (c'est le positionnement). On pense par exemple qu'Ikea n'est pas une enseigne chère. Mais l'enseigne est en réalité encore moins chère que ce que les consommateurs pensent (-3,4 points). Les points saillants de l'étude - Sur le plan international, les Français conservent leur statut de consommateurs les plus les plus experts en termes de capacité à juger le positionnement prix des enseignes. - D'une manière générale, les consommateurs des pays matures sont suspicieux et ont tendance à surestimer les prix ; les Chinois, au contraire, les sous-estiment. - Pour s'informer sur les prix, les occidentaux ont recours à presque deux fois moins de sources d'information que les Chinois. - Face à une hausse des prix, les enseignes de l'alimentaire et du bricolage seraient les plus touchées.

Mesgoûts.fr dévoile sa "sélection des consommateurs" Le moteur de recherche alimentaire mesgoûts.fr (1) vient de dévoiler son premier palmarès de la Sélection des Consommateurs. Les produits de grandes marques (Danone, Marie, Bonne Maman...) y sont au coude à coude avec les produits d'enseigne (Casino, Auchan, Intermarché...). Et surprise, certains produits discount se sont également invités. Critère d'achat alimentaire n°1 : la qualité 22 569 membres se sont inscrits sur mesgoûts.fr entre le 25 septembre 2012 (lancement du site Internet) et le 16 avril 2013. Si de fortes disparités sont à noter en fonction des personnes, le critère d'achat n°1 déclaré est la Qualité. Le palmarès complet en cliquant ici Pas cher mais pas à n'importe quel prix ! Afin d'analyser l'impact du scandale de la viande de cheval, l'équipe mesGoûts a comparé : les profils enregistrés jusqu'au 6 février 2013 (éclatement du scandale en France) et ceux renseignés depuis le 6 février Les lauréats, grandes marques ou marques d'enseignes ? Le panel mesgoûts.fr Méthodologie

Les ALIMENTS les plus couramment consommés L'élevage Consommation de viande, de lait et de fromage,oeufs, conséquences de l'élevage intensif La pêche Consommation de poissons, industie de la pêche, conséquences de la surpêche Les aliments courants sucre, céréales, boissons, fruits et légumes Les boissons sodas, boissons alcoolisées, eau minerale, café, thé La restauration la restauration traditionnelle, restauration rapide,

Quels aliments les Français mangent-ils le plus ? En partenariat avec la société Nielsen, spécialisée dans les études du consommateur, le Journal du Net a réussi à déterminer quels étaient les dix produits les plus consommés par départements. On peut ainsi noter que certains produits sont bien spécifiques à certaines zones de la France. Ainsi, on constate que l’amer brun, une liqueur apéritive, est particulièrement consommé dans le Bas-Rhin où les consommateurs en achètent 1206% de plus que la moyenne nationale. La carte interactive confirme bien que la culture gastronomique varie énormément selon les régions. La carte interactive, mise en ligne par le Journal du Net, a été créée sur les chiffres de 2011 et seules les ventes supérieures à 10 millions d’euros sont comptées. Source : Journal du Net Retrouvez tous les autres articles de la catégorie Actualité.

Alimentaire : le prix d'abord... l'origine loin derrière ! Après le prix, 46% des personnes interrogées déclarent être attentives à la qualité gustative, 44% aux dates de péremption, 36% aux habitudes familiales et de santé et seulement 33% à la composition des produits et ... 29% à leur origine. La grande majorité des sondés (87%) s'approvisionnent dans la grande distribution, seulement 5% font leurs courses au marché et un petit 2% directement auprès des producteurs. Au total, les sondés (1) déclarent dépenser en moyenne 396 euros par mois pour leur alimentation (courses + déjeuners, cantines...). Ce chiffre varie fortement puisque les foyers dont les revenus sont supérieurs à 3.500 euros/mois dépensent 539 euros en moyenne quand les plus modestes (revenus inférieurs à 1.000 euros) ne déboursent que 222 euros. Un effort à tous les niveaux Pour réduire leur budget alimentation au minimum, 98 % des Français ont modifié leurs comportements. Voir le Slide Share ci-dessous

La communication de crise à l’épreuve des médias sociaux C’est à l’occasion de la Social Media Week, organisée en France par la Netscouade qu’Eric Maillard s’est entretenu sur les nouveaux principes d’une communication de crise quelques peu transformés par la montée en puissance des médias sociaux. Petit Replay pour ceux qui auraient loupé ce « trendy Topic » et les centaines de tweets publiés ce jeudi 21 février #SMWcom ! C’est @Prland qui débute la conférence avec une référence à la série Downton Abbey pour illustrer le début de la communication moderne » les premières images de la série nous montrent le héros Lord Grantham qui épluche le New York Times pour s’assurer que ses descendants ne sont pas dans la liste des naufragés du Titanic. Malheureusement ils y sont. Les réactions dans la salle ne tardent pas « Qu’est-il arrivé à Lord Grantham? Un peu plus récemment, c’est l’affaire du » watergate » qui va conférer une autre dimension aux médias. Comment naît la crise? « Toi community manager,

Sur Twitter, la viande de cheval rigole avec le hashtag #ScandaleAlimentaire VIANDE DE CHEVAL - Quand les choses deviennent trop sérieuses, Twitter se charge de nous faire prendre un peu de distance. De ce point de vue, la révélation par Le Parisien d'une possible affaire de viande avariée chez Flunch vendredi 1er mars, a donc été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase des inquiétudes alimentaires. Si on a retrouvé de la viande de cheval dans les lasagnes Findus, vous n'avez pas idée de ce qu'on a retrouvé sur Twitter avec le hasthag #ScandaleAlimentaire. La réponse en images: LIRE AUSSI : Viande avariée chez Flunch: cette fois, la crise est sanitaire Loading Slideshow THOMAS VDBInglouriousBastardMIN▲ Quelles enseignes vous font rêver ? Promise Consulting Inc., institut de conseil et recherche en marketing, spécialisé dans la mesure de la "brand value" lance le premier volet de son baromètre (1) mensuel des marques enseignes aspirationnelles, autrement dit des marques appréciées pour leurs produits ou services, mais également leurs valeurs, univers ou prises de positions culturelles. Leclerc (31 %), Carrefour (27 %) et Carrefour Market (15 %) composent le trio de tête. À noter aussi, le bon score de Grand Frais (10 %), qui a pourtant une faible notoriété. Le hard discount ne fait pas rêver ! Les enseignes de hard-discount ont beaucoup de mal à émerger dans ce classement des enseignes les plus aspirationnelles en matière de distribution alimentaire. Et les autres formes de commerce ? Les marchés (27 %), mais aussi les petits commerces (16 %) et Internet (17 %) confirment que les Français sont sensibles à des alternatives au système classique de la grande distribution.

«2012 sera l'année du commerce connecté» - Marque - Retail Marketing Magazine: Pour vous, l'e-commerce va bientôt disparaître. Pourquoi? Mathieu Morgensztern: L'e-commerce et le commerce de brick and mortar ont tous deux développé des techniques pour séduire le consommateur en situation d'achat. Aujourd'hui, avec la généralisation du mobile, des applications géolocalisées, et la modification des habitudes d'achat née d'Internet, ces deux univers se rejoignent. Le parcours d'achat est devenu cross canal, la porosité entre off et on line totale. C'est un défi énorme pour les marques comme pour les enseignes. Pourtant, jusqu'à présent, cette convergence du digital et du retail reste lettre morte en France. Spécialisée en électronique grand public, Best Buy s'adresse par nature à une clientèle «branchée techno». Best Buy part du principe que le consommateur s'informe de toute façon, par le mobile ou par les réseaux sociaux. Selon vous, il y a donc urgence à ce que les enseignes prennent ce virage du digital? Parcours Agé de 38 ans. Chiffres-clés

Hollywood Chewing Gum incite à acheter plus pour gagner plus Depuis début septembre 2012 et jusqu'au 31 mars 2013, 300 coupons de 1 000 euros sont dissimulés dans tous les paquets de la marque Hollywood Chewing Gum (groupe Mondelez International). Cette grande campagne de marketing digital, accompagnée d'un relais à la radio, a été imaginée par l'agence Saatchi & Saatchi + Duke. " L'annonceur souhaitait mettre en place une campagne purement promotionnelle. La problématique que nous avions à l'agence était d'encourager les consommateurs à acheter des paquets de Hollywood Chewing Gum. Or, en cette période de crise économique, les chewing-gums sont des produits dont la vente connaît une importante perte de vitesse car ils ne sont pas prioritaires à côté d'autres produits alimentaires ", explique Barbara Arbib, directrice générale adjointe de Saatchi & Saatchi + Duke. Pour cibler les jeunes adultes (15-25 ans), l'agence a misé sur le format vidéo, sur les réseaux sociaux (Facebook) et la radio. L'idée ? Points-Clés - 7 mois de campagne - 3 spots radios

[ETUDE] L’Industrie de l’Alimentaire et les Réseaux Sociaux - Influence4You [ETUDE] L’Industrie de l’Alimentaire et les Réseaux Sociaux Dans cette nouvelle ère de la réputation les réseaux sociaux sont des outils cruciaux pour les grandes marques et le secteur de l’alimentaire ne fait pas exception. La marque M&M’s (Mars Inc.) a bien compris l’importance d’une forte présence sur les réseaux sociaux. Elle comptabilise plus de 2.6 Millions de fans sur sa page Facebook française avec un engagement logarithmique (log(engagement)/log(nombres de fans)) de ~ 70% sur les derniers mois (l’engagement logarithmique nous permet de mieux comparer les engagements des pages fans entre elles – les « petites » comme les « grandes » pages. En moyenne il est autour de 65% dans l’univers du food). L’industrie alimentaire en France semble avoir compris l’importance de la communication sur les réseaux sociaux. Facebook : Le court central Loin devant leurs concurrents, Oasis et M&M’s France comptent chacun ~ 3 M de fans (sur les 24 M d’utilisateurs Facebook en France). Conclusion :

Related: