background preloader

Nous avons tué notre Internet

Nous avons tué notre Internet
Temps de lecture: 13 min Avant, les choses étaient simples. Il y avait d’un côté les amoureux d’Internet qui refusaient qu’on touche à cet espace de liberté et de l’autre ceux qui considéraient que c’était la pire invention de l’histoire de l’humanité. Mais désormais, ceux-là même qui défendaient le Net emploient des mots comme «danger» ou «dérive». Ainsi de Lawrence Lessig, co-fondateur de Creative Commons, qui a déclaré le week-end dernier: «Je suis pas sûr qu’Internet soit bon à moyen terme». En réalité, ce ne sont pas les défenseurs du Net qui ont changé de camp, mais Internet lui-même. Le plus fascinant dans cette transformation, c’est que, contrairement à certaines prédictions, elle n’a pas été le fait des politiques. Mais ce ne sont pas les politiques qui ont les premiers perverti les usages du Net. Mais plutôt que de rester sur des abstractions, étudions les étapes du crime de lèse-Internet. Prenons les choses au commencement. 1. Mais cette navigation flâneuse s’est transformée.

TOP SECRET N°70 chez votre marchand de journaux : LE CODE SECRET DES SKULL AND BONES Aliens : opération camouflage Un texte de Fabrice Kircher Que nous cache-t-on sur Mars ?… Un texte de Thierry Millet Les nouvelles anomalies lunaires Tycho, le cratère le plus mystérieux de la Lune. Rencontres du troisième type. Un texte de Pierre Oul’Chen L’Incident de Kecksburg. Un texte de Ludovic Bonin Armées fantômes et chronomirages Un texte de Pascal Cazottes Le code des Skull & Bones décrypté Un texte de Xavier Daniel Confidence. Un texte de Alain Heller Planificateurs Invisibles. Un texte de la rédaction News RFID Pour vous abonner au magazine Top Secret : cliquez sur l'image si dessus

Pour une autre innovation Comme le dit Bluetouff, le scandale Prism c’est effectivement comme si on se réveillait d’une gueule de bois qui a duré 12 ans, comme si il nous avait fallu tout ce temps pour digérer l’amère poussière de l’effondrement des tours du World Trade Center. Les scandales Prism et Verizon ne posent pas seulement la question de la surveillance d’Etat, mais de la surveillance tout court, celle dont nous sommes l’objet à l’heure des très grandes masses de données, des Big Data, des algorithmes et des traitements. Ce n’est pas seulement la confiance dans nos Etats qui est en cause, mais également la confiance dans les grands opérateurs de l’internet et dans nos fournisseurs d’accès. Comme le soulignait très bien Eric Sadin dans les Matins de France Culture, le problème repose bien sur l’indifférenciation de la récolte des données. Image : Prométhée apporte le feu (la connaissance) aux hommes, tableau de Heinrich Fuger, 1817, conservé au Palais du Lichenchstein, via Wikimedia Commons.

Johnny Got His Gun: Key Facts full title · Johnny Got His Gun author · Dalton Trumbo type of work · Novel genre · Antiwar novel; didactic novel language · English time and place written · 1938; California date of first publication · 1939 publisher · Lippincott narrator · The narrative is told by Joe Bonham; the narrative slips back and forth from third person to first person. point of view · The narrative is told entirely from the point of view of Joe Bonham. tone · Varies from nostalgic (when Joe thinks of his past) to bitter (when Joe thinks of his current state and how he arrived there) tense · Present tense, except for the flashbacks of Joe's childhood, which are told in past tense setting (time) · Early to mid-1920s setting (place) · A hospital bed protagonist · Joe Bonham major conflict · Joe struggles to come to terms with the war injury that has left him limbless and faceless. climax · Book I: Joe solidification of his political views on war; Book II: the new nurse's realization that Joe is attempting to communicate

V?rit? sur L'?re du Verseau channeling et l'ascension L'axe central du new age consiste principalement en la survenance d'un nouvel âge, « l'ère du Verseau », venant remplacer « l'ère du Poisson » (symbole du christ, vient donc supplanter Jésus). Bien des adeptes du channeling et autres techniques occultes médiumniques, seraient bien surpris de lire ce qui suit et qui provient d'une personnalité fondatrice de leur système de croyances : « Tandis que nous entrons dans une nouvelle ère, l'ère de l'intégralité de l'homme, chacun de nous parviendra au point que j'appelerai celui de l'initiation luciférienne. C'est la porte d'entrée particulière que l'individu doit traverser pour pénétrer pleinement dans la présence de sa propre lumière et de sa propre intégralité ». (NEW AGE, M.Basilea Schlink p 15) Un autre point erroné concernant les but et attentes new age, consiste en l'affirmation qu'ils attendent la venue d'un monde nouveau basé sur celui qui est le nôtre. Les écrits suivants sont considérés comme étant la "Bible du Nouvel Age":

Internet libre, ou Minitel 2.0 ? Conférence de Benjamin Bayart aux 8e rencontres mondiales du logiciel libre, à Amiens, le 13 juillet 2007. Cette conférence fait le parallèle, sur quelques aspects (politique, économique, technique, etc) entre les réseaux « ancien style », par exemple le Minitel en France, et Internet. Thierry Stœhr, un des responsables du thème dans lequel s’est inscrite la conférence, en fait un résumé plus complet sur son blog, dans cet article. Trop élogieux, mais plus complet. La vidéo de la conférence est disponible ici (durée 1h04’17, 99Mo), le support de conférence en PDF est disponible là. La vidéo est cadrée sur le conférencier, le fait d’avoir le support sous les yeux, dans une autre fenêtre, permet de mieux suivre, même si ce n’est pas rigoureusement indispensable. La transcription est également disponible sous license CC-BY-SA : au format PDF au format PS pour etre imprimable facilement au format ODT pour etre modifiable.

Femen partout, féminisme nulle part, par Mona Chollet (Le Monde diplomatique, 12 mars 2013) «Les musulmans semblent éprouver un sentiment de puissance virile à voiler leurs femmes, et les Occidentaux à les dévoiler », écrivait l’essayiste marocaine Fatema Mernissi dans Le Harem et l’Occident (Albin Michel, 2001). L’engouement des médias français pour des figures comme les Femen ou Aliaa El-Mahdy, l’étudiante égyptienne qui, en 2011, avait posé nue sur son blog (1), offre une nouvelle confirmation de la justesse de cette observation. On a pu voir sur France 2, le 5 mars, un documentaire consacré au collectif d’origine ukrainienne implanté en France depuis un peu plus d’un an (2), et un autre intitulé Aliaa, la révolutionnaire nue sur La Chaîne parlementaire (LCP) pour le 8 mars, Journée internationale des femmes. « Si tu montres tes nichons,je reviens avec mon photographe » Femmes, vous voulez vous faire entendre ? Les Femen, elles, ont été plus pragmatiques. Certes, la militante féministe Clémentine Autain a raison de rappeler que « le happening, c’est dans notre culture.

L'aspartame de Monsanto : le sucre de la mort La consommation régulière d'édulcorants (édulcorants non caloriques artificiels) comme l'aspartame, pose un risque important pour la santé, selon les experts. Derrière un grand nombre de ces produits nocifs se trouve la société Monsanto. Pour éviter les effets négatifs que la consommation régulière de sucre peut avoir sur la santé ou pour aider à suivre un régime hypocalorique chez les personnes qui veulent perdre du poids , souvent les diététiciens et les professionnels de la santé conseillent d'utiliser des édulcorants artificiels , contenant en particulier de l'aspartame.Toutefois, selon de plus en plus d'experts, les risques de la consommation de ces substances artificielles peuvent être élevés, dans certains cas, trop dangereux . Les dangers de l' aspartameL'aspartame est un édulcorant artificiel créé à partir de l'acide aspartique. L'histoire de l'aspartame a été quelque peu édulcorée également dans cet article grand public.

Année 2013, un an de lois et règlements touchant au numérique L’année 2013 a été l’occasion, notamment dans le domaine de l’enseignement, de faire une large place à la question du numérique et plus spécifiquement de l’internet. L’année est marquée par la poursuite du processus de dématérialisation de l’administration qui, mois après mois, bascule et “numérise” ses procédures. Le numérique n’est plus un secteur à part entière mais se diffuse dans toutes les strates de l’économie et de la vie publique. Cette arrivée se manifeste par des mesures protectrices des - anciens - modèles existants, entre les pharmacies en ligne interdite de présence sur des comparateurs de prix ou des start-ups de transport de personnes qui doivent patienter 15 minutes entre la réservation et la prise en charge d’un client. Mais la fin de l’année 2013 fut également marquée par de nombreuses mesures relatives à la lutte contre la criminalité et, en particulier, sur la nature et les modalités d’accès aux données circulant sur internet. Le commerce électronique

Musique | Les sons de la semaine #27 : Benjamin Clementine, Fantasma, Next Stop Soweto, Ibeyi... Bienvenue dans notre tour d'horizon musical de la semaine ! Après "Cornerstone", premier single piano-voix qui laissait déjà entrevoir une grande maturité artistique, et des apparitions scéniques remarquées en 2014, le premier album de Benjamin Clementine, "At Least For Now", sort enfin. Âgé de 25 ans, ce londonien d’origine ghanéenne a déjà beaucoup vécu et, comme le Nigérian Keziah Jones, c’est dans le métro parisien qu’il fait ses premières armes avant d’être repéré par des producteurs. C’est à Paris également qu’il va trouver l’inspiration. Fantasma, "Want Your Love" Fantasma, le groupe du DJ sud-africain Spoek Mathambo, concluait l’année 2014 avec un EP éclectique réjouissant. Kabasa, "Unga Pfula A Chi Pfalo" (Next Stop Soweto Vol. 4) Le label Strut record sortira le 23 mars prochain le quatrième volume de sa compilation Next Stop Soxeto. Ibeyi, "Ghost" Par Jean-Sébastien Josset Jean-Sébastien Josset

Que nous réserve 2014 ? les 3 risques ... Il est désormais clair que l’année prochaine s’annonce sous de lugubres auspices. La consommation intérieure n’est plus aujourd’hui soutenue que par un mouvement de désépargne qui touche plus particulièrement les classes populaires. La contraction du volume du Livret A en est la preuve. Par ailleurs, l’environnement économique international s’avère bien plus sombre que ce que l’on pouvait penser au début de 2013. En Europe, la situation est catastrophique. Les trois risques Le premier de ces risques est celui de la déflation. Le deuxième risque est celui de ruptures graves dans le système productif français. Le troisième risque est un risque politique. Jacques Sapir est un économiste français. Il a enseigné à l'université de Paris-X Nanterre, puis il est devenu directeur d'études à l'EHESS en 1996, après y être entré comme maître de conférences en 1990. Il a pris publiquement position pour la « démondialisation ». Source : French.irib

Industrie culturelle et corruption, par Jérémie Zimmermann | Le blog de Margaux Duquesne Cofondateur de La Quadrature du Net, Jérémie Zimmermann passe 36 heures par jour à défendre les droits et les libertés des citoyens sur Internet. Empêcheur de tourner en rond, ami de Julian Assange, défenseur de la neutralité du Net… Zimmermann cumule les tares, ce qui lui vaut le mépris des Hadopiens. Et il le leur rend bien. Rencontre avec cet épicurien à l’élocution parfaite, qui connaît ses dossiers sur le bout des doigts. C’est l’un de vos principaux combats : peux-tu me rappeler ce qu’est la neutralité du Net ? C’est un principe fondateur de l’Internet libre et ouvert, selon lequel chacun, sur Internet, peut accéder à tous les contenus, services et applications, et peut également en publier, sans restriction ni discrimination. c’est l’universalité d’Internet. « Si l’on ne croit pas à la liberté d’expression pour les gens qu’on méprise, on n’y croit pas du tout. » Noam Chomsky. Donc, selon ce principe, j’ai la possibilité de publier des photos pédophiles, c’est ça ? Bien sûr.

Journal des étudiants en médecine.

Related: