background preloader

Horyou

Horyou
Related:  Monde positiftreemissions

Gratuité : qu'est-ce que l'économie du don? La Boutique sans argent a pour moteur la générosité… Serait-elle un projet utopiste, sans doute sympathique au premier abord, mais certainement pas viable parce que déconnecté de toute réalité économique? Pour répondre simplement : la Boutique sans argent s’inscrit également dans un modèle, qui le plus souvent est appelé « économie du don » et qui, comme son nom l’indique, n’est pas antithétique du principe même d’économie. Simplement, il le questionne – et questionne également la place, le rôle et l’intérêt de l’argent. Une économie du don n’est pas une économie sans argent, au sens où il suffirait d’ôter toute valeur aux billets de banques et aux flux monétaires pour que soudainement nous nous retrouvions dans une économie fondée sur le don. Une économie du don annule tout échange, qu’il s’agisse de l’échange d’un objet contre une somme d’argent ou de l’échange d’un objet contre un autre (ou plusieurs autres). Il n’y a donc pas de réciprocité immédiate – et tant mieux!

Force de proposition : 660 cerveaux appellent à changer d'Ere C’était toute l’intention du dernier Forum Changer d’Ere (deuxième édition) : co-construire une Force de Proposition pour changer d’Ere. Et bien, 10 jours après le Forum, la promesse est tenue ! Force de Proposition est en ligne, téléchargeable gratuitement sous licence creative commons, et diffusée à l’ensemble des grands dirigeants et leaders d’opinion ! Retour sur la co-création de Force de Proposition Après le Think Tank, le Do Tank : passer à l’action, ensemble, pour montrer que la société avance et que les solutions existent. Un Colab géant de 2h, conçu spécialement par NoveTerra, sous forme d’ateliers participatifs, autour de 4 grands questionnements (axes de travail commun) dont un transversal : Les règles du jeu ont changé (valeurs, cultures, pratiques, etc.) : vers une société collaborative, en mouvement ! NoveTerra s’est attaché à proposer aux participants 4 expériences uniques pour libérer au maximum la créativité et le plein potentiel des cerveaux en présence.

Constellation Notre histoire Le processus de la Compétence Communautaire pour la Vie est ancré dans l'expérience de nombreux acteurs. Notre découverte de la capacité humaine a commencé avec le sida. Comment les enseignements tirés de ce qui c'est passé dans la province de Phayao en Thaïlande ont inspirés l'idée de la Compétence face au sida. Phayao est une province d'environs 500 000 habitants, dans le nord de la Thaïlande. En 1992, 18% des hommes de 21 ans étaient séropositifs au nord de la Thaïlande. Entre 1997-1998, Jean-Louis Lamboray a travaillé avec le Centre d'Action contre le sida à Phayao pour comprendre comment ces résultats remarquables avaient été obtenus. Le Programme d'Education au Sida (AIDS Education Programme, AEP) dirigé par Usa Duongsaa et Dusit Duangsa a joué un rôle important en stimulant les communautés de Thaïlande à prendre en charge le problème du VIH. Ian et Alison Campbell ont travaillé pendant plus de vingt ans avec l'Armée du Salut sur la réponse au VIH. Il s'agit de la Vie

World - Le don gratuit Boys’ & Girls’ Towns of Ethiopia Give ‘A Chance In Life’ to Young People at Tadias Magazine At the Boys' & Girls’ Towns of Ethiopia in Emdibir, Ethiopia. (Courtesy photos) Tadias Magazine By Tadias Staff Published: Wednesday, June 1st, 2016 New York (TADIAS) — The Boys’ & Girls’ Towns of Ethiopia — located in Emdibir of the Gurage Zone in Southwestern Ethiopia and supported by the New York-based non-profit organization, A Chance In Life — is modeled after the first Boys’ & Girls’ Town that was established 70 years ago by Irish priest Monsignor Carroll-Abbing following the end of World War II to assist orphaned children in Europe. The towns are designed and organized to empower its members by providing them with basic necessities so they can be “active citizens and productive members of their communities,” explains ​Gabriele Delmonaco, President & Executive Director of A Chance In Life, who this week is wrapping up a trip to the Boys’ & Girls’ Towns of Ethiopia. The founder of the Boys’ and Girls’ club once said: “Philanthropy means, very simply, an authentic love for humanity.”

Il coupe les cheveux aux sans-abri gratuitement dans la rue À Melbourne où il opère, ce professionnel est surnommé le "Street Barber" (le barbier de rue). Nasir Sobhani, 26 ans, descend dans la rue chaque semaine, lors de son unique jour de congé, pour offrir une coupe de cheveux gratuite aux sans-abri. Ex-toxicomane, il s'est inspiré de sa bataille personnelle pour venir en aide aux autres. Des larmes inspirantes L'idée est née il y trois ans, alors qu'il était encore apprenti, au détour d'une rencontre fortuite avec un nettoyeur de vitre, ancien héroïnomane. Le bon samaritain adepte du bahâ'isme parle en connaissance de cause, n'hésitant pas à établir un parallèle avec sa propre expérience il y a quelques années : "Je me souviens de l'époque pendant laquelle je me détestais et ne pouvais pas me regarder dans le miroir sans pleurer.

Convergences | Vers un monde équitable et durable Projet Archives Bleu Blanc Zèbre “Aux Actes citoyens !” Des projets Emploi Force femmes Aidez concrètement un mouvement de femmes qui aident d'autres femmes de plus de 45 ans à revenir vers l'emploi ou à créer le leur ! Écologie & économie circulaire Le cercueil écologique en cellulose ECO-CERC Développez l'usage du cercueil en cellulose recyclée à faible coût, notamment pour la crémation. Lutter contre l’isolement Le Festival des Conversations Agissez pour diffuser les outils du festival mis à disposition des entreprises et des particuliers pour redonner l'envie de parler à l'autre, de le connaître et... nous sortir de nos isolements ! Éducation ZUP de CO Rejoignez les étudiants qui refusent la fatalité de l'échec scolaire ! Exclusion bancaire & surendettement Le compte Nickel (et Cresus) Agissez pour que les 6 millions de Français en marge du système bancaire (sans compte ou interdits bancaires) puissent retrouver un compte bancaire pour 20 euros chez les buralistes grâce à la solution Nickel ! Culture Alimentation

Autonomiser les femmes et les filles en investissant dans la santé menstruelle | Grand Challenges Canada Freweini Mabrahtu se souvient de sa première menstruation lorsqu’elle a grandi en Éthiopie du Nord. Elle ne comprenait pas ce qui se passait dans son corps et s’inquiétait d’en parler à quelqu’un d’autre, prise de peur et de honte. Elle n’avait pas accès à des produits sanitaires et a utilisé de vieux chiffons et d’autres matériaux non hygiéniques à leur place. Elle a parfois manqué l’école à cause de la gêne qu’elle ressentait. Comme beaucoup d’adolescentes arrivant à la puberté, Freweini n’était pas préparée et était mal informée sur les menstruations. En cette Journée de l’hygiène menstruelle, Grands Défis Canada est fier de célébrer le travail des entrepreneurs sociaux, des défenseurs des droits et des leaders tels que Freweini en Éthiopie et partout dans le monde. De toute évidence, la GHM est une problématique à multiples facettes qui va bien au-delà de l’accès à des produits menstruels. Chaque jour, plus de 800 millions de femmes et de filles sont menstruées dans le monde.

La « barge méduse » produit des légumes bio et purifie l’eau Quand l’humain s’inspire de la nature pour coopérer avec elle, des choses magnifiques peuvent se construire. En témoigne la Jellyfish Barge, un projet durable totalement hors du commun. Saviez-vous que d’ici 2050, la demande globale de nourriture aura augmenté de 60 à 70% ? Dans le schéma industriel actuel, il sera difficile de répondre à cette demande de manière durable. Les terres arables se font rares et celles-ci sont toujours plus accaparées pour subvenir à d’autres besoins : énergie, élevage, huiles,… Par ailleurs, l’or bleu, très consommé dans l’agro-industrie, se fait rare dans bien des contrées du monde. L’avenir inspire les pires craintes et le développement de nouvelles formes d’agricultures plus locales, moins gourmandes en énergie, apparait vital. La nature, modèle et partenaire C’est conscient de ce problème majeur que Pnat, un think-tank de biologistes, chercheurs et designers, s’est penché sur diverses solutions pratiques et économiques. Écologique de A à Z

Related:  Communautés