background preloader

Société Française d'Exobiologie - Site Officiel

Société Française d'Exobiologie - Site Officiel
Voici quelques éléments de réponse à vos questions… . {*style:<b> </b>*} La première chose à savoir c’est que le terme exobiologie (ou astrobiologie) regroupe un grand éventail de spécialités : il y a des astronomes qui font des observations (ils ont souvent une formation de physiciens), des chimistes qui interprètent ces observations ou bien font des expériences de simulation en laboratoire pour comprendre les mécanismes chimiques qui ont permis l’apparition de la vie sur Terre, et passé un certain stade de complexité moléculaire, on passe de la chimie à la biochimie.

http://www.exobiologie.fr/

Related:  Astronautique -A Classer

Pour explorer les océans spatiaux, la Nasa mise sur le robot-calmar Après Mars, Pluton et Cérès, les destinations probables des futures générations de sondes-robots devraient avoir un élément en commun : posséder un océan. Vu que la vie terrestre s'est d'abord développée dans l'eau, les milieux aquatiques extraterrestres seraient en toute logique un bon endroit pour chercher des traces d'activité biologique. Pas question pourtant d'envoyer l'équivalent des robots martiens Curiosity ou Opportunity : rouler sur une surface glacée ne suffirait pas. Pour chercher les organismes vivants, il faudra que les futures sondes soient capables de se mouiller...

Un ciel désespérément vide – Faut il (déjà) tirer un bilan de SETI ? Par Louis D’Hendecourt(Louis d’Hendecourt est directeur de recherche CNRS, au laboratoire « Astrochimie Expérimentale », Institut d’Astrophysique Spatiale, Orsay, France) SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence) est un acronyme célèbre qui recouvre un vaste ensemble de programmes de recherche de signaux, intentionnels ou non, qui révèleraient l’existence d’êtres intelligents, sinon dans l’Univers, du moins dans notre propre Galaxie. Cet article est paru dans une version abrégée dans Ciel et Espace, Octobre 2005 Pourtant, force est de constater que cet optimiste quasi général se heurte à une série de faits simples qui, si ils ne sont pas irréfutables, devraient nous permettre à tout le moins d’approfondir nos réflexions sur le sens, l’originalité et la finalité de la vie intelligente. The Very Large Array of Radio Telescopes

Les retombées de la conquête spatiale On entend souvent dire que l'espace coûte cher et ne rapporte rien. Ceci est totalement faux ! Vous conviendrez que 3 € de gagné pour 1 € investi dans l'espace et ne parlons même pas du rapport de 8:1 pour la NASA, c'est tout le contraire d'une perte d'argent ! Peu d'actions boursières, même celles émanant de "joint ventures" à haut risque peuvent se venter d'avoir un rendement de 800% !

OVNIs & Extra-Terrestres Archive pour la Catégorie : OVNIs & Extra-Terrestres Un ‘ex ingénieur de la NASA’ a vu un extraterrestre de 2,7 mètres de haut dans une navette en plein vol Un 'ex ingénieur de la NASA' a vu un extraterrestre de 2,7 mètres de haut dans une navette en plein vol Un homme prétendant avoir travaillé pour la NASA en tant qu'ingénieur dans l'aérospatial a raconté comment il a vu un extraterrestre de 2,7 mètres de haut dans une navette spatiale lors d'une mission de l'agence spatiale américaine. Clark McClelland affirme avoir observé que l'extraterrestre géant revêtait une combinaison d'astronaute dans la navette spatiale. L'histoire avril 3, 2017Aucun commentaire Article complet

Pour ses 26 ans, Hubble nous offre la superbe nébuleuse Bubble La nébuleuse de la Bulle (Bubble nebula) dépeinte par Hubble pour ses 26 ans en orbite. Curieusement, l’étoile très chaude et massive à l’origine de cette coquille est excentrée. © Nasa, Esa, Hubble Heritage Team Pour ses 26 ans, Hubble nous offre la superbe nébuleuse Bubble - 1 Photo C’est presque devenu une tradition : chaque année, pour marquer l’anniversaire du célèbre télescope spatial Hubble, l’Esa et la Nasa consacrent une petite fraction de son précieux temps d’observation à réaliser le portrait d’un objet céleste iconique dûment sélectionné.

Zone habitable Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les planètes et les lunes situées dans ces régions sont des candidates possibles à l'habitabilité d'une planète et donc capables d'héberger une vie extraterrestre. Les astronomes pensent que la vie est possible dans une « zone habitable circumstellaire » située à l'intérieur d'un système planétaire et dans une « zone habitable galactique » (bien que la recherche sur ce dernier point débute à peine). Zone habitable circumstellaire[modifier | modifier le code] Zone habitable autour du Soleil (en haut) et de Gliese 581 (au milieu)

Vie extraterrestre La vie extraterrestre (extra, au sens du latin « au-dehors, à l'extérieur ») désigne toute forme de vie présente ailleurs que sur la planète Terre. Un raisonnement statistique basé sur des constats comme l'abondance des étoiles dans l'univers (400 milliards dans la seule Voie Lactée), l'ancienneté de notre galaxie (plus de 10 milliards d'années), le rythme fulgurant des progrès techniques sur Terre au cours des deux derniers siècles et des hypothèses telles que le principe de non anthropocentrisme (le système solaire a une configuration "banale", l'apparition de la vie puis de la vie intelligente résultent de processus fréquemment rencontrés) débouche sur la conclusion que la vie intelligente dans l'univers devrait être répandue, ancienne et donc visible. Or à ce jour aucun élément observationnel de vie extraterrestre n'a été identifié par la communauté scientifique.

La Chine inaugure un radiotélescope de 500 mètres de diamètre Avec 500 mètres d'ouverture, Fast est le plus grand radiotélescope du monde. © Xinhua/Liu Xu RECORD. C’est au fond d’un bassin géologique dans le Comté de Pingtang, dans le Guizhou (sud-ouest de la Chine) que le radiotélescope Fast (pour Five-hundred-meters Aperture Spherical Telescope) a été construit, comme 35 ans avant lui Arecibo, le radiotélescope américain de Porto-Rico avait naturellement pris place au fond d’une cuvette naturelle. Paradoxe de Fermi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « article de qualité ». Pour les articles homonymes, voir Fermi. Le paradoxe de Fermi est le nom donné à une série de questions que s'est posée le physicien italien Enrico Fermi en 1950, alors qu'il débattait avec des amis de la possibilité d'une vie et d'une visite extraterrestre. Fermi, détenteur du prix Nobel en 1938, et alors qu'il est impliqué dans le projet Manhattan à Los Alamos aux États-Unis, déjeune avec plusieurs de ses amis et collègues (Emil Konopinski, Edward Teller et Herbert York).

Que nous rapportent vraiment les programmes spatiaux ? Pas une journée ne s’écoule sans qu’un astronome ou un chercheur ne se voit poser cette question : à quoi ça sert d’investir dans les programmes spatiaux ? Quels sont les bénéfices pour l’humanité ? Ou encore : ça coûte cher, on ferait mieux de s’occuper de ceux qui meurt de faim dans notre propre pays etc. Avec la crise, ce genre de discours se généralise de plus en plus et il est donc indispensable d’apporter un éclairage complet sur cette question. En plus des acquis incroyables pour la connaissance humaine et pour la science, il faut bien comprendre que l’exploration spatiale bénéficie à toute l’humanité, à tous les niveaux, aussi bien économique qu’environnemental, pour l’industrie ou pour les entreprises, pour la médecine ou pour l’agriculture.

Extraterrestre : news, photos, vidéos sur la vie extraterrestre Extraterrestre est un terme pour définir ce qui provient de l’espace, ce qui est extérieur à notre terre, vivant ou inerte. Outre les dernières avancées technologiques sur la vie extraterrestre, notre rubrique extraterrestre recense également les envois de signal radio dans l’espace, les observations d’ovnis et autres faits liés à des phénomènes que les scientifiques expliquent avec une approche objective et rigoureuse. Tout voirMasquer Vidéos Extraterrestre Par la rédaction -

La sonde Dawn ne quittera pas la passionnante Cérès Image en fausses couleurs de Cérès. Acquise depuis une altitude de 4.400 kilomètres, elle renseigne les scientifiques sur les différents composants de la surface de cette planète naine. Cette couleur bleue est généralement associée à des matériaux brillants, comme des sulfates. Plus de 130 autres endroits de ce type ont été recensés sur cette planète naine. © Nasa, JPL-Caltech, UCLA, MPS, DLR, IDA

Terraformation de Vénus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ces 3 éléments sont interconnectés, puisque l'extrême température de Vénus est due à l'effet de serre causé par la densité de son atmosphère et que la rotation très lente est due aux effets de marées solaires sur l'épaisse atmosphère. Boucliers solaires[modifier | modifier le code] Boucliers spatiaux[modifier | modifier le code] LUMINESCIENCES : le blog de Jean-Pierre LUMINET, astrophysicien Aujourd’hui 22 mars est le jour d’équinoxe du printemps 2016 qui vit naître il y a 622 ans Ulugh Beg, prince astronome musulman décapité à l’âge de 55 ans par les fondamentalistes de l’époque pour avoir ressuscité les sciences arabo-musulmanes. Il y aussi 28 ans jour pour jour qu’en hommage à ce prince, l’Association pour l’art et l’histoire Timurides a vu le jour à Paris, et a dédié toutes ces années à l’étude de cette période Timuride et à la vie de ses Princes. Leur site web, d’une très grande richesse, vaut vraiment la peine d’être visité.

Related: