background preloader

Apprendre à mémoriser › Se connecter

Apprendre à mémoriser › Se connecter
Related:  Apprendre à apprendre - Métacogniton, méthodologie

Vidéos - Les tables de multiplication Accès en ligne uniquement pour pouvoir être utilisée depuis n’importe quel terminal (Pc – Mac – toutes les marques de tablettes…) Cliquer sur l’image pour commander : Vous pouvez également télécharger LE BON DE COMMANDE et me le retourner par courrier accompagné de votre règlement : Si vous avez la moindre question, écrivez-moi à matthieu@multimalin.com (je vous répondrai personnellement dans les plus brefs délais.) Descriptif : la méthode contient 1 cahier d’apprentissage et un jeu de 56 cartes pour apprendre les tables de multiplication de 3 à 9 en s’amusant et en autonomie. Pour chaque multiplication, l’enfant progresse dans l’apprentissage selon 4 étapes : - Etape 1 : repérage d’une multiplication non mémorisée - Etape 2 : création de l’image mentale de la multiplication à mémoriser - Etape 3 : atelier d’entraînement - Etape 4 : révision (à l’aide du jeu de cartes MultiMalin)

Quel type d'intelligence avez-vous ? Test des intelligences multiples Un test qui illustre très bien notre article sur les différents types d'intelligence et a été mis au point par notre partenaire Central Test. Un test pour qui ? Tous ceux qui veulent mieux se connaître, de l'adolescence à l'âge adulte. Nous sommes tous intelligents, mais à notre manière : encore faut-il connaître ses points forts. Pour quoi faire ? Ce que vous donne le test Résultats : Vous obtenez un score sur 10 pour chacun des huits types d'intelligence (qui est décrit), avec votre position par rapport à la moyenne des gens. Pour aller plus loin En savoir plus sur le Test des Intelligences multiples LeTest de QI vous permet d'évaluer plus finement (et de perfectionner) votre intelligence logique et verbale, la plus utile dans de nombreuses filières d'études ou de métiers.

Mémorisation : trouver sa stratégie Dans tous les cas : lire, relire, et réviser plusieurs fois Il faut souvent apprendre plusieurs fois pour mémoriser vraiment Il n'y a pas de secret : pour bien mémoriser, il faut relire et réviser plusieurs fois le même cours et la même leçon. C'est la règle de base indispensable à tous, quelle que soit votre forme d'apprentissage. Pour apprendre, il faut se représenter mentalement ce qu'on découvre Comment se représenter ce que l'on étudie ? Mais comment apprendre ? Les différentes stratégies pour évoquer et retenir les connaissances Certains retiennent grâce aux images ou aux représentions visuelles. Relisez votre cours lentement. Si vous êtes auditif et verbal, récitez vos cours à haute voix. Il se peut que ce qui vous revienne soit plutôt la voix de l'enseignant, un son, une musique, le récit d'une histoire, d'une anecdote citée dans le cours. Comment utiliser sa stratégie mentale ? Commencez par utiliser la méthode qui vous est la plus naturelle. Des tests et des exercices à télécharger

Atelier Mémoire - Idées ASH Dans l'école, les résultats des évaluations de GS, CP et CE1 mettent en évidence que de nombreux élèves sont en situation de difficulté scolaire dès le cycle 2. Ils semblent présenter un problème de traitement de l'information. En mars 2007, avec mes collègues de GS et de CP, nous faisons l'hypothèse qu'une re-médiation à ce problème cognitif est possible en agissant sur l'enrichissement des processus et de l'élaboration. Dans le cadre de notre projet d'école, nous décidons de créer une mallette de jeux pédagogiques pour alimenter un ATELIER MEMOIRE hebdomadaire. Cet ATELIER MEMOIRE fonctionne depuis 2007 dans les classes de GS et de CP, et l'enthousiasme des élèves est incontestable. Nous souhaitons aujourd'hui que d'autres élèves puissent en profiter. Cet atelier se déroule : selon une progression annuelleen veillant à travailler :la maîtrise des processusattentionmémoire de travailet des élaborationscatégorisationespacetempsdiscrimination visuellediscrimination auditive

3 mythes sur le cerveau qui influencent possiblement votre façon d’enseigner Le fait de mieux comprendre le cerveau aide-t-il à mieux éduquer? C’est la question à laquelle tentent de répondre certains chercheurs, dont Steve Masson, professeur en neuroéducation à l’Université du Québec à Montréal. La neuroéducation est une nouvelle science qui se veut une approche complémentaire aux recherches déjà existantes en éducation. Ce qui distingue les travaux de M. Les recherches sur le cerveau permettent de mieux comprendre le lien entre celui-ci et l’apprentissage. – Premièrement, apprendre modifie les connexions dans le cerveau. – Deuxièmement, la structure et la configuration du cerveau influencent notre façon d’apprendre. – Troisièmement, la façon d’enseigner influence les changements cérébraux qui découlent de l’apprentissage. Pour influencer positivement le développement du cerveau, il est important d’en comprendre le fonctionnement. 1) On n’exploite que 10 % de notre cerveau. 2) Certains élèves utilisent plus le côté gauche ou le côté droit du cerveau.

L'art de donner l'envie d'apprendre Socle de Pédagogie, donner l'envie d'apprendre est vraisemblablement un des objectifs les plus difficiles à atteindre en formation. Envie d'apprendre et étymologie du mot "Savoir"... Un peu d'étymologie ne fait jamais mal ... et mon ancienne professeure de latin-grec serait ravie de cette référence de ma part, elle qui m'en a tant voulu d'avoir abandonné les langues mortes en terminale ! Le mot "savoir" vient du latin SAPERE - "avoir du goût"- "exhaler une odeur" - "sentir par le sens du goût" et, au figuré - avoir du discernement, du jugement, être sage. La Pédagogie, l'Art de donner du goût ? Pour donner l'envie d'apprendre, le pédagogue pourrait être, en quelque sorte, un cuisinier chargé de relever les saveurs et de délivrer les goûts. Thierry Tournebise est un des auteurs qui a illustré cette métaphore : "La pédagogie est l'art de donner le goût, l'art de relever les saveurs. Pourquoi donner l'envie d'apprendre est-il important ? -d'une composante affective, le plaisir d'apprendre,

Rallye-liens : Moyens mnémotechniques - L'école d'Ailleurs Par Ailleurs dans Accueil le 17 Septembre 2013 à 17:01 23/08/2013 : Mise à jour de cet article pour ajouter les participations de pépins & citrons et de Loustics ! Il y a bien longtemps que j'ai envie de lancer cette idée : collecter nos moyens mnémotechniques ! des moyens mnémotechniques en français, en mathématiques, en éveil,...! Comment participer ? - Soit vous écrivez un article sur votre blog et vous insérez le bouton ci-dessus. - Soit vous n'avez pas de blog et dans ce cas, vous m'envoyez votre idée que je m'engage à publier ici en votre contribution. J'attends vos idées avec impatience ! Pour commencer, voici ma contribution : Moyen mnémotechnique pour multiplier par 11 plus facilement et plus rapidement Les participants : Quelques moyens chez Gandalf :- en grammaire pour différencier nature et fonction lien avec Hannah Montana et Miley Cyrus ICI - en maths terme croissant/décroissant en jouant avec le terme de croissance humaine Lala participe à ce rallye-liens.

Métacognition - Idées ASH " Si tu donnes un poisson à un homme, il se nourrira un jour, si tu lui apprends à pêcher, il se nourrira toujours." La métacognition consiste à avoir une activité mentale sur ses propres processus mentaux, c'est à dire " penser sur ses propres pensées ". Dans le domaine de la psychologie de l'éducation, le terme désigne la composante du savoir d'un individu qui concerne les processus mêmes d'acquisition de ce savoir, en quelque sorte " ce qu'il sait de sa façon d'apprendre ". La métacognition se rapporte à la connaissance qu'on a de ses propres processus cognitifs, de leurs produits et de tout ce qui touche, par exemple, les propriétés pertinentes pour l'apprentissage d'information ou de données... La métacognition se rapporte, entre autres choses, à l'évaluation active, à la régulation et l'organisation de ces processus en fonction des objets cognitifs, ou des données sur lesquelles ils portent, habituellement pour servir un but ou un objectif concret.

Metagognition.com If you’re trying to use your Google Account and see a message saying your browser's cookie functionality is turned off, it’s likely your browser's cookies are disabled. You’ll need to turn cookies on to use your Google Account. Google Chrome On your browser toolbar, select More Settings. Near the bottom of the page, select Advanced. Under "Privacy and security," select Content settings. Select Cookies. Learn more about managing your cookies settings in Google Chrome, like how to block third-party cookies. iOS Safari On your phone, tap Settings . Please see your browser's help resources. Google Chrome On your browser toolbar, select More Settings. On your phone, tap Settings . How enabling cookies helps you Turning cookies on makes it easier for you to browse the web. At Google, we use cookies to improve the quality of our service. Fix problems with cookies If you still have trouble, try clearing your cache and cookies. Share this: Was this article helpful? How can we improve it?

Metacognition : Qu'est-ce que la métacognition Décomposition du terme Pour commencer, voyons de quels termes le mot "métacognition" se compose. Cognition : faculté de connaître, acte mental par lequel on acquiert une connaissance, opération cognitive relative à la connaissance. Méta : du grec méta – au delà de – après – qui indique le changement – la postérité, la supériorité, le dépassement. Exemples de la vie quotidienne: Afin d'illustrer le terme de métacognition, et bien comprendre à quoi il se réfère, voici quelques exemples de la vie quotidienne impliquant la métacognition: Monter un meuble implique de regrouper les éléments à assembler, de planifier les tâches (s'occuper d'abord de mettre les vis sur chaque élement, respecter ou pas l'ordre de la notice de montage, mettre toutes les étagères ou juste un certain nombre (s'il y en a), etc). Pour améliorer ses performances, un sportif fait appel à la métacognition. Les domaines d'application sont donc très vastes. Quelques définitions: Un concept composite Pour résumer Bibliographie

Comment fonctionne le cerveau quand on apprend ? Le comportement du cerveau pendant l’apprentissage demeure aujourd’hui un grand mystère pour nombre d’éducateurs. Cependant, si l’émergence de la neuro-pédagogie a déjà permis de lever le voile sur certains des aspects du fonctionnement du système nerveux et cérébral de l’être humain pendant le processus d’apprentissage, plusieurs zones d’ombre demeurent encore. Comment fonctionne véritablement le cerveau pendant le processus d’apprentissage ? De quelle manière l’environnement et les différents milieux de vie de l’apprenant influencent-ils son processus d’apprentissage ? De la diversité des cerveaux et de leurs modes de fonctionnement Les théories sur le fonctionnement du cerveau et de ses hémisphères sont légions, se contredisant parfois les unes les autres. « Pour apprendre – et enseigner – il est nécessaire de créer des schèmes structuraux solides entre les neurones. Une thèse que semble confirmer les travaux de nombre de chercheurs.

CRDP de l'académie de Besançon : Cartes heuristiques Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. Qu'est-ce-que c'est ? Selon Wikipédia, une carte heuristique (du grec ancien εὑρίσκω, eurisko, "je trouve"), appelée aussi carte des idées, schéma de pensée, carte mentale, arbre à idées ou topogramme (mind map en anglais), est un diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées, les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels. C'est le plus souvent une représentation arborescente des données. Basée sur les avancées dans le domaine des neurosciences, la méthode a été mise au point par le psychologue anglais Tony Buzan dans les années 70. cerveau droit (couleurs, images, formes, rythmes, sentiments)cerveau gauche (mots, parole, analyse, logique, nombres, linéarité) Il définit ce concept comme "une manifestation de la pensée irradiante" et désigne des processus associatifs qui partent d'un point central. quatre caractéristiques essentielles :

Dossier thématique : les transitions scolaires La rentrée représente pour plusieurs élèves une étape particulièrement stressante quand elle rime avec transition scolaire. Le passage de la maison ou de la garderie au préscolaire constitue souvent la première transition vécue par l’enfant. Les parents jouent un rôle déterminant pendant cette période – et pendant les autres transitions à venir – en préparant l’enfant et en l’accompagnant dans cette nouvelle ère de son développement. À l’instar des parents, les enseignants et les directions d’écoles peuvent contribuer au succès de l’adaptation de l’élève. L’entrée au préscolaire-primaire Carte routière vers le préscolaire – Guide pour soutenir une transition de qualité des enfants ayant des besoins particuliers (CoeurÉaction) La Carte routière vers le préscolaire est un site Web répertoriant des stratégies et des outils pour planifier une transition de qualité des enfants vers le préscolaire, et plus spécifiquement de ceux qui ont des besoins particuliers. [Télécharger le fascicule PDF]

Related: