background preloader

Eco Friendly Homes Amongst the Trees

Eco Friendly Homes Amongst the Trees
The project, dubbed Primeval Symbiosis (Single Pole House), was designed as part of the d3 Natural Systems 2013 international architectural design competition, which asked designers to create innovative sustainable proposals that study intrinsic environmental geometries, behaviours, and flows. The home’s designer was inspired after studying the functionality and structure of different types of trees. “For most animals, trees are the best natural shelters against predators, moisture and weather. Studying its nature allowed me to come up with ideas and solutions to create a completely self-sufficient construction,” he said. The house can adapt to almost any existing landscape without leaving any footprint. The name Primeval Symbiosis refers to the connection between the house and its natural environment. At present, traditional housing developments and urban sprawl necessitate massive deforestation around cities and urban areas. 3D model. Cross Sections. Published on 25 November 2013 Related:  razoniaHabitat ConceptEDD & Sciences

Ce Type n'avait Rien au Départ. Ce qu'il a Construit au Bout de 6 Semaines a de Quoi Rendre Jaloux. Lorsque la plupart des gens rêvent de leur maison idéale, ils s’imaginent bien souvent une somptueuse villa de stars à plusieurs millions d’euros. Quand Steve Areen a voulu construire sa maison de rêves, il n’a eu besoin que de 7000 euros et un endroit pour la construire. Une fois l’emplacement trouvé, il s’est retrouvé au bout de six semaines installé dans un endroit paradisiaque qui en ferait rêver plus d’un. En tout juste 6 semaines Steve a pu construire la maison de ses rêves Un de ses amis en Thailande lui a donné un emplacement au sein de sa plantation de mangues dans le nord du pays Avec l’aide de son ami et d’un maçon, la construction a été rapide Cette maison bulle aura finalement couté moins de 4500 euros à bâtir Les meubles et la décoration auront couté en tout et pour tout 2500 euros Ramenant le coût total de la maison à 7000 euros Il aura fallu beaucoup de travail et de persévérance Mais le résultat en vaut clairement la peine Non seulement la maison-bulle est magnifique

Habiter son camping-car, en résidence principale Dossiers > Les camping-cars en généralDe plus en plus, nous croisons sur les aires des campeurs, célibataires ou en couples, actifs ou retraités, qui déclarent habiter à l'année dans leur camping-car. On voient ainsi des retraités qui progressivement ont abandonné leur maison car ils ne s'en servaient plus, et migrent comme les oiseaux, cherchant la chaleur en hiver, au Maroc, et la fraicheur en été, en Suède ! On voit aussi de plus jeunes, motivés par un esprit d'indépendance, d'aventure, mais aussi par la difficulté à trouver un logement, à payer un loyer. J'ai aussi croisé un père de jeunes enfants, fraichement divorcé. Le camping-car lui permet d'aller voir ses enfants distant de 350 km, de les accueillir, et aussi de les emmener en vacances. Certains salariés itinérants ont fait le choix du cc: la semaine sur le chantier, ou le parking de l'employeur (avec accord de celui-ci, qui souvent fourni l'électricité) Quel est le meilleur camping-car en résidence principale ? Acheter neuf ?

Couvertures végétales Toitures de chaume à l'archéosite gaulois de St Julien (31) Ce site a été autoconstruit durant 7 années par 3 personnes en retrouvant les techniques de construction utilisées par nos ancêtres les gaulois. Il est désormais ouvert au public avec démonstrations du travail du métal, tissage, fabrication de poteries, frappe de monnaie. Voir leur site Constructions sur poteaux d'acacia avec murs en terre sur clayonnage de noisetier et toitures en chaume de seigle cultivé à proximité. Toiture couverte de genetssous le brouillarddans l'Hérault (les murs sont en bottes de pailles avec enduit de terre) Toitures végétalisées avec des mottes de gazon ou des bottes de paille consulter aussi tecmat.com pour la végétalisation d'une toiture Fermer ARCHILIBRE: Page d'accueil / Menu

Chalets en palettes : 1 visseuse, 1 serre-joint et 1semaine top chrono La performance énergétique à un prix, celui de l’effort mais aussi de la générosité et solidarité. Au-delà des références high-tech, les réhabilitations thermiques dont bénéficient les Bâtisseurs d’Emmaüs, permettent d’économiser plus de 60% d’énergie…. Une performance énergétique à haute valeur ajoutée, humaine ! 1°/ Performance énergétique et sociale Les Bâtisseurs d’Emmaüs, héritiers des compagnons, s’engagent durablement contre la pauvreté et l'exclusion en luttant contre le mal logement. Jean-Pierre Le Bail, architecte DPLG est l'auteur de ces plans de maison d'un procédé de construction simple et moderne. Figure 1 : Vue d'un chalet pour 2 personnes Le rôle du bureau d’études à été d’effectuer un bilan énergétique portant sur les deux réalisations Neuilly-Plaisance (38, Avenue Paul Doumer) et Rosny-sous-Bois (8, Impasse de l'Aubépine). Figure 2 : Plan chalet Neuilly-plaisance Figure 3 : Plan chalet Rosny sous bois Pour une SHON = 35m² 2°/ Les solutions thermiques proposées En résumé …

La maison autonome, ou comment vivre d’énergies renouvelables, d’amour et d’eau fraîche - Sobriété heureuse Chercheurs en économie alternative, c’est ainsi que se définissent Patrick et Brigitte Baronnet. Installés en Loire-Atlantique, depuis plus de 30 ans, ce couple et leurs quatre enfants expérimentent un mode de vie autonome et solidaire. Dans lequel les consommations d’énergie sont divisées par quatre. Patrick et Brigitte ont fêté leur « débranchement EDF ». Autonomie énergétique Cette autonomie n’est possible que parce qu’ils consomment 10 fois moins d’électricité que la moyenne des Français ! « Alors que tout le monde montait à Paris, pour faire carrière, pour être à la mode ou dans l’espoir d’une société meilleure », Patrick et Brigitte décident d’aller à contrecourant et quittent la capitale. « L’idée, c’était de vivre en cohérence avec nos idées et l’environnement, raconte Patrick. Libérés de toutes créances « Nous sommes pourvoyeurs de nos besoins, répond Patrick. Seule contrainte : disposer de temps. « Soit on emprunte beaucoup d’argent et on travaille pour rembourser.

Toit vert Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Le toit vert (toit végétal, ou encore toiture végétalisée) est un concept de toiture utilisant de la terre et des végétaux en remplacement de l'ardoise, la tuile... Historiquement, la construction de toitures végétales se fait de manière traditionnelle dans plusieurs pays scandinaves et européens. Quelques données En Allemagne, durant les 10 dernières années, 10 % des toits ont été végétalisés. Un architecte autrichien ayant vécu en Nouvelle-Zélande, Hundertwasser, avait développé cette idée dans certaines de ses constructions. Avantages Préparation de la tonte du toit vert. Environnementaux : En absorbant la chaleur, les toits verts réduisent la charge des appareils de refroidissement des bâtiments. Toit de terre Beaucoup confondent les concepts toit de terre et toit végétal. Un toit de terre doit conséquemment être porté par un jeu de structures très puissant et posséder une couverture de toiture solide et étanche. Toit vert Techniques Prix

Réglementation sur les cabanes perchées Règlementation sur les cabanes perchées Régime juridique applicable aux cabanes dans les arbres, yourtes ou tipis 13 ème législature Question écrite n° 07189 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)• publiée dans le JO Sénat du 29/01/2009 - page 211 M. Réponse du Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire publiée dans le JO Sénat du 14/05/2009 - page 1216 Au regard de la réglementation applicable en matière de camping, les yourtes, ou tipis, peuvent être assimilées à des tentes, si elles sont non équipées et à des habitations légères de loisirs (HLL) si elles comportent des équipements intérieurs, tels que des blocs cuisine ou sanitaires. En l'absence de plan local d'urbanisme ou de carte communale opposable aux tiers, ou de tout document d'urbanisme en tenant lieu, seules sont autorisées, en dehors des parties actuellement urbanisées de la commune : a) De leur très faible importance ; Toilettes sèches leloupdubois

Découvrez la maison bioclimatique enterrée à 10 000 € !!! | Construire sa maison bioclimatique Toits végétaux | ÉCOhabitation - Guide | La ressource en habitation écologique Publié par : Écohabitation | Emmanuel Cosgrove et Angeline Spino Les villes sont une source de stress et de pollution de plus en plus intense. Il faut remédier à cette situation, mais comment ? Sans être la panacée à tous les maux qui affligent les villes, la toiture végétale est l'une des solutions les plus belles et les plus écologiques. Dans les pays d'Europe, les toits verts sont établis et appréciés depuis plusieurs années. Saviez-vous que… Des toitures végétalisées peuvent s'implanter partout ! Pour combattre l'effet d'augmentation de la température en milieu urbain, la ville de Chicago a développé 38 800 pieds carrés de végétation semi-extensive sur l'hôtel de ville de Chicago. Audio-visuels Envoyez-nous vos capsules audio, vidéo ou des photos pour nous faire connaître votre projet : admin@ecohabitation.com On peut choisir parmi trois types de toitures végétales : Tableau comparatif des types de végétations Voici quelques éléments à prendre en note : Attention toutefois. Organismes

L'énergie De toutes les sources d'énergie, la chaleur humaine est la moins coûteuse...- Disposer d'une source d'énergie autonome n'est pas nécessaire à la survie et à l'autarcie toutefois, à moins de disposer d'une fée électricité, si vous souhaitez conserver un minimum de confort et de bien être, vous devrez vous équiper.L'idéal est de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier et pouvoir disposer des deux principaux moyens de production énergétiques autonomes pour assurer une complémentarité de ressources : Une éolienne qui fonctionnera plutôt par mauvais temps en hiver et des panneaux photovoltaïques qui bénéficieront des bienfaits du soleil dans la bonne saison.Aujourd'hui et tant que notre économie tiendra, l'équipement en énergies renouvables sera subventionnée par l'état. *Il faut le reconnaitre ces aides sont financées par l'impôt et la collectivité et sont donc particulièrement injustes ! Pour info : ... Suite >>> Les éoliennes.

Vivre dans une yourte ou entre amis : nouveau mode d’emploi La loi Alur reconnaît enfin l’habitat alternatif. Chacun dans sa caravane ou à plusieurs dans une coopérative d’habitants, ceux qui ont choisi de vivre autrement sont enfin reconnus. Sujet suggéré parun internaute La loi pour l’Accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), publiée le 26 mars au Journal officiel, concerne principalement le logement locatif. La construction d’une yourte en Ardèche (2010) (MARCILHACY CYRIL/SIPA) Le texte, porté par l’ancienne ministre de l’Egalité du territoire et du Logement, Cécile Duflot, contient aussi deux volets sur l’habitat alternatif, « extrêmement intéressants », selon le riverain qui a attiré notre attention sur ces morceaux de texte. L’habitat participatif Un immeuble à plusieurs Madeleine et des amis ont co-construit un immeuble à Nantes, sorti de terre en 2010. Définition « Pas illégal ni clandestin. Ce n’était pas l’idéal mais jusqu’alors, les habitants se regroupaient souvent en Société civile immobilière (SCI). L’habitat mobile

Pub Greenpeace 2014 : Lego et Shell Par Ludivine D. il y a 39 minutes Greenpeace s’attaque au partenariat de Lego avec Shell. Sur la BO (ralentie) du film Lego – « Everything is awesome » -, tout le monde vit heureux en Antarctique dans un monde fait de briques. Si Lego est apprécié de Greenpeace pour son engagement social et écologique, son partenariat avec Shell est très mal perçu. Fiche technique : Installation solaire simple, efficace et peu coûteuse En 2001, j’ai fabriqué un capteur solaire de 3m2 qui comporte un serpentin d’une vingtaine de mètres en cuivre de 16 mm, attaché sur une plaque du même métal. Ce capteur est relié à un radiateur Lamella de 80 cm sur 120 cm (d’occasion) qui offre une surface de dispersion de calories de 4 m2 environ. Il est placé contre le mur sud de la maison. Le radiateur est juste de l’autre côté de ce mur. Cette installation pourtant modeste donne des résultats surprenants. Ces petites économies s’additionnent au cours de l’hiver et doivent former un total intéressant. Je ne vais pas en rester là. Je pense que l’Industrie pourrait proposer un système de ce genre basé sur un capteur de 2 m2, (aussi performant, sinon plus, que le mien de 3m2), un radiateur ayant une grande surface de dispersion (4 m2 ou plus, c’est à voir) et un coffret contenant le circulateur, le thermostat et le vase d’expansion à membrane. En outre, c’est une solution qui permet de pallier l’absence de plancher chauffant.

Related: