background preloader

La banque c est quoi v12

La banque c est quoi v12
Ancrage principal Seconde générale et technologique, programme des Principes Fondamentaux de l'Économie et de la Gestion. Thème 1 - Les acteurs de l'économie > À quoi sert une banque ? À partir d'exemples tirés de la vie quotidienne, on identifiera le rôle des banques auprès des entreprises et des ménages. Le mécanisme de base du crédit sera étudié à partir de calculs simples, permettant de mettre en évidence le coût d'un crédit au particulier (ou la rémunération d'un compte d'épargne). On réfléchira également sur le concept de taux d'intérêts et de risques liés au crédit. Ancrages secondaires • Cycle terminal de la série Sciences et Technologies du Management et de la Gestion, programme d'économie. • Seconde générale et technologique, programme de Sciences Économiques et Sociales.

http://lewebpedagogique.com/diaporamas/La-banque-c-est-quoi-v12/La-banque-c-est-quoi-v12.html

Related:  PFEGPFEG ChampoMONNAIE - BANQUE

Entreprise Danone, présentation Danone Danone en Bref en vidéo Nous sommes une entreprise agroalimentaire mondiale tournée vers une alimentation santé, bien-être & plaisir. Nous sommes spécialisés dans les produits laitiers frais, la nutrition médicale, l'eau et la nutrition infantile. Business Game - EcoGest Polynesie Le principe de Business Game The Business Game est un projet MEET financé par la communauté européenne. Il est 100% gratuit, entièrement en ligne et permet de Bercy : des comptables qui ne savent pas compter, la preuve en 4 exemples Ministère de l'Économie et des finances à Bercy, Paris (GELEBART/20 MINUTES/SIPA) Le pouvoir de Bercy est de notoriété publique : le grand jeu de ces hauts fonctionnaires est de savoir combien de temps il leur faudra pour mettre au pas le ministre de l’Économie et des finances... Concernant l’actuel, Pierre Moscovici, le jeu n’aura pas duré très longtemps. Il a rapidement compris qu’il ne fallait pas se compliquer la vie.

Comment ouvrir une pizzeria ? Vous aimeriez changer d’activité, et pourquoi pas ouvrir une pizzeria ? En tout cas, cela peut se révéler un excellent choix puisque la pizza est véritablement un marché porteur et très attractif, et que la France est le second consommateur au monde de pizza, juste derrière les Etats-Unis. Mais une fois que votre décision est prise, comment s’y prendre pour ouvrir votre pizzeria ? Quelles sont les bonnes questions à se poser, les démarches à faire et les différents éléments à prendre en compte ? C’est ce que nous allons voir maintenant. Les nouveaux modes de consommation - L'Express L'Expansion Consommation: si on retournait à la cueillette? La cueillette de Cergy, une des plus grandes de France, accueille près de 80 000 clients chaque année. Mais une météo capricieuse et la concurrence des circuits courts limitent son succès. Reportage.

Comment fonctionne la création 
monétaire > Qu’est-ce que la monnaie ? C’est un instrument de paiement reconnu par les Etats, les ménages et les entreprises. Pendant des millénaires, on s’est contenté d’utiliser des matériaux précieux pour régler ses achats (pièces d’or ou d’argent, sel et même coquillages). Mais à partir du milieu du XVIIe siècle, les orfèvres londoniens, à qui les riches marchands confiaient leur or, ont commencé à émettre des certificats de dépôt. Et leurs possesseurs se sont rendu compte qu’il était beaucoup plus facile de payer et de se faire payer avec ces bouts de papier (en qui tout le monde avait confiance) qu’avec des pièces métalliques. La monnaie fiduciaire était née.Aujourd’hui les choses ont bien changé : 90% des échanges se font par de simples jeux d’écritures (chèque) ou par des mouvements électroniques (carte bancaire, virements).

Les interlocuteurs de Renault Salariés, fournisseurs, clients, réseaux de distribution, associations…sont autant d’interlocuteurs avec lesquels nous sommes en contacts dans tous les pays du monde. Parce que les attentes de ces parties-prenante sont diverses, nous organisons un dialogue ouvert et constructif le plus large possible. Pour améliorer la satisfaction de nos clients nous avons mis en place des instances de dialogue avec eux. De la phase amont ou nous consultons nos clients avec des études prospectives, à la phase aval avec le traitement des réclamations ou les campagnes de rappel par exemple. 700 personnes sont quotidiennement à l’écoute de nos clients dans le monde. Nous avons la volonté de créer à tous les niveaux un dialogue riche et transparent avec les salariés et leurs représentants.

Ecologie : ces trouvailles qui rapportent gros Dans un avenir proche, les économies d'énergie nourriront des business très rentables. Coup de projecteur sur quelques pionniers. La transition énergétique, un objectif lointain ? C'est de moins en moins vrai : selon une enquête récente d'Harris Interactive, 91% des dirigeants d'entreprise français estiment qu'elle est même urgente. Certains s'y attellent déjà, dans des sociétés du CAC 40 comme dans des coopératives écolos. La taxe carbone, ça marche... à la SOCIETE GENERALE(2,5 millions d'économies en un an)

« La baisse de l’euro, c’est surtout une hausse du dollar » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Antoine Reverchon L’euro a poursuivi sa baisse face au dollar, vendredi 16 janvier. Vers 23 heures (heure de Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1566 dollar, contre 1,1623 dollar jeudi à la même heure. Les parties prenantes en e-réputation En management de l'e-réputation, les “parties prenantes” sont toutes les entités qui ont un enjeu, une prétention ou un intérêt dans l'entreprise (individus, communautés, professionnels, groupes sociaux ou organisations) ou dans sa relation avec l'entreprise (ONG, Syndicats). On parle ainsi de parties prenantes externes, internes et intermédiaires. La gestion de l'e-réputation devra, dans la mesure du possible prendre en compte l'ensemble de ces parties prenantes et ses messages sur les médias web. Ainsi, l'audit d'e-réputation d'une marque comme Apple devra prendre en comptes les parties prenantes clients (fan/sceptiques), dirigeants, ONG, fournisseurs, organismes réglementaires, journalistes et concurrents sur l'ensemble des médias web (Facebook, Twitter, Forums, Blogs, Avis Produits, sites de boycott/pétitions, Pinterest, Instagram, YouTube…). Une réduction à un échantillon de ces médias et parties prenantes est courant mais, comme il entrainera un prisme, il devra être précisé.

Related: