background preloader

Cinq expériences de démocratie 2.0

Cinq expériences de démocratie 2.0
Les réseaux sociaux, médias en ligne, blogs redonnent-ils du pouvoir aux citoyens ? Le Forum mondial de la démocratie, cette semaine à Strasbourg, examine des initiatives à l'oeuvre sur tous les continents. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne-Sophie Novel (journaliste ) Du 23 au 27 novembre, à Strasbourg, les participants au Forum mondial pour la démocratie examineront des initiatives de démocratie participative à l'oeuvre sur tous les continents. En voici quelques exemples. > Lire aussi l'entretien : "Internet renforce le pouvoir de la société civile" Depuis trois ans, les initiatives françaises de démocratie 2.0 se multiplient, avec pour objectif de stimuler la participation citoyenne aux instances démocratiques, qu'elles soient locales ou nationales. Sur Parlement-et-citoyens.fr, la co-élaboration des propositions de lois portées par les parlementaires est à l'honneur. Ciblant plus particulièrement les questions d'immigration, PBP mêle l'analyse quantitative aux éléments qualitatifs. Related:  Innovation sociale

Le CRA (community reinvestment act) américain et le développement économique local Un échange aura lieu mardi 4 février 2014 lors de la plénière du Collectif sur les leviers économiques du pouvoir d’agir. Nous reviendrons à cette occasion sur le CRA américain que Kent Hudson nous avait déjà présenté lors d’une précédente soirée. Vous trouverez ci-après le compte rendu de cette première rencontre et quelques documents ici : TRIBUNE SOS PDF 27.4.12, CR conférence NCRC 2012 , CR NCRC 2011_Le dispositif CRA aux Etats-Unis pratiques locales et réformes envisagées Le CRA (community reinvestment act) est une loi qui oblige depuis 1977 les banques américaines à réinvestir localement une partie de l’épargne collectée sur les territoires. Cette loi, qui permet de limiter la fuite de l’épargne et d’assurer des flux de crédits favorisant le développement économique local, notamment dans les territoires les plus en difficultés, n’a pas d’équivalent en France. Présentation du CRA Présentation du chantier Banque et territoires du labo de l’ESS Pour consulter de la Documentation

Politest, le test pour se positionner politiquement CICNS - Sectes - Minorités spirituelles - un autre regard GouvCamp : le collaboratif en politique Samedi 4 Mai, Démocratie Ouverte* co-organisait un GouvCamp* dans le cadre de OuiShareFest* ( définitions en fin d'article* ). Les échanges et les débats ont été vifs et passionnants. Voici quelques conclusions et réflexions personnelles tirées de la journée. En France, en Europe et dans le monde, la démocratie va mal Constat partagé par beaucoup lors de cet événement : la crise que l’on traverse en ce moment en France est d’abord une crise des modes de gouvernance . Ces questions ressurgissent avec forces depuis quelques années face à l’ incapacité du système actuel à répondre aux grands défis de notre siècle : défis écologiques, défis économiques, bouleversements du numérique. Les questions de méthodes et d’ échelles sont primordiales. Cette nouvelle organisation de la société ne peut pas être laissée au hasard, elle ne peut pas être cantonnée à l’échelle des Etats-nations alors que nous vivons dans un monde ouvert . Le numérique peut tout changer …mais pas tout seul

Assemblée Virtuelle | Une plateforme web de nouvelle génération pour favoriser l'émergence d'un écosystème global de la transition Fin d'un monde Nous sommes face à la remise en cause d’un modèle de société – peut-être d’un modèle de civilisation – qui nous enjoint de tout repenser.La critique ainsi que ses outils apparaissent également dépassés. Il s’agit de les renouveler … En savoir plus Nouveau moteur de l'histoire Selon certains sociologues, plus de 30 % des populations occidentales, soit plusieurs centaines de millions de personnes, ne se retrouvent plus dans les valeurs et les modèles du passé.Ils sont à la pointe du changement sociétal. En savoir plus Le web 3.0 : Un outil révolutionnaire Il s’agit d’une technologie de rupture au potentiel encore insoupçonnable. En savoir plus Si des acteurs et des solutions émergent aux 4 coins du monde et dans tous les domaines, ceux-ci ne font pas encore « système ».

A Saint-Denis, être connecté « change la vie» des exclus Mohamed Salah dans la boutique Connections solidaires à Saint-Denis (SZ) Adriane reste en retrait avec son sourire timide. Puis tend son téléphone à la responsable de la boutique « Connections solidaires » pour qu'elle active la carte prépayée qu'il vient d'acheter. « S'il vous plaît », dit-il en mimant son incapacité à trouver les bonnes touches. Adriane vit dans une baraque de chantier à La Plaine, depuis qu'il a perdu ses papiers, . « Logé » par un entrepreneur qui a ainsi un maçon disponible et corvéable. « On l'accompagne pour qu'il refasse son passeport et puisse être enfin payé », explique Stéphanie Briatte, responsable de l'antenne du programme Emmaüs Connect. Ce père de famille de trente-huit ans est venu la première fois avec un portable tout cabossé, inutilisable, raconte la jeune femme. Des téléphones pour les très pauvres Jeunes à la rue en coupure familiale, couples hébergés au 115, familles aux RSA, chômeurs dont le téléphone a été coupé... Emmaüs en est persuadé.

NosDéputés.fr : Observatoire citoyen de l'activité parlementaire Collectif FIL Nantes Green Capital, Appel à projets Equipe : Maud NYS / Anne Lise GRUET / Amélie ALLIOUX / Anne PETIT " – La rue Paul Nizan, vous connaissez ? – Ah, le grand parking défoncé près de République en face du Lidl … C’est là qu’ils vont installer leur bus rapide, le Chronobus. Mais allez voir la Nizanerie, à l’entrée … ça vaut le coup d’oeil ! – Apprivoisement de quoi? Assez simplement finalement : tout le monde est invité à déposer « ces objets et matériaux dont nous ne savons plus que faire, nos idées, nos humeurs », et la Nizanerie mettra à disposition une boite à outils pour que cette récolte d’un peu partout (mais surtout d’ici) soit transformée au gré des trocs de savoirs et d’envies dans ce grand jardin collectif. Il me tarde d’y être !

La démocratie représentative en crise: Pourquoi W3République? » W3République Chez W3République, l’opinion de chacun est respectée et valorisée. Donnez de la force à vos idées! Le projet W3République débute par un simple constat: la démocratie participative est biaisée. Ce système repose sur la théorie suivante: le citoyen est représenté par un élu qu’il choisi librement, selon ses convictions. En pratique, l’intérêt de ces mêmes citoyens n’est pas au coeur des préoccupations majeures de leurs représentants politiques : groupes de pression, firmes multi-nationales, lobby bancaire, think tank ou grands médias orientent désormais majoritairement les politiques publiques. Face à ce constat, les français ont perdu la confiance qui est pourtant la principale garantie d’une démocratie efficace: seuls 18% des français pensent que les hommes et les femmes politiques agissent dans leurs intérêts. La démocratie représentative est aujourd’hui en crise dans notre pays. Le site sera disponible très prochainement, et nos premiers membres disposeront d’avantages supplémentaires.

« Demain », un film pour raconter une nouvelle Histoire et construire le monde qui vient Cyril Dion et Mélanie Laurent - 20 mai 2014 - cc by = @SoAnn L'actrice Mélanie Laurent et le co-fondateur de l'association Colibris Cyril Dion sont dans les derniers préparatifs. Ils partent dimanche tourner les prochaines images de Demain, le film qu'ils co-réalisent afin de donner une vision positive du futur à partir des meilleures pratiques du présent. Un nouveau récit "Cela fait sept ans que j'attends que quelqu'un fasse ce film, mais personne ne le fait, alors je me suis lancé. Profondément marqué par un livre, L'espèce fabulatrice de Nancy Houston, Cyril Dion estime que la fiction et le récit font partie des choses les plus puissantes dans l'humanité: "l'homme a besoin de créer du sens et de construire des fictions pour survivre. Lorsqu'il présente le scénario à Mélanie Laurent, celle-ci accepte sans hésiter. Le temps de la construction Malgré la fatigue, elle accepte de m'expliquer pourquoi elle s'est engagée dans cette aventure. Un soutien citoyen fulgurant

Comment le mobile change l’Afrique L'article qui suit a été publié dans l'édition papier du quotidien Le Monde du lundi 19 août (datée du 20 août) sous le titre "Le portable révolutionne l'Afrique". Je le mets en ligne ici avec les liens qui l'accompagnent naturellement. A partir du vendredi 23 août vous trouverez aussi sur ce blog, gratuitement, le premier chapitre du livre tiré de mon tour du monde de l'innovation. Avec 650 millions d'unités l'Afrique a dépassé les Etats-Unis et l'Europe en nombre de téléphones mobiles. Mais le plus important est peut-être qu'il permet et requiert à la fois la coopération (pas toujours facile) des gouvernements, du secteur privé, des entrepreneurs sociaux, des ONG et des individus. Un kiosque M-Pesa à Nairobi C'est pour éviter ça qu'en 2007 Safaricom a lancé M-Pesa (pesa veut dire argent en swahili) avec l'aide de Vodaphone et du gouvernement britannique. De la pluie et des mobiles Journaliste kenyane, Mercy Wambui est la première personne que j'ai entendue parler du mobile en Afrique.

Related: