background preloader

Messages clairs et conflits en classe

Dans le cadre du groupe Freinet et surtout pour évoluer un peu le comportement des élèves, j'ai formalisé cette semaine "les messages clairs". Jusqu'à présent, je n'ai jamais utilisé le terme en tant que tel même si personnellement c'est le mode de communication que j'utilise face aux élèves. Mais, il est vrai que de le mettre en mot et en image permet aux élèves de mieux visualiser mes attentes. Mes sources : le site a déménagé ici : Donc, j'ai affiché au tableau les documents suivants : Une vidéo sur la médiation : Concrètement en classe : - il reformule Related:  message clairactivitéCLIMAT SCOLAIRE

[Vivre ensemble – Coopération] Les messages clairs Une collègue m’a fait découvrir les messages clairs l’an dernier : elle fonctionne en classe coopérative et j’ai bien failli la remplacer pour son congé mat’ …Alors, je me suis plongée dans la lecture de l’excellent livre de Sylvain Connac : Apprendre avec les pédagogies coopératives, et suis allée à une conférence de S. Connac organisée par l’ICEM. Je suis encore loin de ce fonctionnement dans ma classe, mais il y a des principes que je trouve essentiels ! Les messages clairs en font partie ! Grâce à diverses lectures (livre / internet -> liens en bas de page), j’avais préparé cet été une petite prèp de la façon dont je pouvais aborder cela avec mes CP. Bon, au final, je n’ai pas abordé cela excatement comme je le décris dans la fiche. Ma collègue de CP a fait la même chose avec ses CP et on peut voir dans notre école, notre cour, des élèves se dire : » Je te fais un message clair parce que tu m’as poussé et ça m’a fait mal. Bref, à vous de juger, moi je suis conquise Les documents

Circonscription de Dieppe Ouest - Pratiquer l'empathie en classe Parmi les les stratégies pédagogiques favorables à l’engagement et à la motivation des élèves, le travail sur l’empathie constitue un facteur protecteur puissant. De nombreuses ressources sont disponibles sur le site de Canopé consacré au "climat scolaire" : travailler sur l’empathie : lien l’empathie, un levier pour améliorer le climat scolaire : lien pratiquer l’empathie en classe : lien l’empathie : le rôle de l’enseignant : lien une définition de l’empathie par Omar Zanna : lien des jeux pour éduquer à l’empathie : lien Serge Tisseron est psychiatre. Vous trouverez également, en téléchargement, un article de Serge Tisseron : Naître à l’empathieLe Jeu des Trois Figures - Prévenir la violence et le harcèlement scolaire en développant l’empathie dès l’école maternelle

9/ Parler pour apprendre à se défendre Parler pour apprendre à se défendre des autres et de soi-même... Ne pas se laisser faire, et ne pas se laisser aller à la violence! Avoir les mots pour exprimer son émotion, pour dire ce qui ne va pas, pour ne pas se laisser faire.... Car il s'agit bien de cela: "Ne pas se laisser faire, apprendre à se défendre !" En utilisant la violence comme seule réponse à l'agression, à la frustration ... on se prépare à en être victime soi-même! L'école élémentaire René Rucklin travaille donc à donner aux élèves les mots pour dire, les techniques pour gérer un conflit enfantin sans violence. Avoir les mots pour dire son émotion, pour identifier les émotions de l'autre... > les thermomètres des émotions, travail de la classe de Mme Richard CE1) > la roue des émotions , travail de la classe de Mme Thiriat CE2) photo à venir ... Apprendre à gérer ses conflits avec les autres et développer l'empathie > Les messages clairs (toute l'école, avec le pilotage de Mme Richard) Débattre pour comprendre

Conseil Pourquoi ? Des associations comme l'O.C.C.E. (lien externe) ou l'I.C.E.M. (lien externe), ont développé cette pratique depuis des années, elles ont même directement influencé les programmes scolaires. Parcours de formation « Gérer les élèves perturbateurs » A travers ses parcours de formation, le centre Alain-Savary propose aux formateurs des ingénieries de formation "hybride" (alternant différentes modalités) autour d'un sujet. Chacun d'eux comprend à la fois des ressources théoriques pour les formateurs, une proposition d'ingénierie, des supports de travail pour les stagiaires. Voir tous les parcours proposés... Ce parcours a été élaboré à partir d'un accompagnement réel d'une équipe d'enseignants d'une école élémentaire d'une petite ville qui recrute majoritairement ses élèves dans un quartier prioritaire de la politique de la ville. Téléchargement Contexte et principes du parcours Les discours et prescriptions insistent de plus en plus sur la bienveillance à l’égard des élèves, sur l’inclusion des élèves « à besoin éducatifs particuliers », sur l’individualisation des réponses qui doivent s’adapter aux « besoins des élèves ». Public visé Objectifs Méthodologie et mise en œuvre Les supports vidéos sur la plateforme NéoPass@ction Description

Les émotions Cette séquence prend place dans un projet global autour des émotions, qui s’étalera sur l’année. C’est une première approche du lexique spécifique des sentiments et des émotions. Le projet se poursuivra en littérature (travail sur ce que ressentent les personnages (façon Lectorino), en production d’écrit (écrire sur ce que l’on ressent suite à une visite, un spectacle, un événement vécu), en langage (inférer sur les émotions et pensées de personnages dans des situations particulières et justifier son avis), en arts visuels (recherche des émotions des personnages sur des images, reproduction de ces traits). Je ne sais pas trop où ranger cet article: production d'écrit, langage, EMC, ni à quel niveau l'adresser; le travail présenté est mené pour ma part avec des CE1, sur un temps réservé à la production d'écrit. Le besoin de travailler ce sujet est né il y a 3 ans. C’est donc la 3ème année que l’on effectue ce travail, jamais tout à fait de la même façon, on peaufine chaque année !

Des messages clairs pour coopérer Une classe coopérative est une classe où les élèves coopèrent. C’est aussi une classe où le désordre est potentiellement plus grand, tout du moins si rien de précis ne vise à l’estomper. Les messages clairs aident à instaurer une vraie coopération sans mobiliser l’enseignant pour gérer le climat de la classe. Faire coopérer les élèves génère tout naturellement plus de conflits entre eux, plus de bruit, moins d’écoute attentive des paroles de l’enseignant ... bref, un espace de travail avec un climat tout sauf serein. Coopérer induit plusieurs libertés : parler, se déplacer, choisir, changer, chercher, utiliser différents matériels, ... ce qui laisse place évidemment à davantage d’échanges entre les élèves, donc certainement à plus de « chicanes », à davantage de déplacements, donc probablement à plus de bruit... Une solution simple serait d’éviter que les élèves coopèrent, option que certains collègues désabusés ont malheureusement choisie. « J’ai besoin de te faire un message clair »

gestion des conflit, sentiments, ressentis : utilisation des boites à colère, à douceur, relationnelle Mélimélune m'a fait remarquer, à juste titre, que j'avais souvent parlé des "boites à" dans mes articles, mais que je n'avais jamais expliqué concrètement leur utilité et utilisation. J'étais persuadée de l'avoir fait, mais que voulez-vous, un raté ! Pour vous expliquer, les boites n'existent que, parce qu'à un moment donné, un besoin d'élève s'est fait ressentir. Lors des conseils chaque vendredi sont souvent évoqués des comportements d'élèves pénibles, pas adaptés, grincheux... Après une longue discussion, durant laquelle nous avons convenu que le conseil n'était pas là pour lincher mais bien pour donner une ouverture vers le mieux, j'ai proposé de mettre une boite dans laquelle chacun jetterait ses mauvaises pensées. C'est ainsi qu'a vu le jour la boite à colères. Ainsi, chacun note sur un petit papier, quand il le souhaite, un truc qui lui a fait plaisir et qu'il veut partager.

Le sentiment d’appartenance à l’école : le comprendre, le développer et le maintenir chez les élèves Shutterstock / Jacob Lund Par Jérôme St-Amand, professeur et chercheur à l’Université de l’Alberta. Une version longue du même texte est disponible dans le dernier numéro de la Revue canadienne de l’éducation. Tous les midis, Mila s’assoit seule, désintéressée et impassible, sur les bancs du carrefour de son école secondaire. Elle ne participe à aucune activité scolaire et parascolaire, et ce, malgré une longue liste d’activités présentée par le directeur de l’école il y a plusieurs semaines. N’ayant pas d’amis ni de relations sociales signifiantes, on la voit rarement interagir avec ses camarades de classe et ses enseignants. Cet exemple illustre parfaitement un cas où un élève ressent un faible niveau d’appartenance à l’école, soit une problématique vécue par de nombreux jeunes au quotidien et qui influence négativement l’engagement, la réussite scolaire ainsi que l’adaptation au milieu. Comprendre le sentiment d’appartenance à l’école pour mieux le susciter chez les élèves 1. 2.

sans titre D’abord, se faire prendre en photo ou prendre en photo un camarade en train d’exprimer un sentiment ou une émotion. Ensuite : écrire un texte court qui accompagne la photo… Enfin, rassembler le tout sous la forme d’un recueil pour les CP ! Un exemple ? La peur La panique m’envahit. Tout mon corps tremble et j’ai même la chair de poule. La chose s’approche. Compétences travaillées : Vocabulaire (les synonymes). Vous n’avez pas le vocabulaire spécifique nécessaire à l’écriture de ce genre de texte ? (A venir : des exemples d’enfants.) Merci à Maéva Violette pour cette idée originale ! 25 outils et méthodes pour la gestion des émotions des enfants Le cerveau des enfants est immature. Ce qui implique qu’ils ont des difficultés à gérer leurs émotions, d’où les tempêtes émotionnelles qu’ils subissent. Mais, nous pouvons les aider développer leur intelligence émotionnelle. Voici quelques ressources pour cela. Les émotions primaires : Tout d’abord, un peu de vocabulaire : Paul Ekman, le psychologue qui a inspiré la série Lie to me, évoque 6 émotions primaires : la peur, le dégout, la colère, la surprise, la joie et la tristesse. Daniel Goleman, rendu célèbre pour son livre « L’intelligence émotionnelle » cite les 8 émotions les plus communément mentionnées : la colère, la tristesse, la peur, le plaisir, l’amour, la surprise, le dégout et la honte. Je me suis basé sur la version de Daniel Goleman pour la roue des émotions ci-dessous. D’autres informations utiles : Les émotions ne sont ni négatives ni positives, elles sont. – le besoin de sécurité. – le besoin de stimulation. – le besoin affectif ou social. – le besoin d’autonomie. 14. 15.

Blog Hop'Toys | Solutions pour enfants exceptionnels Actualités Publié le 29 avril 2016 / par Caroline / 2 min. La bienveillance et l’éducation positive commencent à faire leurs chemins dans les esprits, et les nombreuses petites graines semées par les parents conscients des bienfaits de l’éducation bienveillante commencent à porter leurs fruits ! C’est la treizième année que La Maison de L’Enfant (association fondée en 1998 par Catherine Dumonteil-Kremer) promeut, coordonne, accompagne la journée de la non violence éducative en France… Il est question d’organiser le soutien des parents en matière de pose de limites respectueuses ce jour-là plus précisément, de planter des graines de réflexion. Le 30 avril 2016, comme tous les 30 avril depuis 2004, La Maison de l’Enfant propose de se retrouver entre parents, dans toute la France, quelle que soit la forme du « rassemblement » pour réfléchir à ce que nous pouvons faire pour élever nos enfants sans coup, sans punition, sans menace et sans chantage. A propos de l'auteur

roue sentiments-besoins

Related: