background preloader

Vidéo : Le capital humain et les PME

Vidéo : Le capital humain et les PME

http://www.youtube.com/watch?v=yZZq9hygo98

Culture d’entreprise : décodez tous les usages et les non-dits Pour survivre en entreprise, il est souvent crucial de suivre des règles tacites et de décrypter certains codes secrets. Attention : en la matière, le diable se loge dans les détails. Dans le film Quai d’Orsay, quand le jeune Arthur Vlaminck, future «plu-me» du ministre inspiré par Dominique de Villepin, débar­que au ministère des Af­faires étrangères en chaussures à bout carré, il focalise tousles regards. «Au ministère, c’est bout pointu», lui glisse-­t-on avec condescendance. L’exem­ple est certes anecdotique mais révélateur du monde du travail – en politi­que comme en entreprise –, où certaines règles sont écrites et d’autres, plus secrètes. Le problème est qu’il faut toutes les respecter, même celles qui ne figurent ni dans le contrat de travail ni dans le règlement intérieur.

Renault s'appuie sur la formation pour améliorer la relation client Dans l'optique d'améliorer l'expérience client et d'offrir un parcours commercial cohérent avant, pendant et après la vente, Renault déploie actuellement le programme C@RE (Customer Approved Renault Experience). Ce chantier mondial - qui englobe 40 projets et concerne 30 pays - est en cours de déploiement dans tous les réseaux de la marque jusqu'en 2016. C@RE répond à deux constats du constructeur : " Nos clients ont des références de plus en plus exigeantes, qui naissent notamment de leurs expériences hors automobile. L'irruption du digital dans tous les domaines de la vie change aussi les comportements et les attentes partout dans le monde. Aujourd'hui, 94% des clients vont sur Internet avant d'entrer dans une concession." Pour accompagner cette évolution, le groupe a mis en place un projet global de formation comportementale baptisé "Changeons la relation client".

Définition de l'indicateur "rémunération" - Travail C’est la rémunération globale au sens de l’article L. 3221-3 du code du travail qui doit être prise en compte. Celle-ci comprend le salaire de base mais également les avantages en nature ou primes payées directement ou indirectement par l’employeur, ces différents éléments pouvant être distingués pour améliorer l’analyse. Le tableau croisé mentionnera la rémunération moyenne globale, accompagnée, si nécessaire, d’une colonne mentionnant l’existence ou l’absence de spécificités propres à l’entreprise en terme de rémunération ou d’avantages en nature (primes liées à des sujétions particulières telles que le travail posté, le travail de nuit, les astreintes ou encore l’existence de logements de fonction visant une population particulière, etc… )

L'actionnariat salarié, une arme stratégique Tout entrepreneur a intérêt à intégrer l'actionnariat salarié dans sa stratégie. Ceux qui le pratiquent peuvent attester qu'il change l'ambiance dans l'entreprise et améliore considérablement l'efficacité des équipes. Les collaborateurs, du fait de leur participation au capital, ont un accès naturel à la gouvernance (pas la peine de faire des législations contraignantes), ils sentent que les décisions stratégiques sont prises avec eux. Le responsable d'entreprise devient ainsi redevable de l'argent que ses employés ont placé en elle. Cela encourage à développer l'information et les méthodes participatives qui augmentent la motivation. Microsoft prend en compte l'humain dans l'organisation du travail Extrait du livre « L'humain dans l'entreprise, un capital à préserver » de Sacha Genot et Philippe Tallois (Editions Eyrolles) Extrait du compte-rendu d'un entretien avec Yves Grandmontagne, le DRH de Microsoft France. Crédits photo : Zigazou 76 / Flickr

L'activité humaine constitue-t-elle une charge ou une ressource pour l'organisation ? - Réviser le cours - Sciences de gestion L'individu, par son activité de travail, produit de la valeur et constitue ainsi une véritable ressource pour l'organisation. La gestion de cette ressource nécessite de la préserver, de l'évaluer et de la rétribuer en relation avec ses contributions, dans une recherche de performance. 1. L'activité de travail Emploi et qualification 1 La crise et le retour de la croissance et leurs conséquences sur l'emploi A) Les aspects positifs De profondes transformations dans la population active : poursuite de la feminisation ( avec une forte concentration parmi chez les employés ); recomposition à l'intérieur des PCS (cadres et professions intermédiaires ont été multipliés par 2 en 20 ans; déclin des ouvriers surtout pour les moins qualifiés). Des mutations qui illustrent l'augmentation des emplois qualifiés. B) Les aspects négatifs Avant la période récente, du point de vue strictement quantitatif, l'économie Française a crée beaucoup d'emplois mais qui elle en détruit aussi beaucoup; il en résulte peu de creations nettes d'emplois, ce qui explique , en partie, un niveau de chômage qui reste élevé.

Conventions collectives En France comme dans de nombreux pays, des textes légaux garantissent les conditions d’emploi, de rémunération, de conditions de travail et de formation des salariés. Au-delà du code du travail qui s’applique à tous, il existe des accords conclus entre des employeurs et des organisations syndicales. Lorsque l’employeur est unique, il s’agit d’un accord d’entreprise. Ancienneté L’ancienneté des salariés d’une entreprise se prête à deux types d’analyses quantitatives. La première est descriptive et c’est sur elle que vont s’appuyer des prévisions de moyen et long terme. Il s’agit de la pyramide des anciennetés, calquée sur le modèle de la pyramide des âges. La « confrontation » entre ce résumé de l’existant et entre les évolutions envisagées de l’activité fournit les informations nécessaires au plan de recrutement. Les données d’ancienneté peuvent être utilisées de façon statistique pour estimer un turnover prévisionnel. La seconde analyse est budgétaire et concerne les entreprises soumises à des augmentations salariales liées à l’ancienneté.

Qualification La est un moyen d'assurer "l'employabilité" de la , dans un contexte où le est persistant. Il est donc essentiel d'obtenir une "bonne qualification", c'est à dire une qualification qui permette la permanence de l'. Les évolutions des qualifications ont donc été nombreuses sur les 30 dernières années : elles suivent les innovations et le incorporé dans les entreprises.

Evaluation du travail Comment évaluer l’activité de travail ? Un élève répondra qu’elle s’évalue avec une note sur 20 et un commentaire sur le bulletin. Certes. Mais ensuite, dans le cadre d’une activité professionnelle ?

Related: