background preloader

Vidéo : Le capital humain et les PME

Vidéo : Le capital humain et les PME

http://www.youtube.com/watch?v=yZZq9hygo98

Related:  Valeur socialemoon23celprofthème 1

DRH, quelle est la Valeur Ajoutée Sociale de votre entreprise ? Pour un investisseur, le retour sur investissement (TRI) attendu se mesure essentiellement à travers l’analyse des bilans financiers. Quel serait aujourd’hui l’indicateur différenciant qui permettrait à des financiers qui ne connaissent pas une entreprise de décider d’y investir ? Tous les grands comptes ont dans leur bilan annuel un volet « social » qui regroupe les informations sur la qualité de vie dans l’entreprise et tout ce qui touche aux Ressources Humaines. Le climat social, la gestion des accidents, la gestion des syndicats, le budget alloué à la formation, la politique de recrutement, la diversité hommes-femmes, l’intégration des handicaps et des minorités, sont autant d’indicateurs différenciateurs qui apparaissent dans ces bilans mais qui ne sont pas quantifiés ni quantifiables…

Culture d’entreprise : décodez tous les usages et les non-dits Pour survivre en entreprise, il est souvent crucial de suivre des règles tacites et de décrypter certains codes secrets. Attention : en la matière, le diable se loge dans les détails. Dans le film Quai d’Orsay, quand le jeune Arthur Vlaminck, future «plu-me» du ministre inspiré par Dominique de Villepin, débar­que au ministère des Af­faires étrangères en chaussures à bout carré, il focalise tousles regards. «Au ministère, c’est bout pointu», lui glisse-­t-on avec condescendance. L’exem­ple est certes anecdotique mais révélateur du monde du travail – en politi­que comme en entreprise –, où certaines règles sont écrites et d’autres, plus secrètes. Le problème est qu’il faut toutes les respecter, même celles qui ne figurent ni dans le contrat de travail ni dans le règlement intérieur.

L'AUTORITÉ DANS L’ENTREPRISE Lundi 13 avril 2009 1 13 /04 /Avr /2009 04:15 Le socle de l’autorité dans l’entreprise, c’est d’abord la compétence professionnelle. Le responsable d’une équipe doit bien connaître le métier de ceux qu’il dirige. Ne pas perdre de vue que, dans l’entreprise, ce qui fait autorité est la capacité à développer l’efficacité, la productivité, la qualité et à résoudre quotidiennement les problèmes pratiques et les multiples aléas de l’activité. Cela implique aussi des qualités d’encadrement qu’on ne peut réduire à des compétences étroitement professionnelles. Renault s'appuie sur la formation pour améliorer la relation client Dans l'optique d'améliorer l'expérience client et d'offrir un parcours commercial cohérent avant, pendant et après la vente, Renault déploie actuellement le programme C@RE (Customer Approved Renault Experience). Ce chantier mondial - qui englobe 40 projets et concerne 30 pays - est en cours de déploiement dans tous les réseaux de la marque jusqu'en 2016. C@RE répond à deux constats du constructeur : " Nos clients ont des références de plus en plus exigeantes, qui naissent notamment de leurs expériences hors automobile. L'irruption du digital dans tous les domaines de la vie change aussi les comportements et les attentes partout dans le monde. Aujourd'hui, 94% des clients vont sur Internet avant d'entrer dans une concession." Pour accompagner cette évolution, le groupe a mis en place un projet global de formation comportementale baptisé "Changeons la relation client".

Indicateurs de performances: un langage commun... mais surtout un langage pour tous - Business Intelligence Un langage commun mais surtout communément partagé. Dans la foulée d'une refonte de ses systèmes de gestion et d'encaissement, le groupe Galeries Lafayette a donné à pas moins de 2 000 de ses salariés des outils pour piloter leur activité au jour le jour. Le projet d'analyse de l'information que nous avons mené est l'aboutissement d'une longue démarche de refonte des systèmes utilisés dans les magasins du groupe Galeries Lafayette.

La banque : les métiers BNP Paribas a pour mission première de servir ses clients, d’instaurer une relation dans la durée avec eux, de les aider à réussir leurs projets personnels et professionnels. Toujours animé par des valeurs éthiques et responsables en veillant sur leurs intérêts avec autant d’attention que sur ceux de BNP Paribas. Mais dans le contexte actuel de bouleversements économiques, l’utilité des banques et leurs pratiques est remise en cause par nos clients. Définition de l'indicateur "rémunération" - Travail C’est la rémunération globale au sens de l’article L. 3221-3 du code du travail qui doit être prise en compte. Celle-ci comprend le salaire de base mais également les avantages en nature ou primes payées directement ou indirectement par l’employeur, ces différents éléments pouvant être distingués pour améliorer l’analyse. Le tableau croisé mentionnera la rémunération moyenne globale, accompagnée, si nécessaire, d’une colonne mentionnant l’existence ou l’absence de spécificités propres à l’entreprise en terme de rémunération ou d’avantages en nature (primes liées à des sujétions particulières telles que le travail posté, le travail de nuit, les astreintes ou encore l’existence de logements de fonction visant une population particulière, etc… )

Il y a sans doute mieux qu'Excel pour piloter la performance de votre entreprise Pour gérer au mieux leurs performances en temps de crise, les entreprises se tournent de plus en plus vers des outils décisionnels financiers. Le Corporate Performance Management ou Gestion de la Performance Financière est le domaine qui se situe à la croisée des chemins entre l’intelligence décisionnelle et la gestion financière. Ce domaine participe à la surveillance et à la gestion de la performance de l’entreprise, via l’utilisation d’indicateurs de performance (KPI).Ce marché est en pleine croissance, et ce que l’on appelle aussi le Business Performance Management (BPM) ou Entreprise Performance Management (EPM) représente près de 2 milliards de dollars de volume d’achats annuels. Et les années à venir ne devraient pas voir la courbe s’infléchir, Gartner prévoyant même une croissance soutenue sur ce marché de l’ordre de 5 à 10% annuels. Un outil de pilotage efficace en temps de crise

La valeur perçue par le client devient stratégique Pour se développer durablement, les entreprises doivent optimiser en priorité leurs processus les plus efficients pour assurer le maximum de "valeur pour le client" et donc de "valeur pour l'entreprise". Le terme de valeur est à la mode. C'est presque devenu un mot valise que chacun utilise pour emporter avec lui toutes sortes de sens à l'abri d'un contenant élégant et prestigieux… Pour ma part, la définition la plus générale de ce concept me semble être la suivante : "Propriété qui caractérise ce qui est important pour quelqu'un, ce pour quoi il a de l'estime, ce qui a du sens pour lui". Que ce soit la théorie de la valeur ajoutée, celle de l'analyse de la valeur ou bien celle de la valorisation d'une entreprise, toutes ont finalement retenu une unité de mesure unique : un montant financier. Ainsi est née la confusion souvent observée entre valeur, coût et prix.

Microsoft prend en compte l'humain dans l'organisation du travail Extrait du livre « L'humain dans l'entreprise, un capital à préserver » de Sacha Genot et Philippe Tallois (Editions Eyrolles) Extrait du compte-rendu d'un entretien avec Yves Grandmontagne, le DRH de Microsoft France. Crédits photo : Zigazou 76 / Flickr RSO et norme ISO 26000 : pour une entreprise performante / Conférences / Evenements / L'Academie - Academie Mardi 25 septembre 2012 – 17h30/19h30 Auditorium AG2R La Mondiale104-110 Boulevard Haussmann – 75008 Paris Cette conférence a été l'occasion pour les intervenants, tous membres du groupe de travail de l'Académie sur le sujet, de répondre à un ensemble de questions fréquemment posées, à travers une lecture simple de la norme ISO 26000 : Qu'est-ce que la Responsabilité Sociétale des Organisations (RSO) ?

Related: