background preloader

[Vivre ensemble – Coopération] Les messages clairs

[Vivre ensemble – Coopération] Les messages clairs
Une collègue m’a fait découvrir les messages clairs l’an dernier : elle fonctionne en classe coopérative et j’ai bien failli la remplacer pour son congé mat’ …Alors, je me suis plongée dans la lecture de l’excellent livre de Sylvain Connac : Apprendre avec les pédagogies coopératives, et suis allée à une conférence de S. Connac organisée par l’ICEM. Je suis encore loin de ce fonctionnement dans ma classe, mais il y a des principes que je trouve essentiels ! Les messages clairs en font partie ! Grâce à diverses lectures (livre / internet -> liens en bas de page), j’avais préparé cet été une petite prèp de la façon dont je pouvais aborder cela avec mes CP. Ma collègue de CP a fait la même chose avec ses CP et on peut voir dans notre école, notre cour, des élèves se dire : » Je te fais un message clair parce que tu m’as poussé et ça m’a fait mal. Certains autres collègues trouvent ce fonctionnement « gnan gnan » ou utopiste … SAUF qu’ils n’ont pas essayé avec leurs élèves… Les documents Related:  message clair

messages clairs et conflits en classe Dans le cadre du groupe Freinet et surtout pour évoluer un peu le comportement des élèves, j'ai formalisé cette semaine "les messages clairs". Jusqu'à présent, je n'ai jamais utilisé le terme en tant que tel même si personnellement c'est le mode de communication que j'utilise face aux élèves. Mais, il est vrai que de le mettre en mot et en image permet aux élèves de mieux visualiser mes attentes. Mes sources : le site a déménagé ici : Donc, j'ai affiché au tableau les documents suivants : Une vidéo sur la médiation : Concrètement en classe : - il reformule Circonscription de Dieppe Ouest - Pratiquer l'empathie en classe Parmi les les stratégies pédagogiques favorables à l’engagement et à la motivation des élèves, le travail sur l’empathie constitue un facteur protecteur puissant. De nombreuses ressources sont disponibles sur le site de Canopé consacré au "climat scolaire" : travailler sur l’empathie : lien l’empathie, un levier pour améliorer le climat scolaire : lien pratiquer l’empathie en classe : lien l’empathie : le rôle de l’enseignant : lien une définition de l’empathie par Omar Zanna : lien des jeux pour éduquer à l’empathie : lien Serge Tisseron est psychiatre. Vous trouverez également, en téléchargement, un article de Serge Tisseron : Naître à l’empathieLe Jeu des Trois Figures - Prévenir la violence et le harcèlement scolaire en développant l’empathie dès l’école maternelle

l'école sans notes: le cahier de réussites - Pédagogie Institutionnelle Isabelle ROBIN De l’évaluation en maternelle : le cahier de réussites extrait du libre La pédagogie institutionnelle en maternelle Le chemin se fait en marchant … Chacun à son rythme, chacun à ses niveaux. Le cahier de réussites matérialise les progrès, les réussites de chaque enfant. Je respecte les programmes de l'école maternelle sans, pour autant, les organiser en progression. Les parents peuvent prendre rendez-vous pour parler des progrès de leur enfant. "L’école sera sur mesure ou ne sera pas." 1er cycle primaire Par le biais de cette situation d’apprentissage et d’évaluation, l’élève sera sensibilisé à la maladie, puis à un sujet tabou, soit le cancer. Il découvrira le cheminement d’un enfant atteint du cancer parallèlement à la présence de quatre saisons. Par la suite, l’élève sera invité à transmettre son encouragement à un pair atteint au moyen d’un message empathique. Guide de l’enseignant : LEUCAN-La ronde des saisons-g Carnet de l’élève : LEUCAN-La ronde des saisons-c Cette situation d’apprentissage cherche à initier les élèves aux réalités reliées au cancer chez les jeunes: le vocabulaire, les étapes de la guérison et les émotions que l’on peut ressentir. Guide de l’enseignant : LEUCAN-Pomme et Muscade-g Carnet de l’élève : LEUCAN-Pomme et Muscade-c Au cours de cette situation d’apprentissage et d’évaluation, les élèves exploreront le thème d’autrefois (1940 et avant). Guide de l’enseignant : Autrefois_enseignant Cahier de l’élève : Autrefois_eleve

La boîte à messages Voici un de mes outils de classe préféré . Il s’agit d’une boîte mise à disposition des élèves et destinée à recueillir - comme son nom l’indique - leurs messages : un tiroir pour les idées, un tiroir pour les râleries et un autre pour les compliments. Les élèves peuvent tout au long de la semaine remplir des petites fiches qu’ils déposent dans la boîte. Les messages sont lus lors du conseil de classe. Dans le tiroir « idées », les élèves proposent des modifications du fonctionnement de la classe (changer l’heure d’EPS, changer de place…), ou des thèmes de travail qu’ils souhaiteraient aborder (la préhistoire, apprendre le chinois…). Le tiroir « râleries » est un moyen très efficace de régulation non violente des conflits. Le tiroir « compliments » est un peu le pendant du précédent. Bien sûr tous mes élèves n’écrivent pas de manière autonome. Le fait que j’arrive à décoder leurs messages (avec plus ou moins de mal Je reprends leurs maladresses syntaxiques et orthographiques à l’oral.

Conseil Pourquoi ? Des associations comme l'O.C.C.E. (lien externe) ou l'I.C.E.M. (lien externe), ont développé cette pratique depuis des années, elles ont même directement influencé les programmes scolaires. Mais, nul besoin d'être un militant dans l'une de ces associations (je n'en suis pas un !) pour mettre en place des débats.

Parcours de formation « Gérer les élèves perturbateurs » A travers ses parcours de formation, le centre Alain-Savary propose aux formateurs des ingénieries de formation "hybride" (alternant différentes modalités) autour d'un sujet. Chacun d'eux comprend à la fois des ressources théoriques pour les formateurs, une proposition d'ingénierie, des supports de travail pour les stagiaires. Voir tous les parcours proposés... Ce parcours a été élaboré à partir d'un accompagnement réel d'une équipe d'enseignants d'une école élémentaire d'une petite ville qui recrute majoritairement ses élèves dans un quartier prioritaire de la politique de la ville. Téléchargement Contexte et principes du parcours Les discours et prescriptions insistent de plus en plus sur la bienveillance à l’égard des élèves, sur l’inclusion des élèves « à besoin éducatifs particuliers », sur l’individualisation des réponses qui doivent s’adapter aux « besoins des élèves ». Public visé Objectifs Méthodologie et mise en œuvre Les supports vidéos sur la plateforme NéoPass@ction Description

Freinet : animation pédagogique autour de la différenciation en classe Je vous avais parlé, dans ce billet, de l'animation pédagogique demandée par l'inspecteur d'une de nos circonscriptions. Ce fut une expérience très sympathique mais aussi très intense parce que c'était la première fois que je passais du côté "obscure" : celui d'expliquer à des collègues ! Heureusement que nous étions une partie du GD73 présents.... POur le coup, nous avions environ une vingtaine de collègues inscrits et tous porteurs de questions et de partage. M l'inspecteur a été très accueillant et a commencé avec un hommage à Célestin Freinet et nous a remercié de notre présence. Le temps fut trop court pour parler de tout alors nous avons dû couper des choses de notre powerpoint... Ce qu'il y a de bien dans le groupe, c'est que nous venons de tous les coins du département, avec des classes totalement diverses : classe unique à 13 jusque niveau simple ou double à 26 ou plus, ville ou campagne, maternelle ou élémentaire et chacun a sa propre expérience de la coopération, de Freinet.

Livres Ouverts : Sélection de livres pour les jeunes Le conseil de coopération (ac toulouse) Des messages clairs pour coopérer Une classe coopérative est une classe où les élèves coopèrent. C’est aussi une classe où le désordre est potentiellement plus grand, tout du moins si rien de précis ne vise à l’estomper. Les messages clairs aident à instaurer une vraie coopération sans mobiliser l’enseignant pour gérer le climat de la classe. Faire coopérer les élèves génère tout naturellement plus de conflits entre eux, plus de bruit, moins d’écoute attentive des paroles de l’enseignant ... bref, un espace de travail avec un climat tout sauf serein. Une solution simple serait d’éviter que les élèves coopèrent, option que certains collègues désabusés ont malheureusement choisie. « J’ai besoin de te faire un message clair » Léo (à Sarah) : « Ce que tu m’as fait, m’a fait souffrir. Léo : « : Je vais te faire mon message clair. Sarah : Mais je me suis pas moquée, j’ai juste rigolé ! Léo : Oui, mais ça m’a fait honte. Sarah : Je voulais pas te faire honte, ça me faisait rire ce que tu disais. Léo : D’accord. Léo : D’accord. »

gestion des conflit, sentiments, ressentis : utilisation des boites à colère, à douceur, relationnelle Mélimélune m'a fait remarquer, à juste titre, que j'avais souvent parlé des "boites à" dans mes articles, mais que je n'avais jamais expliqué concrètement leur utilité et utilisation. J'étais persuadée de l'avoir fait, mais que voulez-vous, un raté ! Pour vous expliquer, les boites n'existent que, parce qu'à un moment donné, un besoin d'élève s'est fait ressentir. Lors des conseils chaque vendredi sont souvent évoqués des comportements d'élèves pénibles, pas adaptés, grincheux... Après une longue discussion, durant laquelle nous avons convenu que le conseil n'était pas là pour lincher mais bien pour donner une ouverture vers le mieux, j'ai proposé de mettre une boite dans laquelle chacun jetterait ses mauvaises pensées. C'est ainsi qu'a vu le jour la boite à colères. Ainsi, chacun note sur un petit papier, quand il le souhaite, un truc qui lui a fait plaisir et qu'il veut partager.

Les techniques Freinet Les techniques FreinetNote: Ce texte est extrait de la BT2 no.193, des Publications de l’Ecole Moderne Française (PEMF), publiée en 1987 et intitulée “Célestin Freinet et l’Ecole moderne”. Il nous a semblé illustrer de bonne manière ce qu’on pourrait appeler une description, non seulement des techniques Freinet, mais du contexte dans lequel elles prennent place en classe.Cependant, il ne s’agit pas ici d’un texte actualisé, et il ne tient évidemment pas compte de nouvelles techniques ayant pris de l’importance depuis cette époque, comme l’informatique, ni d’autres ayant perdu leur place prépondérante, comme l’imprimerie... Dans "L’École moderne française", Freinet énumère, suivant l’ordre où il conseille de les introduire, vingt-huit techniques susceptibles de transformer une classe selon l’éducation du travail. Il commence par l’abolition de l’estrade, la constitution d’une coopérative et l’introduction du texte libre. Techniques d’expression libre 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11.

L’encyclopédie pour enfants écrite par les enfants - Wikimini

Related: