background preloader

L’heure du revenu de base est-elle venue?

L’heure du revenu de base est-elle venue?
Il y a quelques semaines, un camion rempli de millions de pièces de monnaie a été déversé devant le parlement suisse; en même temps, a été apporté la liste de 125 000 signatures nécessaires pour la mise en place d'un revenu de base en suisse. Son montant n'a pas été précisé, mais les promoteurs de l'initiative proposent 2500 francs suisses par mois par adulte, et 625 par enfant de moins de 18 ans; soit environ respectivement 1 900 et 500 euros. Cela peut sembler beaucoup mais la Suisse est un pays riche, et ces montants correspondent au seuil de pauvreté du pays. le revenu de base, ou revenu inconditionnel, consiste à verser à chaque membre d'une communauté politique un revenu inconditionnel permettant à chacun de vivre au dessus du seuil de pauvreté. Très cher. Mais il ne faut pas se leurrer : cela représenterait un coût très important, une extension majeure de l'état-providence sous une forme très différente du système actuel. Se pose également la question de l'avenir du travail.

Créations pour un revenu de base - Documentaire – Animation – Conférence gesticulée – Clip vidéo The Bee’s Burden: why bees need our help and we need the help of bees Bees are considered to be the “queens of biodiversity” but bee populations continue to decline as a result of a broken industrial agricultural system which intensively uses chemicals and large monoculture plantations -- a system which is promoted by a few agrochemical companies like Bayer, Syngenta and BASF. Taking the next step in our campaign to save the bees and agriculture, we continue exposing the failure of the current farming model and its impacts on bees. Greenpeace has today released a scientific report entitled: ‘The Bee’s Burden - an analysis of pesticide residues in comb pollen (beebread) and trapped pollen from honey bees’. The study found that more than two-thirds of pollen collected in the fields and brought back to the hive by worker bees was contaminated with up to 17 different toxic chemicals. A total of 53 different chemical compounds were detected in the course of the study. They represented a wide range of pesticides. The bee decline must stop.

Les 8 approches de financement d'un revenu universel de base A partir des diverses options proposées par les philosophes, divers économistes ont proposé des schémas de financement. Vous trouverez ci-dessous les principales propositions que l’on peut énumérer. Nota : Le Mouvement Français ne se positionne pas quant à ce que serait la meilleure proposition de financement parmi celles existantes Approche A : Le financement d’un revenu de base par l’impôt sur le revenu Cette proposition s’appuie sur le travail de Marc de Basquiat dont on peut trouver un résumé de la thèse en cliquant ici (pdf). Il s’agirait de mettre en place un revenu de base financé par un impôt proportionnel qui viendrait remplacer le système actuel du RSA, de la prime pour l’emploi et des exonérations de cotisation patronales (réductions Fillon). Le financement par un impôt proportionnel donne une réponse aux sceptiques du revenu de base qui demandent souvent « Mais pourquoi le distribue-t-on aussi aux plus riches ? Approche B : regarder la part d’autofinancement Crédit image :

Cheap microscopes: Yours to cut out and keep IF EVER a technology were ripe for disruption, it is the microscope. Benchtop microscopes have remained essentially unchanged since the 19th century—their shape a cartoonist’s cliché of science akin to alchemical glassware and Bunsen burners. And that lack of change has costs. That, thinks Manu Prakash, a bioengineer at Stanford University, provides an opening for a bit of lateral thinking. Individual Foldscopes, as Dr Prakash dubs them, are printed on A4 sheets of paper (ideally polymer-coated for durability). The Foldscope’s non-paper components, a poppy-seed-sized spherical lens made of borosilicate or corundum, a light-emitting diode (LED), a watch battery, a switch and some copper tape to complete the electrical circuit, are pressed into or bonded onto the paper. The whole device weighs less than 10 grams, can fit in someone’s pocket, requires no external power and takes standard microscope slides.

De la libération des artistes par le revenu de base Pour être reconnu comme un « vrai » artiste, faut-il ne faire que ça ? Recevoir des subventions ? Pour le metteur en scène Pierre-Jérôme Adjedj, la transformation amenée par le revenu de base rendra caduques ces questions, libérant l’expression de la créativité, que ce soit pour une oeuvre ou pour la vie. Article initialement paru le 22 août 2013 sur Le Tadorne. Il m’est souvent arrivé de regretter chez nombre de mes collègues du spectacle vivant le manque d’appétit, affiché ou profond, pour la chose politique. J’aurais pu choisir de développer, à partir de ce constat de départ, tout un propos sur l’éducation populaire, mais je serais vite tombé dans la paraphrase de Frank Lepage et de ceux qui, avec lui, ont magnifiquement développé les réflexions récentes sur ce sujet. La première chose qui vient à l’esprit quand on parle d’argent et d’artistes en France, c’est le statut d’intermittent du spectacle. Ne pas travailler pour gagner pareil L’artiste sans métier Crédits photo: Eric Parker et

Les conditions d'existence des biens communs numériques Internet comme bien commun ? On affirme souvent qu'internet et le Web sont des biens communs. A priori, cela peut surprendre, dans la mesure où une grande partie des appareils, des infrastructures et des services y sont fournis par des acteurs privés. Qu'est-ce donc qui est si précieux que nous souhaitions établir des chartes de droits pour le protéger, des lois pour empêcher que des acteurs privés recherchant des rentes en polluent le fonctionnement, des digues pour empêcher les acteurs publics et leurs prestataires d'y installer leur surveillance ? La réponse tient en deux points étroitement liés : ce qui est précieux, ce sont les protocoles et l'architecture de ces réseaux, d'une part, et les usages qu'ils permettent lorsque nous reprenons le contrôle des dispositifs, des outils et des applications, d'autre part. Or ce type de mise en danger des biens communs, loin d'être une exception, est leur lot … commun. Reconstruction de l'autonomie et de la socialité numérique

L’impôt négatif en solution | Thierry Curty Publié le 14 mai, 2013 | par Thierry Curty La notion de travail va changer radicalement Avec la révolution du numérique, la notion de travail tel que nous le connaissons va profondément se transformer. Le travail va considérablement s’amoindrir. Non seulement par l’automatisation des systèmes de gestion qui impliquent de moins en moins de main d’œuvre pour gérer des portefeuilles de plus en plus conséquents, aujourd’hui, une petite équipe peut gérer un portefeuille de 10 millions de clients, mais aussi grâce à l’évolution de la production. L’imprimante 3D va tout simplement supprimer tout un pan de la production en rendant la fabrication de tout et n’importe quoi triviale, il suffit de presser « Enter » et voilà une maison, un vélo, une voiture, une pièce de mécanique ou un bouton de machine à laver. inlassablement le désespoir des salariés à la rue, qui se comprend par ailleurs fort bien, est représentative du phénomène. La transition sociétale est inéluctable L’impôt négatif

Un mouchard dans nos voitures dès 2015 Et voici encore un exemple de libertés individuelles rognées par les bons sentiments... Je vous expliquais il n'y a pas si longtemps que les polices européennes étaient en train de négocier un mouchard et une prise de contrôle de nos véhicules pour pouvoir arrêter les voitures de n'importe qui à distance, les localiser et j'en passe. Et bien BONNE NOUVELLE pour tous les Little Brothers, le Parlement Européen vient de valider un machin baptisé eCall qui consiste tout simplement à placer un système de téléphonie mobile (Pas besoin de carte SIM apparemment) obligatoire dans tous les véhicules neufs commercialisés à partir d'octobre 2015. Officiellement, le bon sentiment est de permettre aux secours d'arriver plus vite sur le lieu d'un accident. En effet, en cas de déclenchement d'airbag ou d'accident important, le système eCall passera un coup de fil automatique au service de secours (112), leur communiquant votre position exacte ainsi que le modèle du véhicule. Alors que faire ? Source

Related: