background preloader

Taoïsme

Taoïsme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 道 dào « la Voie », calligraphie 草書 cǎoshū « herbes folles », un style très libre influencé par le taoïsme. Le taoïsme (chinois: 道教, pinyin: dàojiào, « enseignement de la voie ») est à la fois une philosophie et une religion chinoise, regroupant neuf millions de disciples[1] et bien plus de pratiquants par affinités, et se fondant sur l'existence d'un principe originel à l’origine de toute chose, appelé « Tao ». Plongeant ses racines dans la culture ancienne, ce courant se fonde sur des textes, dont le Tao Tö King de Lao Tseu, le Lie Tseu et le Tchouang Tseu, et s’exprime par des pratiques, qui influencèrent tout l’Extrême-Orient, et même l'Occident de façon significative depuis le XXe siècle. Il apporte entre autres : Ces influences, et d’autres, encouragent à comprendre ce qu’a pu être cet enseignement dans ses époques les plus florissantes. Définition[modifier | modifier le code] Le taoïsme est-il une philosophie ou une religion ? — Sima Qian

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tao%C3%AFsme

Related:  Religions et Courants de penséeESP

Islam Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne pas confondre l'islam (et l'adjectif islamique) avec l'islamisme (et l'adjectif islamiste). L'islam (arabe : الإسلام) est une religion abrahamique[1] articulée autour du Coran, que le dogme islamique considère comme le recueil de la parole de Dieu (arabe : الله, Allah) révélée à Mahomet, considéré par les adhérents de l'islam comme le dernier prophète de Dieu[2], au VIIe siècle en Arabie. GEORG SIMMEL Georg Simmel est, avec Max Weber, une des figures les plus importantes de la sociologie allemande classique, ces deux auteurs ayant, sur bien des points essentiels, une conception semblable de la sociologie. Simmel est surtout connu comme le promoteur de la sociologie « formelle », une notion souvent mal comprise bien qu'elle soit à la fois claire, fondamentale et très généralement acceptée dans les sciences sociales contemporaines. Il l'est aussi pour avoir été un des fondateurs de la psychologie sociale. Mais Simmel est d'abord – et c'est une priorité qu'il partage avec Weber – un des pionniers de la sociologie de l'action, dont il a parfaitement dessiné les fondements et les contours dans ses travaux épistémologiques. C'est cette orientation qu'il a donnée à ses études « macrosociologiques », ainsi qu'à celles – plus connues parce que plus accessibles – consacrées à la « sociologie de la vie quotidienne ».

Völva Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les anciens Germains appelaient völva, vala, wala (Vieux haut-allemand), seiðkona, spákona (norrois), spaewife ou wicce (vieil anglais) les prêtresses et prophétesses. Elles sont des personnages récurrents de la Mythologie germanique. Terminologie[modifier | modifier le code] Les völvas, entre autres disciplines ésotériques traditionnelles, pratiquaient le seydr (chamanisme), le spá (l'enchantement) et le galdr (la divination). Le seydr, en particulier, exigeait en principe l' ergi (la féminité), bien qu'il ait eu quelques adeptes mâles, les seiðmaðr (ou Wicca en vieil anglais).

Chamanisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chamane toungouse, photo prise en Sibérie vers 1883. Le chamanisme, au sens strict (chamane vient étymologiquement de la langue toungouse), prend sa source dans les sociétés traditionnelles sibériennes. Partie de la Sibérie, la pensée chamanique a essaimé de la Baltique à l'Extrême-Orient et a sans doute franchi le détroit de Béring avec les premiers Amérindiens.

Hakanaï par Adrien M / Claire B Hakanaï est une performance chorégraphique d’une danseuse évoluant dans un volume d’images en mouvement. Nous devons cette incroyable performance au duo Adrien M / Claire B. Dans la langue japonaise, Hakanaï définit ce qui est fragile, évanescent, transitoire, entre le rêve et la réalité. Hamr Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie nordique, hamr est un des cinq corps constituant l'homme. Hamr est le corps astral. C'est la conscience et la capacité d'apprendre par la répétition.

Christianisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Résurrection de Jésus - Vitrail. Le christianisme est une religion fondée sur l'enseignement, la personne, et la vie de Jésus de Nazareth que les chrétiens considèrent comme le Messie — ou Christ — annoncé par la Bible. Les premières communautés chrétiennes naissent au Ier siècle au sein de la diaspora juive après la crucifixion de Jésus (et, pour les chrétiens, de sa résurrection). Elles sont fondées par les apôtres et des premiers disciples de Jésus en particulier dans les grandes villes de Rome, Éphèse, Antioche, Alexandrie. Le Christianisme se développe dès le IIe siècle dans l'Empire romain, mais aussi en Perse, ainsi qu'en Inde et en Éthiopie.

Inside Sony Music Office in Madrid C’est à Paseo de la Castellana, en plein coeur de Madrid, que la firme d’architecture anglaise AECOM a conçu les nouveaux bureaux de Sony Music, avec des touches de couleurs vives et un style plus moderne. Le bâtiment comprend un auditorium dans lequel des concerts, brainstormings entre collègues et événements festifs peuvent avoir lieu. Interview de Mikao Usui Mikao Usui est le fondateur de la méthode qu'il a appelée "système de guérison naturelle reïki". C'était un moine bouddhiste. En 1922, après des années de voyage, d'études et de méditation, il a" reçu" le reïki lors d'une expérience spirituelle. En 4 ans il a ouvert des cliniques, soigné de nombreuses personnes et initié environ 2000 élèves.

Judaïsme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite de la religion des Juifs. Pour un aperçu de ceux-ci dans leur ensemble, voir Juifs. Pour l'Encyclopedia Britannica, le mot judaïsme recouvre la religion des Juifs, ainsi que la théologie, la loi et les traditions culturelles du peuple juif[1],[2], constitué des descendants des Israélites provenant de l'antique terre d'Israël et des quelques minorités les ayant rejoints par la conversion et s'étant mélangées à eux au fil de leur diaspora de deux millénaires[3],[4]. Pour un juif orthodoxe comme Daniel Boyarin, le judaïsme n'est ni une religion ni une foi, mais « l'ensemble des rituels et des autres pratiques, des croyances et des valeurs, des loyautés historiques et politiques qui constituent l'allégeance au peuple d'Israël »[5].

Related: